joelim joelim 19 mars 20:45

... La bonne organisation est celle qui prévoit la faillibilité de l’organisateur...

Ce n’est pas si simple. Le Sénat américain et le vice-président américain sont de ce type mais sont de piètres contre-pouvoirs, empêchant parfois l’expression de choix démocratiques légitimes. Tout dépend du degré de démocratie/corruption des différents pouvoirs et c’est cela qu’il faut bien organiser (et laisser Popper dans la naphtaline smiley ).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe