Croa Croa 19 mai 16:49

L’anti Le Pen fait partie de la stratégie Macron. Le système, qui est amoral, n’a rien à foutre d’une légitimité démocratique du moment qu’il arrive le pouvoir. D’ailleurs avant le premier tour de la présidentielle les instruments du système ont tout fait pour que Madame Le Pen soit qualifiée tout en savonnant déjà sa planche pour le second. Plus qu’une élection c’est un coup d’état qui était en préparation. Il y a eu beaucoup d’abstentions c’est vrai... Et alors ? 
*
En ce qui concerne la suite ce qui a marché à la Présidentielle a toute les raisons de fonctionner aussi pour les législatives. Avec en plus la presse régionale, très influente, comme service supplémentaire aux candidats présentés par En Marche. Avec en plus l’imbécile trahison Hulot car si Hulot se fait des illusions sur les pouvoirs qu’il aura dans le gouvernement Macron il n’est évidemment pas le seul et nombre de voix écologistes vont évidemment se porter sur les candidats « En Marche » pour le soutenir (À nous sur les réseaux sociaux de les détromper car c’est gros tout de même !). En moins pour le système des règles un poil plus démocratiques puisque tous les candidats disposants d’un nombre significatifs de suffrages au premier tour pourront se maintenir (jusqu’à 4 candidats.) La constance c’est que la phobie anti-FN sera toujours dans les têtes. En conséquence de quoi il faudrait que le FN se retire lorsque d’autres candidats populaires restent qualifiés mais osera-t-il ? (Les candidats de la Ø ne le feront pas car leurs électeurs sont trop conditionnés de toute façons même si en toute logique c’est ce qu’il faudrait.) C’est le seul moyen de barrer la route au fascisme Macronien !
.
D’ailleurs, en toute logique, Monsieur Macron ne dispose pas potentiellement d’une majorité à la chambre des députés. C’est bien en toute logique la phobie anti FN qui lui donnera encore, de manière infaillible cette pseudo-majorité ! C’est vraiment con mais c’est comme ça. Après les commentateur auront beau jeu de déclarer que cette majorité n’est pas légitime.  smiley Le système, qui est amoral, n’a besoin que du pouvoir et non d’une légitimité démocratique. Que sa stratégie tienne bien plus du coup d’état que de démocratie, il s’en fout du moment que les pantins qui vont le servir soient mis en place !
.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe