Sylvain Sylvain 18 mai 13:59
Pour l’instant c’est un sans faute pour le Mozart de la finance. 

Discours de victoire dans un cadre "royal et majestueux", passation de pouvoir trés classe, beaucoup de société civile dans les représentants EM ; nomination d’un premier Ministre qui casse encore un peu plus le clivage droite-gauche.

Il est partie pour avoir une majorité ULTRA-absolue pour les législatives de Juin, les sondages commence déjà à le voir décoller... 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe