yoananda yoananda 20 avril 12:58

@Qaspard Delanuit
"Je ne parle pas de perdre tout pouvoir mais d’être libre de tout pouvoir"

Je n’avais pas vu ce message. Ma réponse :

c’est trop subtil pour moi comme différence.

Je rappelle ton message initial :

"il serait intéressant aussi de l’étudier sous un angle psychiatrique, parce qu’il faut être totalement dingue pour souhaiter avoir du pouvoir sur d’autres êtres et lutter toute sa vie pour le conserver, au lieu de simplement chercher à se libérer soi-même de tout pouvoir. "

Soit je ne comprends pas cette phrase, soit je ne suis pas d’accord avec.

D’abord, la psychiatrie, je ne vois pas ce qu’elle vient faire la dedans. On ne va pas voir un psychiatre parce qu’on "souhaite avoir et conserver du pouvoir", dans la mesure ou c’est une nécessité sinon vitale, du moins sociale. Et même si ce n’était pas une nécessité, ce n’est pas le rôle de la psychiatrie (qui consiste - je simplifie un peu - à détecter les maladies psychiatrique et le plus souvent à prescrire des aides chimiques pour s’en sortir).

"totalement dingue" me semble soit faux, soit très très exagéré, soit hors de propos.

"chercher à se libérer soi même de tout pouvoir", c’est une démarche spirituelle (puisque tu récuses "bouddhique") et je vois pas ce que ça vient faire dans cette discussion à vrai dire. Si tu veux te libérer de tout pouvoir, tant mieux pour toi, mais ce n’est pas ainsi que tu vas organiser une société (ce dont il est question quand on parle de politique il me semble).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe