maQiavel maQiavel 19 mars 21:45

@joelim

Si le monde selon Chouard était le monde des bisounours , je me demande bien pourquoi il parle de constitution , du principe de se méfier des pouvoirs et de la nécessité de mettre en place des dispositifs institutionnel parce que le pouvoir corrompt.

Si nous étions au paradis, nous n’aurions pas besoin de constitution. Nous n’aurions même pas besoin de lois d’ailleurs. Non ? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe