mercredi 8 mars - par l’argentin

ROUGE - Vérité

 

Un nouveau de Rouge sur ce besoin de vérité de plus en plus présent dans la population. Le monde politico-médiatique est à bout de souffle et le bloc Atlantiste se retrouve dans la même situation que l' URSS dans les années 80. Ca fuit de partout ; espérons que l'on sorte de là sans trop de larmes et de sang versé mais une chose est sûre : ça va changer !

 

« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

 

Mon âme n'a que faire de vos prétentions guerrières
de vos instincts primaires je ne retiens que misère
pas celle des pauvres gens trop occupés à vivre
mais celle de votre Lucifer, de son enfer il arrive.

A croire sans le vouloir
je finis par me voir
comme un oiseau affolé
aux ailes dissociées.

Bloqué dans la nacelle
d'une montgolfière sans chaleur
le froid d'une terre si belle
encombre mon cœur de peurs.

Refrain :


J attends le jour ou les vents de la vérité
viendront chasser les nuages du passé
Ainsi le ciel s'éclaircira
et la lumière éclairera

ma conscience noircie par l'infamie
d'une civilisation finie.


À prendre sans donner
Je finis par payer
l'addition de la haine
ne pouvant dire je t'aime

Mon esprit en errance
n'acquiesce plus vos sentences
elles ressemblent à des danses
ayant mélangé tous les sens

À force de rêver
dans une nuit éternelle
je vois dans l'obscurité
un vide sans étincelles

devant mon image plate
d'une existence atrophiée
je ne cherche pas qu'on me flatte
simplement qu'on me laisse aller

 



1 réactions


  • Semi Kebab 8 mars 22:24

    Normal, in vino veritas et surtout avec du gros rouge qui tache, santé !


Réagir