mardi 14 mars - par Cercle des Volontaires

Luc Reinette, à propos des événements de Mai 67 en Guadeloupe

Lors du Salon anticolonial 2017, une des conférences organisées à la Bellevilloise à Paris portait sur les événements méconnus de mai 1967 en Guadeloupe, au cours desquels la gendarmerie française a ouvert le feu sur des grévistes guadeloupéens, faisant plusieurs dizaines de morts, sans qu’aucun bilan officiel sérieux n’ait été établi par l’état jusqu’à ce jour. On comprend dès lors qu’il s’agit, hélas, d’une plaie béante de plus dans la mémoire des guadeloupéens. Heureusement, de plus en plus de militants et d’historiens pallient au manquement de la France sur ce dossier.

 

Voici une courte interview d’Olivier, du Réveil K, venu assister à la conférence.

 

 

Luc Reinette, ancien membre de l’Alliance Révolutionnaire Caribéenne, est intervenu en téléconférence. Voici son intervention.

 

 

Pour aller plus loin, nous vous proposons de visionner le documentaire « Mai 1967 en Guadeloupe, enquête sur un massacre oublié », de Xavier-Marie Bonnot.

 

 

Propos recueillis par Raphaël Berland et Jennifer Cingouin.

 



1 réactions


  • microf 16 mars 17:11

    Voila des jours qu´est apparu cet article sur les méfaits de la France coloniatrice et aucun commentaire, saurait été sur la banlieu, les immigrés, les musulmans, il y aurait déjá des centaines de commentaires aussi haineux les uns que les autres, pauvre France.


Réagir