Pierre Régnier 20 mars 17:38

Rappelons qu’il le fit aussi devant les "socialistes" couchés...

 

... à l’exception tout de même de journalistes "de gauche" et aux dents longues, qui se précipitèrent chez les nouveaux propriétaires pour leur faire savoir qu’ils mettaient leur carrière personnelle au-dessus de la démocratie et du peuple français.

 

Au-dessus, aussi, de cette vieille chose qu’on appelle encore à l’occasion, pour l’enterrer toujours plus profondément, SERVICE PUBLIC.

 

Ce sont ces journalistes qui présentent désormais chaque jour le capitalisme en phase terminale, dans lequel ils baignent avec une jouissance à peine dissimulée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe