jeudi 18 février 2016 - par maQiavel

Analyse de la géopolitique globale – Michel Drac

Michel Drac auteur et co-fondateur de la maison d'édition Retour aux sources nous livre son analyse de la géopolitique globale. 

 

 

Index chronologique

 

00 : 00 : Présentation de Michel Drac

03 : 00 : De l’articulation entre identité, citoyenneté, patriotisme, universalisme ; cartographie de la France identitaire ; Identité culturelle vs identité biologique ; Mouvances identitaires européennes ;

15 : 10 : Des migrants, du risque de dislocation de l’UE et de redéfinition des rapports avec Moscou

24 :00 : Du danger de l’alliance germano-russe de la perspective américaine

29 : 15  : De la sociologie électorale française et de la probabilité de basculement vers un gouvernement de rupture

43 : 45  : Du retour à la souveraineté nationale française et de l’intégration à un ordre international en cas d’implosion de l’UE, chaine de l’impérialisme américain en Europe

54 : 20 : Du Brexit et du risque d’éclatement de l’UE

 

 

00 : 00  : De la Grèce et de la tactique de Tsipras ; Du prolétariat ; De la tactique de Poutine ; De la sortie de l’euro de la Grèce

17 : 15 : De la nécessité d’une refondation du système monétaire international et d’une nouvelle heure zéro, de la condamnation inéluctable de l’euro

28 : 50 : Du cas Berlusconi

30 : 50  : Du cas de l’Espagne et de podemos, de la gauche radicale et du souverainisme

37 : 00 : Du positionnement géographique de la France en Europe et conséquences, du jeu américain

41 : 00 : Du clivage gauche /droite

 

Questions-Réponses 

 

 

00 : 00 : Pouvez-vous nous parler de la dissidence française et de la stratégie de contre société fractionnaire ?

12 : 40 : Le FN est-il là pour interdire toute possibilité d’accès au pouvoir des idées nationales puisqu’il n’a finalement aucune chance de gagner dans un second tour d’élections présidentielles ?

25 : 11 : Que pensez-vous du fait religieux en France ?

28 : 20  : Quel est votre point de vue sur la remigration ? Comment verriez-vous l’application d’un tel concept dans la réalité ?

33 : 35 : Pensez-vous que les prévisions d’effondrement total et brutal de Piero San Giorgio sont réalistes ? Au sujet de la fin du pétrole, ne pensez vous pas que les alternatives existent mais ne sont pas mises en avant car pas encore rentables ?

40 : 17 : Que pensez-vous de la vidéo d' Alexandre Douguine qui affirme que la Russie devrait annexer l’Europe par la force ?

42 : 05 : Que pensez-vous de la situation en Syrie avec la Turquie et l’Arabie Saoudite qui menace d’intervenir sur le territoire Syrien ?

48 : 55 : Récemment, Daech a menacé la France dans une vidéo et nous a montré une photo de Marine Le Pen, que se passerait-il si un attentat était commis contre MLP ?

49 : 48 : Le modèle de société que vous présentez où les citoyens s’organisent ressemble beaucoup à ce que les économistes mettent en place en ce moment aux USA avec l’ubérisation et l’économie collaborative. Ce modèle de société que vous proposez ne va-t-il pas dans le sens de ce que le système veut ?

51 : 36 : Que pensez-vous de la situation géopolitique au moyen Orient ou quasiment toutes les grandes puissances sont sur le terrain, n’y voyez vous pas le prélude à une guerre mondiale ?

51 : 55 : Maintenir la masse dans l’idée que l’autonomie nationale agricole, financière etc est une utopie dans ce mode globalisé et modernisé n’est-il pas la seule solution que nos dirigeants promulgueraient afin de nous maintenir dans le mutisme et l’immobilisme afin de contenir un mouvement social d’ampleur prônant et souhaitant un réel changement de paradigme ?

 

Source : Meta tv

 



84 réactions


  • Éric Guéguen Éric Guéguen 18 février 2016 11:15

    Merci pour le découpage chronologique, excellente initiative.
     
    Originale cette dichotomie gauche optimiste / droite pessimiste...


    • maQiavel maQiavel 18 février 2016 11:38

      @Éric Guéguen
      Oui mais là dessus je ne suis pas d’accord avec lui. 

      Pour le dire autrement, sans passer par les catégories gauche /droite, il existe chez les idéalistes démocrates une perception optimiste de ce que la collectivité pourrait être et chez les idéalistes aristocrates une perception optimiste de ce qu’une élite pourrait être. Et inversement, il existe chez les réalistes démocrates une perception pessimiste des élites et chez les réalistes de droite une perception pessimiste de la collectivité.

      Si on bricole, on peut dire que le démocrate est de gauche alors que l’aristocrate est de droite. 

      En gros, tout dépend de objet vers lequel s’oriente l’optimisme et le pessimisme... 

      Moi je considère que l’homme est capable du meilleur comme du pire et que ce qui est central dans son comportement politique, ce sont les institutions... 


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 18 février 2016 11:44

      @maQiavel
       

      Pour ma part, je pense de plus en plus que les gens à continuer de se référer à la gauche et à la droite sont celles et ceux qui refusent de quitter le bord pour nager où ils n’ont pas pied.


    • Constant Danlerreur Constant Danlerreur 18 février 2016 13:21

      @Éric Guéguen
      Bonjour les nazis

      -

      J’aime à me promener sur ce repaire de membres actifs d’extrême droite afin de me conforter dans mon idéologie qui a fait ses preuves et le fera encore longtemps à savoir le respect des seules valeurs humanistes qui soient effectives : celles de gauche. Je combatterais l’extrême droite jusqu’à mon dernier souffle et je pense que mes opinions, largement majoritaires, heureusement encore, dans ce pays sont efficaces pour lutter contre la propagande immonde issue du ventre de la bête encore fécond aux chemises rouges brunes qui pulullent sur internet. Le gouvernement semble prendre cette résurgence des idées mussoliniennes et hitlériennes au sérieux puisqu’il prend, enfin, des mesures pour tenter de museler cette espace soit disant de libertés qu’est internet, seul un gouvernement authentiquement humaniste et de gauche pouvait avoir le courage politique de prendre de telles mesures essentielles pour préserver notre démocratie.

      -

      Le gouvernement de combat que constitue Hollande et Valls semble enfin prendre conscience de l’urgence nécessaire à la préservation du débat public en faisant taire les ennemis de la liberté qui utilisent ce magnifique outil de connaissances infinies (pour les authentiques et respectables hommes de gauche) en bannissant les obscurantistes religieux et autres idéologues fascisants avant qu’ils ne deviennent réellement dangereux pour l’équilibre de nos sociétés occidentales qui vivent en harmonie quand le pouvoir est à la gauche.

      -

      La droite qu’est ce que c’est ? Si on devait donner une couleur politique à la nature, elle serait nazie, car seuls les forts survivent, c’est de l’eugénisme, heureusement le génie de la gauche a réussi à tromper les tares naturelles afin de permettre à l’humain de s’épanouir en sociétés équilibrées et harmonieuses en limant ses instincts primaires, animaux, donc naturels, vous imaginez un monde où seuls les plus forts survivraient ? Que deviendraient les handicapés, les accidentés de la vie, les gens qui n’ont pas eu les mêmes chances au départ qu’un riche issu de milieu favorisé et avec accès à la culture, grave avantage sur les prolétaires issus de milieux ruraux et rustres, sans parler de ces pauvres sauvages à la peau noire qui n’auraient aucune chance de servir de main d’oeuvre à bas coût et crèveraient dans l’indifférence mondiale dans leur brousse de pecnaud juste bons à être colonisés par une race supérieure qui a un devoir envers les races inférieures, celui de les sortir du sauvagisme darwinien dans lequel leur QI bas de base les enferme pour l’éternité si l’homme blanc n’avait pas eu la sagesse de prendre leurs destins en main à leur place. Voilà ce que serait la droite sans la gauche, une idéologie de manchot où seuls les gros cons de riches pourraient survivre au détriment de tous les autres, tandis que l’égalitarisme et les mêmes chances pour tous prônés par la gauche salvatrice gomme toutes les inperfections de cette nazie de mère nature afin d’équilibrer les différences qui sont autant de chances pour la France.

      -

      Inutile de vous donner les seuls conseils de vote pour 2017, François Hollande toute et vite ! Car il est l’homme providentiel qui seul sera capable de faire un barrage humaniste à la droite ainsi que son âme damnée l’extrême droite incarnée ici par une espèce de rustre des campagnes bas du front juste bonne à braîller des insanités qui trouvent leurs origines dans l’homme de cro-magnon. Le progressisme social, c’est la gauche, les acquis sociaux, c’est la gauche, la paix sociale, c’est la gauche, le vivre ensemble c’est la gauche, la planète village, c’est la gauche et tous les enfants du monde qui se tiennent par la main, c’est la gauche. La droite à quoi sert elle ? A tenter de diviser et détruire le monde idéale mis sur pied par la gauche pour des motifs purement matérialistes et égoïstes, c’est pourquoi, l’économie doit rester aux mains des servants de la gauche la plus radicale si possible, car on ne combat pas les extrêmes et l’obscurantisme religieux aux idées mortifères de pulsion de mort qui les animent avec des roses, mais avec les armes idéologiques mises en place par les humanistes des lumières afin que plus jamais ça sauf pour les vendéens, bien sûr.

      -

      No pasaran


    • maQiavel maQiavel 18 février 2016 13:22

      @Éric Guéguen
      Quant à moi , je pense que le clivage gauche /droite médiatico politique est obsolète et inopérant. Pour autant , je constate l’existence d’une droite et d’une gauche , d’un clivage idéologique des représentations et des idéaux qui ne se superpose pas aux partis politiques et à ce que les médias en disent ...


    • Heimskringla Heimskringla 19 février 2016 09:43

      @Constant Danlerreur

      Quand vous aurez compris que gueuler après les acquis sociaux et chanter pour l’ouverture des frontières dans les festivals de toxicomanes l’été c’est incompatible y’aura une belle évolution.

      Sinon pour le reste je voulais au début répondre comme sur l’eugénisme qui n’est pas quelque chose de droite mais bon avec un antifa on perd toujours son temps finalement, y’a pas plus pavlovien qu’un antifa donc je garde mon énergie pour quelque chose de plus intéressant bande de fascistes 2.0

      "Chasser le naturel, il revient au galop" ou "l’enfer est pavé de bonnes intentions" tiens au fait a ce sujet vous vous bougez le cul à Calais ou vous ne savez faire que gueuler ? Ou sont les antifas qui se groupent pour faire quelque chose pour ces migrants ? Y’a personne évidemment, vous êtes horribles de démagogies, à vomir.

      L’ordre naturel reviendra tôt ou tard, on en rediscutera...

      No Parmesan (j’aime pas les pâtes de toute façon).


    • micnet micnet 20 février 2016 10:39

      @maQiavel

       Bonjour à vous et merci pour le partage. Sur cette question du clivage gauche/droite, je trouve moi aussi très intéressante la vision de Drac consistant à dire qu’un mec de droite, de manière générale est plutôt pessimiste sur la nature humaine à l’inverse d’un mec de gauche. Et c’est vrai que si on y réfléchit, toutes les idéologies peuvent s’expliquer à partir de cette dichotomie. A méditer smiley


    • micnet micnet 20 février 2016 10:49

      @maQiavel

      "Si on bricole, on peut dire que le démocrate est de gauche alors que l’aristocrate est de droite."

      ---> Oui et je trouve que le "bricolage" est réussi car je suis d’accord ! Je suis d’accord et avec Drac et avec vous et pour synthétiser les 2 affirmations, je pense que la vision aristocratique découle d’une vision pessimiste de l’homme, car ne croyant pas à la capacité à l’auto-détermination des individus ce qui nécessite la primauté à une poignée d’entre eux afin de diriger la masse. (Bon j’admets que c’est décrit de manière schématique mais vous avez saisi l’idée). Cela dit, vous avez aussi raison je pense, où il y a une part idéaliste dans la vision aristocratique. (Un pessimiste a aussi un idéal smiley.


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 16:22

      @micnet
      Disons que l’homme de droite est plutôt optimiste dès qu’il est question des élites et donc misera plutôt pour une aristocratie ...


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 16:38

      @maQiavel
       
      Mouais...


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 16:44

      @Éric Guéguen
      Vous savez , vous faites partie des personnes que je vois en disant cela , cette confiance en "l’homme en puissance " est très présente chez vous.

      Par exemple , chez moi , elle n’existe pas ou alors très peu on va dire , dans tous les cas , je ne miserai pas un régime politique là dessus ...


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 16:51

      @maQiavel
       
      L’immense différence, me semble-t-il, entre mon point de vue et celui d’un "aristo" conventionnel, c’est que je sais que le talent peut émerger de n’importe où, qu’il n’est pas héréditaire et qu’il n’a pas de prix.


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 16:59

      @Éric Guéguen
      Oui, je sais bien mais vous misez tout de même sur le talent qui serait incarné par les meilleurs des hommes, ce qui est une perspective tout à fait optimiste que d’autres (dont moi) ne partagent pas (ou alors avec beaucoup moins d’intensité). 


    • micnet micnet 20 février 2016 17:34

      @maQiavel

      "Disons que l’homme de droite est plutôt optimiste dès qu’il est question des élites et donc misera plutôt pour une aristocratie ..."

      —> Je ne dirais pas tout à fait ça ! Je pense plutôt que l’optimisme pour un aristocrate tient dans le fait de CROIRE qu’une telle élite existe et surtout qu’il est possible de la faire émerger (c’est pour cela que je parlerais plutôt d’idéalisme). Mais si (et seulement si) cette élite existe vraiment, je pense que lui faire confiance à elle plutôt qu’au reste de la population relève plus du réalisme que de l’optimisme smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 17:48

      @micnet
      Même si cette élite existe, CROIRE qu’on peut lui faire entièrement confiance relève de l’optimisme. D’ailleurs, la" confiance " va de pair avec l’optimisme. 

      Par exemple, cette croyance et cette confiance , je ne l’ai pas (ni pour cette hypothétique élite même en considérant qu’elle existe , ni pour le peuple d’ailleurs, sinon je ne serai pas pour un régime mixte ). 


    • micnet micnet 20 février 2016 17:59

      @maQiavel

      "sinon je ne serai pas pour un régime mixte ".

      —> Si vous êtes pour un régime mixte, c’est que vous êtes quand même un peu aristo sur les bords. Et comme je suis moi-même pour un régime mixte, c’est que je suis un peu démocrate (donc de gauche) sur les bords également. Finalement, nous avons aussi des tempéraments mixtes : nous sommes des "pessimoptimistes" smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 18:14

      @micnet
      Disons que je ne mise pas sur les hommes et leurs vertus mais plutôt sur les institutions. 

      Je pense que les hommes sont capables du meilleur comme du pire et que les institutions sont au coeur de ce processus. 

      Les moins mauvaise institutions sont celles qui redistribuent le pouvoir entre le peuple et les élites de telle sorte que le peuple puisse résister aux dérives oligarchiques et que les élites puissent prémunir le corps politique des dérives ochlocratiques. C’est le réalisme Machiavelien (ceci étant, je suis d’accord que le terme "réalisme est discutable). 

      Dans ce réalisme machiavelien, il existe aussi cette conscience qu’au fond, les hommes ne produisent que de mauvaises institutions, les moins mauvaises étant celles qui meurent le moins rapidement possible ( il est donc sous entendu qu’elles sont toutes condamnés à mourir). Si le machiavelien mise sur des institutions imparfaites, c’est parce qu’il n’a pas d’autres options... 


    • micnet micnet 20 février 2016 18:23

      @maQiavel

      "Même si cette élite existe, CROIRE qu’on peut lui faire entièrement confiance relève de l’optimisme. D’ailleurs, la" confiance " va de pair avec l’optimisme. "

      ---> Mais dans ce cas, le fait de croire en un régime politique, et même de croire en la politique tout court, relève de l’optimisme ! Le seul véritable pessimiste étant notre ami Medialter, si je vous suis. 

      Et pour en revenir à la phrase de Michel Drac, il faisait le distinguo gauche/droite par le fait que l’on est pessimiste ou optimiste "sur la nature humaine" exclusivement et non pas sur ou tel régime politique.


    • micnet micnet 20 février 2016 18:36

      @maQiavel

      " il existe aussi cette conscience qu’au fond, les hommes ne produisent que de mauvaises institutions, les moins mauvaises étant celles qui meurent le moins rapidement possible"

      ---> Parfait, le "réalisme machiavelien" me convient tout à fait, étudions donc les institutions qui furent les plus pérennes et constatons ensemble que la République Romaine fut un modèle du genre smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 18:42

      @micnet
      Tout à fait. C’était un régime mixte. smiley


    • micnet micnet 20 février 2016 18:45

      @maQiavel

      Oui, m’enfin la part "aristo" pesait quand même plus lourd...Bon d’accord, je pinaille un peu smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 18:51

      @micnet
      Pas forcément ...mais bon , je comprends que vous défendiez votre chapelle , quoi de plus "naturel" ? smiley


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 18:56

      @maQiavel

       

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que l’"élite" corresponde à l’humanité tout entière. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste. smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 19:00

      @Éric Guéguen

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que l’"élite" corresponde à une humanité supérieure. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste. smiley

      ( Dans le genre "réponse du berger à la bergère" , je n’ai pas trouvé mieux smiley )


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 19:04

      @maQiavel
       

      C’est votre technique préférée : l’argument-miroir. Et ça marche à l’infini. Méfiez-vous de croiser un jour quelqu’un qui use de la même technique, ça portera l’infini au carré, donc au dialogue de sourds. smiley


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 19:10

      @Éric Guéguen
      Je ne suis qu’un vil personnage. smiley


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 2016 19:11

      @micnet
      nous sommes des "pessimoptimistes"

      Moi ça dépend des jours.... Une mi-temps dans chaque camp mais c’est plutôt le pessimisme qui gagne la belle en principe. Tout ça dépend de nos expériences personnelles avec le genre humain et nos capacités à analyser les comportements humains ainsi que la faculté d’apprendre à se connaître soi même pour définir qui est optimiste ou pas dans la nature humaine, objectivement de mon point de vue exclusif, je vois plus de raisons d’être pessimiste qu’optimiste, mais tout est nuances de gris donc un jour ça va, un jour non, dépend aussi du taux de sérotonine et de sa stabilité j’imagine, car si je mange du chocolat ou me cuite ou me drogue, la tendance peut aller vers un optimisme plus euphorique mais de courte durée car la descente se passe toujours dans le pessimisme c’est un fait. En étant clean tout dépend de l’humeur du jour, la prédisposition à aimer ou détester son prochain aussi, il y a les optimistes, les pessimistes, les taciturnes, les lunatiques, les névrosés, les frustrés, les aigris, les schizophrènes, les bi-polaires, les maniaco-dépressifs, les dépressifs tout court et aussi les imbéciles heureux, y a des jours j’aimerai tellement être un imbécile ou un simple d’esprit, ce serait tellement plus reposant sous mon scalp, tellement plus paisible, trouver la paix intérieure est un véritable combat permanent, en tout cas en ce qui me concerne. Putain d’éducation catholique, il doit m’en rester quelques bribes incrustées dans mon psychisme, même Monsieur Propre n’arriverai pas à décrotter les restes de cette éducation masochiste et propice à l’auto flagellation... Bouddah, AU SECOURS ! (chacun ses icônes, non ?) smiley


    • micnet micnet 20 février 2016 20:01

      @maQiavel et Éric,

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que de vous croire. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste, un réaliste, un pessimiste, un optimiste ou les 4 à la fois ? Putain, vous m’avez paumé smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 2016 10:47

      @Éric Guéguen (à maQiavel)
      "C’est votre technique préférée : l’argument-miroir. Et ça marche à l’infini. Méfiez-vous de croiser un jour quelqu’un qui use de la même technique, ça portera l’infini au carré, donc au dialogue de sourds."

       

      "Oui, nous avons déjà joué à ça avec MaQ... et ça donne effectivement des dialogues très longs."  smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 2016 10:57

      (Mais pourquoi je mets mon propre commentaire entre guillemets, moi ??)


  • Hieronymus Hieronymus 18 février 2016 12:38

    lui c’est mon préféré :
    le Tweedledee de la métapolitique
    génial ses tics, sa façon de tourner la tête à droite
    en tordant la bouche, hilarant, un régal !
     smiley
    https://www.youtube.com/watch?v=4H2EDu4c6R8


    • maQiavel maQiavel 18 février 2016 13:16

      @Hieronymus
      génial ses tics, sa façon de tourner la tête à droite en tordant la bouche, hilarant, un régal !

      ------> J’adore. smiley


    • pegase pegase 19 février 2016 14:53

      @maQiavel

      Amusant en effet, mais comment se fait il qu’un type aussi brillant, puisse se laisser aller au point de bientôt éclater ??

      S’il est si intelligent et éduqué, il devrait savoir que les sucres lents sont responsables de l’obésité, il suffit de les supprimer de notre alimentation, et il devient alors impossible de grossir , même en s’empiffrant de tout le reste... C’est env 65 % de notre apport en calories, essayez de tenir seulement 15 jours histoire de rire ...


    • maQiavel maQiavel 19 février 2016 15:35

      @pegase
      Je me contrefiche de son poids...


    • Hieronymus Hieronymus 19 février 2016 16:25

      y a quand même un souci MaQ

      là on le voit en gros plan alors que généralement on ne filme que le haut du buste, le reste du corps étant dissimulé sous une table

      depuis un peu de moins de 10 ans que je le suis, il est clair que ça a empiré

      c’est un type qui n’a pas 50 ans, comment vivre dans ces conditions

      je ne peux pas croire que ce ne soit pas pour lui très problématique

      je dis cela sans plaisir, je ne lui souhaite que du bien

       smiley


    • maQiavel maQiavel 19 février 2016 17:11

      @Hieronymus
      Je me contrefiche de son poids... 


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 février 2016 18:08

      @maQiavel
      Un argument de poids, donc je vais tenter de peser mes mots pour ne pas alourdir mes propos singulier au sens anorexique du terme.

      .

      En d’autres termes je vais jouer ma Sophie Davant à propos de Piero San Giorgio, ce serait con, de se préparer à l’apocalypse qui vient en se faisant chier à construire sa BAD si c’est pour crever de cholestérole ou d’un AVC dans les deux ans, en essayant de planter des patates ou de traire un bouc, avouez, c’est ballot non ? En tout cas c’est lourd de sens, au niveau ironique du terme.


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 février 2016 18:14

      En tout cas il a éliminé d’un revers de big mac le problème de la séduction, il n’aura pas besoin de perdre du temps en vaines romances frisant le flirt de l’amour est dans le pré, gain de temps et d’emmerdes pour beaucoup de gens en quête d’amour courtois et idéal, donc plus de temps à consacrer à sa BAD pour obèses retraités, une stratégie austère qui peut s’avérer payante et en cas de manque sexuel, il restera les chèvres au cas oÙ, il y a donc les avantages et les inconvénients, parmi ces derniers, depuis combien de temps n’a t’il plus eu l’occasion de dire bonjour à son zizi ? Nul à part lui ne saurait le dire...


    • pegase pegase 19 février 2016 20:47

      @maQiavel

      Ben oui mais là ..euh .. Tepa devrait peut être lui dire, c’est une question de santé, moi je m’inquiète seulement pour sa santé, rien d’autre, quand il sera mort on sera guère avancé .. On a pas beaucoup de types comme lui, il faut les préserver, c’était le sens de mon message ..


      eh michel si tu me lis (j’en doute) , vire tout les sucres lents de ton alimentation, les pâtes, le riz, le pain , les féculents, les patates, la semoule ..etc .. c’est très énergétique, et ça se stocke sous forme de graisses si tu ne les consommes pas ...

      Remarque : c’est peut être sa réserve, une BAD perso smiley 


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 08:10

      @pegase

      - Tepa devrait peut être lui dire, c’est une question de santé, moi je m’inquiète seulement pour sa santé


      Ce que tu dis là est complètement stupide , qu’est ce que Tepa devrait lui dire sur sa santé qu’il ne sait pas ? Vous êtes complètement cons à insister sur son obésité alors que vous n’en connaissez pas les raisons qui peut être dépassent sa simple volonté , vous n’avez aucune pudeur sur les problèmes personnels d’une personne que vous ne connaissez pas et qui ne vous regardent pas , c’est pitoyable ...


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 08:11

      @Gaston Lagaffe

      Les arguments à la Sophie Davant sont très courants et pourtant grotesques, ils résultent d’une représentation tout à fait ridicule mais malgré tout commune que l’on peut nommer "le tout ou rien ".

      On en a déjà discuté ici et un intervenant sur le site d’ER a fait une très bonne réponse. Si je devais reprendre les contre arguments du "tout ou rien " :

      Parce que l’on ne peut pas se prémunir contre tous les dangers, ce qui est une évidence, on ne faudrait rien faire et se protéger de rien du tout ? Parce que Michel Drac est obèse et à risque de développer des pathologies cardiovasculaires, il devrait ne rien faire pour sécuriser sa vie et celle de ses proches ? Il ne devrait pas avoir de freins dans sa voiture, de détecteurs incendies à son domicile ou traverser les rues aux passages piétons, tout simplement parce qu’il risque de faire un AVC un Jour ?

      C’est ridicule , en suivant jusqu’au bout ce genre de raisonnement stupide, on ne ferait plus rien.

      Lorsqu’on prend des mesures de sécurité comme la BAD, le but n’est pas de se prémunir contre absolument tout, il s’agit de se protéger du mieux possible mais il est bien évident qu’il y aura toujours des situations ingérables quelque soit son niveau de préparation. . Si on ne peut pas être prêt à 100% contre toute éventualité (ce qui est impossible), être préparé même qu’un petit peu c’est mieux que pas du tout !

      Si on pousse cette logique, on pourrait conclure qu’il est inutile de refaire le toit de sa maison car même avec une bonne toiture, on ne pourra de toute façon jamais rien faire contre une météorite tombant sur la maison.

      C’est complètement stupide, à ce compte là , on peut se moquer de tout le monde sur terre et ricaner de n’importe quelle action puisque de toute façon nous allons tous finir par mourir.

      Il faut arrêter avec ces fantasmes de puretés ou d’efficacités absolues, on fait ce que l’on peut faire , comme on peut le faire avec les moyens dont on dispose dans les circonstances dans lesquels on se trouve. Après, s’il arrive quelque chose, tan pis, on aura fait ce que l’on a pu et on peut affronter son destin sereinement.

      Comme le disait Qaspard sur un autre fil , ce sont des critiques absolutisantes dont raffolent les paresseux pour se dire qu’ils ont de bonnes raisons de ne rien faire, à part ricaner et lancer des peaux de bananes sur ceux qui font de petites choses certes imparfaites mais utiles .


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 08:38

      Cette représentation ridicule du « tout ou rien » permet aussi à certains de se montrer mesquin, non seulement dans leurs critiques des personnes mais aussi des propositions politiques : vous faites une proposition pour régler plus ou moins partiellement un problème donné, et certains se mettent dans la tête qu’elle est censé régler tous les problèmes de l’humanité de A à Z, pour ensuite critiquer son imperfection. 

      Par exemple, vous faites une proposition pour régler un problème « A » et on vous répond que votre proposition est mauvaise car elle ne règle pas les problèmes B, C, D, E, F.

      Ce sont des gens qui n’ont que deux cas de figure en tête :

      -Cas de figure 1 : la révolution des consciences de l’humanité devant amener à un monde parfait , à un millénium de lumière d’amour et de bonté sur terre.

      -Configuration 2 : le grand néant, l’horreur intégrale et absolue.

      Comme ces gens se rendent compte que la première configuration n’existe pas, alors ils se résignent à la seconde et deviennent des défaitistes faisant le prosélytisme de leur pessimisme.

      Lorsque vous faites des propositions politiques, ils sont incapables d’en comprendre le but puisque pour eux , ils n’existe que les configuration 1 et 2 , alors ils vous lancent des tomates en vous accusant d’être naïf et de vouloir l’avènement d’un monde parfait , ce qui n’est bien évidemment pas votre cas puisque vous avez compris que ce sont les petites choses qui contribuent  à une certaine marche de l’histoire et qu’entre la configuration 1 et 2 , il y’a des myriades de configurations qui sont de l’ordre du possible et du réalisable …


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 2016 13:13

      @maQiavel
      Bonjour MaQiavel, oui tu prêches un converti sur la théorie du tout du rien, mes messages ci dessus tenaient plus de l’humour qu’une leçon donnée ou une incitation à peine voilée à encourager les paresseux à continuer à ne rien faire, seulement, si on prend l’initiative de se construire une BAD, faudrait pas négliger de retaper au préalable la première BAD que l’on possède tous, à savoir son corps, car bâtir des bunkers sécurisés ça prend du temps certes, mais si c’est pour ne pas être capable de courir 10 mètres sans suer sang et eaux, à quoi ça sert ? 

      .

      J’ai des amis valaisans qui connaissent le genevois qui a réinventé la façon de vivre valaisanne à savoir Piero San Giorgio, ils m’ont dit que c’était plus un citadin qui retourne à la campagne s’amuser à jouer les survivalistes dans une vallée sécurisée et habitée par plein de gens lambdas dont pas mal de vieux, c’est un genevois qui s’est payé un chalet, rien d’exceptionnel à cela, sur les armes ? En suisse il y a une majorité de foyers qui sont armés et savent s’en servir, avec leur système d’armée citoyenne en plus des nombreux chasseurs civils. Alors, Piero a fait fortune en vivant à la genevoise pour se payer une vie à la valaisanne, pas de quoi en sortir un bouquin d’autant plus qu’acheter des chalets suisses dans ces vallées, il faut en avoir du pognon, les locaux se plaignent d’ailleurs que les chalets sont habités en résidences secondaires par des étrangers, les étrangers pour eux étant les habitants des autres cantons en plus des riches stations de ski comme Verbier ou Cran Montana occupées par des étrangers internationaux, anglais, hollandais, allemands, français etc.. Pour ça qu’ils ont voté la Lex Weber qui a fait jaser dans les chaumières des constructeurs immobiliers car même leurs montagnes devenaient des villes à force de construire à outrance pour des habitations vides la plupart de l’année sauf 2 semaines en été et 2 semaines en hiver en plus de polluer leurs magnifiques paysages. Y a même des réfugiés syriens parqués dans des colonies de vacances en altitude à ce qu’on m’a dit, la Suisse se bougnoulise jusque dans ses alpages.

      .

      Alors quand on enlève le côté glamour des vidéos de Falotti on se marre sous cape de ces pseudos survivalistes qui redécouvrent l’eau chaude au point d’en faire des bouquins.

      .

      Je ne critique pas le survivalisme dans son ensemble mais ceux qui s’en veulent les chantres publics en montant au passage une boutique où l’on peut acheter des objets que l’on peut trouver aussi ailleurs pour un coût moins élevé, ce n’est qu’un business qui est en plein essort, 100 millions de personnes concernées dans le monde, y a du fric à se faire, y a une part de marché croissante, dans ces conditions des gens comme San Giorgio auraient tort de se priver d’un pt’it billet sur les peurs des gens.

      .

      De plus j’apprécie beaucoup les analyses de Michel Drac.


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 14:27

      Bonjour Gaston ,

      -seulement, si on prend l’initiative de se construire une BAD, faudrait pas négliger de retaper au préalable la première BAD que l’on possède tous, à savoir son corps, car bâtir des bunkers sécurisé ça prend du temps certes, mais si c’est pour ne pas être capable de courir 10 mètres sans suer sang et eaux, à quoi ça sert ? 

      Une question : si par exemple une personne souffre d’une pathologie endocrinienne qui a pour symptôme l’obésité et que cette personne souhaiterait avoir une BAD, qu’est ce que tu lui dirais ? Que ça ne sert à rien car elle est incapable de courir 10 mètre sans suer ? Et qu’à cause de ça , elle ne devrait pas essayer d’être le plus autonome possible dans la mesure de ses moyens , tant financier ,moral que physique, ? Qu’il est inutile qu’elle ait un potager et qu’elle ferait mieux de se morfondre 24 h/24 sur sa condition physique ?

      C’est une question sérieuse que je te pose et j’aimerai avoir ta réponse car je ne comprends pas ta remarque. A te lire, j’ai l’impression que posséder un petit potager, des panneaux solaires, apprendre à faire des sutures, ça ne concerne que des personnes en parfaites santé. Pour moi, une personne en chaise roulante pourrait très bien le faire aussi et je trouverai bizarre qu’on me dise que pour elle ça ne sert à rien du coup je ne te comprends pas et te questionne , d’autant plus que tu dis que sur le tout ou rien , je prêche un convaincu

      Pour le reste, je ne pense pas qu’il faille amalgamer Michel Drac et Pierro San Giorgio, Drac ne se pose pas en chantre public du survivalisme , il explique ses choix personnels qui découlent d’un contexte macro -politique , il ne pousse pas les gens à faire les mêmes choix que lui mais il explique pourquoi il les fait , point barre. Et je me demande bien ce qu’il peut y avoir à redire sur ses explications …

      Quant à sa condition physique, elle n’a rien à voir là dedans, je ne comprend même pas ce que ça vient faire dans cette histoire, sincèrement …


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 14:34

      @Gaston Lagaffe

      -J’ai des amis valaisans qui connaissent le genevois qui a réinventé la façon de vivre valaisanne à savoir Piero San Giorgio, ils m’ont dit que c’était plus un citadin qui retourne à la campagne s’amuser à jouer les survivalistes dans une vallée sécurisée et habitée par plein de gens lambdas dont pas mal de vieux

      ------> On est tous différents les uns des autres et par conséquents avons des opinions différentes, je vais te donner mon point de vue.

      Personnellement, les mecs qui se prennent pour des Rambos avec leurs couvertures de survie , leurs couteaux en forets tout ça , ça me fait marrer car je trouve ça ridicule , mais après tout il faut de tout pour faire un monde et si ça intéresse des gens , pourquoi pas , je m’en contrefiche …

      Moi, je suis un père de famille trentenaire qui a toute sa vie vécu en ville. Et d’ailleurs, je n’ai jamais envisagé de vivre autre part jusqu’à récemment. 

      J’observe la situation du monde et rien ne me dis qu’on ne vivra pas tôt ou tard la situation de pays comme le Portugal ou la Grèce, que je peux perdre mon boulot et me retrouver en difficulté pour assurer les besoins fondamentaux de mes gosses , que l’Etat ne sera peut être pas en mesure de nous aider et qu’il faut avant tout dans cette configuration là compter sur soi même.

      Dans cette configuration là , ce ne sont pas les couvertures de survie et les couteaux en foret pour jouer aux mac gyver 2.0 qui m’intéressent mais simplement de permettre à mes enfants de se nourrir , d’être chauffé , d’être en sécurité. Dans ce cadre là , la conception qu’a Michel Drac de la BAD m’a intéressé.

      Mais ce qui m’en a fait prendre conscience, c’est PSG et son bouquin sur l’effondrement économique. Ouais, j’ai acheté son bouquin il y’ a trois ou quatre ans.

      Honte à moi me diras tu mais je vais te dire : seule un citadin aurait pu m’en faire prendre conscience parce que je suis moi-même à 100 % citadin. Un campagnard pur jus de génération en génération aurait été inaudible pour moi, tout simplement parce que nous ne vivons pas dans la même dimension et que nous ne parlons pas le même langage.

      Ce que j’essaie d’expliquer, c’est que PSG s’adresse aux personnes comme moi, pas aux campagnards, de ce point de vue, le fait qu’il soit un citadin qui retourne à la campagne est un atout. Il redécouvre l’eau chaude, certainement pour toi et tes amis valaisans mais pour quelqu’un qui n’a jamais résidé dans une ville de moins de cent mille habitants (ce qui est mon cas et celui de millions d’individus rien qu’en France) , c’est peut être important de redécouvrir l’eau chaude.

      Il gagne du fric avec son bouquin ? Tant mieux pour lui, je lui souhaite le meilleur, je ne vois pas pourquoi je serais aigri alors que moi aussi j’essaie d’en gagner pour sécuriser ma famille. Moi de mon coté, je ne regratterais jamais les 19 euros qui m’ont servi à l’acheter son bouquin car ça m’a servit à quelque chose. Pour le reste, dans la façon de s’organiser concrètement, je n’ai pas besoin de lui.

      Je ne me décrirai jamais comme un « survivaliste », je trouve ça prétentieux, je suis simplement un père citadin qui souhaite assurer du mieux possible les arrières de sa famille au cas où les choses tourneraient mal, c’est tout. Et si au final je n’y arrive pas , tan pis ,au moins , j’aurais fait mon devoir.

      Est-ce que tu me comprends ? L’important n’est pas tant de tomber d’accord que de se comprendre …


    • pegase pegase 20 février 2016 15:40

      @maQiavel

      Sincèrement tu as de gros problèmes, ton manque d’empathie flagrant va te jouer des tours un jour ..

      Je parle "Santé", je parle de "vie", voir de "survie" dans le sens "sauver une personne" .. à ce niveau là on se fout de la "pudeur" ou de tes problèmes d’éthique à la con !


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 15:57

      @pegase
      Est ce que tu connais sa vie mieux que lui ? Est ce que tu connais ses problèmes de santé mieux que lui ? Tu t’imagine qu’il t’attend pour que tu viennes le sauver ? C’est grotesque.

      Arrête de parler de sa personne et de sa vie privé , si tu as envie de le critiquer , fais le sur son discours ou sur ses actions publiques. 

      Et si tu as vraiment envie de parler de sa personne et de ses problèmes personnels , tu n’as qu’à le contacter par mail ou tu l’appelles , tu verras bien ce qu’il te répondra , tu ne le fais pas sur un forum public. Point barre.

      C’est pathétique ,et en plus tu continues d’enfoncer le clou ...

      J’arrête de discuter !


    • Joe Chip Joe Chip 20 février 2016 16:23

      @pegase

      Où tu en es au fait avec tes crises d’hémorroïdes ? A ta place j’éviterais de manger trop pimenté. smiley 


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 2016 17:03

      @maQiavel
      Oui on est d’accords, moi je trouve simplement que c’est chiant que ce soient toujours les moins légitimes qui se mettent en avant, Piero a dit qu’à ses 20 ans il avait fait en sorte d’être réformé pour ne pas accomplir son service militaire maintenant il n’a de mots que pour remilitariser les états, j’ai fait 5 ans de légion dans les années 80, je suis issu du terroir, fils et petit fils de paysans, et mes grands parents m’ont appris à vivre comme il le redécouvre, c’est vrai que je ne suis pas son public cible car il ne m’apprend rien mais effectivement chacun fait ce qu’il lui plaît et il faut de tout pour faire un monde. Je trouve juste risible ces gens qui s’exhibent publiquement en conseillant les autres parce que ce sont de nouveaux convertis à l’instar d’un Jean Robin qui lui a carrément été touché par la grâce et se prend pour un outil de dieu, je suis catholique depuis ma naissance et je n’avais rien demandé, d’ailleurs je ne me considère pas comme catholique car cette éducation masochiste m’a pris du temps à m’en défaire, en ce sens la légion m’a pas mal aidé en son temps pour sortir de mes croyances inculquées et réductrices en plus de la culpabilité et la honte, bref, c’est une doctrine dont j’ai eu du mal à me débarasser au début et maintenant je vois des gens qui on eu la "chance" entre guillemets de ne pas y être soumis, oui il y apire que ça mais passons, s’y plonger pour compenser leurs vides existentiels, c’est une sorte de marche à reculon, et oui je trouve risible que ce soient des gens en apparence antinomique à leurs idées du côté du physique qui prônent un retour à la terre, c’est juste un constat, après mes commentaires n’empêcheront personne de faire ce qu’il veut de sa vie, je trouve juste ça risible car les citadins me traitaient de paysans dans ma jeunesse avec mépris et de voir maintenant ces mêmes citadins ne jurer que par un retour à la terre ça me fait doucement rigoler et comme je suis un fanatique de la cohérence je me marre, bien que j’approuve ce retournement de mentalité chez certains puisque seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, ça m’amuse d’observer ça, ni plus ni moins, c’est juste une private joke avec moi même en quelque sorte, ou plus sournoisement, une petite revanche rétroactive des moqueries que j’ai subies à l’école à cause de mon côté trop terroir.


    • maQiavel maQiavel 20 février 2016 18:22

      @Gaston Lagaffe
      Je comprends ce que tu dis mais à mon avis, en te vengeant sur Drac qui n’est pas du genre à traiter les paysans avec mepris et qui ne prétend pas incarner le retour à la terre, tu fais un mauvais choix qui passe purement et simplement pour une attaque gratuite, bête et méchante sur son physique... 


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 2016 18:32

      @maQiavel
      Vengeance est un bien grand mot lol, je répète j’apprécie ses analyses et mes griefs virtuels et insignifiants iraient plus à l’encontre de San Giorgio que de Drac, mais j’avoue avoir du mal avec l’obésité surtout chez les femmes, car ça a tendance à me donner des hauts le coeur. Ce n’est qu’une question esthétique et chacun fait ce qu’il veut de son corps mais cette répugnance pour les gros doit être un résidu post traumatique de la seule fille obèse que j’ai intimement connue dans ma jeunesse et qui m’a donné une aversion pour l’excès de graisse pour le restant de mes jours. J’ai la même aversion pour le bonhomme Michelin, si ça peut rassurer les personnes en surpoids qui auraient la malchance de lire mes commentaires dégueulasses... smiley


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 2016 18:40

      Peut être aussi une méthode d’auto motivation personnelle par mimétisme car toute ma vie j’ai du faire gaffe à ma ligne ayant un métabolisme qui emmagasine rapidement les graisses, je suis du style à bouffer 3 frites et prendre 3 kilos, donc j’ai du me battre contre moi même à ce niveau là quasiment toute ma vie, il m’est arrivé de peser 110 kilos pour 1m79 et l’image que j’avais de moi étais déplorable, jusqu’à l’auto dégout, j’ai beaucoup souffert pour retrouver mon poids idéal ceci expliquant peut être cela, sauf qu’aucune association ne prend en compte ma souffrance qui n’est pas de lumière... Snif snif snif, et dire que ceux qui ont bénéficié de la cure d’amaigrissement par régime spécial à Auschwitz ne connaîtront jamais la chance qu’elles ont eue d’avoir acquis les connaissances diététiques et sportives pour rester minces, les SS étaient visiblement de bon coaches, d’ailleurs quelle ingratitude de leur part de se plaindre encore et réclamer des indemnités aux descendants des inventeurs de ces thalasso thérapies gratuites allemandes quand on voit les rescapées de 90 balais participer à des concours de miss $hoah, participer à des exhibitions de gymnastique acrobatique télévisées avec l’aisance et la souplesse d’une gamine de 20 ans, oui, elles ne savent pas ce qu’elles doivent aux allemands. Dois je mettre un smiley ou non, pour souligner le caractère sérieux au premier degré de mon commentaire ?


    • pegase pegase 21 février 2016 14:03

      @maQiavel

      Tu devrais arrêter de visionner des films guerriers, c’est pas bon pour le karma ...


      Tiens voilà un petit film bien sympa avec Sandrine Bonnaire... cadeau.. il est pas gentil le pegase ? smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=EIinK_4lSzU

      D’après le roman La Joueuse d’échecs de Bertina Henrichs, publié aux Éditions Liana Levi....


  • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 18 février 2016 12:46

    A PROPOS DE LA DI$$IDENCE :

    .
    Comme une image vaut mille mots :

    .
    https://www.facebook.com/krapodessinateur/photos/a.1143351255704953.10737418 36.682508561789227/1118283871545025/?type=1&theater

    .

    Bien que je pense que Michel Drac est un cran au dessus du lot et qu’il fait preuve de prudence et d’humilité dans ses analyses contrairement à d’autres, je crois qu’il analyse comme tout être humain, une situation globale, de son seul point de vue et de son éducation (protestante) et que si il lui arrive d’avoir raison, il lui arrive également de se tromper, sauf que lui au moins, il le reconnaît, intéressant donc son point de vue, à recouper avec d’autres pour tenter d’y voir plus clair mais à ne pas prendre complètement pour argent comptant non plus, à propos, son pote, Piero San Giorgio gagne en publicité merdiatique puisqu’il a fait l’objet d’un reportage de France 2 sur... Le survivalisme en milieu helvétique sécurisé, on a une vue d’ensemble de sa "BAD" qui s’apparente plus à un gros chalet suisse, normal pour le gros coucou qui roupille dedans fallait bien cette dimension, Marius quant à lui, son parcours commando l’emmène à faire le sergent chef pour une émission de télé réalité sur ... M6, et oui, apparemment à peu près tous les "di$$idents" rêvent de passer sur les merdias mainstreams, en tout cas, peu crachent sur cette opportunité malgré qu’ils ne réchignent pas sur les merdias alternatifs à cracher sur ceux mainstreams, dès que France Té Lévy Zion les approchent, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne déclinent pas l’invitation, tant qu’il y a du blé à se faire malgré l’imminence, selon eux, de l’effondrement économique qui nous attend, cohérence ? Je ne pense pas....


  • Hieronymus Hieronymus 18 février 2016 16:51

    il est meilleur que les 2 fois précédentes
    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/charlie-le-nouveau-visage-de-l-52019
    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/michel-drac-la-strategie-de-la-51866
    où il nous servait un filet d’eau tiède à propos des attentats, un truc qui tournait en eau de boudin
    là il s’est rétabli et l’ensemble de son exposé est cohérent et instructif
    .
    par contre sur le pétrole abiotique il a pas l’air d’être trop au courant :
    le pétrole résulte d’un processus d’hydrogénation dans le sol, j’ai toujours trouvé absurde la thèse officielle selon laquelle les hydrocarbures proviendraient de la décomposition de micro organismes sur d’énormes échelles de temps, le pétrole fossile quoi, alors on observerait différents niveaux de décomposition et on trouverait des traces de ces micro organismes, or il n’y a rien de tout cela


  • Qamarad Qamarad 18 février 2016 22:34

    Ah, l’affaire des migrants ! Cela ma rappelle une brève discussion que j’eus mit einem Qamarad ! Chaos incité certes, mais dans quel but ?

    Toujours un plaisir que de l’écouter !


    • pegase pegase 20 février 2016 02:28

      @Qamarad

      Chaos incité certes, mais dans quel but ?

      ............................

      Yo, Qamarad


      Une piste serait que le chaos provoque une baisse du PIB .. Celui des états unis étant toujours très largement au dessus des autres pays du G7 (G8 maintenant) , ils font pressions sur les autres pays par ingérences divers afin de faire dégringoler leur PIB par rapport à celui des états unis ...


      Voir la conférence de Vincent Brousseau sur l’euro ..


  • herve_hum 18 février 2016 23:14

    Je ne suis pas d’accord avec Michel Drac

    il part du principe que la solution d’une société dépassant le capitalisme est impossible dans l’immédiat, donc, surtout pas comme solution aux problèmes de civilisation actuels.

    De fait, il se retrouve face à une impasse, car il dit combattre les multinationales qui n’ont d’autres visées que de fournir des dividendes à ses actionnaires et veulent imposer leur dictature pour assurer une pleine rémunération de leurs actionnaires. Sachant que ces actionnaires, sont les seuls qui consomment vraiment pour avoir la propriété de l’outil de production, vers qui revient la plus-value pour dégager le profit.

    Un reset de la finance, ne serait pas réellement préjudiciable à ceux qui ont la propriété de l’environnement économique, mais pour tous les autres, si. Donc, un risque d’explosion sociale forte, surtout si l’inquiétude des retraités n’est pas éteinte dans l’oeuf (garantie des fonds de pensions).

    En fait, ce qui échappe à Michel Drac, c’est de comprendre qu’en vertu du principe de relation de causalité, l’intérêt général placé au dessus des nations, revient à ce que ces nations acceptent de renoncer à leur souveraineté absolu en échange d’une garantie d’assistance mutuelles.

    Ce qui revient, de facto, découlant de cette logique, de placer les multinationales sous le contrôle politique et d’en retirer la maîtrise économique à ceux qui en ont aujourd’hui la propriété.

    C’est que l’intérêt général au niveau planétaire, n’existe qu’à une condition, qu’il soit la somme des utilités particulières, car si c’est la somme des intérêts particuliers (nationaux), alors, c’est qu’il n’existe pas d’intérêt général.

    C’est une relation de causalité et elle est impitoyable dans sa logique.

    Ce que Michel Drac ne veut pas voir, c’est que la souveraineté et la propriété appartiennent au même paradigme économique et donc, conserver la souveraineté, c’est conserver la propriété et vice-versa. Le hic, c’est que la souveraineté économique appartient aux propriétaires économiques et que ce qui est inenvisageable, c’est que cette propriété économique revienne à la souveraineté nationale, car si cette souveraineté est démocratique et donc collective, alors, l’outil de production est aussi collectivisé.

    La différence entre Michel Drac et les stratèges du système capitaliste, c’est que eux, semblent en avoir conscience.

    Je répète, l’intérêt général (au niveau planétaire) est compatible, ni avec le nationalisme, ni avec le capitalisme, uniquement avec le responsabilisme. En transposant la propriété de l’environnement économique, en responsabilité de l’environnement économique.

    Selon la définition de la responsabilité comme la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui.


    • herve_hum 19 février 2016 09:54

      @herve_hum

      Je vais rectifier ma sémantique pour la rendre moins répulsive.

      Je ne vais plus parler de la nation dans son sens souverainiste, mais dans son sens culturel.

      Si je considère la nation comme principe de souveraineté, alors, je ne peux la soutenir face à l’intérêt général étendu à la planète, car elle l’interdit.

      Par contre, si je considère la nation comme unité culturelle au regard du principe de responsabilité, alors, je peux la soutenir car non contraire à l’intérêt général. La défense de la diversité culturelle faisant partie du patrimoine de l’humanité, doit être considérée comme une utilité particulière de laquelle nous puisons un profit culturel, mais aussi de défense, préservation de la biodiversité.

      Il faut comprendre que si la concurrence a permise la mise en place de la diversité culturelle, c’était dans un monde en expansion, non fermé sur lui même. Dès l’instant où ce monde se referme sur lui même au niveau de la planète, alors, la concurrence devient ce qui détruit cette même diversité culturelle. Pour la préserver, il faut alors passer à la coopération et à la responsabilité individuelle et collective.

      Le changement de paradigme est motivé par le changement d’échelle.Nous ne raisonnons plus au niveau des nations, mais au niveau de la planète entière. D’un monde divisé, nous sommes passé à un monde uni et refuser cette réalité ne peut que conduire à la destruction de ce qui pousse à l’unité, c’est à dire, l’environnement économique. Mais qui souhaite provoquer le feu nucléaire ou la division de la planète en blocs impérialistes, quand précisément le but est de s’affranchir de tout impérialisme ?

      ALors maQiavel ou Eric Gueguen, que répondez vous ?

      Je crains que vous n’ayez rien à répondre.


    • Queens_of_the_Storage Queens_of_the_Storage 19 février 2016 14:23

      @herve_hum

      Vu la prétention dont vous faites preuve dans votre message, cela à pour effet de révulser à la fois le premier lecteur qui passe mais aussi ceux à qui il est destiné quelque soit la teneur de l’argumentation. Ensuite vu la manière dont vous tournez votre argumentation, ça ne laisse pas plus d’ouverture au débat et n’est là que pour être critiqué en fin de compte. Etant donné que c’est déjà assez chiant de vous lire et d’essayer de vous comprendre (et je doute que vous vous comprenez vous même vu que vous vous y prenez à deux fois), j’ose à peine imaginer la personne qui devra contre argumenter en prenant en compte tous les concepts mise sur la table. Mais au moins le truc que j’aurais appris est que même si personne ne peut vous répondre, cela ne veut pas forcément dire que c’est l’absolue vérité mais que c’est tellement compliqué d’y répondre que personne n’y comprendrait rien.


    • pegase pegase 19 février 2016 15:06

      @herve_hum

      Je répète, l’intérêt général (au niveau planétaire) est compatible, ni avec le nationalisme, ni avec le capitalisme, uniquement avec le responsabilisme. En transposant la propriété de l’environnement économique, en responsabilité de l’environnement économique.

      ...................


      C’est dans vos rêves seulement, dans le monde il n’y a que compétition générale, et ce n’est pas prêt de changer !


    • herve_hum 19 février 2016 18:38

      @Queens_of_the_Storage

      Ne doutez pas, je me comprend parfaitement.

      Le problème, c’est que ceux qui comprennent, ne veulent pas répondre pour me comprendre, seuls ceux qui ne comprennent pas ou trop peu me répondent.

      Suis je prétentieux ? Oui et non.

      Oui pour avoir connaissance du principe de relation de causalité qui me donne un temps d’avance sur n’importe lequel de mes contradicteurs, non parce que d’une part je ne fais que suivre le principe et d’autre part, parce que je n’en fais encore rien.

      Cela dit, je ne vois pas où est la difficulté à comprendre que l’intérêt général ne peut être que la somme des utilités particulières et en aucun cas la somme des intérêts particuliers, car alors, cela signifie qu’il n’y a pas d’intérêt général ?

      aucune difficulté au niveau de la logique, mais une ENORME difficulté au niveau de ce que cela implique en terme de chaine de relation de causalité. L’impossibilité de défendre à la fois la souveraineté au sens économique et l’intérêt général. Donc, qu’il faille choisir ce que l’on défend et accepter de renoncer à l’autre. Voyez, là, je reste dans l’analyse simple, mais tout contre argument me pousserai à aller un peu plus loin à chaque fois, c’est à dire, d’enfoncer le clou. Aussi, la meilleure stratégie pour contre argumenter, c’est de ne plus bouger et faire silence...



  • aldous aldous 19 février 2016 00:26

    HOUSE BOOK

    Cela 1984 Georges Orwell, BREXIT celui-ci 1984. Les immigrés ça à cause de les guerres depuis 1999 Bush père, 2001 bush fils, 2016 Obama, Libye, Syrie, printemps colore créé par CIA, NSA ; au même temps militairement ce 1967 « le grand Israël, Vietnam moderne, Ukraine & Syrie, Iran, Chine, pour la Russie Ukraine la chine ce le Vietnam version 2016 » 1984 ce l’union de l’Europe avec Eurasie et l’Amérique l’Angleterre (l’Océanie). La destruction de l’union européenne ce le pouvoir de Washington que le dirige « NSA, wall street, dollar Nato Otan), la Russie dans 1984 et avec l’Europe et sans l’Europe, avec la chine. Donc les jeux de Washington Israël ce de affaiblir la France l’humilié, Israël ce la guerre psychologique, et rendre l’Allemagne vulnérable, pour créer une séparation entre l’Allemagne et la France, au profit des londrès Washington Israël « le triangle »

    Nato OTAN ce le cheval de Troyes pour la France et l’Allemagne, et le moyen de Washington Israël londrès, ces méthodes de domination, avec la création du terrorisme et de problèmes avec la Russie. Vous avez raison leur plan, tactique du triangle « londrès Washington Israël « 1914 - 1939 » et logique, raisonnable a échoué et elle est en faillite, à cause de la fin du système capitaliste économique (1776 – 1789, révolution industrielle le quelle a déjà capitule) le nouveaux système 2016 exige le quelle à la technologie des communications son parcours indépendant les quelles rend les 99% en égalité. Plus simplement la technologie a créé la révolution le changement. La technologie est « neutre » ce l’utilisateur qui le donne réalité. La réalité virtuelle est que dans la communication exclusivement elle ne matérialise pas de bouteille d’eau par des files électrique. En conséquence c’est une révolution intellectuelle, rationnelle, spirituelle laquelle 2016 -2099 dévoile. Cet antécédent (1776
     1789’ révolution logique et raisonnement industrielle est mort dans le 20 siècle. Nonobstant le 21 siècle est en transition est à cause de cette réalité l’espace-temps devient bruine. De louis XIV a les Habsbourg, de Clovis a 1066, le temps ce mélange et les identités nationale se dilue dans une globalisation virtuelle, la quelle appelle aux origines des Clovis, comme a 1914 et l’empire Ottoman.

    Politiquement dans l’espace-temps, les 7 républiques devient une réalité, sortir de l’euro c’est une grave erreur, car l’unique manière de sauver la France ce avec l’union BERLIN LONDRA PARIS, le triangle du 21 siècle, une fois cette réalité accompli la Russie rentre dans l’Europe et l’Europe devient à son espace-temps (1066 et 1942) (2016 2099) en paix et prospérité, le contraire de l’histoire vécue. Ce progression restructurera intellectuellement Washington et Israël, leur perception bruine devient plus claire et pacifiquement l’Europe reprend sa place comme l’Amérique et Israël. Le dollar comme réserve global est mort car il fait partie du passe Ancient révolution industrielle 1776-1789 « 20 siècle ». Le 21 siècle dans son espace-temps subsiste dans les deux extrêmes pour sortir des 20 siècles. Est-ce par la technologie « le monde de Facebook, house book, twitter ou autre réseaux en mutation ou que se manifeste antinomique son évolution et compréhension de la réalité concrète et réalisable en harmonie spirituelle comme potentielle. 

     

     


  • Heimskringla Heimskringla 19 février 2016 09:50

    La première partie sur l’identité est excellente. Je le rejoins.


    Sérieusement les mondialistes sont des tarés, c’est le 3reich inversé. En fait je viens d’écouter un speech de Poutine sur Lénine, puis ici Drac qui dit la même chose. On est bien dans une forme soviet de la société, du bolchevisme privé en quelque sorte pour les mêmes résultats, famine et paupérisation, putain super l’égalité... J’ai la chance d’avoir connu les deux périodes, je préfère de loin l’époque d’après guerre ou les nations étaient national socialistes. 

  • Hieronymus Hieronymus 19 février 2016 10:49

    Drac se pose pas mal de question sur Merkel dont il déplore le manque de lisibilité de la politique, il n’est pas le seul
    perso je ne pige pas non plus pourquoi il y a en gros 2 ans quand le livre de Sarrazin est sorti (Deutschland schafft sich ab) elle a déclaré que la politique multiculturelle était un échec (on ne peut qu’applaudir) et pourquoi l’été dernier elle annonce que l’Allemagne va devoir accueillir un million de migrants et plus (cauchemar) et se contredit à nouveau qq semaines plus tard en parlant d’un bien timide contrôle aux frontières
    pareil je pige quedalle, elle navigue à vue la chancelière, sans radar ni balisage
    .
    j’ai visionné il y a une semaine une vidéo très intéressante de la chaine Klagemauer sur le passé au sein des jeunesses communistes de la chancelière, vidéo tellement incendiaire qu’elle a du être retirée depuis de la chaine Kla.tv, heureusement la propagation est virale sur le Web et une fois diffusée des copies circulent, la voici :
    https://www.youtube.com/watch?v=8VWHJBjekik
    Drac a dit à un moment qu’il parlait allemand, il pourra donc à loisir méditer cette vidéo, en gros il y est expliqué que la jeune Angela était le parfait modèle de la jeune révolutionnaire communiste (dans sa jeunesse, depuis je ne sais pas)
    perso mon sentiment est que :
    - Merkel est très intelligente (sans doute moins que Poutine mais bien plus que Hollande) elle a peu de convictions et d’idéaux, c’est surtout une pragmatique marquée par une forte ambition personnelle, en fait elle est assez opportuniste et peu scrupuleuse, ainsi elle a tout de suite lâché Helmut Kohl auquel elle devait pourtant sa carrière
    - elle est tenue qq part en laisse et n’a que très peu de marge de manoeuvre, en fait elle est un bon petit soldat de l’empire américain, pourquoi cette soumission et surtout à un tel niveau ? (elle n’a émis que de molles protestations lors de la révélation des écoutes téléphoniques) sans doute très forte pression de la CIA, peut être chantage personnel sur sa personne (sur des choses de son passé)...


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 février 2016 11:58

      @Hieronymus
      Drac se pose pas mal de question sur Merkel dont il déplore le manque de lisibilité de la politique, il n’est pas le seul
      perso je ne pige pas non plus pourquoi

      Peut être que mettre en parallèle ce rapport de l’UBS qui veut doubler le nombre de migrants en europe "pour faire coïncider le taux de croissance européen à celui de l’emploi américain, les besoins de l’UE seront de 1,8 millions de jihadistes, (pardon, padamalgam 500 oublié ce matin) d’immigrés supplémentaires en âge de travailler par an sur les 10 prochaines années..." serait un début d’explication.

      source :

      http://lesobservateurs.ch/2016/01/20/banque-suisse-ubs-faut-doubler-nombre-de-migrants/


    • pegase pegase 19 février 2016 15:13

      @Hieronymus

      L’Allemagne est un pays vaincu, à mon avis c’est complètement mort de leur côté, elle est obligée d’obéir comme un petit soldat, sinon elle se ferait lourder ... voir buter ..


      La question qu’il faudrait se poser : combien de temps cette situation va encore durer ?


    • Hieronymus Hieronymus 20 février 2016 19:33

      @pegase
      c’est bien exact que l’Allemagne est un pays occupé militairement depuis la fin de la 2ème guerre mondiale mais depuis la réunification, on pouvait penser que les Alliés avaient lâché un peu de lest (ça fait tout de même 70 ans)

      or on a l’impression d’un phénomène inverse, d’asservissement renforcé, aller expliquer tout de go à ses concitoyens que leur cher pays va accueillir 2 millions de migrants, que lui prend elle ?

      à parler comme ça, on se demande si on lui a pas collé un revolver sur la tempe...


  • Joe Chip Joe Chip 20 février 2016 11:26

    Il dit des énormités sur la révolution américaine en répétant les mythes forgés par les révolutionnaires américains pour occulter la réalité moins glorieuse de la guerre d’indépendance.

    Les patriotes étaient soutenus plus ou moins activement par 10/15% de la population américaine et étaient encore une plus faible proportion disposée à se battre. Face à eux il y avait 20% de loyalistes et une grosse moitié de la population qui était dans l’attentisme (comme toujours dans ces périodes d’instabilité). Aucun Etat ne ravitaillait l’armée continentale, ils n’avaient ni armes ni habillement et très peu de ressources pour passer l’hiver, d’où l’importance décisive de l’intervention française, que Michel Drac aurait pu avoir l’élégance de rappeler, puisque la révolution américaine s’est nourrie du sang de la monarchie française et de l’apport conceptuel des philosophes français (de Montesquieu à Rousseau).

    Quand Cornwallis vaincu à Yorktown a rendu les armes, il les a jetés aux pieds de Rochambeau, l’artisan de la victoire, et pas de Washington, qui a joué un rôle tout à fait marginal avant et pendant la bataille (il voulait reprendre New-York, les Français qui étaient officiellement sous ses ordres ont fait semblant d’obéir tout en donnant des ordres de batailles différents ; mis devant le fait accompli, Washington a ensuite feint pour la postérité d’être à l’origine de cette stratégie...)

    Le traité de Paris signé n’était pas signé que les Etats-Unis avaient repris le commerce avec l’Angleterre. 

    Drac fait en en outre un contresens puisque ce sont les révolutionnaires qui ont créé l’Etat fédéral aux Etats-Unis, et qu’historiquement c’est la tendance étatiste et fédéraliste (de l’anglo-américain Hamilton) qui l’a emporté sur la tendance individualiste et républicaine (du francophile Jefferson). 

    D’une manière générale il dit d’une manière intéressante et mesurée beaucoup de généralités et sait bien "euphémiser" les nombreux éléments idéologiques de son propos. 


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 11:57

      @Joe Chip
       

      Excellent, Joe. Bien envoyé.


    • Hieronymus Hieronymus 20 février 2016 19:45

      @Joe Chip
      je connais mal l’histoire des Etats Unis mais à l’évidence vous soulevez des questions pertinentes concernant toute cette mythologie de la guerre d’indépendance et cette sacralisation faite depuis du personnage Washington (franc mac pur jus)

      certes chaque nation a besoin de mythes fondateurs mais jusqu’où va la mystification dans l’histoire de la genèse des Etats Unis d’Amérique ?

      faudrait tout réécrire certainement pour y voir clair, Washington était un esclavagiste qui pensait qu’un bon Indien (les indigènes quoi) était un Indien mort, aussi les insurgés ont aussitôt trahi leur parole envers la France en refusant de rembourser leurs dettes et en optant pour des liens privilégiés avec l’Angleterre au détriment du pays qui leur avait permis de s’affranchir (on ne modifie pas aisément ses instincts insulaires et d’arrogance)


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 20:21

      @Hieronymus
       

      Ce qui est risible chez les Américains, c’est de faire aujourd’hui la leçon aux nations colonialistes du vieux monde, eux qui en deux siècles ont assis leur puissance sur un génocide dont tout le monde se contrefout et qui ont eu le génie de faire de leurs seuls intérêts une cause mondiale.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 2016 13:00

      @Joe Chip
      "Il dit des énormités sur la révolution américaine en répétant les mythes forgés par les révolutionnaires américains pour occulter la réalité moins glorieuse de la guerre d’indépendance."


      C’est possible, mais cela ne change rien à la pertinence de son propos concernant le fait qu’il existe un manière de placer la souveraineté individuelle avant celle de l’Etat. A la limite, il aurait pu prendre un exemple appartenant à la mythologie ou à un conte. 


    • maQiavel maQiavel 21 février 2016 13:22

      Exactement, c’est le plus important dans son propos... 


    • maQiavel maQiavel 21 février 2016 13:25

      Ceci étant, le commentaire de Joe chips pousse à approfondir la question de la révolution américaine, j’ai aussi des lacunes sur ce sujet... 


    • Joe Chip Joe Chip 21 février 2016 16:14

      Tout cela demanderait une réponse mais je manque malheureusement de temps pour développer. J’essaierai de préciser mon propos dans la semaine, merci de repasser sur le sujet.


  • herve_hum 20 février 2016 13:50

    citation de fin

    "comme il n’y a pas de peuple mondial, si on a réussit à faire un état mondial, il n’y a plus de démocratie"

    A esprit simpliste, correspond une logique simpliste

    Sur quoi se base t-il pour affirmer qu’il n’y a pas de peuple mondial ? En fait t-il la démonstration ?

    Si on suit son raisonnement, comment se fait t-il qu’il y a un peuple de France ? Selon sa théorie, il ne devrait pas exister, puisque pour lui, une chose n’existe que si elle est incrée, qu’elle existe depuis toujours.

    Y avait t-il un peuple de France avant de le créer ? Son raisonnement est simpliste et crétin.

    D’autant qu’il a encore tout faux, ce peuple mondial existe bel et bien et il se nomme humanité. Sa définition tient dans la déclaration universelle des droits de l’humain, signé par quasiment tous les dirigeants de la planète et où se reconnaissent la quasi totalité des êtres humains. Seulement, si les dirigeants l’ont signé, c’est qu’il parlait des droits, mais pas de l’obligation d’application. Car, il n’existe de droits, que s’il y a une devoir correspondant de le mettre en oeuvre. Il n’y a pas de droits naturels, il n’y a que le droit positif lié à la condition humaine, impliquant le devoir.

    La démocratie, dans une société capitaliste, ne peut advenir en aucune manière, elle ne peut advenir qu’en système socialiste, communiste ou libéral, mais pas en système capitaliste, qu’il soit souverainiste ou mondialiste.

    Bref, ce Michel Drac est un esprit simpliste (ne pas confondre avec simple) avec une faible capacité d’analyse. Oh, il a étudié, plus que moi, mais le savoir des autres, ne veut pas dire qu’on soit capable de le dépasser.

    Mais il est vrai qu’ainsi, vous avez l’impression d’être vous même intelligent !


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 15:24

      @herve_hum
       

      Monsieur, il vous faut partir à présent, il y a des gens qui travaillent. Merci.


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 2016 15:28

      Plus sérieusement : je ne vois pas pourquoi vous vous obstinez à dilapider votre immense savoir avec des gens qui s’en fichent et ne vous méritent pas. Moi inclus, bien entendu.


  • herve_hum 20 février 2016 19:16

    Comme Eric Gueguen m’a gentiment convié à émettre un dernier avis, je reprendrai le début d’intervention de Michel Drac au sujet de l’identité.

    Son argument central consiste à dire qu"une humanité de 7 milliards de citoyens du monde" c’est impossible et en tout état de cause, pas possible aujourd’hui et demain, pour résoudre les problèmes du monde.

    Pour appuyer sa thèse, il avait commencé par dire que la perte d’identité était une cause majeure de la crise sociale et qu’il fallait lui redonner une identité sûre, car avec des racines profondes pour occuper l’imaginaire des personnes. Bon, il avait aussi usé d’un autre artifice, celui de jeter la confusion entre les migrants forcés et les migrants volontaires.

    Sauf que toute son analyse est biaisée dès le départ, car il ne considère pas le facteur déterminant aux relations sociales, que ce soit entre individus, nations, mais aussi et surtout, entre ceux qui disposent du droit par la richesse accumulés et ceux qui ne disposent que des devoirs, pour donner sa valeur réelle à cette richesse.

    Qu’un être humain ait une identité ou pas, s’il n’est pas conditionné et manipulé, il reconnait de suite cette identité là entre riche et pauvre. C’est la première de toute. D’ailleurs, il accepte même de se déraciner, jusqu’à y investir ses dernières forces.

    Et autant elle est acceptable dans un monde en état d’urgence permanent au niveau économique, quand les salariés citoyens en profitent, autant elle est inacceptable lorsqu’ils n’en profitent pas, ou plus, comme aujourd’hui.

    Maintenant, est ce que l’on peut revenir à d’avant la 1ère guerre mondiale ? Ecouter Michel Drac, y conduit très certainement. Et si tout est dans le même état qu’aujourd’hui, on peut s’attendre au même résultat, pour la 3ème fois consécutive.

    Albert Einstein, que l’on peut pas accuser de simplisme, disait, la folie, c’est se comporter de la même manière, et de s’attendre à un résultat différent.

    Selon cette citation d’Einstein, Michel Drac est fou ! Malheureusement, y a pas que lui...

    Moi je vois qu’il y a 7 milliards d’habitants sur la planète et que soit on part de cette population pour remonter à la source de ses habitants, c’est à dire, jusqu’à leur identité, essentiellement culturelle, soit on continu à nier cette réalité commune et alors, la lutte pour la richesse finira par détruire tout ou partie de la vie existante d’aujourd’hui.

    Mon grand savoir devrait être aussi le votre et ainsi, Eric Gueguen, vous verrez "plus grand".

    La seule chose que je fais de ce savoir est ici, mais vous avez sans doute raison, c’est vain. Et là, je dois admettre avoir été fou !


  • FritzTheCat FritzTheCat 21 février 2016 16:27

    Encore une excellente émission de Tepa sur MetaTV avec un Michel Drac toujours intéressant.


Réagir