lundi 27 février - par BlueMan

Dettes, spéculation effrénée, et finance casino déconnectée de l’économie : Comprendre la crise financière, une interview de Marc Chesney

 

Synopsis :

Marc Chesney, Professeur de Finance à l'université de Zurich est l'invité de ce numéro du Monde Moderne. Il revient sur les excès de la finance casino, le rôle des banques et les liens entre dette des États, crise financière et guerre permanente.

 

Dans son dernier ouvrage « De la Grande Guerre à la crise permanente », (Presses polytechniques universitaires romandes), Marc Chesney dresse un parallèle entre la Première Guerre mondiale et la crise financière de 2008.

 

Aujourd’hui, une aristocratie financière a pris le pouvoir au détriment du reste de la population, dénonce-t-il, tout en proposant des solutions innovantes comme une taxe sur les transactions financières.

 

Présentation du libre par l'éditeur :

Les marchés financiers et les grandes banques ont atteint une taille, une complexité et un degré d’opacité particulièrement inquiétants, qui leur permet d’accroître encore plus leur pouvoir. Au niveau international, les dirigeants élus, qu’ils soient de gauche ou de droite, n’appliquent le plus souvent qu’une seule et même politique économique, celle qui répond aux intérêts de l’aristocratie financière, et qui ne fait qu’accentuer la crise et assombrir les perspectives d’avenir : il est paradoxal qu’une petite minorité de la population mondiale soit en situation d’imposer sa volonté à l’ensemble de la société.

 

Aujourd’hui, c’est au nom de la satisfaction de marchés financiers, qui par nature demeurent insatisfaits, que les générations actuelles souffrent. En 1914, au nom de la nation, la jeunesse européenne fut sacrifiée dans les charniers d’une longue et cruelle guerre. Hier comme aujourd’hui, la démocratie est mise en échec, puisque les politiques suivies ne correspondent ni aux intérêts ni aux aspirations du plus grand nombre.

 

Résoudre cette crise, soigner ce cancer qui ronge la société requiert essentiellement le respect de principes de base, plutôt que l’utilisation de recettes au goût amer : d’une part, il faut réanimer la démocratie – la sortir de son coma –, d’autre part, il s’agit de remettre la sphère financière à sa place, c’est-à-dire au service de l’économie et de la société. C’est ce à quoi s’intéresse Marc Chesney dans cet essai implacable, dans lequel il montre comment les lobbies du secteur financier s’activent pour bloquer tout type d’avancées dans ce domaine.

 

Une interview résumé pertinente et didactique des drames de la financiarisation de l'économie sous l'impulsion du néolibéralisme, cette dérégulation tous azimuts des marchés et des opérateurs qui rend les riches toujours plus riches et appauvrit inexorablement les pauvres et la classe moyenne.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Marc" et "Chesney", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " dette", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " emprunt", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " crédit", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " spéculat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " trader", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " trading", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " marchés", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " crise", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " financ", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " économi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " banque" et "centrale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " banquier", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " bankster", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " banque", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " BCE", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $FED", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " dérégul", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " libéral", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " capital", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8624.

 

 



15 réactions


  • llsalv 27 février 16:02

    Oui, c’est à voir car chose rare, l’expert ne se contente pas d’un constat finalement bien connu du citoyen attentif, il propose des solutions limpides qui paraissent diablement efficaces. Qu’est-ce qu’on aimerait entendre nos zompolitics en parler !!!


    • llsalv 27 février 16:06

      Ah j’oubliais : c’est cool d’en avoir fini avec les vidéos privatives ou captives qui m’étaient inregardables et m’avaient tenu à distance depuis un bout de temps...


    • sahb 27 février 18:35

      @llsalv
      qu’est-ce que vous appelez "vidéo privatives ou captives" ?


    • BlueMan BlueMan 27 février 22:34

      @sahb : il parle du fait que je stocke les vidéos sur mon site. ;)

      Il aime pas ça : il préfère les lecteurs d’origine de YouTube ou Dailymotion.


    • yoananda yoananda 27 février 23:47

      @BlueMan
      on pourrait aussi appeler ça du vol puisqu’il y a (avait ?) un système publicitaire en plus.

      Youteub par exemple proposes un service d’hébergement gratuit et en plus reverse une partie des revenus publicitaires. En échange ils sont propriétaires du contenu. On adhère ou pas, mais on est libre de le faire.

      Les vidéos remarquablement volées, c’est différent : BlueMan va les voler sans le consentement des auteurs, ne leur reverse pas de part du revenu publicitaire qu’il en retire.

      Pas le même trip hein smiley

      Surtout qu’en plus, il doit venir spammer de nombreux forums pour amener les gens vers son site, avec des titres pute à clic, et en se présentant comme un "éveilleur", avec souvent des sujets dont il n’a pas vérifié la pertinence (il a propagé plusieurs désinformations au fil du temps), et dont souvent il ne comprends pas le début du commencement.

      Berf, c’est une victime d’Internet.

      Et à part l’insulte, Blueman n’a jamais fournit d’explications qui tiennent la route à ses agissements. C’est plus simple de me faire passer pour un méchant.

      Mais peut-être que tout ça est du passé ?


    • pegase pegase 27 février 23:56

      @yoananda

      Les vidéos remarquablement volées, c’est différent : BlueMan va les voler sans le consentement des auteurs, ne leur reverse pas de part du revenu publicitaire qu’il en retire.


      Vous êtes complètement délirant avec ça, avec youtube vous ne gagnez rien non plus (à moins de claquer des millions de vues), ils vous volent vos contenus qu’ils hébergent (encore heureux), avec une qualité plus que discutable ...

      Youtube c’est google, il ne font pas de pub peut être ?  smiley

      C’est pas possible ce que les français peuvent être cons, ils préfèrent aller engraisser google qu’aller sur des sites alternatifs qu’ils critiquent avec virulence par ailleurs ...


    • yoananda yoananda 28 février 00:03

      @pegase
      apprends à lire.


    • pegase pegase 28 février 00:12

      @yoananda

      et toi apprend à réfléchir !


      Google (alias youtube) c’est bien , Blueman c’est un voleur ...

      Voilà le niveau de la dissidence d’agoravox smiley

      Des crétins écervelés, avec ça on est sacrément mal barrés, ils doivent bien se bidonner au sommet de la pyramide ...

      ""regardez moi ces cons, ils se bouffent entre eux et pendant ce temps là on continue nos combines, en plus ils nous soutiennent"" .


    • yoananda yoananda 28 février 00:59

      @pegase
      google c’est mal !

      yeah ! ca y est je sais réfléchir.

      Ouf, m’en a fallu du temps, mais j’ai enfin réussit. Heureusement tu étais la pour me dire quoi penser.


    • BlueMan BlueMan 28 février 04:18

      @pegase : merci de ton soutien. Cela dit, tu perd ton temps avec yoananda : il a réellement le cerveau de son avatar, il l’a prouvé maintes fois...

      Il fait en plus une fixette sur les vidéos que je stocke sur mon site pour la seule raison que j’y fait apparaître une pub. Et ça le dérange même si c’est moi qui ai créé ou sous-titré la vidéo, tu vois le genre...

      Que YouTube ou Dailymotion gagnent des centaines de millions de dollars avec majoritairement du contenu volé à des chaines de télévision (journaux télévisés, émissions en tous genres, documentaires, clips vidéo, musiques, etc.) ne le dérange pas du tout, mais que moi je puisse gagner 0,20 cents pour mille pub affichées, ça c’est odieux pour lui, et il me traite suis un voleur. ^^ Le deux poids deux mesures dans toute sa "splendeur", typique de la double éthique (et donc du double langage) très en vogue chez pas mal de nos contemporains.

      Il applique en plus, et c’est amusant, la même rhétorique spécieuse que nos "élites" : lorsqu’on vole des milliards c’est ok, mais si on vole un paquet de pâtes on est un sale voleur et on va en prison (voir http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8396).

      Au final, yoananda est un pauvre type, sans grand intérêt, incapable de rien apporter aux autres. Oublie-le, il n’en vaut vraiment pas la peine. smiley


    • yoananda yoananda 28 février 11:25

      @BlueMan
      si tu es contre ces pratiques pourquoi tu les reproduits ?


    • le_foofighter 3 mars 22:02

      @llsalv

      Oui, vidéo très intéressante, accessible à tous, une bonne vulgarisation en somme, sur un domaine que l’on nous présente souvent comme complexe (et puis quand c’est complexe, bien sûr, les "sans dent" n’y comprennent rien, et puis s’ils n’y comprennent rien, ben ils pensent qu’il n’y a pas d’autre alternative).


  • petit gibus 27 février 18:06
    3 à 4% de la finance dans l’économie réelle
    le reste dans la finance casino
    et de grands esprit pour nous bassiner avec le
    pas d’alternative ! ! !



  • rogal 27 février 19:54

    Toujours clair et direct, Marc Chesney. Dommage qu’il ne formule pas quelques grands principes de base de lutte contre la ploutocratie qu’il dénonce, comme la limitation des mouvements de capitaux. Il est vrai qu’il ne dénonce que la finance-casino.


    • Croa Croa 28 février 10:33

      À rogal,

      Effectivement à la fin il propose quelques solutions potentiellement très efficaces mais pas de grand principe de lutte. Mais c’est là un détail d’autant que dans son énoncé des causes systémiques les grands principes y sont. Les solutions globales sont donc implicites et quand il dit notamment « qu’il y a un besoin de vraie démocratie » toutes solutions allant en ce sens sont bonnes à prendre...
      Par exemple la VIème République proposée par la Ø et JL Mélanchon va bien en ce sens il me semble  smiley


Réagir