maQiavel maQiavel 19 avril 17:10

@yoananda

-Sinon je pige rien

------> J’ai compris, ça m’énerve aussi que tu ne comprennes pas mais il ne faut pas s’énerver pour rien. Je suis entrain de faire l’effort de traduire ce que je dis dans quelque chose qui se rapprocherait de ton langage mais ce n’est pas facile du tout. Je vais essayer.

Ca ne sert à rien d’essayer de comprendre le « pourquoi » de mes critiques et sur mes ressentis. Pour avancer, concentre-toi sur leur contenu, sinon, on ne s’en sortira pas :

-Sur la Lybie, il avait dit que le printemps arabe ne se propagerait pas à la Lybie à cause de ses ressources pétrolières et le printemps arable s’est propagé à la Lybie qui est dans le chaos actuellement. Point. Que les choses changent à l’avenir ne change rien au fait que ce soit faux , ça ne sert à rien de se couper les cheveux en quatre à ce niveau là.

-cette information en soi révèle que son modèle n’est pas infaillible, mais on s’en doutait un peu vu qu’il prétends juste "faire mieux que les experts à partir des même données"

------> C’est ce que j’essaie de te dire depuis le début : quels experts ? Ceux des grands journaux américains qui se trompent depuis 40 ans ? Si ses prédictions sont meilleures que les leur , qu’est ce qu’on peut scientifiquement déduire de son modèle ? Je te réponds : rien du tout !

Autre chose, sur l’Iran, les experts de l’Iran chez lesquels Mesquita était allé chercher des informations sur le successeur de khomeini disait déjà que ce serait Rafsanjani qui lui succéderait. Donc son modèle n’a fait que conclure ce qu’ils disaient déjà. Tu me dis « il a battu des experts de la CIA » , ce qui ne m’étonne pas car en prospective , ils ne sont pas connus comme étant particulièrement efficace. Quelle conclusion en tirer ? Réponse : rien du tout.

-Est-ce que tu critiques la démarche scientifique appliquée à la politique ? (inopérante selon toi)

------> Exactement, ça c’est la critique sur la forme.

-Est-ce que tu critiques plutôt l’approche de Mesquita en elle même ? (trop basée sur des chiffres aléatoires/arbitraires ou autre)

------> Je l’ai fait brièvement mais je peux la poursuivre plus clairement ici : son modèle part du principe que les acteurs sont essentiellement rationnels et agissent toujours en fonction d’intérets déterminés. L’expérience montre que c’est faux.

Est-ce que tu critiques la méthode de vulgarisation employée par le jeune ?

------> Non pas du tout , j’ai dit plus haut que ce qu’il fait est très intéressant. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe