Joe Chip Joe Chip 17 mars 20:11

@maQiavel

Si, ce sont des conneries, dans le sens où il n’y a pas de souveraineté européenne, comme elle l’affirme. La preuve, si la France se retire, il n’y a plus d’Union Européenne. 

La souveraineté européenne, c’est quoi ? Des menaces et des outils de coercition économique. Qu’est-ce qu’il y a derrière ? Bruxelles, le Luxembourg, les Pays-Bas ? Non, il y a l’Allemagne. Quatremer sur son blog et d’autres médias européistes ont fait des compte-rendus hallucinants (en "off") de réunions à Bruxelles opposant à l’époque des ministres français et allemands sur l’austérité, la relance, etc... ca s’est terminé apparemment par insultes et une engueulade en bonne et due forme de la part des Allemands, tout le monde était sidéré autour de la table. C’est sûr, voir un commissaire allemand se mettre à gueuler et proférer des menaces face à un ministre français, ça doit faire bizarre, genre réveiller quelques mauvais souvenirs. En tout cas, tout le monde se tait depuis, car si la France s’écrase, ça veut dire que plus personne ne peut s’opposer aux Allemands qui décident de tout : accueil des migrants, politique économique... 

Pour le dire vite, les Français s’écrasent à cause de la dette abyssale qui est garantie dans la monnaie de l’Allemagne (l’euro). Un ministre allemand émet demain des doutes sur la solvabilité de la dette française, et c’est le scénario à la grecque, quoiqu’en disent les souverainistes. Le problème de la France, ce ne sont pas les "institutions européennes" qui nous empêcheraient d’agir, mais nos 70% de dette détenu par des créanciers étrangers dans une monnaie qui n’est pas la nôtre (l’euro).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe