Jean Keim Jean Keim 16 mai 08:57
L’argumentation comporte des si on en croit, il paraît que et autres formules à la mode conditionnelle, imaginons un juge qui condamnerait un suspect sur des on-dit, tout cela n’est pas sérieux ni crédible.
Onfray est un intellectuel, il en faut... probablement, il reproche aux candidats d’être agis, il a raison mais apparemment ne perçoit pas que c’est le cas de tout le monde et plus particulièrement des intellectuels.
Dans son intéressant livre "Cosmos", il confie "qu’à 17 ans, il sort du sommeil dogmatique dans lequel l’avait plongé son éducation chrétienne en rencontrant Lucrèce à l’université", et c’est ainsi que se forgent nos convictions ; 7,5 milliards de terriens et 7,5 milliards de convictions différentes qui nous séparent, seul le processus nous relie, ces chocs intellectuels ne sont-ils pas la base même des idéologies qui animaient et qui animent encore chacun des candidats tancés dans la vidéo ?
Ainsi 7,5 milliards de pensées différentes et autant de barrières plus ou moins solidement établies, sur la base de leurs contenus nous ne pourrons jamais communiquer ni dialoguer... mais nous pouvons en prendre conscience et qui sait ce qu’il pourrait en jaillir dans une nouvelle genèse.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe