yoananda yoananda 18 mars 00:18

@Étienne Chouard

Je vous réponds en 3 phases. 1 sur la discussion ici même, ensuite 2 et 3 sur votre document. Ce sont des critiques constructives, sans prétentions.

1/

Je ne défends pas l’élection, pour ma part, je défends la démocratie participative, je souhaiterais carrément me passer d’élus, et voter moi même les lois (j’utilise beaucoup les pétitions sur le net). C’est pour ça que la question de savoir "comment" on va élire peut me paraître secondaire.

Je me fais cependant l’avocat du diable, mais, vous dites dans votre liste de points que le processus démocratique actuel est infantilisant ... Je crois que c’est précisément ce qu’une partie des gens souhaite : ne pas avoir à porter le poids de la responsabilité des choix.

Quelques réactions à chaud à votre document.

 

2/

Sur la forme, je l’ai trouvé bien fait avec les points mis en valeur qui permettent une première lecture rapide (c’est très important de nos jours, car il faut pouvoir faire le tri des infos sur le net).

Entamer par "venir à bout du capitalisme" me semble maladroit. Tout le monde ne sait pas ce que c’est, et ceux qui le savent ne sont pas d’accord avec la définition, et ce n’est pas directement au sujet vraiment traité par le document qui n’est pas la propriété privée des moyens de production, mais le système électoral, et ça reste quand même le système qui produit notre richesse et sécurité. Il vaudrait mieux parler "d’aliénation électorale", ou quelque chose dans ce style, de "système oligarchique". Histoire de ne pas perdre la moitié des lecteurs dès les premiers mots.

Plutôt qu’un gros pavé théorique, une bonne anecdote pour capter l’attention est bien meilleur, quelque chose du genre "vous êtes content d’avoir élu Hollande ? avez vous déjà pensé que c’était le système électoral qui coince". (c’est du marketing pur ce que je dis).

"La cause des causes" par exemple, c’est bidon, mais c’est bien au niveau marketing smiley

"Cette procédure ploutocratique" la plupart des gens ne savent pas ce que c’est une ploutocratie.

3/

Sur le fond maintenant. Ce sont des petites remarques qui ne remettent pas en cause l’esprit général, l’intention.

"DU CÔTÉ DES GOUVERNANTS, L’ÉLECTION PORTE AU POUVOIR LES PIRES"

Oui et ça se démontre mathématiquement.

"L’élection pousse au mensonge et favorise les menteurs"

Oui, mais la formulation est un peu naïve. C’est plutôt la démogogie et le storry telling qui est favorisé. Mais je chipote, on a compris ce que vous voulez dire.

"L’élection produit des maîtres hors contrôle"

Ils sont contrôlés, mais pas par nous smiley, par les pouvoirs de l’argent, pour la simple et bonne raison qu’un parti politique a besoin de financement autant que de votes.

"Un citoyen digne de ce nom doit être vigilant, donc constituant"

Et armé. C’est un autre sujet, trop long à aborder qui serait pourtant essentiel, car quelque soit le système mis en place, il faudra se doter des moyens physiques de ne pas se le faire reprendre par la force.

Je sais que vous avez évolué depuis l’époque des gentils virus. Je ne sais pas si vous êtes prêt à entendre ça. Les petits suisses sont citoyens armés, et ce n’est pas un pays de psychopathes pour autant smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe