jeudi 26 janvier - par Zatara

Michel Drac : Le crépuscule de la France d’en haut (C. Guilluy)

Une note de lecture sur "Le crépuscule de la France d'en haut", de Christophe Guilluy.

 

 



94 réactions


  • yoananda yoananda 26 janvier 13:34

    Les ploucs sont dans les grandes villes dorénavant pour une raison simple : à la campagne il y a les même avantages, sans les inconvénients, avec en plus une qualité de vie incomparable.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 27 janvier 00:53

      @yoananda : Professionnel du 1er commentaire, hein !!! lol mdr avoue grosse vache sans cervelle ... Sous Français, va !

       

      No Life tu es ? .. Oublie un peu internet, çà fera du bien à ta petite cervelle haineuse et perdue !


  • Qamarad Qamarad 26 janvier 13:58

    Parmi les gens les plus cons qu’ait vus l’humanité, les semi-précaires qui s’entassent en coloc dans des apparts hors de prix, qui consomment des bières en terrasse hors de prix, qui finissent à trente ans avec des corps longilignes, dégoûtants et entassés sur les trottoirs avec le duo café-clopes hors de prix, dont la vie sexuelle aussi fluctuante que tindérisée s’accompagne de sapes de marque hors de prix...
     Et qui arrivent quand même à défendre "leur Paris, ça n’a pas de prix".
    Ne jamais me laisser les commandes d’un bombardier qui aurait l’autorisation de survoler la capitale smiley


    • pegase pegase 26 janvier 16:24

      @Qamarad


      C’est la faute aux hormones, ils cherchent (souvent en vain), la fille salvatrice qui leur permettra plus ou moins inconsciemment d’assurer leur descendance, dans un nid douillet, fusse t’il de 35 m2 au dessus d’une rue bruyante ...

      Les pigeons font la même chose ...

      Il faut reconnaitre que dans le fin fond d’un bled paumé en Auvergne ou dans le Jura, c’est plus difficile ... d’ailleurs il n’y a même pas de pigeons  smiley

      -23° au fond de la vallée vosgienne où j’habite, même les castors se pèlent les miches, ça n’incite pas les djeuns à s’y attarder ....


    • Qamarad Qamarad 26 janvier 19:32

      @pegase
      Djeuns que je suis par rapport à vous, je troquerais volontiers la morosité urbaine pour la grandeur vosgienne qui, elle, n’a véritablement pas de prix.


    • izarn 27 janvier 15:53

      @Qamarad
      Je me souviens d’un corse, en Corse qui m’avait dit : Il faudrait que la mer envahisse l’ile pour faire disparaitre tous les cons !

      Pour Paris, c’est pareil. Sinon la ville elle-meme, est récupérable !


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 14:52

      @Qamarad
      Je vais faire l’avocat du diable. 

      Alors certes , les mode de vie dans grandes métropoles sont horribles. Mais ce n’est pas avec Pontault-Combault ou saint Dié des Voseges qu’on va relever le défit de la mondialisation , non ? Alors , comment la France survit dans la mondialisation sans la métropolisation ? 


  • BlueMan BlueMan 26 janvier 14:28

    Vidéo présentant une analyse intéressante, et qui dévoile un peu plus la vacuité des bobos et les illusions dont ils sont victimes avec complaisance.


  • FritzTheCat FritzTheCat 26 janvier 15:54

    Toujours très intéressant le Drac !

    Merci pour le partage.


  • medialter medialter 26 janvier 16:47

    Comme d’hab Drac surfe entre les 2 grandes tendances à la mode que sont le lent déclin de la civilisation et l’apocalypse possible, histoire d’assurer un ratissage quantitatif de son auditoire, un jeu sans risque auquel il apporte les petits correctifs nécessaires au fil de l’actu. Monsieur "tous les scénarios sont possibles" peut ainsi paisiblement assurer sa retraite d’essayiste jusqu’à la fin des temps, à taper dans des plates-bandes aussi disparates que celles d’un Zemmour ou d’un Piero San Giorgio, mais sans jamais pourtant avoir été capable de discerner que l’intégralité de l’actualité mondiale répond à une logique parfaitement orchestrée de mise en place d’une dictature mondiale depuis le 11 septembre 2001 (et bien avant pour ceux qui sont vraiment informés). Je serai toujours aussi étonné qu’un tel enculeur de mouches de surface arrive toujours à suscité des débats aussi creux


    • Hieronymus Hieronymus 26 janvier 17:25

      @medialter
      Monsieur "tous les scénarios sont possibles"  smiley

      et t’as oublié aussi celle là : "j’en ai aucune idée" ?

      globalement faut pas trop l’incriminer, ds ce combat eschatologique il est qd mm à ranger du côté des positifs mais c’est vrai qu’il est souvent "mou du genou" et prisonnier de réflexe soralien l’obligeant à user d’euphémismes voire parfois à travestir la réalité

      sur la sodomisation des diptères, y en a une autre de pas mal :

      https://www.youtube.com/watch?v=_5gSNWLC4ug

      il commente pdt plus d’1/2h l’ouvrage de 2 écrivains officiels (càd mandatés) en expliquant que leur bouquin est très bien et qu’il a appris des tas de trucs, précisons que les 2 mandatés réussissent l’exploit de nous narrer la genèse de Daech sans mentionner une seule fois la responsabilité de la CIA et les buts géopolitiques des USA, comme dit l’autre "faut le faire" .. mais leur bouquin est très bien ..

      Drac se rattrape juste un tout petit peu à la fin, en fait ce type d’ouvrage, j’appelle ça de la désinformation même si ça et là, on peut y glaner qq info intéressante


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 17:49

      C’est excellent : pour ne pas sodomiser les diptères, il suffit de dire « tout est organisé ». Ca tient en trois mots. Mais pourquoi discutez-vous dans ce cas ? Pourquoi toutes ces phrases , tous ces mots , tous ces commentaires ? Si vous avez raison, il n’y a plus rien à dire , non ? Donc vous faites quoi là , à part sodomiser les diptères ? 


    • medialter medialter 26 janvier 18:14

      @maQiavel
      "il suffit de dire « tout est organisé »"

      *

      Oui, je sais, c’est évidemment le plus grand des hasards si le Patriot Act s’installe tranquillement en Europe

      *

      "Si vous avez raison, il n’y a plus rien à dire , non ?"

      *

      Au contraire, tout est à construire, à commencer par savoir comment survivre à une Stasi mondiale absolument diabolique, où il faut avoir de la merde dans le yeux pour ne pas voir qu’elle est inéluctable. Et ça permet ensuite de se débarrasser de milliers d’essayistes qui polluent le net à faire la pub de leur niche marketing
       smiley



    • yoananda yoananda 26 janvier 18:16

      @medialter
      "logique parfaitement orchestrée de mise en place d’une dictature mondiale depuis le 11 septembre 2001"

      apparemment tu as loupé les empires historiques précédents qui répondaient exactement à la même logique (bien que limités techniquement parlant par la technologie et la démographie de l’époque).

      pourquoi le 11 septembre et pas bien avant le protocole de sages de sion ?

      et pourquoi pas le peuple élu il y a 6000 ans env destiné à dominer la planète (et qui s’y emploies) ?


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 18:24

      @medialter
      Mais construire quoi puisque tout est sous contrôle. Et si tu construit quelque chose ,c’est forcément parce "les contrôleurs" le permettent puisque tout est surdéterminé par leur volonté absolument "diabolique". 

      Donc pourquoi tout ce blabla ? Pour se débarrasser des essayistes qui ne disparaîtrons jamais , particulièrement depuis l’émergence du web lui aussi sous contrôle ? C’est pisser dans un violon. 

      Donc pourquoi tout ces commentaires , remarques , mots ? "Tout est contrôlé" , point. Le reste ,c’est de l’enculage de mouche. 


    • medialter medialter 26 janvier 18:56

      @yoananda
      "apparemment tu as loupé les empires historiques précédents qui répondaient exactement à la même logique "

      *

      Bienvenu dans l’histoire du conspirationnisme

      *

      "pourquoi le 11 septembre et pas bien avant le protocole de sages de sion ?"

      *

      Effectivement il y a une ligne directrice qui remonte à la révolution

      *

      "et pourquoi pas le peuple élu il y a 6000 ans env destiné à dominer la planète"

      *

      Le peuple élu n’est élu que dans la daube qu’il a lui-même trafiqué. Il ne date pas de 6000 ans, mais de 2700 ans environ, et était d’abord polythéiste


    • medialter medialter 26 janvier 19:07

      @maQiavel
      "Mais construire quoi puisque tout est sous contrôle"

      *

      Je reconnais là l’absolutisme MaQouilleux. Si les grandes lignes sont effectivement sous contrôle, bien des choses s’y soustraient largement. La pensée par exemple (pas la tienne). Les objectifs individuels. Les degrés de servitude. Les nuances de complicités

      *

      "l’émergence du web lui aussi sous contrôle ?"

      *

      Et ça continue. La partie la plus intéressante du Web n’est pas prête d’être sous contrôle, elle continue d’être un vrai cauchemar pour les autorités. Toi, en revanche, tu sembles incapable de contrôler tes caricatures à 2 balles


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 19:30

      @medialter

      - Si les grandes lignes sont effectivement sous contrôle, bien des choses s’y soustraient largement.

      ------> Largement ? Alors comment tu décides de ce qui est sous contrôle et ce qui ne l’est pas ? Parce que si tu dis que tout n’est pas sous contrôle, c’est exactement ce que Drac dit mais il ne place pas la frontière au même endroit que toi. Comment tu sais que c’est toi qui a raison et lui qui a tort dans l’établissement de cette frontière ?

      -La pensée par exemple 

      ------> Ah bon ? Qui te dit qu’une puissance supérieure ne contrôle pas les pensées ? Qui te dit que les objectifs individuels ne sont pas sous contrôle ? Qu’est ce qui te faire croire que la pensée que ta pensée est libre n’est pas implanté par une force infiniment supérieure ?

      -La partie la plus intéressante du Web n’est pas prête d’être sous contrôle, elle continue d’être un vrai cauchemar pour les autorités. 

      ------> Et c’est là que je pourrais utiliser ta méthode en me moquant à gorge déployé de ta naïveté , en te traitant d’enculeur de mouche qui n’a pas compris que le web est sous contrôle de la CIA , des sionistes et des aliens qui ont des millénaires d’avance sur nous et que ce que tu appelles partie les plus intéressantes du web n’est qu’une soupape pour donner l’illusion aux sous hommes qu’il existe encore des espaces de liberté et faire croire qu’il y’a un espoir quelque part , alors que TOUT est foutu.

      N’importe qui pourrait te la faire à l’envers de cette façon et c’est très facile, il suffit de ridiculiser n’importe quelle de tes analyses ou convictions en poussant le "conspirationisme " (qui est déjà par nature absurde) à son paroxysme.

      Et ça illustre bien le manque de pertinence générale de tes critiques qui ne s’appuient en réalité que sur tes croyances , ta frontière entre ce qui est contrôlé et ce qui ne l’est pas est arbitraire et te permet de sauver ton " utopisme individuel". 


    • Zatara Zatara 26 janvier 19:43

      @medialter
      j’aime bien le medialter qui balance ça est là quelques liens lorsqu’il prend le temps d’expliquer son point de vue. Mais le medialter en mode dégueuli sur Drac, qui fait une note de lecture sur un bouquin qu’il n’a pas écrit et ne touchera pas un rond dessus, qui fait une analyse perso qui est ce qu’elle est, et qui dépasse en qualité et de loin la majorité de tout ce que tu peux trouver ailleurs, c’est quoi ? T’as bien dégueulé, c’est bien...... mais ton argumentaire n’est finalement qu’un avis....et c’est très mince, ô grand medialter, c’est même transparent cette fois....


    • medialter medialter 26 janvier 20:08

      @maQiavel
      "il suffit de ridiculiser n’importe quelle de tes analyses ou convictions en poussant le "conspirationisme " (qui est déjà par nature absurde) à son paroxysme"

      *

      C’est toi qui le pousse, pas moi, tu me rappelles mon père qui m’invitait à marcher à poil quand je portais des jeans déchirés, lui je lui pardonne parce qu’il venait d’un autre temps, mais toi tu fais vraiment pitié avec ces méthodes de jésuite à bout d’argument


    • medialter medialter 26 janvier 20:27

      @Zatara
      "Drac, qui fait une note de lecture sur un bouquin qu’il n’a pas écrit et ne touchera pas un rond dessus"

      *

      Belle démonstration d’amateurisme de tenter d’absoudre le gros porc de toute démarche vénale. A s’opposer à la presse mainstream, il ne prend aucun risque tout en continuant à exhiber sa tronche. C’est ignorer que dans ce milieu, ça se passe comme en Jet Set, toute inexistence médiatique aboutit rapidement à un enterrement. Moi je trouve ma vomissure plutôt claire, cette lignée "d’analystes" à la Guéguen, PYR, Jorion ... s’imagine pouvoir faire l’économie des grands courants profonds, qui, à l’instar du Labrador, font de l’actualité ce qu’elle est. C’est un peu comme si un anatomiste évoquait les mammifères en oubliant de parler de leur cerveau ou colonne vertébrale. Drac est une merde, et ses relais sont les mouches qui vont avec


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 20:35

      @medialter

      Non mais arrête de jouer au mariole, ce n’est pas toi qui reproche constamment aux autres de ne pas être suffisamment « conspirationiste » ? Et là, tu joues la pondération , toi qui accuse toute les postures moins paranoïaque que la tienne d’avoir le cul entre deux chaises ou de dégueuler des robinets d’eau tiède ? 

      Et quelle pondération parce que tu reproche à Drac explicitement de ne pas être capable de «  discerner que l’intégralité de l’actualité mondiale répond à une logique parfaitement orchestrée ».

      Et maintenant que je te la fais conspi sur tes propres croyances, tu te la joue conspi modéré genre « naaan mé en faite tout n’est pas si sous contrôle que ça » ? Merde, je suis mort de dire … smiley smiley

      T’es quand même un sacré putain de troll , ça faisait longtemps que je n’avais pas autant rit sur ce site , merci ... smiley


    • Hieronymus Hieronymus 26 janvier 20:44

      @medialter
      Drac est une merde

      t’y vas un peu fort, moi je pense que le type est neurasthénique et a atteint comme une sorte de plafond au niveau de l’analyse en 2011-2012 en gros, depuis il se répète, effectue une sorte de surplace un peu comme Reopen9/11 ou Loosechange, ça n’évolue pas par crainte de "prendre des risques"

      sur le fond comme j’ai écrit, je vois bcp plus de positif que de négatif chez Drac, il a des analyses qui tiennent la route et refuse le politiquement correct


    • Qiroreur Qiroreur 26 janvier 20:48

      @maQiavel
      Et c’est reparti pour le Muppet Show (qui est par définition sous contrôle) smiley


    • Qiroreur Qiroreur 26 janvier 20:49

      ...de A à Z, en dernière instance bien comprise, évidemment.


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 21:00

      @Zatara

      Drac, qui fait une note de lecture sur un bouquin qu’il n’a pas écrit et ne touchera pas un rond dessus

      ------> En effet et je poursuivrai en précisant c’est la continuation de ses notes de lecture écrites de scriptoblog.

      Ceci étant, imaginons un peu qu’il touche de la thune sur ses notes. Ce serait quoi le problème au juste ? Gagner de l’oseille en vendant des produits culturels c’est mal ? Je ne comprends pas vraiment, d’autant plus que même dans ce scénario imaginaire, il ne forcerait personne à acheter quoi que ce soit.

      Est-ce que parler de produits culturels comme des livres, de films, de morceaux musicaux etc. quand ils ne sont pas gratuits, c’est être une grosse merde ? On est supposé ne parler que de produits culturels gratuits et sans jamais gagner un rond dessus et par dessus le marché en prenant des risques pour être un type bien ?

      Je pose la question naïvement parce que je ne comprends pas la logique …   smiley


    • medialter medialter 26 janvier 21:03

      @maQiavel
      "Et maintenant que je te la fais conspi sur tes propres croyances"

      *

      Mais non, tu veux me la faire déterministe, juste parce que ça t’emmerde que le conspirationnisme n’est pas cet absolutisme qui t’arrangerait (la preuve est que le 11/9 a immensément foiré), juste parce que ça t’enlève ton argument essentiel : "puisque tout est sous contrôle, alors ne faisons rien". Tu peux toujours enculer les mots avec les maternelles, mais ici ta méthode d’aplanissement Bulldozer ne vaut rien. C’est vrai que j’aime bien troller, même si ici je suis sérieux, et avec des argumentaires aussi misérables que les tiens, j’ai encore un bel avenir smiley Des fois tu me rappelles Ozi, avec ses gros sabots bouseux et sa méconnaissance de toute forme de nuance



    • maQiavel maQiavel 26 janvier 21:17

      @medialter

      -Mais non, tu veux me la faire déterministe, juste parce que ça t’emmerde que le conspirationnisme n’est pas cet absolutisme qui t’arrangerait

      ------> Ah mais très bien moi ça me va. Dans ce cas si tout n’est pas le résultat de volontés de créatures surpuissantes qui agissent comme des déterminations absolues, on est en droit de penser que l’intégralité de l’actualité mondiale répond pas à une logique parfaitement orchestrée, nan ? 

      Schrrrt (le bruit de mon paquet de chips). 


    • Zatara Zatara 26 janvier 21:20

      @medialter
      Drac est une merde, et ses relais sont les mouches qui vont avec

      Quelle jouissance absolue du maître conspi dans son éjaculation insultatoire.

      Tu peux avoir toute la culture que tu veux, ça ne changera rien au fait, qu’en tant que bousier, tu colles en prémachant sur ta petite planète conspi, des bribes issu de ta, finalement, petite conscience....Tu fais du collage, rien d’autres.

      Tu es arrivé au bout de ta logique et tu ne débouches sur rien, venant ainsi nous faire part, ici, sur ago, de ta vision de prophète des temps modernes, le top du top du top....

      Juste un petit truc : peu importe le nombre d’heure prises pour pré-mâcher et construire ta boule, ton prisme est foireux depuis le départ...et vue le nombre d’heure passée dessus, tu es incapable de remettre en doute ce strabisme..mais continue à la trimballer, ta petite planète. Et rajoutes des fibres, tu me parait un brin constipé..


    • Zatara Zatara 26 janvier 21:24

      @maQiavel

      Ceci étant, imaginons un peu qu’il touche de la thune sur ses notes. Ce serait quoi le problème au juste ? Gagner de l’oseille en vendant des produits culturels c’est mal ? Je ne comprends pas vraiment, d’autant plus que même dans ce scénario imaginaire, il ne forcerait personne à acheter quoi que ce soit.

      c’est simplement pour faire remarquer qu’il s’agit avant tout d’idée, et pas de placement produit.... j’aurai toujours plus de mal à entendre quelqu’un parler de son bouquin, un regard extérieur est toujours bien plus intéressant, que celui ci soit en bien ou en mal....


    • Zatara Zatara 26 janvier 21:44

      @medialter
      pour reprendre chaque fibre de ta petite boule de merde :

      Belle démonstration d’amateurisme de tenter d’absoudre le gros porc de toute démarche vénale.

      oui, c’est lui qui édite le bouquin en passant par le club secret et très select dit Les Lutins Luthériens. Il touche 2euro par bouquin et 10 par seconde de vidéo....ridicule....reste finalement que ton insulte..

      A s’opposer à la presse mainstream, il ne prend aucun risque tout en continuant à exhiber sa tronche.

      une référence au Monde et Libé pour un article sur le bouquin ? c’est ça les médias mainstream le Monde et Libé ? put... trop fort... et quelle opposition : au moins 15 secondes dans sa vidéo, incroyable...

      C’est ignorer que dans ce milieu, ça se passe comme en Jet Set, toute inexistence médiatique aboutit rapidement à un enterrement.

      Ouai, tout à fait.. exactement comme Patrick Sebastien. Ils lui ont fait payer très cher, tous ces bâtards... Un sacré Jet-Seteur le Michel Drac, pour sûr..

      Moi je trouve ma vomissure plutôt claire, cette lignée "d’analystes" à la Guéguen, PYR, Jorion ...

      aaaah, c’est donc ça, c’est toute la même race d’analyste.. Tous pareille ! Et ils tournent tous autour de la dissidonce...et après, tu fait le malin en expliquant qu’un maQ ou un Ozi sont pas foutu de capter les nuances... put... mais il s’agit même pas de nuance ici. Je comprend même pas pourquoi tu les mets au même niveau, ou au même plan. Si un type parle de politique et sort quelques vidéos BLAM dans le même bain façon medialter et z’êtes dans le bon.. pathétique, garçon, pathétique

      s’imagine pouvoir faire l’économie des grands courants profonds, qui, à l’instar du Labrador, font de l’actualité ce qu’elle est.

      et oui mon pauvre, il n’y a que toi pour nous parler des grands courants profonds, on attend toujours ton livre ou tes vidéos..et dans le cas contraire, juste, fermes là si t’as rien de mieux à dégobiller

      C’est un peu comme si un anatomiste évoquait les mammifères en oubliant de parler de leur cerveau ou colonne vertébrale.

      Tandis que toi, on a la totale cosmogonie qui chie sur chaque article par pur plaisir de posséder la vérité vrai. Même un ayatollah la ramène pas autant...


    • medialter medialter 26 janvier 22:01

      @maQiavel
      "on est en droit de penser que l’intégralité de l’actualité mondiale répond pas à une logique parfaitement orchestrée"

      *

      L’assassinat de Kennedy fut-il parfait ? Non. Enfin Si. Tu connais la mécanique quantique ? Ben là, tu as un parfait exemple de superposition d’état. La réponse est à la fois Oui et Non. Enfin, avant d’en arriver à de telles subtilités sur la perfection ou non d’une ligne conspirationniste, encore faudrait-il qu’un Drac en évoque seulement l’éventualité. Dans 10 vies peut-être ? smiley


    • medialter medialter 26 janvier 22:12

      @Zatara
      "Quelle jouissance absolue du maître conspi dans son éjaculation insultatoire."

      *

      La branlette à Drac était un poil fade, alors je me suis permis cette délicate sodomie. Il faut croire que le sperme ait fait son office. 1/2 heure de temps pour produire 50 lignes à ne rien dire, il y a là comme un parfum d’affaire personnelle. Ces mouches, toutes clonées à cet éternel stimulus smiley


    • maQiavel maQiavel 26 janvier 22:13

      @medialter

      -L’assassinat de Kennedy fut-il parfait ? Non. Enfin Si. Tu connais la mécanique quantique ? Ben là, tu as un parfait exemple de superposition d’état. La réponse est à la fois Oui et Non.

      ------> Putain, toi, quand tu prévois d’enculer les mouches, tu te ramène toujours avec une brouette de gravier ? Merde les pauvres diptères, et puis dans le genre coupage de cheveux en quatre tu fais très fort, ohlàlà, je suis plié … smiley smiley

      Enfin, avant d’en arriver à de telles subtilités sur la

      ------> Vas y explique nous la notion de « perfection ou non d’une ligne conspirationniste » qu’on continue de se poiler … 


    • Zatara Zatara 26 janvier 22:20

      @medialter
      t’as lu 2 bouquins et vu un doc sur la mécanique quantique et t’as compris la superposition d’état Kennedyiene... Admirable, mon vieux, amirable...bûche encore un peu, je sens poindre le doctorat et le nobel dés l’année prochaine... ou alors, peut être compte tu te rattraper avec un peu de Castaneda ? Vas-y sers toi, fait comme chez toi, y’a le choix...


    • Zatara Zatara 26 janvier 22:35

      @medialter

      1/2 heure de temps pour produire 50 lignes à ne rien dire, il y a là comme un parfum d’affaire personnelle.

      mon biquet, de Drac, je m’en tape. Je suis ravi de ses vidéos, et de son analyse qui vient s’ajouter à un éventail, comme toujours.

      C’est de toi que je fais une affaire personnelle (oui à toi tout seul mon biquet), un cadeau (ou pas) pour toi, parce que je vois bien comme tu prends vite froid à partir d’un seul bonhomme dont la tête et l’esprit ne te revienne pas... craché quelques glavios peu ragoutant, ça et là, par pur plaisir, ce que je peux comprendre en soit, pour nous prouver toute la virilité de ton savoir ancestral, que dis-je millénariste, cosmogoniste ; que tu nous transmettras à tous dans quelques années, quand t’aura les couilles de faire des vidéos plutôt que de nous les casser, ago comme crachoir, et te répandre en plate insultes, affirmations péremptoires injustifiées, puériles, voir plus simplement, dans la vaine tentative du pseudo mâle alpha (ce penchant pour la sodomie....) en manque d’amour (même si quelques fois l’on voir poindre une ou deux choses, ma foi, plutôt intéressante, comme je le faisais déjà remarquer).

      Diantre, Medialter....Fichtre, con de toi... on sent la culture ça et là, comme un éclair fugace.. mais on sent principalement du dégout pour tous ce qui ne rentre pas dans ton cadre. Soit ton cadre est donc parfait. Restes-y et fou nous la paix, à ceux qui aime multiplier les sons de cloches plutôt que de se fier à 3 bonhommes et 4 grimoires....


    • Hijack ... Hijack ... 26 janvier 22:37

      @Hieronymus

      Sauf que Loosechange ou Reopen911 se sont fixés une barrière à ne pas franchir ... barrière qui n’existe pas chez Drac. D’ailleurs, cette barrière, tous l’ont, de Marine à F.A bien que les politiques ont plus d’excuses que les médias cités, en voie d’extinction.


    • pegase pegase 27 janvier 01:20

      @medialter

      mais sans jamais pourtant avoir été capable de discerner que l’intégralité de l’actualité mondiale répond à une logique parfaitement orchestrée de mise en place d’une dictature mondiale depuis le 11 septembre 2001 (et bien avant pour ceux qui sont vraiment informés).


      Voir les publicités nazies pour l’Europe, c’est intéressant de les comparer avec celles d’aujourd’hui  smiley

      Mais pour ma part, j’estime que cette histoire remonte à la guerre de cent ans, Jeanne d’Arc luttait déjà contre le nouvel ordre mondial ...


    • pegase pegase 27 janvier 01:41

      Il n’y a qu’à voir la petite Marie Stuart, reine d’Écosse et de France en 1559, elle a été l’objet de nombreuses tentatives d’empoisonnement, puis elle est passée maitre dans l’art de crypter ses messages (tient donc) ... En fouillant un peu, on s’aperçoit vite qu’elle était littéralement harcelée, ils ont tentés de lui faire signer l’abrogation de l’Auld Alliance (qu’elle refusa), la suite on la connait, c’est d’une cruauté inouïe smiley

      On se dit qu’il y a comme un léger problème en constatant un tel acharnement ...


    • Axel Foley Axel Foley 27 janvier 07:16

      @medialter

      Je suis d’accord avec tes quelques derniers posts relatifs à Drac, et à l’idée de conspiration qui à la fois constitue une force impressionnante et en même temps quelque chose "d’humain", qui ne peut faire abstraction d’une certaine réalité. Par exemple, quand tu lis les écrits de Voltaire et autres au milieu du 18ème siècle et ce que les gens qui ont fait la Révolution Française, notamment dans leur volonté de détruire ce qui peut être apparenté au catholicisme et que tu vois que la loi Waldeck-Rousseau n’a pu être mise en place qu’en 1901, la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905 et la loi sur le mariage homo il y a seulement 2 ou 3 ans, ça me fait penser que cette conspiration représente à la fois un rouleau compresseur et en même temps, comme je le disais + haut, elle doit faire face aux réalités "anthropologiques", culturelles des peuples.

      Concernant Drac et la dissidence, je suis d’accord avec toi même si c’est compliqué à exprimer. Je t’ai vu il y a quelques temps faire des éloges à Drac, Hillard, Jovanovic et même Soral je crois et en même temps dire que certains de ces gens là ne vont pas assez loin, ou en tout cas ne parle pas du pb de fond, ce qui fait que leur analyse est bancale. C’est compliqué à formuler pour moi, mais je crois que c’est à peu près ce que tu voulais exprimer. smiley

      Quoi que, des Hillard ou Soral sont allés quand même assez loin dans la dénonciation, l’exposition de certains faits immergés. Je ne sais pas si tu vises ces personnes-là en particulier. Si je comprends bien tu t’attaques surtout au pb de radicalité (comme dirait Francis Cousin) lorsque l’on veut exposer des faits et que l’on entre, parce qu’il faut gagner sa croûte, dans une forme de gestion de boutique. J’ai bien aimé, parce que je trouve ça pertinent, l’idée que tu exposes sur à la fois un processus qui tend à nous asservir depuis x temps (je n’en connais pas autant que toi) et en même temps, sur la capacité individuelle que l’on a à non pas s’extraire de ce système, cette société, mais à résister, à notre niveau. Tu vois, je remarque que c’est compliqué à formuler smiley

      Par contre c’est vrai que pour un gars comme Rougeyron par exemple, ça rejoint encore ce que tu disais dans tes posts précédents, à la fois il peut dire des choses intéressantes et en même temps, le fait qu’il ne veuille pas / ne sache pas aller plus loin pour expliquer un phénomène dans son fondement fait que je trouve ce qu’il dit, au-delà de la culture et de l’intelligence qu’il a, un peu bancal. Tu sais que dans une de ses dernières vidéos, que j’avais acheté sur Vimeo (oui je sais je suis un gogo smiley smiley ) on lui posait une question sur la Franc-maçonnerie, et il a eu une réponse assez intéressant où il disait qu’il ne fallait pas voir des choses cachées partout. Intéressant ...


    • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 09:53

      @medialter

      "Au contraire, tout est à construire, à commencer par savoir comment survivre à une Stasi mondiale absolument diabolique"

      C’est LA question, c’est clair et net comme de l’eau de roche pour ma part. 

      Le mieux ça reste le suicide non ?


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 janvier 11:46

      @medialter
      "l’intégralité de l’actualité mondiale répond à une logique parfaitement orchestrée de mise en place d’une dictature mondiale depuis le 11 septembre 2001 (et bien avant pour ceux qui sont vraiment informés)." 

      Donc vous êtes bien sûr le seul ici à connaître la partition.

      "Je serai toujours aussi étonné qu’un tel enculeur de mouches de surface arrive toujours à suscité des débats aussi creux"

      Heu... Vous êtes sûr de ne pas vous emmêler les deux terminaisons de votre langue bifide dans vos doubles négations venimeuses ? Vous trouveriez moins étonnant qu’un "enculeur de mouches de surface" arrive à susciter des débats consistants ? 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 janvier 11:46

      ("Dont" et pas "donc")


    • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 11:51

      @maQiavel

      "@medialter

      "Mais construire quoi puisque tout est sous contrôle"

      Construction intérieur. La révolution commencera d’abord sur soi même. 

      "particulièrement depuis l’émergence du web lui aussi sous contrôle ?"

      Non justement, je pense qu’il y’aura et même qu’il y’a une révolution en cours : les cyber anarchistes. Le deepweb est le seul endroit "libre" et il est le plus grand danger pour le pouvoir. 

      "Donc pourquoi tout ces commentaires , remarques , mots ? "Tout est contrôlé" , point. Le reste ,c’est de l’enculage de mouche. "

      Peut être pour entre autre sortir de l’esclavage de l’espoir utopiste pour pouvoir simplement vivre...


    • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 12:08

      @maQiavel

      l’actualité mondiale répond pas à une logique parfaitement orchestrée, nan ? 

      L’actualité n’est qu’un foutoir d’illusions (qui reste d’une certaine manière comme dirait Nietzsche la véritable et l’unique réalité des choses) cachant quelque chose de bien plus profond qui lui oui, est sous contrôle...


    • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 12:13

      @Heimskringla

      Faut qu’il t’arrive des choses bien moches pour que le biais cognitif qui empêche de prendre cette horreur en considération saute. 

      Faut un certain courage, il est plus "sain" mentalement de rester à la surface des choses... La lumière peut brûler celui qui n’y est pas préparé.

      C’est pas donné à tout le monde d’aller faire un tour dans les abysses sans finir en HP, faut d’une certaine manière être bien en paix avec son monstre intérieur...

      Je dois être le seul à me comprendre mais c’est pas très grave.


    • maQiavel maQiavel 27 janvier 13:36

      Heimskringla , puisque tu t’adresse à moi je vais te répondre.

      Déjà, le « conspirationisme » (qui est un mauvais terme), je suis allé au bout de cette logique paranoïaque, c’est très intéressant à étudier car ça a tout d’une religion. Chacun a le droit d’avoir la religion de son choix mais on peut aussi ne pas adhérer à ces systèmes de croyances surtout lorsqu’ils se lancent dans une explication totalisante de la réalité sociale.

      Quand on a affaire à un conspi et qu’on lui fait comprendre qu’on n’adhère pas à ses croyances, il y’a deux types de réactions :

      -Soit il vous répond «  tu devrais te renseigner, quand tu connaitras le dossier, obligatoirement tu changeras d’avis ».

      -Soit il se rend compte que vous connaissez le dossier et vous classe dans la catégorie des vendus ou dans celle de ceux qui refusent d’accepter la réalité pour ne pas prendre trop de risques.

      Sur ce dernier point, une remarque : rien n’est plus tendance sur internet aujourd’hui que d’être conspirationiste ou anti-islam , au contraire , ceux qui prennent les risques sont ceux qui tentent d’expliquer que les choses sont plus complexes comme Drac. Les masses préfèrent en général la facilité et le logiciel conspi est très très facile à ingérer, puisque tout est toujours de la faute des diaboliques conspirateurs.

      Pour preuve, il fut un temps ou Soral alertait son auditoire sur la complexité du réel, sur la nécessité de prendre en compte une multiplicité de paramètres dans un phénomène social et historique. Mais sous la pression de son auditoire qui voulait des explications toutes faites et pour des raisons commerciales, il s’est laissé entraîner dans le très simpliste « silisionist ». C’est la voie la plus simple pour conserver et gagner un segment de marché aujourd’hui, faut tordre le coup à l’idée qu’être conspi à l’ère du web est dangereux.

      En conclusion : croyez ce en quoi vous voulez, vous avez le droit. Mais essayer de comprendre que nous ne sommes pas obligés de partager vos croyances. Parce que vous me faites penser à des chrétiens fondamentalistes qui reprocheraient à Drac d’être superficiel parce qu’il n’évoque pas la cause profonde des choses à savoir l’existence du diable qui du fond des enfers manipule tout et que seul Dieu et ses anges pourraient combattre. Ils sont convaincus qu’ils ont raison et Ils ont aussi le droit de penser ce qu’ils veulent. Mais ce n’est pas pertinent de faire ce genre de critiques à des analyses de la société qui se veulent rationnelles. 


    • maQiavel maQiavel 27 janvier 13:46

      @Heimskringla

      Dernière chose, tu dis : « je pense qu’il y’aura et même qu’il y’a une révolution en cours : les cybers anarchistes. Le deepweb est le seul endroit "libre" et il est le plus grand danger pour le pouvoir ». 

      Et ensuite tu dis « sortir de l’esclavage de l’espoir utopiste pour pouvoir simplement vivre... »

      Mais qu’est ce qui te fais croire que ton deepweb n’est pas un énième espoir utopiste , une soupape de sécurité que le « pouvoir » contrôle pour donner à ceux qui sont pris dans sa toile l’illusion de liberté , d’être de grands résistants alors qu’ils mangent dans sa main ?

      Ça se tiendrait non ? Ce n’est pas une croyance conspi plus absurde que les autres au fond et qui ferait de toi un grand naïf

      Moi derrière tout ça, je vois une sorte d’idéalisme, d’utopisme libertaire et d’illusion de liberté absolue. 


    • maQiavel maQiavel 27 janvier 14:00

      @Qaspard Delanuit

      -Dont vous êtes bien sûr le seul ici à connaître la partition.

      ------> Ceci dit , ce doit être plaisant de tout savoir sur le passé , le présent et l’avenir , de pouvoir se moquer , goguenard , des cuistres qui ne partagent pas cette omniscience , qui sont réduit à se construire des opinion sur des faits , qui font des hypothèses et des scénarios , qui savent qu’ils peuvent se tromper car conscient qu’ils ne sont pas dans le secret des dieux ...non , des diables.

      Pour des homo –sapiens comme nous, c’est la définition du super héros, ces facultés, sont des super -pouvoirs en quelque sorte ...


    • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 14:22

      @maQiavel

      "Mais qu’est ce qui te fais croire que ton deepweb n’est pas un énième espoir utopiste , une soupape de sécurité que le « pouvoir » contrôle pour donner à ceux qui sont pris dans sa toile l’illusion de liberté , d’être de grands résistants alors qu’ils mangent dans sa main ?"

      Il peut être un énième espoir utopiste. Je vais te dire, je ne regarde plus les choses d’une seule façon, je préfère avoir diverses perceptions possibles. 

      Ta perception est possible mais je pense que dans l’avenir, on pourrait assister à une fracture, une sorte de retour du bois des gueux et du château des riches. 

      Donc une vision d’un monde comme celui, il (le deepweb) pourrait être une arme. Sorte de business sous terrain. 

      Scénario à la Madmax je te l’accorde mais qui une possibilité. Je ne dis pas que ça va arriver mais j’ai l’impression qu’on va dans ce sens pour diverses raisons. 

      "Ça se tiendrait non ? Ce n’est pas une croyance conspi plus absurde que les autres au fond et qui ferait de toi un grand naïf. "

      Oui ça se tient. 

      Ce que je dis n’est pas forcément mon point de vue mais une perception parmi tant d’autres sur l’évolution possible ce monde et ce qui s’y passe.

      Sur la liberté je suis le premier à dire qu’elle n’existe pas du moins l’absolue. Au du moins qu’on ne l’a pas comme ça, la liberté c’est quelque chose qui s’acquiert. 

      Comment peut on l’avoir ? (C’est juste un avis) justement en allant vers une conception libertaire de l’individu, en faisant table rase de nos déterminismes historiques ou du moins les minimiser tout en ayant du respect, respect de son patrimoine personnel mais pas au prix du sang et non la haine (une source de la haine de soi chez l’Européen) car on sous estime cette part qui fait ce qu’on est, on sous estime le sang et les morts qu’on a dans notre ADN. 

      Il faut repasser par les ténèbres pour trouver la lumière à l’intérieur de soi. 

      Déterminismes qui entretiennent une part barbare dans l’homme. 

      Il faut en prendre conscience pour mieux les minimiser pour être le plus adapté au monde qui arrive sinon ça sera le retour du nazisme et de l’esprit de meute et ceux dans haut, seraient capables de déclencher WW3 pour tuer la bête immonde à jamais et la remplacer par quelque chose de plus docile...


      C’est un scénario parmi tant d’autres, tout est possible.

      Sinon je suis d’accord, mon nihilisme est encore dans l’illusion, le nihilisme actif à la Nietzsche qui faisait rire Cioran donc oui il y’a une part comme tu dis d’illusion typique de l’individu mais une illusion consciente et non subie et ça c’est un peu différent. 

      Peut être qu’il faudrait pour combattre le pouvoir de la meilleure façon possible être comme Diogène, mais qui est capable de ça ? qui est capable de la véritable liberté qui ressemble à la vie du chien errant ? 

      Il faut être réaliste, la majorité de la masse gueule à la liberté mais elle n’aime que l’esclavage car elle n’a strictement rien compris à la liberté. 



    • Zatara Zatara 27 janvier 14:33

      @maQiavel
      Moi derrière tout ça, je vois une sorte d’idéalisme, d’utopisme libertaire et d’illusion de liberté absolue.

      Très bien vu, c’est exactement cela au mot près.


    • Zatara Zatara 27 janvier 14:42

      @maQiavel
      on peut aussi dire qu’internet, avant d’être un outil de surveillance des personnes en tant que telles, est aussi et surtout un outil de surveillance sur la détection et l’émergence de nouvelles idées.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 janvier 14:56

      Moi j’ai plutôt l’impression que tout le monde veut surveiller tout le monde mais que personne ne contrôle rien du tout, pas même sa propre vie. Détail singulier : même si le pognon des super-riches leur donne du pouvoir, ça ne leur permet toujours pas de soigner leur calvitie. Et quand on voit la fin de vie de la femme la plus riche de France, on se dit que l’élite financière reste de la matière humaine assez ordinaire. (J’en entends déjà me répondre que les vrais super-puissants au commande sont cachés derrière les multi-milliardaires, qui ne sont que des marionnettes...) 


    • izarn 27 janvier 16:06

      @medialter
      Je vois que vous croyez dans les Illuminati, les "Maitres" comme dit Pépé Escobar qui semble avoir pété les plombs à la vue deTrump...

      Dieu est tout puissant, comme les "Maitres" qui gouvernent la Terre.

      Bon, ils n’ont pas vu venir Trump....Les "Maitres ont de la merde dans les yeux.

      L’eusses tu cru ?

      Mais Escobar a la solution : Trump est voulu par les "Maitres"...Trump la glycérine du suppositoire...

      C’est ça fume la moquette, pépé...


    • maQiavel maQiavel 27 janvier 16:31

      @Heimskringla

      -Je vais te dire, je ne regarde plus les choses d’une seule façon, je préfère avoir diverses perceptions possibles

      ------> C’est la bonne approche à mon humble avis.

      -Ta perception est possible 

      ------> Mon propos n’était pas de te convaincre que le deepweb est sous contrôle.

      Je voulais dire ceci : d’un coté tu parles de sortir de l’espoir utopiste et de l’autre tu affirmes que le deepweb est le dernier endroit libre constituant le plus grand danger du pouvoir. Je vouais te faire voir que ton espoir ( deepweb dernier segment de liberté ) pourrait être d’un autre point de vue une utopie et que de là ,on pourrait aussi t’exhorter à sortir de cet espoir utopiste.

      Finalement, comment déterminer rationnellement ce qui est utopiste ou non, comment déterminer ce qui est sous contrôle et ce qui ne l’est pas lorsque tout l’édifice conceptuel se bâtit sur la croyance en une volonté supérieure diabolique qui tente d’imposer un pouvoir invisible ? Réponse : c’est impossible. Il ne reste qu’à fixer ses frontières arbitrairement selon ce que l’on a envie de croire.

      Je ne dis pas que ce mécanisme mental est mauvais mais qu’il est peu pertinent si on entre dans le champ de l’analyse rationnelle des phénomènes sociaux et historiques, et qu’il faut parvenir à comprendre que ceux qui ne partagent pas les mêmes croyances ne tirent pas les mêmes conclusions, il ne faut pas s’en étonner en prétextant un aveuglement de son interlocuteur réfractaire à ses théories ou une volonté de ne pas prendre des risques. 


    • maQiavel maQiavel 27 janvier 16:36

      @Heimskringla

      -MaQ, dernière chose, pense pas être conspi en disant qu’il y’a des dominants et des dominés

      ------> Je ne t’ai pas explicitement accusé de l’être mais vu que tu réagissais dans le sens de merdaterre qui en est un notoire, je t’ai répondu là-dessus. Oui bien sur qu’il y’a des dominants et des dominés et je ne vois pas qui conteste ce fait.

      Mais la logique conspi (je rappelle que c’est un mauvais terme mais je n’en ai pas d’autres en stock pour décrire le phénomène) consiste à prêter aux dominants un tel pouvoir de contrôle qu’ils en deviendraient étranger à l’humanité, ce sont des sortes de surhumains doté du pouvoir de créer de toute pièce les événements historiques et actuels. Ca dépasse le cadre de la conspiration, c’est de la prédation pure …

      C’est très simpliste tout ça, et c’est cette simplification qui explique le succès de ces théories. Et c’est là qu’on va me répondre « oui mé si tout ce qui arrive n’est pas le résultat de volontés, alors c’est le hasard » ? Donc entre la pure coïncidence et les volontés, c’est le vide ? 

      Et c’est là qu’on voit que l’interprétation conspi existe du fait de l’absence de prise en compte des phénomènes de structures sociales , structure qui possède une organisation logique mais implicite, un fondement en deçà de la pensée générant certaines pratiques spontanée prédéterminant partiellement les actions des acteurs que des circonstances, des nécessités contraignent à poser des actes.

      Dès qu’on se débarrasse de l’illusion naïve selon laquelle les dominants sont en tout maitres de leurs actes, on entre dans un continent extrêmement riche analytiquement, on comprend mieux pourquoi l’histoire semble se répéter, que les mêmes causes amènent aux mêmes effets et on comprends mieux notre actualité.

      Je suis d’ailleurs totalement d’accord avec la citation de Cioran, on peut le dire autrement : les hommes font l’histoire mais ne savent pas l’histoire qu’ils font.

      Et quand on arrive à cela, on se voir reprocher le fait de ne pas assimiler les franc maçons par exemple aux courants profond de la marche historique, parce qu’on en arrive à comprendre que les fameux maçons ne sont qu’une conséquence superficielle de causes bien plus profonde. D’ailleurs, on pourrait leur couper la tête que dès le lendemain, des franc-plombiers prendront leur place. Nous couperons la tête des franc-plombiers dans ce cas ! Très bien et alors l’heure des franc –pâtissiers sonnera …

      On peut couper la tête de tous les dominants, ceux qui prendront leur place dans l’appareil capitaliste et bureaucratique feront les mêmes choix car il s’agit de défendre ses intérêts et s’ils ne le font pas, ils laisseront leurs place à des individus plus malins, plus opportunistes et qui ont une volonté de puissance plus féroce.

      Je ne dis pas qu’il ne faut pas intégrer les volontés ou les complots dans l’analyse sociale, les complots ça existe et il y’en a des myriades, qui s’opposent, se conjuguent, qui se renversent. Le tout est de ne pas réduire son analyse à cela. 


    • medialter medialter 27 janvier 21:08

      @Heimskringla

      "Je dois être le seul à me comprendre mais c’est pas très grave"

      *

      Non, au contraire, c’est limpide, enfin pour moi. Je t’ai envoyé un msg sur ton mail, où je te propose que nous poursuivions cette conversation sur les différents nihilismes, le "tour dans les abysses" et les objectifs dans cet enfer organisé qui arrive (évitons la confiture aux cochons ici, enfin la confiture aux mouches, je laisse le père Zatara me pondre une centaine de lignes après son indigestion de mon sperme smiley )


    • medialter medialter 27 janvier 21:33

      @Axel Foley
      "Quoi que, des Hillard ou Soral sont allés quand même assez loin dans la dénonciation, l’exposition de certains faits immergés. Je ne sais pas si tu vises ces personnes-là en particulier"

      *

      Je suis très fan des analyses factuelles de Hillard qui me semblent être à ce jour au top, très au-dessus d’un Drac, par ex, mais je lui reproche son insistance, à l’instar d’Hosein, à vouloir à tout prix faire entrer l’actualité dans sa lecture religieuse. C’est dommage qu’une telle qualité d’analyse finisse en jus de chiotte. Quant à Soral, il est trop judéo-centré à mon goût (même si ces analyses à ce sujet sont très pertinentes), et manque d’esprit de synthèse. Mon petit doigt me dit qu’il sait beaucoup plus de choses qu’il n’en dit, mais il est emprisonné dans un combat politique qui le paralyse (je pense que ça lui ferait très plaisir que je lui dise qu’il reproduit l’erreur d’Evola). Le salut est exclusivement individuel, Jünger disait que "le nombre dilue l’essence", j’ai rarement vu une phrase aussi courte et aussi percutante, c’est ce qui se passe dans n’importe quel combat politique

      *

      "il a eu une réponse assez intéressant où il disait qu’il ne fallait pas voir des choses cachées partout"

      *

      PYR a montré une fois l’étendue de toute sa médiocrité (ou de sa volonté de se taire) par cette seule phrase : "Si la France était dirigée par une théocratie, ça se saurait". On ne peut raisonnablement pas donner la moindre confiance à un mec qui n’a toujours pas pigé que l’Europe actuelle a été planifiée depuis près d’un siècle (Hillard en fait la démonstration). Pas grave d’avoir acheté sa vidéo, j’avais moi-même acheté du Coehlo en pensant avoir à faire à un bouquin d’alchimie, nous avons tous des moments d’abrutissements intenses durant nos vie smiley smiley L’expérience coûte aussi cher en thunes qu’en plantages sévères


    • Heimskringla Heimskringla 28 janvier 06:57

      @medialter

      Avec grand plaisir. A bientôt.


    • Zatara Zatara 28 janvier 12:30

      @medialter
      décidément, c’est un vrai cuming out, l’homo refoulé est de sorti smiley

      tout ce qui sors de ton corps me semble pathologiquement corrompu, et, put..., au delà de tes petites insultes ou autres évocations scabreuses, que c’est faible intellectuellement....

      Faut que ça sorte, comme le pue de cet énorme furoncle qui te sers de matière grise.

      Demande à ta femme d’aspirer cette matière noire dont tu te gargarises... au lieu de la tricoter en circuit fermé.

      T’es un put... de vase clos à toi tout seul, merdaterre


    • Zatara Zatara 28 janvier 12:32

      @medialter
       ....exactement comme une fausse septique, en aucun cas comme l’oeuf....


  • Hijack ... Hijack ... 26 janvier 22:10

    Comme tjrs, d’accord avec Drac >>> Clair, net, précis.
    Ses propos reflètent avec justesse la triste réalité.
    Excellent analyste, ne cherchant jamais à utiliser des formules toutes faites, pour se faire valoir.


  • Heimskringla Heimskringla 27 janvier 12:19

    La ville est juive, le village est chrétien...


  • maQiavel maQiavel 28 janvier 15:17

    Sur cette question de l’opposition entre les métropoles et la périphérie, je me demande si ce modèle est spécifique à la France. J’entendais d’ailleurs dans une émission Christophe guilluy étendre ce modèle aux Etats –unis.

    Ce serait un phénomène général (chaque pays ayant ses spécificités évidemment) lié à la mondialisation ?

    Ceci amenant à une autre question : dans quelle mesure ce phénomène a joué dans ce que l’on a appelé « printemps Arabe » ?

    Je me rappelle d’analyses que j’avais lu et entendu qui appliquait ce modèle à la Syrie : le pouvoir en place aurait fait des réformes économiques qui aurait d’un coté profité à la bourgeoisie des grandes villes mais de l’autre relégué les classes populaires à la périphérie. La guerre civile serait donc en partie, le régime qui se prend dans la gueule cette contre société Syrienne qui s’est construit ses propres représentations par un repli identitaro-religieux entre autre.

    Ça ne me semble pas absurde du tout ... 


    • Qamarad Qamarad 28 janvier 15:58

      @maQiavel


      La guerre civile serait donc en partie, le régime qui se prend dans la gueule cette contre société Syrienne qui s’est construit ses propres représentations par un repli identitaro-religieux entre autre.

      Ça ne me semble pas absurde du tout ...

      => Cet article en parle bien :

      http://www.lopinion.fr/edition/international/syrie-severe-defaite-rebelles-a-alep-115404

      extrait :

      "Guerre sociale. La bataille d’Alep est « une guerre sociale, culturelle et territoriale » qui opposent souvent des sunnites à d’autres sunnites, confirme le géographe Fabrice Balanche. « L’Est d’Alep est constitué de quarties informels, plus ou moins illégaux, peuplés d’immigrants venus des campagnes environnantes depuis les années soixante-dix. Dans la décennie 2000, il y a eu une grosse pression sur Alep, quand l’Etat a arrêté les investissements publics dans les zones rurales où la croissance démographique restait très forte, avec huit enfants par femme. Lorsque les rebelles sont entrés à Alep en 2012, ils y ont retrouvés leurs familles dans les quartiers Est, mais à l’Ouest la population ne leur était pas favorable, même chez les gens pauvres. A cet égard, on ne peut pas parler d’un conflit de classes. Cette guerre oppose des citadins, qui ne veulent pas être “ruraliser “, inrifiyeh dit-on arabe, à ces nouveaux citadins. »"


    • pegase pegase 28 janvier 16:02

      @maQiavel

      Je ne vois pas en quoi il y aurait une opposition métropole VS périphérie, que ce soit dans l’un ou l’autre cas, le contribuable est obligé de payer ses taxes foncières, et impôts locaux, ses charges s’il est entrepreneur, ses impôts sur le revenu s’il est employé ...

      Je ne vois pas la différence évoquée par Drac ... ou idéologique seulement, c’est certain que les femens doivent éviter la campagne si elles ne veulent pas finir au fond d’une fosse à purin smiley


    • Qamarad Qamarad 28 janvier 16:30

      @maQiavel
      Bien sûr, je profite de ce post pour répondre à ta remarque plus haut, ta défense de "la cause diabolique".

      En fait, je ne m’attaque pas forcément à la métropolisation en tant que tel. Obéir à une dynamique générale ne signifie pas pour autant ne pas l’orienter ou la tempérer pour ces effets les plus calamiteux. Je m’attaque surtout à ce qu’est devenu "Paris", qui présente ses particularités. Quelles sont-elles ?

      Des loyers réellement surélevés par des possédants à la fois étrangers et d’autres bien de chez nous (10% des français possèdent 50% du parc immobiliers et on a 3.5 millions de logements vacants), une immigration extraeuropéenne massive qui tient par la solidarité de la famille souche, des français modestes qui ont été expulsés de fait et des classes moyennes qui ont pour modèle nos très riches et qui justifient leur exploitation par le logo "Paris".

      Quand on fait des comparaisons européennes, on voit que Berlin a su garder tempérer longtemps ses effets pervers : http://www.slate.fr/story/132992/andrej-holm-sociologue-gentrification-berlin

      Je pense donc que l’on peut réellement par une volonté politique créer un bien meilleur climat à Paris : en baissant les prix des logements par une limitation quantitative de leur possession (pour que le populo français revienne), en favorisant les initiatives vertes, en délocalisant certaines activités en banlieue proche pour éviter le surencombrement des transports, en revoyant lesdits transports (de nombreuses technologies sont en développement), en favorisant la démocratie locale...


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 16:51

      @Qamarad

      Merci pour le lien.

      Selon certaines analyses de l’histoire économique Syrienne, Assad père aurait mené à son arrivé au pouvoir une politique économique dites « socialiste » mais plutôt Etatiste (réforme agraire, nationalisation, des secteurs industriels, financiers, logistiques, réduction des inégalités etc) qui faisait que des pans entier de l’économie Syrienne était entre les mains du régime. 

      Avec le contre choc pétrolier des années 80, la Syrie vit une crise économique et va y répondre en libéralisant ,ce qui va dynamiser des secteurs économiques et faire émerger une nouvelle clique de riches et une classe moyenne supérieure, politique que va accentuer Bachar une fois au pouvoir. Et bien sur les anciens bénéficiaires de l’économie planifiée vont se retrouver hors circuit et se recroqueviller dans la religion et l’identité en périphérie, dégouté par la bourgeoisie d’affaires et la corruption. De plus l’économie Syrienne va souffrir des retombées de la crise de 2008 d’une explosion de chômage (dans un pays à forte croissance démographique, c’est grave). Le régime va réagir en se tournant vers les pays du Golfe pour attirer leurs investissements, mais ce faisant, il ouvre encore davantage la porte aux missionnaires salafistes de ces pays.

      Ces analyses sont très intéressantes car on voit des similitudes avec la situation que l’on vit en France et que décrit Guilly dans ses livres : des régimes qui, pour s’intégrer dans la mondialisation heureuse, vont laisser de coté les classes populaires et qui ne peuvent plus justifier ce choix par la sacro sainte efficacité économique en temps de crise du capitalisme mondialisé. Et en réaction se constitue une colère populaire qui aura construit une contre culture. 


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 17:01

      @pegase
      Il ne s’agit pas d’une opposition sur les taxations. Mais il faudrait que tu écoutes la vidéo de Drac ou lise des interviews de Christophe Guilly ( à défaut de lire ses livres ) pour savoir de quoi il s’agit , Zemmour en parle aussi de façon plus caricaturale ...

      Sinon effectivement , il y’a aussi une différence idéologique qui vient se greffer là dessus ...

      @Qamarad

      -En fait, je ne m’attaque pas forcément à la métropolisation en tant que tel.

      ------> D’accord. Sinon, en phase avec toi sur tout le reste. 


    • Zatara Zatara 28 janvier 17:29

      @maQiavel
      Je ne comprend pas ce lien que tu fais entre cette opposition métropole périphérique politique propre à l’occident, avec les "printemps arabes".... pour moi, il n’y a aucun rapport..... même dans le cas de la Syrie, si tant est que ces réformes ont eu un impact tel que tu le décris, je pense qu’il est plus que secondaire sur les raisons fondamentales de cette guerre. Après, on peut toujours enrôlé un type qui cherche seulement à nourrir sa famille.... mais ne me dit pas que la Syrie a explosé parce que le pays connaissait une famine.......


    • Zatara Zatara 28 janvier 17:48

      @maQiavel
      En gros, avec l’augmentation de la demande asiatique, et la Chine en particulier, la Syrie est devenu le carrefour mondial du pétrol et du gaz....sans parler de son propre potentiel en pétrole et en gaz...

      ici : La Syrie disposerait aussi de réserves gazières qui s’élèveraient à 285 mmc, dont 240 mmc en offshore, sur le plateau continental. Mais cette estimation reste sujette à réserve. En revanche, Damas dispose des plus importantes réserves de pétrole du Levant  : 99,5 % des 2,5 milliards de barils renfermés dans le sous-sol du Levant sont en Syrie. Fin 2013, une entreprise russe, SoyuzNeftGaz, a signé avec Damas un accord portant sur l’octroi d’une licence d’exploration gazière et pétrolière pour une période de 25 ans pour les réserves situées offshore.

      ou ici : Depuis 2009, des bouleversements considérables se sont produits en Méditerranée orientale. Des découvertes spectaculaires de gaz et de pétrole ont eu lieu, dans le bassin du Levant, d’une part, en mer Égée, d’autre part. Ces découvertes exacerbent fortement les contentieux entre Turquie, Grèce, Chypre, Israël, Liban et Syrie.

      Là, de mon point de vue, on est dans le cœur de la meule....et ce qu’il se passe avec cette confrontation politico-idéologique entre métropole et périphérie n’est qu’un symptôme géographique propre à certains pays occidentaux, notamment ceux dont la gauche navigue en totale apesanteur, et dont les représentants cherchent à se faire élire dans un délire ultime, dépassant Germinal et les Misérables haut la main


    • Zatara Zatara 28 janvier 18:09

      @maQiavel
      et au pire, le seul "lien" que j’y vois, c’est l’utilisation de pauvre bougre sans la moindre éducation venant de l’arrière pays (ce qui est strictement l’inverse dans un pays comme la France)


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 18:42

      @Zatara

      -mais ne me dit pas que la Syrie a explosé parce que le pays connaissait une famine.......

      -------> Ce n’est pas bien de caricaturer mon propos comme ça. smiley

      Je ne vais pas répéter ce que j’ai dit mais je n’ai pas parlé de famine. Sinon de manière générale , les guerres n’ont jamais de causes uniques. Tu peux remonter de l’antiquité à nos jours, ça n’existe pas. Il y’a toujours une série de facteurs qui entrent en comptent et qui se combinent à différents niveaux.

      Donc si tu as compris que j’affirmais que cette opposition « centre-périphérie » explique à elle seule la guerre Syrienne, tu te trompe. Je dis que selon de certaines analyses ( que je trouve très intéressantes ) , c’est un des facteurs à prendre à compte. De la même manière les gazoducs n’expliquent pas à eux seuls cette guerre (ce que je ne t’accuse pas de dire), il faut combiner ce paramètre avec d’autres éléments.

      -Je ne comprend pas ce lien que tu fais entre cette opposition métropole périphérique politique propre à l’occident

      ------> Justement, je me demande si ce phénomène ne s’applique qu’à l’occident. Il semblerait que la Syrie soit concernée. Je me demande si on ne le retrouve pas dans d’autres pays qui ont connu ces vents de révoltes. Il faudrait peut être chercher chez Todd …

      -et au pire, le seul "lien" que j’y vois, c’est l’utilisation de pauvre bougre sans la moindre éducation venant de l’arrière pays (ce qui est strictement l’inverse dans un pays comme la France)

      ------> Mais pour être utilisé, il faut avoir des raisons de l’être. On ne manipule pas des catégories sociales à partir de rien, pour pouvoir les manipuler il faut un terreau favorable sinon ça ne marche pas, une révolution ça ne se manipule pas ex-nihilo

      Et ensuite , en politique , tout le monde manipule tout le monde , ça ne fonctionne pas que dans un sens , ce n’est pas forcément le plus puissant qui manipule le plus faible , on peut le décrire aussi comme le plus faible qui manipule le plus puissant en se servant de lui pour être armé , financé etc.

      Et pour finir, je fais le paris que des puissances étrangères comme la Russie analysent les fractures de pays comme la France et la répulsion des classes populaires relégués en périphérie pour leur régime et y voient l’opportunité d’utiliser ces perdants de la mondialisation notamment par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

      Pourquoi tout ce délire médiatique  sur les fake news Russes la victoire du conspirationisme ou l’influence de Poutine en France tu crois ? Les classes dirigeantes françaises ont compris qu’une partie de la France s’est coupé d’elle idéologiquement et pourrait être instrumentalisé contre elle par des puissances étrangères.

      Je ne dis pas que c’est bien ou mal , en fin de compte , c’est le jeu …

      Et le pauvre bougre sans instruction a aussi ses raisons et elles ne sont pas absurdes du tout , que ce soit le cas de la France ou d’ailleurs ...


    • Zatara Zatara 28 janvier 19:16

      @maQiavel
      Ce n’est pas bien de caricaturer mon propos comme ça.

      bof, c’était pas une attaque, juste pour aller au bout de la logique des perdants de la mondialisation.... qui n’est pas véritablement, selon mon petit point de vue, quelque chose de foncièrement géographique, avec ce clivage métropole/périphérie. Encore une fois, c’est plus de l’ordre du symptôme, une contraction économique qui trouve un nouveau terrain de jeu dans les espaces français où la création de richesse ne correspond pas au standing du cac 40......

      les guerres n’ont jamais de causes uniques.

      J’ai juste poser la raison principale qui est d’ordre économique au niveau des titans pétrolier....du point de vue géo-politique, je vois 3 autres raisons, et pas des pitites..... reste toutes les raisons débiles qui tournent en boucle à la téloche....j’aime bien le théatre à l’occaz, mais faut pas pousser.....

      On ne manipule pas des catégories sociales à partir de rien, pour pouvoir les manipuler il faut un terreau favorable sinon ça ne marche pas

      Si justement, si tu as la possibilité de contrôler le terreau....Et il n’y a pas de catégorie sociale dans une révolution, il n’y a que 2 choses : le besoin primaire et vitale, et la haine.... et le "prolo", la France d’en bas, etc, est bien plus facile à mettre en rogne, ça s’arrête à ce constat, pas besoin de faire dans de l’analyse sociologique là ou il n’y a que du primaire.... Tant qu’il y a du pain et des jeux, ça va.....

      Les "outils" permettant la révolution, comme les "vaccins" contre-révolutionnaires sont en constante évolution autour des besoins des pouvoirs..... et les techniques évoluent elles aussi, dans la rue ou au niveau des médias...

      Et pour finir, je fais le paris que des puissances étrangères comme la Russie analysent les fractures de pays comme la France et la répulsion des classes populaires relégués en périphérie pour leur régime et y voient l’opportunité d’utiliser ces perdants de la mondialisation notamment par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

      C’est quand même très facile pour la Russie dans ce cas là.....faut dire qu’il n’y a pas besoin de gratter très loin......

      Et le pauvre bougre sans instruction a aussi ses raisons et elles ne sont pas absurdes du tout , que ce soit le cas de la France ou d’ailleurs ...

      Le pauvre bougre français n’a strictement rien en commun avec le pauvre bougre Syrien...mais tu as raison : il a ses raisons.....qu’elles soient absurdes ou pas ne changent rien à l’affaire.....


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 19:44

      @Zatara

       -reste toutes les raisons débiles qui tournent en boucle à la téloche....j’aime bien le théatre à l’occaz, mais faut pas pousser.....

      ------> Ce n’est pas parce qu’à la téloche, on ne parle que des raisons débiles pour faire diversion que moi j’utiliserai ce prétexte d’opposition entre centre et périphérie pour ne pas parler du gaz. smiley

      De toute façon je n’ai pas de téloche donc je ne vais pas me positionner par rapport à ce qu’eux en disent. Et c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas de téloche, on ne réfléchit plus de façon autonome mais « contre » ce qui se dit dans les médias.

      On a déjà parlé à plusieurs reprises de la Syrie ici et je ne me suis jamais privé de parler des causes géopolitiques, énergétiques, confessionnelles etc. Je parle ici de cette opposition métropole
       périphérie parce que c’est le sujet de l’article. Et de mon petit point de vue, ce facteur n’est pas négligeable.

      -Si justement, si tu as la possibilité de contrôler le terreau....

      ------> Alors on ne sera pas d’accord là-dessus …

      Et il n’y a pas de catégorie sociale dans une révolution, il n’y a que 2 choses : le besoin primaire et vitale, et la haine.... et le "prolo", la France d’en bas, etc, est bien plus facile à mettre en rogne, ça s’arrête à ce constat, pas besoin de faire dans de l’analyse sociologique là ou il n’y a que du primaire.... Tant qu’il y a du pain et des jeux, ça va.....

      ------> Si, il y’a des catégories sociales dans les révolutions, la haine ne tombe pas du ciel , elle est le résultat de quelque chose , de phénomènes sociaux , de décisions politiques. Le prolo de la France d’en bas n’est pas en rogne parce que c’est un crétin sous éduqué, il est en rogne parce qu’il est en insécurité économique, culturelle et identitaire.

      C’est le même prolo qui dans son contexte américain a fait élire Trump aux Etats unis.

      On peut toujours réduire la colère populaire à un instinct primaire, à « l’idiocracie » comme cela se disait dans les salons parisiens, au manque d’éducation mais moi c’est cette approche arrogante que je trouve idiote, c’est vraiment tout faire pour ne rien comprendre aux mouvements de fonds de nos sociétés et continuer à se rassurer dans sa tour d’ivoire que les prolot ont forcément tort.

      -Le pauvre bougre français n’a strictement rien en commun avec le pauvre bougre Syrien...

      ------> Je n’ai pas dit qu’ils étaient identiques. Et si on les replace dans le contexte de l’opposition centre -périphérie, il y’a peut être un phénomène en commun.

      -mais tu as raison : il a ses raisons

      ------> Voilà …


    • Zatara Zatara 28 janvier 20:18

      @maQiavel

      Si, il y’a des catégories sociales dans les révolutions, la haine ne tombe pas du ciel , elle est le résultat de quelque chose , de phénomènes sociaux , de décisions politiques. Le prolo de la France d’en bas n’est pas en rogne parce que c’est un crétin sous éduqué, il est en rogne parce qu’il est en insécurité économique, culturelle et identitaire.

      quand je parle du prolo, de la France d’en bas, ce n’est pas du tout d’une manière péjorative......comme le pauvre bougre.....

      C’est le même prolo qui dans son contexte américain a fait élire Trump aux Etats unis.

      Non, c’est complètement faux de croire que Trump a été élu majoritairement grâce aux prolos, il a été élu par toutes les catégories. Le fond de ma pensée est que Trump s’est fait élire de la même manière que ce qu’il se passe actuellement en France avec les primaires..... J’attends le résultat du deuxième tour du PS pour le confirmer. Plus personne ne vote désormais par choix, les types récoltent la haine qu’ils ont semé dorénavant. Et pour en revenir aux US, Hillary a servi globalement de punching ball pour tout le système ricain.....Pas besoin d’un génie ou de prolo en masse pour battre Hillary

      On peut toujours réduire la colère populaire à un instinct primaire, à « l’idiocracie » comme cela se disait dans les salons parisiens, au manque d’éducation mais moi c’est cette approche arrogante que je trouve idiote, c’est vraiment tout faire pour ne rien comprendre aux mouvements de fonds de nos sociétés et continuer à se rassurer dans sa tour d’ivoire que les prolot ont forcément tort.

      je suis totalement d’accord avec toi, ce n’est pas ce que j’essayais d’exprimer...


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 21:06

      @Zatara

      -Non, c’est complètement faux de croire que Trump a été élu majoritairement grâce aux prolos

      ------> Oui, tu as raison, je suis allé trop vite mais son élection participe aussi de cette fracture entre centre et périphérie selon Guilly (c’est marrant, j’avais mit le lien ou il l ’explique plus haut mais il vient d’être effacé ).

      ce n’est pas ce que j’essayais d’exprimer...

      ------> Alors j’ai mal compris …


    • Zatara Zatara 28 janvier 21:24

      @maQiavel
      je viens de relire le passage qui te l’a fait penser :

      Et il n’y a pas de catégorie sociale dans une révolution, il n’y a que 2 choses : le besoin primaire et vitale, et la haine.... et le "prolo", la France d’en bas, etc, est bien plus facile à mettre en rogne, ça s’arrête à ce constat, pas besoin de faire dans de l’analyse sociologique là ou il n’y a que du primaire.... Tant qu’il y a du pain et des jeux, ça va.....

      me suis mal exprimé. Encore une fois il n’y a aucun jugement sur les couches sociales.

      Lorsque je parle de besoin primaire et vitale,je parle bien évidement de bouffe et d’un minimum de sécurité (cad aucune oppression politique). C’est dans ce cadre là, un instinct de survie qui devient populaire, que la révolution est possible. C’est donc bien les petites gens qui sont en première lignes..mais je sous entendais que tous le monde en tant qu’humain a ces mêmes besoins, c’est juste que certains sont plus à même de se prémunir en cas de bordel généralisé..... Je n’utilise pas primaire dans un sens négatif, simplement rappelé la réalité naturelle de notre conditions dans une situation catastrophique.... Et je prends autant de temps à l’expliquer pour bien comprendre une chose : en dehors de cette condition, il n’y aura jamais aucune révolution. Car l’idéologie comblera toujours la "vallée", la partie intermédiaire avec ses différents niveaux d’énervement..... Aussi, je ne crois absolument pas à une catégorisation sociale dans le cadre d’une révolution. Je te ferai remarqué qu’il y a aussi des fils et filles de grand bourgeois dans certaines manif extrémistes. L’extrémisme a aussi sa bourgeoisie.


    • Zatara Zatara 28 janvier 22:04

      @maQiavel
      Oui, tu as raison, je suis allé trop vite mais son élection participe aussi de cette fracture entre centre et périphérie selon Guilly

      Concernant le cas de Trump, ce n’est pas tant issu d’une forme de régionalisation (à travers les états qui composent les EUA) qu’un retour d’une franche détestation de tout ce qui vient de Washington et de Wall Street. Trump a su garder cette image d’entrepreneur qui plait tant à l’Amerique. La claque pour Hillary est celle lié à Occupy Wall Street + incompréhension du peuple ou plutôt prise de conscience que l’armée américaine a été utilisé à des fins corporatistes, et pas seulement national qui plus est + nombre de gens aux tickets de rationnement (on aurait tendance à un peu trop oublié ce genre de "détail" issu de la réalité, la vrai de vrai cette fois)


    • pegase pegase 28 janvier 22:16

      @maQiavel

      Il ne s’agit pas d’une opposition sur les taxations. Mais il faudrait que tu écoutes la vidéo de Drac ou lise des interviews de Christophe Guilly ( à défaut de lire ses livres ) pour savoir de quoi il s’agit , Zemmour en parle aussi de façon plus caricaturale .


      J’ai écouté, mais je ne vois toujours pas de quelle opposition il veut parler ? Il ne la défini pas clairement, opposition politique ... surement pas ..

      Opposition entre les "possédants" à la ville, et les provinciaux qui viennent s’y faire plumer ? C’est plutôt l’état le grand "plumeur" avec des taxes foncières et CFE (contribution foncières des entreprises) complètement démentes qui obligent les propriétaires à afficher des loyers exorbitants ... 


    • Zatara Zatara 28 janvier 22:17

      @maQiavel

      -Si justement, si tu as la possibilité de contrôler le terreau....

      ------> Alors on ne sera pas d’accord là-dessus …

      Mais maQ, quand tu comprends que les fournisseurs qui gèrent le terreau appartiennent toutes à 3 grandes multinationales, et qu’il suffit d’une loi d’un pays big boss pour couper toute la chaine d’approvisionnement (qui avait explosé tous l’ancienne filiaire, certes moins développé et moins rentable, mais très sécurisé puisque le nombre de petite boite qui géraient chacun une part étaient extrêmement nombreuses et diversifié).... il faut avoir un pays uni, très fort mentalement, idéologiquement, ou religieusement pour tenir.....


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 22:18

      @Zatara

       

      D’accord, j’ai compris , ce n’était pas un jugement péjoratif sur les prolos.

      Ceci étant, les révoltes sociales ( je préfère ce terme à celui de « révolution » qui est trop vaste ) ne se déclenchent pas seulement si une catégorie d’individus n’est plus en capacité d’assurer leur survie matérielle et celle de leur proche , c’est beaucoup trop simpliste. Oui , il y’a des révolte qui démarrent avec la faim comme catalyseur mais toutes les révoltes n’ont pas la faim comme catalyseurs. Et puis tu as des pays ou une grosse partie de la population souffre pour assurer leur avenir matériel sans qu’il y’ait de révoltes contre le pouvoir en place.

      Donc, ça va au delà des « besoins primaires ». Il y’a d’autres choses à observer, par exemple :

      -le sentiment de déclassement : des catégories sociales qui vivaient d’une façon et qui voient leur niveau de vie baisser. Elles n’ont pas besoin de tomber au niveau de mourir de faim, elles peuvent même continuer de vivre décemment. Et pourtant dans ces catégories de personnes, tu sentiras une colère noire.

      -Le creusement des inégalités : si les inégalités deviennent flagrantes au point que tu te retrouves avec des quartiers riches et pauvres voisins l’un de l’autre, c’est-à-dire si des catégories de personnes dans leur quotidien côtoient des gens qui s’en sortent beaucoup mieux qu’eux , la frustration n’en fait qu’augmenter. Ça porte un nom scientifique ce phénomène en sociologie mais j’ai oublié le nom.

      Si tu mélanges ces deux facteurs, tu as une poudrière sur laquelle va venir se greffer spontanément des idéologies vengeresses ( qui peuvent être sociales , religieuses ou identitaires ) , qui vont exalter un passé révolu idéalisée ou magnifier un avenir meilleur utopique. Le rôle de ces idéologies est de rationaliser et formuler ce qui n’était qu’alors des sentiments forts mais confus.

      Là , le terreau, tu l’as déjà, il suffit maintenant d’un travail de manipulation intelligent par une puissance qui souhaite accentuer ces fractures pour que ta poudrière explose. Tu rajoute la faim à l’équation ou des répressions policières alors évidemment, tu as le Graal. Tu prends tes pops corn , un bon soda et tu t’installe confortablement pour admirer la société se déchirer et se noyer dans le sang.

      Là je résume parce que c’est plus complexe que ça aussi , il y’a des spécificités selon les lieux mais définitivement , les catégories sociales sont à observer attentivement lors de mouvements de révoltes.

      -Je te ferai remarqué qu’il y a aussi des fils et filles de grand bourgeois dans certaines manif extrémistes.

      ------> Et dans les vrais mouvements de révoltes ( pas ceux qui sont mimés pour le spectacle ) , tu as toujours des bourgeois déclassés.

      Si tu observes le XIX- XX ème siècle, c’est flagrant. Et si tu remonte dans l’histoire, tu as à la tête des révoltes des personnes issues des classes moyennes qui ont été refusé dans les classes supérieures ou alors des personnes issues des classes supérieures qu’on a déclassées.

      -ce n’est pas tant issu d’une forme de régionalisation (à travers les états qui composent les EUA) qu’un retour d’une franche détestation de tout ce qui vient de Washington et de Wall Street.

      ------> Je te dis l’analyse de Guilly mais de toute façon , je ne vois pas de contradiction avec ce que tu dis …


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 22:31

      @Zatara

      - il faut avoir un pays uni, très fort mentalement, idéologiquement, ou religieusement pour tenir.....

      ------> Et c’est le rôle de tout pouvoir politique que de créer l’union.

      L’union n’est pas juste un mot pour faire joli, c’est ce qu’il y’a de plus fondamental en politique, c’est l’idéal absolu à atteindre.

      Et comme je l’explique dans cet article, c’est un objectif impossible à atteindre puisque les sociétés sont par définition hétérogènes, et que l’hétérogénéité mène aux conflits puis aux divisions.

      La politique consiste à faire commun avec le multiple, l’unité du corps politique n’advient pas spontanément, il faut y travailler durement et lorsqu’elle advient, elle ne se maintient pas éternellement, la cohésion sociale est une lutte de chaque instant qui requiert en permanence des efforts politiques collectifs et des talents politiques individuels. 

      C’est-à-dire que les grands hommes d’Etat dans chacune de leurs actions politiques que ce soit sur le plan économiques ou culturels recherchent ce qui pourrait rapprocher de l’union, c’est le critère déterminant pour dire si une action politique est bonne ou mauvaise.

      Un pouvoir qui a d’autres préoccupations que celles là est destinés à vivre tôt ou tard des révoltes qui conduiront à son renversement et peut être à la destruction du corps politique. 


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 22:46

      @Zatara

      Pour ce qui est de contrôler le terreau, écoute ce que Drac et Guilly racontent : les mecs au pouvoir ont fait le choix de la mondialisation heureuse et ont sacrifié la périphérie au profit des métropoles pour être compétitif.

      Et pour continuer à contrôler les représentations de cette France périphérique, ils ont inventé une idéologie de la métropolisation qui consistait à sacrifier les classes populaires sur l’autel de la mondialisation tout en s’arrangeant pour que ca ne se voit pas.

      Mais cette idéologie ne prends plus car une partie de la France est en sécession culturelle mais en plus les mecs n’arrivent même pas à être compétitif, tout ce qui pouvait servir de justification à cette politique tombe ainsi à l’eau.

      Qu’est ce que tu vas contrôler comme terreau là dedans ? Non , il y’a des choses que tu ne peux pas contrôler , il y’a des conséquences qui dépassent les capacités d’adaptation et de prédiction des homo-sapiens que nous sommes …


    • Zatara Zatara 28 janvier 23:07

      @maQiavel

      ....Là , le terreau, tu l’as déjà, il suffit maintenant d’un travail de manipulation intelligent par une puissance qui souhaite accentuer ces fractures pour que ta poudrière explose. Tu rajoute la faim à l’équation ou des répressions policières alors évidemment, tu as le Graal. Tu prends tes pops corn , un bon soda et tu t’installe confortablement pour admirer la société se déchirer et se noyer dans le sang.

      Là je résume parce que c’est plus complexe que ça aussi , il y’a des spécificités selon les lieux mais définitivement , les catégories sociales sont à observer attentivement lors de mouvements de révoltes.

      Donc on en revient à ce que je te disais : tu peux tirailler un pays, créer un maximum de distorsion pour le tendre comme un ressort (que tu as bien décrit à travers les différents phénomènes idéologiques et leurs références), mais tant qu’il y a à bouffer, de l’argent permettant de s’acheter à manger (comprendre que la monnaie tient un semblant de stabilité), et de quoi se loger, il ne se passera rien de sérieux.... Ces 3 facteurs là conditionnent une révolution (et pas un mouvement social façon banderole)

      Je rajoute que c’est bien vu d’avoir rajouté la spécificité géographique, je préciserai même ethnique, religieuse et dans une moindre mesure culturelle (encore une fois je précise, en tant que spécificité, dans un cadre phénoménologique et sans le moindre jugement politique)


    • Zatara Zatara 28 janvier 23:23

      @maQiavel

      Et pour continuer à contrôler les représentations de cette France périphérique, ils ont inventé une idéologie de la métropolisation qui consistait à sacrifier les classes populaires sur l’autel de la mondialisation tout en s’arrangeant pour que ca ne se voit pas.

      Mais cette idéologie ne prends plus car une partie de la France est en sécession culturelle mais en plus les mecs n’arrivent même pas à être compétitif, tout ce qui pouvait servir de justification à cette politique tombe ainsi à l’eau.

      Qu’est ce que tu vas contrôler comme terreau là dedans ? Non , il y’a des choses que tu ne peux pas contrôler , il y’a des conséquences qui dépassent les capacités d’adaptation et de prédiction des homo-sapiens que nous sommes …

      Entièrement d’accord. Mais tu me parles d’un terreau naturellement apte là ou je te parle d’une opération de déstabilisation avec scénario pour emballer le truc. C’est ce qu’on a vu avec les "printemps arabes", mais ça n’arrivera pas en France, quand bien même on tomberait dans un ultra communautarisme (ce qui, dans une certaine mesure, est déjà le cas). Car les 3 facteurs auront, quoi qu’il arrive, toujours cours.


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 23:43

      @Zatara

      mais tant qu’il y a à bouffer, de l’argent permettant de s’acheter à manger (comprendre que la monnaie tient un semblant de stabilité), et de quoi se loger, il ne se passera rien de sérieux....

      ------> Là-dessus, on ne sera pas d’accord. 

      Mais tu me parles d’un terreau naturellement apte là ou je te parle d’une opération de déstabilisation avec scénario pour emballer le truc.

      ------> Mais le terreau tu ne le crée pas ex-nihilo. Il est là et tu l’utilises comme tu peux pour accentuer les divisions.

      Mais on ne sera pas d’accord là-dessus non plus … smiley

       


    • Zatara Zatara 28 janvier 23:47

      @maQiavel

      excuse-moi, c’est pris dans le désordre parce que je pense à des trucs en relisant :

      La politique consiste à faire commun avec le multiple, l’unité du corps politique n’advient pas spontanément, il faut y travailler durement et lorsqu’elle advient, elle ne se maintient pas éternellement, la cohésion sociale est une lutte de chaque instant qui requiert en permanence des efforts politiques collectifs et des talents politiques individuels.

      C’est vrai. Mais tu oublie la lente décomposition du référentiel politique. Et que le poids des actions et des mots de nos très chers élus pèsent de moins en moins lourd dans la balance. C’est autant dû au copinage et autres magouilles révélés, qu’au simple fait qu’ils délèguent (de grès ou de force, chacun à son opinion...) le pouvoir et les véritables prises de décision à Bruxelles...


    • maQiavel maQiavel 28 janvier 23:49

      @Zatara
      Et tu as totalement raison dans ton constat mais je ne l’oublie pas.

      Je rajouterai simplement qu’ils sont mauvais et que ceux qui ont pris les décisions pour nous amener là sont encore plus mauvais ...


    • Zatara Zatara 29 janvier 00:22

      @maQiavel
      ils sont mauvais ou simplement dans une logique carriériste, puisque le système, la matrice économique mondial qu’ils valident à outrance, ne leur permet (les pauvres) que cette opportunité là... faut dire qu’il faut savoir renvoyé l’ascensceur lorsque le système de promotion est totalement privé, ou complètement vérolé lorsqu’il s’agit du "service public" à des fins corporatistes ou élitistes qu’on ose encore appelé "état"..... 

      Aujourd’hui, le pouvoir d’un président sans vision, dans un pays sans vision, c’est éventuellement de fermer sa gueule, et beaucoup de raisons l’amène à le faire......une activité fastidieuse qu’il répète tous les jours...


Réagir