samedi 9 juin 2012 - par Stupeur

Le fabuleux destin de la Vie, les Extinctions de masse, la Biodiversité... et la bêtise de Sapiens

L'histoire de l'évolution de la vie sur Terre est fabuleuse, parfois apocalyptique, parfois miraculeuse... L'eau est le principal vecteur de la vie sur notre planète, à tel point que le cerveau de Sapiens (Homo Sapiens), vous, moi, nous, est constitué à 80% de flotte (dixit Gilles Boeuf).

 

Un cerveau fait en grande partie de flotte, qui nous permet quand même d'étudier l'évolution de la vie sur Terre, en agrégeant les connaissances de multiples disciplines scientifiques. Mais aussi un cerveau dominé par la cupidité, atteint d'une cécité évidente quand il faut se projeter à long terme et qui de ce fait oublie souvent de réfléchir avant d'agir...

 

Nous allons donc voir d'un peu plus près, cette évolution chaotique de la vie, qui a fait en sorte que nous soyons là, pour le pire et le meilleur... avec le concours de Gilles Boeuf, Biologiste, Professeur à l'Université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC, Paris VI) et Président du Museum d'histoire naturelle depuis 2009.

 

Tout d'abord, trois vidéos introduisant le concept de Biodiversité, son évolution et l'impact des humains ;

Ensuite, quatre vidéos sur les Crises d'extinction ;

Puis, une discussion sur l'Anthropocène (une nouvelle ère géologique ?)

Et enfin, une conférence donnée par Gilles Boeuf le 8 mai 2012 à Montréal : Biodiversité, où en sommes-nous entre Rio et Rio+20

 

 

L’homme et la biodiversité


Homo sapiens = homme sage ? Feutres en main, le biologiste Gilles Bœuf démontre l’impact exponentiel de l’homme sur les autres espèces... Réalisation : Roland Cros Production : Universcience 2011

 

Pertes de la biodiversité


Feutres en main, le biologiste Gilles Bœuf explique les grands cycles biogéochimiques de la planète et dresse le bilan des services rendus par les écosystèmes. Réalisation : Roland Cros Production : Universcience 2011

 

Biodiversité en péril


Feutres en main, le biologiste Gilles Bœuf lance un cri d’alarme sur l’évolution des relations entre l’homme et la planète en s’appuyant sur des exemples concrets dans le Pacifique. Un épisode de la série Gilles Bœuf au tableau ! À l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin. Réalisation : Roland Cros Production : Universcience 2011




Les crises d’extinction

Sommes-nous en train de vivre la sixième crise d’extinction ? Feutres en main, le biologiste Gilles Bœuf nous fait entrer dans une nouvelle ère : l’anthropocène.Réalisation : Roland Cros Production : Universcience 2011

 

La Crise d’extinction de l’ère permienne, il y a environ 250 millions d’années


Il y a environ 250 millions d’années, bien avant l’apparition des dinosaures, la Terre était une planète florissante. A l’ère Permienne, il semble qu’elle ait connu l’événement le plus destructeur de toute son histoire…rayant brutalement 95% des espèces vivantes de la surface du globe. Pour beaucoup de scientifiques, c’est le principe même de la vie qui a failli être remis en cause. Cet événement est demeuré jusqu’alors un mystère complet.
Fruits de nombreuses polémiques, ce n’est que récemment que de nouvelles recherches ont permis d’élucider l’événement qui a provoqué la plus grande extinction massive ayant jamais affecté la biosphère. Aujourd’hui, certains géologues émettent de nouvelles hypothèses…La controverse est relancée, remettant en question l’histoire géologique de notre planète…

 

Intervenants et sujets abordés dans le documentaire :

 

Michael Benton (Université de Bristol)
Therapsides

Roger Smith (Musée de l’Afrique du Sud)
Cynodontes
Dinogorgon


250 millions d’années : la quasi totalité des êtres vivants moururent

04:12 Peter Ward (Université de Washington)
Extinction de masse du Permien : Catastrophe dévastatrice, 95% des formes de vie disparaissent ;

Formation des Trapps de Sibérie, il y a environ 251 à 250 millions d’années (éruptions volcaniques destructrices, sur des centaines de milliers de km2)

07:22 Vincent Courtillot (Université de Paris)
Coulées basaltiques massives, torrents de lave, peuvent durer plusieurs millions d’années (phénomène inexpliqué)

Il y a plus de 200 ans en Islande, l’éruption du Laki ; Perturbations dans l’hémisphère nord ; Benjamin Franklin : "L’année sans été" = hiver volcanique + CO2 dans l’atmosphère

15:47 Michael Rampino (Géologue, Université de New York)
Recherche de fossiles permiens dans les Alpes pour évaluer la durée la durée de l’extinction ;
L’orbite de la Terre autour du soleil change toutes les 23 000 ans
Trouve une couche de 8000 à 10 000 ans -> correspondrait à un choc météoritique (astéroïde env. 15 km)

Aucun cratère n’a été découvert. Où se trouve le cratère du permien ?

22:05 Adrian Jones (University College, Londres)
Si un très gros astéroïde frappe la Terre -> l’écorce terrestre rebondit avec grosse quantité de chaleur dégagée, puis la lave recouvre tout ;

On devrait trouver des trainée de roches et poussières dispersées sur la Terre entière, mais rien n’est découvert dans les roches permiennes

25:35 Gregory Retallack (Université de l’Orégon)


Etudie les roches permiennes en Antarctique, quartz (choqués), origine météoritique, iridium ;

29:55 Paul Wignall (Université de Leeds)
Groenland, dans des couches contenant fossiles permiens, il délimite 3 phases d’extinction (sur 80 000 ans) : sur terre, dans les océans (plus rapide), puis apogée de l’extinction terrestre

Etude du carbone 12

37:58 Gerald Dickens (Rice Université)
Les hydrates de méthane (ou clathrate de méthane) -> C12, réchauffement de l’eau de 5°C

2 tueurs auraient frappé il y a environ 250 millions d’années : Trapps de Sibérie & méthane = +10°C

Fin du documentaire : Un des rares rescapés, le Lystrosaurus ;
Ere des dinosaures...
 

 

La Crise d’extinction du Crétacé-Tertiaire (ou extinction K-T, de l’allemand Kreide-Tertiär), il y a environ 65 millions d’années : la disparition des dinosaures suite à un cataclysme mondial ?

 

 

Naissance et mort des dinosaures : le Big Bang des dinosaures


Et si le mystère de l’Apparition des dinosaures s’expliquait par la chute d’une météorite ? seraient-ils d’origine extraterrestre ? la découverte d’un cratère de météorite dans la péninsule du Yucatan au Mexique élucidait le mystère de la soudaine disparition des dinosaures, il y a 65 millions d’années. Mais jusqu’à aujourd’hui, une énigme restait irrésolue : celle de la naissance de leur espèce.


 

L’Anthropocène : une nouvelle ère géologique ?

 

Avec Alain Gras, anthropologue et sociologue, et Claude Lorius, glaciologue. (2011)

L’Homme, la nature, le climat et les conséquences de la révolution thermo-industrielle : « On n’a qu’une planète, on n’a qu’une atmosphère... »

 

 

Conférence de Gilles Boeuf, mardi 8 mai 2012 à Montréal (Espace pour la vie) : Biodiversité, où en sommes-nous entre Rio et Rio+20

 

 

Quelle conclusion tirer de tous les sujets abordés dans ces vidéos ?

 

Difficile à dire...

 

La Vie sur Terre semble d’une résistance incroyable, malgré les cataclysmes qui surviennent...

 

Se pencher sur les travaux de recherche des scientifiques (la naissance d’une nouvelle théorie, la coopération interdisciplinaire, les fausses pistes qui s’avèrent finalement utiles, la passion du savoir et de sa transmission, etc) est toujours fascinant...

 

Pêle-mêle : Quelle place pour l’Ethique, le partage, le plaisir de vivre, face à la folie du dogme de la croissance éternelle, à tout prix ? Homo Sapiens, un savant, un sage, ou le comble de la bêtise ? Homo Sapiens sera-t-il encore là dans quelques siècles pour cogiter sur sa responsabilité dans la 6ème extinction massive ?

 

Cogitons bien et agissons, pendant qu’il est encore temps... Se dérober en prétextant un cerveau ramolli par la flotte n’est pas une bonne idée...

 

...

 

Pour aller plus loin :

 

L’eau une molécule clé pour le vivant et pour la biodiversité

(Colloque de l’Orme du 19/01/2012 par Gilles Boeuf, Président du Muséum National d’Histoire Naturelle et Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 / CNRS, Laboratoire Arago, Banyuls-sur-Mer.)

 

 

Des millions d’années pour se remettre de la grande extinction
(Mise à jour le lundi 28 mai 2012 à 20 h 08 HAE | Radio-Canada avec Science Daily)
Il a fallu près de 10 millions d’années à la Terre pour se remettre de la plus grande extinction de masse de tous les temps, montre une étude chinoise et britannique. (...)

 

 

Au cours de sa conférence, Gilles Boeuf évoque la beauté des fresques de La Grotte Chauvet. En voici un aperçu :

 

En savoir plus et voir d’autres vidéos sur La Grotte Chauvet

 



27 réactions


  • TZ TZ 9 juin 2012 14:50

    Stupeur et tremblements devant tant de beauté, mais également d’insouciance destructrice.


    • Stupeur Stupeur 9 juin 2012 21:39

      Le passage où il parle des chercheurs d’or en Guyane symbolise bien l’insouciance destructrice de Sapiens : on détruit une forêt inestimable pour quelques poussières d’or, on pollue la terre, les rivières et les fleuves avec des métaux lourds hautement toxiques, et les familles qui vivent grâce à cette nature nourricière sont empoisonnées en aval (on n’est plus dans l’insouciance, on est carrément dans le crime organisé...). Et tout ça pour faire des lingots qui seront stockés dans des chambres fortes... pour bénéficier à une poignée de nantis sans vergogne... C’est moche, c’est très moche...


    • TZ TZ 10 juin 2012 10:04

      L’homme a malheureusement toujours cette part en lui qui recherche le profit immédiat, aux dépends d’un avenir plus lointain.Tant que le résultat de ses actes n’a pas d’action directe sur sa qualité de vie, il y a peu de chances qu’il change son comportement.
      .
      Mais ce mode de pensée est tout de même très lié au capitalisme et à l’égoïsme qu’il développe, à mon humble avis. Il n’y a qu’à voir certaines cultures anciennes, bien plus respectueuses de leur environnement et de leurs proches.
      .
      L’humain est capable du pire comme du meilleur.


  • Haze Haze 9 juin 2012 16:54

    La grotte de chauvet est magnifique


    • Stupeur Stupeur 9 juin 2012 21:59

      Oui, "nos ancêtres" d’il y a plus de 30 000 ans étaient vraiment doués pour dessiner des animaux sur les parois de leur grotte. 
      Quand on pense que les ours, les félins et autres rhinocéros devaient pulluler à l’extérieur de la grotte à cette époque, et aujourd’hui ils se trouvent uniquement à l’intérieur de la grotte, à orner les murs... smiley 
      Les hommes se protégeaient des animaux sauvages en trouvant abri dans la grotte ; maintenant on protège les animaux sauvages peints dans la grotte, en empêchant les hommes de rentrer dans la grotte... 
       smiley 
       
       

    • sisyphe sisyphe 10 juin 2012 08:30

      La grotte Chauvet est une merveille absolue (dommage qu’elle soit ici assez mal filmée).
      Ce qui est assez stupéfiant, c’est d’y découvrir des animaux aujourd’hui existant seulement dans d’autres continents ; rhinocéros, bisons, pumas, tigres ,lions ; comment, quand et pourquoi se sont opérées ces grandes migrations ? La terre n’était-elle qu’un seul continent ?

      Très curieux d’en savoir plus...
      En tout cas, quel extraordinaire "rendu" graphique ; de l’art à l’état pur, datant de 35.000 ans ..
      Beaucoup d’archéologues pensent aujourd’hui que, pour la plupart, ces dessins étaient l’oeuvre ... de femmes

      Je suis en admiration totale devant la pureté de ces lignes, de ces dessins ; le plus difficile à exécuter, même pour les artistes les plus confirmés.
      Vivement la reproduction in situ, qu’on puisse y avoir accès.

      Merci pour ces vidéos, et pour cet article.


    • Stupeur Stupeur 10 juin 2012 10:49

      Une autre vidéo de la Grotte Chauvet, à regarder en HD 1080 plein écran, les images sont légendées ("Lions en chasse sur le grand panneau de la Salle du fond." ; "Grand rhinocéros à l’entrée de la Salle du fond (paroi gauche). Il présente toutes les caractéristiques des rhinocéros de la Grotte Chauvet : petites oreilles en arc double, bande dorsale, ventre bien indiqué, arc de la mâchoire matérialisé.", etc) : Ardèche - La Grotte Chauvet, Art pariétal de plus de 31 000 ans 

       

    • Stupeur Stupeur 10 juin 2012 11:07

  • simon 9 juin 2012 18:32

    Passionnant . La vidéo de l’extinction permienne est racontée façon film policier un peu trop lourde, avec recherche " d’un tueur " comme cause de l’extinction .
    Dommage que pour intéresser, les anglo-saxons abusent d’un style de théâtralisation, voire d’infantilisation, de la présentation du documentaire .


  • Pyrathome Pyrathome 9 juin 2012 19:16

    Très bel article, Stupeur !
    La grotte Chauvet est une merveille.....du grand art révélant un très haut niveau de civilisation, bien loin des images "d’Épinal" de l’homme/singe préhistorique....
    Cette emplacement est daté de -35 000 avant JC.....


  • Jean Jolly 9 juin 2012 20:30

    Ça va être plus rapide encore pour nous si les peuples se laissent mener par le bout du nez par un clan suicidaire... l’oligarchie.

    Votez Front de Gauche !


    • TZ TZ 10 juin 2012 10:07

      Le front de gauche a malheureusement pour référence une idéologie responsable de millions de morts et de plusieurs dictatures.
      .
      La solution me semble plutôt venir des mouvements citoyens, éloignés des idéologies extrémistes du XXème siècle.


  • amest 10 juin 2012 00:54

    J’ai du mal à accepter les théories où c’est "l’Homme" qui pollue, qui détruit.
    Quid des peuples d’Amazonie, et d’autres peuples "primitifs" qui ont su conserver une harmonie avec la Nature et profiter de ses bienfaits sans la piller.
    "L’Homme", ici visé, c’est pour moi une minorité de cupides et de profiteurs qui ont su imposer leur égoïsme et leur avidité à la majorité. Et imposer leur modèle de vie.
    Et ça change tout.
    Ca n’est pas "l’Homme qui pollue et qui détruit, mais c’est une minorité qui dirige le monde et qui entraine la majorité dans le chaos.
    Je pense que l’on est (serait) nombreux à pouvoir se satisfaire d’une vie basée sur l’Etre plus que sur l’Avoir. Mais ça vient en totale contradiction avec l’apreté et l’égoïsme de la minorité qui domine.
    .
    C’est toujours la même culpabilisation imposée au plus grand nombre :
    Le manque d’eau ?... c’est laisser couler la flotte quand on se brosse les dents... alors que 80% de la consommation d’eau va à l’agriculture intensive.
    La pollution ?... ce sont les déchets de notre consommation... alros qu’on produit tant de biens qui sont faits pour ne pas durer.
    .
    Trop facile d’accuser "l’Homme". Donc tout le monde et personne en même temps.
    Si nous vivions en *vraie* démocratie on pourrait choisir librement notre destin, et (tenter) d’assurer notre survie.
    Mais ce sont les loups qui gouvernent le monde...


    • franck2012* 10 juin 2012 07:55

      C’est une victoire de l’écologie que de nous avoir sensibilisé aux problème de la pollution. De là à nous livrer une explication clef en main de la nature, son but, son histoire ... J’ai juste l’impression que c’est plus compliqué. L’écologie en action a simplement détruit son image au même titre que la science a détruit ses propres mythes : Progrès et rationalité. Cette pensée est simplement devenu une idéologie. Et on sait en Europe le prix payé par les idéologies ... communisme, fascisme, néo-libéralisme * la liste est longue des carcans imposés à notre esprit critique.


    • TZ TZ 10 juin 2012 10:13

      Exactement, Franck. Se libérer du connu


    • Manu 10 juin 2012 10:46

      Tout à fait d’accord avec amest

      Je n’aime pas ce discours de culpabilisation générale alors qu’en fait une minorité agit, non pas avec l’assentiment silencieux de la majorité, mais en mettant tout en œuvre et en déployant des moyens considérables pour continuer de maintenir sa domination.

      L’écologie sera certainement mieux reçu en la débarrassant de cette vision rédemptrice.


    • Haze Haze 10 juin 2012 17:32

      La culpabilité générale on peut l’avoir, faut arrêter de penser que toi tu n’y es pour rien.


  • extralucide 11 juin 2012 00:05

    Je me pose une question : les cétacés, vu leur masse, ne peuvent vivre que dans l’eau. Comment des animaux aussi pesants que les grands dinosaures pouvaient-ils vivre sur terre avec la pesanteur actuelle ? Suite à une catastrophe cosmique, la pesanteur a-t-elle changée ? L’orbite de la terre s’est-elle rapprochée du soleil ? Je ne suis pas spécialiste de la question


  • soumayahastalavictoria soumayahastalavictoria 11 juin 2012 14:40

    Tout ce beau monde adepte de la fumeuse théorie darwiniste.... Constitué à 80% d’eau, oui, toute chose vivante est composée à 80% plus ou moins ce chiffre d’eau... Gloire à Dieu qui a créé toute chose

    Sourate 24, verset 45 :

    « Dieu a créé tous les êtres vivants à partir de l’eau. Certains d’entre eux rampent sur leurs ventres ; certains marchent sur deux pattes, et d’autres sur quatre. Dieu crée ce qu’Il veut et Dieu est puissant sur toute chose ».


    • Stupeur Stupeur 11 juin 2012 15:24

      Sacré dieu ! S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer ! 
      Et pis quel farceur : un astéroïde pour détruire les 3/4 de la vie par-ci, des volcans et des clathrates de méthane pour supprimer 95% de la vie par-là... Quel déconneur ! smiley 
       

    • Bender Bender 12 juin 2012 13:21

      Stupeur a raison ; soit dieu n’existe pas, soit il existe et c’est vraiment un gros con !


  • solivo 11 juin 2012 20:13

    Merci Stupeur


  • Claudec 12 juin 2012 08:37

    Pour une approche complémentaire : http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com

    De la richesse à l’exclusion sociale aujourd’hui et à la barbarie demain, par la démographie.

    Incidence socio-ethno-écolo ...


  • ged252 12 juin 2012 12:06

    Le problème c’est la surpopulation, et ce ne sont pas les blancs qui menacent la vie sur terre par leur prolifération, ce sont les populations noirs et arabes, notamment musulmans, qui sont incapables de limiter leur démographie ; Mais un primitif gauchiste ne pas pas enfreindre ses propres tabous et dire la vérité.


    • Bender Bender 12 juin 2012 14:42

      Le problème ce n’est pas la surpopulation mais le mode de vie consumériste et gaspilleur !
      Vos préjugés ethnocentriques et vos idées reçues n’ont d’égal que votre haine et stupidité... Mais c’est tellement plus facile de se dire que tout est de la faute des autres peuples. Votre mode de "pensée" ne dépasse pas les cinq ans d’âge mental !


  • pegase pegase 4 août 2012 12:55

     "mode de vie consumériste et gaspilleur" ok dans une moindre mesure (allez expliquer çà aux Qatari qu’on rigole un peu). Mais aussi et surtout asservissement de certains peuples à une doctrine militaire vielle de quelques milliers d’années, consistant à rabaisser les femmes au rang d’esclave, pour les forcer à faire une maximum d’enfant, dans le seul but d’envahir l’étranger par le nombre.... J’ai bien dit doctrine d’origine militaire .. donc inutile de la ramener avec une idéologie de gauche, ça n’a rien à faire avec cette vérole de la planète, et les peuples qui y sont asservis n’y sont pour pas grand choses non plus ! ... S’en rendent t’ils comptent ? ça m’étonnerait ! Ils ont été tellement endoctrinés au fil des siècles ; nous aussi d’ailleurs, il n’y a pas si longtemps on était quasi au même niveau ..


Réagir