vendredi 9 juin - par pegase

Asselineau | Qatar, Islam et terrorisme

Le Qatar sur la sellette,

 

L'Arabie Saoudite, et les émirats arabes unis ont rompus leurs relations diplomatiques avec le Qatar, leur fermant l'espace aérien, les frontières terrestres et maritimes ...

 

Le petit émirat au statut de monarchie absolue de droit divin est accusé de financer le terrorisme par le président des Etats Unis Donald Trump ; quatrième producteur de gaz au monde après les Etats Unis, la Russie et l'Iran, il possède de nombreux immeubles de prestiges à Paris, totalement exonérés de taxes sur la plus value concernant leur revente, avantages scandaleux accordé par Nicolas Sarkosy lors de son mandat présidentiel ...

 

 



10 réactions


  • alanhorus alanhorus 9 juin 14:47

    Non monsieur asselineau Trump ne veut pas détruire daesh puisque c’est la CIA et Israël qui l’on crée.
    https://www.youtube.com/watch?v=BjGmwd1Rcv0
    Daech a été crée par la CIA
    https://www.youtube.com/watch?v=0k18HAWMw3I
    ISRAËL EST DAESH /ISIS : CONVOI DE DAESH SORTIE DE GALILEE
    La duperie toujours la duperie, monsieur asselineau.


  • Hijack ... Hijack ... 9 juin 16:04

    Dire que les saouds sont cités comme les hypocrites dans le Coran, prouve qu’il connaît son sujet, le bonhomme.

    .
    alanhoru,
    Trump, ce n’est pas qu’il ne veut pas ... il ne peut pas ! 


  • CoolDude 10 juin 13:55

    Ça sent encore le gaz cette histoire...


    • wendigo wendigo 12 juin 08:30

      @CoolDude

       Dont panic, le pompier américain est là pour y mettre de l’eau !


  • gorobei 10 juin 14:05

    Le financement au terrorisme n’est que le prétexte évoqué pour sanctionner un pays qui refuse de s’aligner sur la politique de l’Arabie saoudite notamment vis à vis du mouvement politique des frères musulmans. Le soutien que la Turquie vient d’apporter au Qatar en est la preuve principale à mes yeux. 

    Après ses échecs en Syrie et au Yemen, l’Arabie saoudite a besoin de taper du poing sur la table pour réaffirmer sa main mise sur le monde sunnite. Les frères musulmans sont la principale force sunnite et politique capable de perturber la politique wahabbite des pétro-monarchies. 

    • yoananda yoananda 10 juin 14:18

      @gorobei
      tout à fait, l’Etat islamique (dont je ne connais les liens avec les frères musulmans) reproche à l’Arabie Saoudite d’être en cheville avec le grand Satan.

      Comme l’état islamique est aussi sévèrement chariatisé que l’Arabie Saoudite, mais qu’en plus ils dénoncent cette grave dérive des Saoud, ils sont bien plus légitimes : c’est une véritable menace pour les rois du pétrole.

      L’Arabie Saoudite est mal : les revenus pétroliers baissent en raison de la guerre au pétrole de roche mère US. Ils ont lancé leur premier emprunt récemment, et vendu des part de leur société pétrolière. La barbarie saoudite est en guerre au sud au Yemen, menacée par l’Iran à l’ouest, par l’état islamique et les chiites d’Irak au nord, et à l’ouest elle doit tenir / contenir l’Egypte. Sans parler du fait que son champ pétrolier géant est dans un territoire majoritairement chiite.

      Les Saouds ont de quoi flipper grave en ce moment, d’autant que la contestation monte en interne.

      Je ne sais pas du tout à quoi joue le Qatar et si l’état islamique est frériste, mais si c’est le cas, ça pourrait expliquer les tensions entre les 2 pétro-monarchies.


  • guepe guepe 10 juin 20:16

    Etrange positionnement de la part d’une responsable kurde des YPG.

    Juste après le positionnement de la Turquie en faveur du Qatar, un avertissement ?


  • baleti baleti 12 juin 03:33

    Je me demande, se que va devenir le fameux projet du gazoduc, qui devais partir du Qatar, vers l’Europe, via la Syrie et la Turquie.Les vrais raison de la guerre en syrie.


    N’oublions pas aussi,que les princes du Qatar, prône un rétablissement des relation diplomatique et commercial, avec l’Iran. 
    Toute entante d’un pays musulman sunnite, avec l’Iran, sera sanctionner par les saoudes et les USA.



Réagir