vesjem vesjem 17 mars 20:31

@gaijin

Non,pas de connotation mal/bien ; juste que la palette de couleurs est infinie, de même que celle des cerveaux ; donc pour définir qui est sur/sousdoué, c’est impossible, notamment avec les critères "occidentaux" retenus ;

par ex : un enfant supposé "sousdoué" (selon la terminologie et les critères en vigueur), peut n’être que dans l’incapacité d’apprendre, pour diverses raisons ou empêchements (psychologique, mauvaise santé, famille, pas ou peu d’exercices intellectuels etc...) ; ce qui fait une multitude de laissés pour compte ,et ce qui donc inverserait la proposition en ce sens : les sousdoués auraient-ils peu ou pas de sensibilité ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe