Zatara Zatara 19 mai 20:25

@Serge ULESKI
Si vous êtes seulement capable d’entendre, de comprendre et d’accepter les discours qui flattent votre orgueil et vos opinions... alors vous passerez à côté de l’essentiel.

Si je n’avais pas cette capacité là, je n’aurai même pas, ne serait-ce que cliqué sur votre article, et encore moins regarder les vidéos (j’en suis à la deuxième, préparez vous). Je ne vais pas m’envoyer des fleurs, mais ceux qui me connaissent sur ce site (et qui connaissent plus ou moins ma façon de penser) sauront reconnaitre que ma curiosité l’emporte toujours sur toute autre considération.

Si on ne doit se priver de l’intelligence de personne, pareillement on ne doit pas ignorer les critiques acerbes et parfois injustes qui nous sont adressées.

Tout à fait, du moment qu’elles sont justifiées et argumentées... Et en l’occurrence, en tant que français (et blanc, puisqu’on en est à ce niveau d’abrutissement) je ne dois rien à ces gens. S’il déteste autant la France, qu’ils retournent dans le pays sacré de leurs aïeuls prêcher la bonne parole (positive et juste, si tant est qu’ils en soient encore capable, ce dont je doute vu le degré de frustration, voir l’hystérisme de certains cf 16:40 dans la deuxième vidéo, c’est juste.... pathologique)

Mon billet fait le partage d’un discours qui n’est pas facile à entendre pour nous qui n’avons pas connu la discrimination, le racisme et qui n’avons pas à "gérer" un appartenance culturelle multiple (double ou triple si l’on rajoute la religion : "français algérien musulman" par exemple) dans un contexte européen dans lequel les athées, chrétiens, protestants et juifs sont majoritairement majoritaires. Pour ne rien dire de l’humiliation de la colonisation et l’échec des indépendances et une représentation de l’Afrique et du Maghreb rarement flatteuses.

Collez-vous-y et vous verrez comment vous en sortirez.

nous ? il serait bon de définir ce "nous"... si vous vous définissez comme blanc, alors vous êtes bien plus bête que ce que je m’imaginais.

Du reste, j’ai des origines moi aussi, que je porte à travers mon nom de famille, qui m’autoriserait, si je suis la même logique des plus crapuleuse, à demander des réparations à la Russie et à l’Allemagne. Que savez vous de mon histoire ? est ce que je suis devenu raciste parce que, dans mon parcours, je me suis fait défoncer la tête à 2 reprises par des groupes de maghrébins ?

Ce "nous" n’existe que dans votre tête, c’est le reflet de l’image que ces pauvres bougres ont défini comme étant un ennemi, d’une part, et que l’on a patiemment imbriqué dans votre tête par un travail de sape cherchant à substituer ce sentiment de culpabilité propre à des siècles de catholicisme par une toute nouvelle idéologie variée de la repentance. Libre à vous d’expier, si tel est votre bon plaisir, mais je n’ai rien à me faire pardonner concernant ces prêcheurs de haines.

Mais ne dites pas que je ne les écoute pas, je pense avoir suffisamment détailler mon point de vue sur l’intérêt de certains d’entre eux.

Sans compassion pas de compréhension ! Pas de compréhension pas d’espoir de réconciliation.

Et ça ne marche donc que dans un sens, merci Monseigneur Uleski

Mon billet a été posté pour que l’on parvienne commentaire après commentaire à déchiffrer, comprendre et accepter finalement les discours qui nous sont "jetés" à la figure avec une injustice et une violence rares.

Ce que je m’efforce précisément de faire en dépassent les clichés habituels. Mais la compassion ne m’empêchera pas de voir toute la déraison, voir la crapulerie politicienne sous-jacente pour certains d’entre eux. Encore une fois, si la compassion est votre but, ne vous plaignez pas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe