yoananda yoananda 19 avril 17:34

@maQiavel
c’est difficile de rester concentré sur le "contenu" quand il n’a pas de sens pour moi (à priori). Même si je te taquine quand je te traite de "bot" je considère que tu es comme tout le monde biaisé par des influences, des à priori et que ça fait partie du processus sain d’une discussion d’essayer de le mettre à jour (mutuellement bien sûr). Tu sembles ne pas vouloir le faire, et je ne comprends pas bien ta résistance sur ce plan la, à moins que tu ne me considères comme un "ennemi" (toute proportion gardée bien sûr, on est sur le net) - ce qui est ton droit -.

 

Bref. Je reviens à tes réponses, et à ton "rien du tout" qui me semble tout de même bien catégorie et péremptoire. Ne pourrais-t-on pas faire le même reproche à Marx ou Maquiavel ? dire que la prédiction de Marx s’est révélé fausse et que finalement sa théorie de lutte des classes ne permet de rien prédire/déduire/comprendre ?

A l’inverse, si tu me réponds que la lutte des classes à été "démontrée", je ne vois pas en quoi la théorie de Mesquita est différente, ou moins démontrée qu’une autre, ou que les affirmations de Maquiavel (qui n’a peut-être pas commis l’erreur de faire des prédictions, mais ça ne change rien dans le fond).

 

"-Est-ce que tu critiques la démarche scientifique appliquée à la politique ? (inopérante selon toi)

------> Exactement, ça c’est la critique sur la forme.

Je ne suis pas d’accord parce que je pense que tu comprends mal cette démarche scientifique (appliquée aux science humaines et à la politique), qui passe (je ne parle pas du cas Mesquito) -entre autres- par des modélisations informatiques et qui, bien que limitée et balbutiante n’en est pas moins pertinente, si on en comprends les limites.

Mais admettons, je ne suis pas la pour faire du prosélytisme. Qu’est-ce que tu proposes comme démarche ? L’approche "historico-politique" (désolé, j’ai oublié le nom que tu lui donnes) ? en quoi elle se différencie ? pourquoi tu l’estimes meilleure ?


-Est-ce que tu critiques plutôt l’approche de Mesquita en elle même ? (trop basée sur des chiffres aléatoires/arbitraires ou autre)

------> Je l’ai fait brièvement mais je peux la poursuivre plus clairement ici : son modèle part du principe que les acteurs sont essentiellement rationnels et agissent toujours en fonction d’intérets déterminés. L’expérience montre que c’est faux.

Moi je n’ai pas du tout compris ça ! J’ai compris que ceux qui réussissent en politique, peu importe les heuristiques qu’ils emploies, peu importe la manière dont ils s’y prennent, peu importe les aléas, le contexte, qu’ils soient rationnels ou pas, le "système" fait en sorte de conserver ceux qui répondent à des critères "rationnels". C’est comme un bac à sable évolutif : peu importe les mutations aléatoires, les combinaisons biologiques : resteront en vie ceux qui sont adaptés à leur environnement.

C’est pareil la, mais appliqué à la politique : resteront au pouvoir ceux qui font en sorte d’appliquer les règles du pouvoir. Peu importe s’ils le font en pensant faire le bien ou en étant cynique, en comprenant ce qu’ils font ou pas. C’est un système de "sélection".

On dirait que tu ne parviens pas à comprendre la logique systémique. Tu reste confiné dans une logique "humaine linéaire" ... je ne sais pas le dire autrement.

J’ai l’impression que tu ne comprends pas la démarche systémique en elle même. D’où ensuite, toutes tes critiques qui n’ont aucun sens pour moi : tu n’as simplement pas compris de quoi on cause à la base...

Ne prends pas la mouche stp, je sais que tu veux qu’on évite les critiques personnelles et qu’on parle du sujet, mais la ... je vois mal comment éviter cette question, parce que ça fait quand même un paquet de fois qu’on tombe sur le même problème de communication...

Peut-être qu’impressionné par ton niveau langagier je t’ai sur-estimé et que finalement, certains trucs te sont inaccessibles parce qu’il te manque les "briques mentales" de base pour les comprendre.

Je n’affirme pas hein ! je n’insinue pas non plus, je me pose vraiment la question.

Souvent je détermine vite si quelqu’un n’est pas à même de comprendre ce que je dis, et ce genre de situation ambiguë ne se prolonges pas. Ton cas est différent, je ne parviens pas à te situer.

La logique systémique est une approche particulière qui n’est pas facile à comprendre si on n’y a pas été confronté. Il m’a fallu quelques années pour intégrer la tournure d’esprit qu’elle demande. C’est un travail de fond et de longue haleine.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe