Norman Bates Norman Bates 18 avril 14:05

@Moa-Sait-Tout

En appui du témoignage apporté par Moa (captivant, on entend les balles fuser et les ahanements des deux compétiteurs, surtout celui qui se déplace en fond de court avec "15/20 kg de trop") je me permets de partager ma modeste "expérience personnelle"..

Je suis footballeur, gardien de but...avec également une approche très cérébrale de ce sport...
Exemple : l’attaquant adverse frappe dans la balle, le tir est cadré...ouille ouille ouille, si je reste inerte il y a but...flûte...mais que faire.. ? une tourte ordinaire va s’adosser au poteau, carnet et stylo à la main, pour calculer la vitesse et la trajectoire du ballon, impact du vent, influence d’un éventuel rebond et donc analyse précise de la structure du terrain, hauteur du gazon, consultation des derniers bulletins météo pour savoir si la sphère va fuser, bref, la tourte va s’élancer trois heures après la fin du match...cette même tourte est capable d’avoir un accident de la circulation en rentrant, elle appuiera sur la pédale de frein aux soins intensifs...bref...

Moi, pas de palabres, de cogitations stériles, grâce à mon intelligence instinctive exceptionnelle...qui me fait dire que si à 50 ans je n’ai pas inventé de vaccin j’aurais raté ma vie de génie...moi, oui moi, pardon, Moi, ni une ni deux, je ne tortille pas du croupion, je me propulse illico tel un chat dont les crocs viennent de perforer un câble électrique pour accomplir ma mission, intercepter ce ballon, le bloquer au mieux, le détourner au pire...c’est lui ou Moi, une question de vie ou de vie, mon ego conscient ou le sien, inconscient, il ne franchira pas la ligne fatidique, même si je dois m’éclater la boîte crânienne sur le poteau...

Voila pour cette petite expérience personnelle...je me remercie pour ma contribution...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe