dimanche 5 mai 2013 - par Qaspard Delanuit

L’eau, la vie et la conscience

Que sait-on vraiment de l'eau et de son rapport avec le vivant ?

 

Marc Henry, chercheur et professeur de chimie, nous parle de l’eau, de ses propriétés physiques étonnantes et de ses fonctions dans la vie de la cellule. 

 

Nous avons l’habitude d’associer l’eau au vivant, d’une manière instinctive. Il est vrai que nous sommes composés principalement d’eau. Nous savons que notre "extrait sec" se réduit à peu de chose ! Sans eau, il ne resterait de nos organismes que poussière emportée par le vent.

 

Notre cerveau lui-même est pour sa plus grande part composé de cet élément mystérieux - et c’est donc principalement de l’eau qui est en train de lire ces mots actuellement. L’eau peut-elle réfléchir sur elle-même, peut-elle se réfléchir ?

 

Au-delà de la métaphore poétique, existe-t-il une manière scientifique d’établir une relation entre cet élément et les processus biologiques au niveau cellulaire ?

 

L’entretien avec ce chercheur à l’esprit fluide est aussi l’occasion d’interroger le rôle de la science et peut-être d’admettre ses limites dans l’approche du phénomène vivant. 

 



23 réactions


  • Gollum Gollum 6 mai 2013 11:26

    Très intéressant. Pour ceux qui en veulent d’autres : http://www.youtube.com/user/marchenry13?src_vid=aOBniJKrOmA&feature=iv&annotation_id=annotation_227346


    Sinon comme je suis un amateur d’ésotérisme je ne peux m’empêcher de penser à la notion "d’eaux supérieures" dont parle la Bible et qui ressort du domaine des ondes et de l’esprit et qui fait sans doute référence au monde quantique.

    Et qui correspond en astrologie au signe du Vers-eau qui n’est pas un signe d’eau mais un signe d’air, l’air étant l’élément spirituel correspondant au pneuma des grecs.

    Il y a donc lien entre eau et monde quantique. Elle est l’interface d’avec les mondes spirituels d’où d’ailleurs les très nombreuses sources miraculeuses connues depuis la plus haute antiquité.

    J’ai bien aimé aussi la notion de changement de paradigmes avec les nombreux traîne-des-pieds refusant le nouveau paradigme parce que ne supportant pas les remises en cause. On en a quelques spécimens ici sur Avox.. Je pense que Gaspard devine à qui je fais allusion.. smiley

  • vortex vortex 6 mai 2013 13:36

    Marc Henry est un personnage public qui est très respecté par ses paires. Enseignant chercheur à l’Université de Strasbourg de la Faculté de chimie, il m’a beaucoup apporté dans mon travail au quotidien comme je travaille sur la filtration et la dynamisation de l’eau.

    www.leau-lavie.com

    http://www.leau-lavie.com/autour-de-l-eau/

    rodolphe Forget, webvidéaste contribue énormément par son blog à la vulgarisation des travaux de Marc Henry pour le plaisir de tous.

    http://eauseanceilive.blogspot.fr/2013/04/quelle-eau-boire-avec-stephane.html

    n’hésitez pas à contribuer par vos dons pour que sa chaîne / son blog prospèrent et vous invite à mieux saisir l’eau dans toutes ses facettes

    Stephane


  • vortex vortex 6 mai 2013 13:37

    l’interview que vous voyez en haut a été fait par Rodolphe Forget et Loïc Sallet.


  • BlackMatter 6 mai 2013 13:38

    C’est vrai que le cerveau, c’est surtout de l’eau et des lipides.
    Mais plutôt que de s’interroger sur le pouvoir de l’eau, je pense qu’il faudrait d’abord se questionner sur celui de l’organisation.


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 mai 2013 14:21

      En effet, Blackmatter, c’est l’organisation qui est importante. Mais justement, le pouvoir de l’eau n’est pas tant celui de sa substance moléculaire en tant que telle que celui de son organisation, c’est-à-dire de son information. De même que le sens d’un texte tient moins à la matière de l’encre et du papier qu’à la manière de disposer les signes. Evidemment, l’analogie a ici des limites, car c’est tout de même le caractère spécifique de l’élément "eau" dans toute sa matérialité fluide qui en fait une substance singulièrement capable de médiation. 


    • BlackMatter 6 mai 2013 19:40

      Sans doute.
      Mais alors il serait ingrat d’oublier le carbone qui a des capacités quasi-uniques de liaisons.


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 mai 2013 23:03

      Mais plongeriez-vous dans un océan de carbone ? :)


    • BlackMatter 7 mai 2013 15:16

      Si c’est un océan de diamants, oui !


  • zeitgest zeitgest 6 mai 2013 13:46

    PA-SSION-NANT ! Merci Gaspard !
    J’ai pris un plaisir infini à écouter ce monsieur. EN-CO-RE !
    Que l’humanité est belle quand elle ne pense pas qu’à s’étriper !


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 mai 2013 14:31
    Bonjour à tous, amis de l’eau !

    Une autre conférence que j’aime bien est celle-ci (en particulier pour la petite fourmi qui boit en tétant une goutte d’eau aussi grosse qu’elle) :



    • L'Andalou L’Andalou 6 mai 2013 21:04

      Merci camarade hydrophile.


    • cob 7 mai 2013 00:44

      Certains ont peut-être mieux à faire que d’écouter une heure de charlataneries homéopathiques, médecine dont les résultats cliniques sont statistiquement comparables au sacrifice rituel d’un poulet au dessus du patient.


    • Gollum Gollum 7 mai 2013 09:56

      Il est également intéressant de noter que ce type de post suscite toujours assez peu de commentaires et compte beaucoup de visionnage que les vidéos sur : Israel, Soral, l’économie, les francs-maçon satanistes...etc...


      C’est un constat qui en dit long sur la nature humaine. C’est assez navrant en fait, ce besoin de sensationnel, de spectaculaire...

      Assez d’accord avec l’ensemble du constat, sauf que je ne suis pas sûr que ce soit la recherche du spectaculaire mais plutôt la recherche d’un paradigme avec l’espérance d’une "guérison" globale du monde, avec recherche de "coupables" dont le lecteur bien évidemment ne se sent pas faire partie puisqu’il fait partie des "justes" qui dénoncent ce monde. Il fait donc partie des "vertueux" qui s’indignent et cela lui suffit....

      Réfléchir véritablement ? Noooon.... On laisse cela à d’autres qui apportent tout cuit un nouveau paradigme mental en remplacement de l’ancien, déclaré mensonger, ce qui est vrai, ce qui permet de supposer le nouveau, irréprochable...

      Bref on a d’anciens manipulés, changeant de paradigme pour se faire manipuler par d’autres, tout en ayant le sentiment de faire partie de l’élite, et qui se retrouveront déçus d’ici pas longtemps...

      La pensée subtile n’a jamais été l’apanage de la masse et ne le sera jamais...

    • cob 7 mai 2013 15:03

      Et qu’est ce que la médecine "allopathique", comme on dit par chez vous, aurait à apprendre de l’homéopathie ? Absolument rien n’y fonctionne... Ou plutôt, rien à part le business lui-même et le fric que cette industrie génère.


      Qu’un médecin se débarrasse d’une vieille peau hypocondriaque en lui prescrivant des pilules homéopathiques ou de la poudre de perlinpinpin, je n’y trouve rien à redire ; mais qu’on arrête de faire rembourser ce truc par la Sécu !

    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 7 mai 2013 17:07

      L’eau est le principal élément du cerveau, mais la tête de Cob ne contient que de l’eau et plutôt mal informée. 


    • cob 7 mai 2013 22:55

      « Vous êtes ici LE SEUL qui ait parlé d’homéopathie »

      Et croyez bien que je le déplore.

      Comme vous le soulignez un peu plus haut, les contributeurs d’Agoravox ont leurs marottes. Vous avez cité quelques thèmes avec raison, mais la liste est malheureusement incomplète. 

      Par exemple, on voit régulièrement poindre des articles/vidéos autour de « l’énergie libre ». 
      Ce genre thème semble captivant les quelques premières fois, on s’enthousiasme à l’idée de voir apparaître des technologies aussi fabuleuses dans notre vie quotidienne. On se prend même à rêver d’un avenir radieux pour l’humanité, un avenir d’abondance, sans qu’un impératif énergique ne vienne semer la discorde entre les peuples. Donc on s’intéresse à ces sujets, on se documente, etc. Mais, très vite, on déchante. On se rend contre que le moteur Pantone consiste à réduire le régime moteur sans améliorer le rendement, que les "moteurs" magnétiques ne motorisent rien du tout et se contentent d’entretenir un mouvement, que le e-cat du Dr. Rossi offre, mystérieusement, un rendement inversement proportionnel au nombre de témoins présents dans la salle (le taux optimal étant de 1 — le Dr Rossi — au dessus duquel le fonctionnement n’est pas garanti), etc etc.

      Sur le thème de l’homéopathie, la stratégie promotionnelle pratiquée ici est un peu plus subtile. Comme l’homéopathie — on ne le rappellera jamais assez — n’offre pas le moindre résultat clinique (ce qui me parait être un critère assez honnête pour juger une pratique médicale), les tenants de l’homéopathie misent tous leurs jetons sur la théorie pure, en particulier certaines théories scientifiques "exotiques" proposant d’examiner la nature de l’eau à l’aune de la physique quantique. La physique quantique est une science jeune, très prometteuse, déjà très présente dans notre quotidien, mais qui par ses aspects nébuleux a tendance à attirer toutes sortes d’hurluberlus qui y voient l’occasion d’étayer leurs théories pseudo-scientifiques un peu branlantes (exemple : l’astrologue Elizabeth Teissier). C’est à dire, puisqu’il n’y a pas moyen d’appuyer nos théories sur des faits, essayons plutôt d’appuyer quelques faits sur nos théories... Et donc, régulièrement, des articles a priori innocents apparaissent ça et là, sur les propriétés insoupçonnées de l’eau, par exemple (pur hasard) une forme de "mémoire" moléculaire qui pourrait venir accréditer (pur hasard encore) le fameux principe de dilution cher aux homéopathes. 

      Voilà pourquoi je propose de regarder la lune plutôt que le doigt, et de s’interroger sur les objectifs réels de cette vidéo.

    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 mai 2013 00:22

      Cob : "Voilà pourquoi je propose de regarder la lune plutôt que le doigt, et de s’interroger sur les objectifs réels de cette vidéo."


      "Sur le thème de l’homéopathie, la stratégie promotionnelle pratiquée ici"

      Je vous plains sincèrement.

  • Pyrathome Pyrathome 6 mai 2013 22:38

    Bourreau, un bon verre d’eau !!... smiley


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 mai 2013 23:08

      Ah les bourreaux de toutes les époques ont malheureusement aussi utilisé les effets de l’eau sur l’être humain pour lui faire vivre des expériences très déplaisantes ! 


  • Supafaya 6 mai 2013 23:46

  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 19 novembre 2014 11:27


    Par Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 18 novembre 15:18

    Par Qaspard Delanuit (---.---.---.12) 18 novembre 13:12
    "sur le plan de la communication, le fait de l’avoir adossée au concept (ou tout simplement au mot) de "capitalisme" la rend inaudible pour plus de la moitié des gens. C’est à mon avis une erreur de communication. "

    C’est délibérément que ma proposition se fonde sur le "Capitalisme". En effet, dans la réalité, c’est le système dominant sur la planète pour générer la richesse économique préalable à tout souhait de redistribution.
    Appelant "un chat, un chat", mon objectif est d’éradiquer les tares du Capitalisme et d’en faire un système équitable.
    Je suis convaincu d’en apporter la démonstration dans le texte "http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3..." et d’en fournir la preuve a posteriori dans le second texte "Pauvre peuple russe : Spolié en 1917 et en 1991 !"
    "​http://www.sincerites.org/2014/08/p..." qui explicite que la Russie aurait pu, dès 1989-1991, refonder le Capitalisme et instaurer le Dividende Universel en s’évitant l’intense effort d’épargne collective qui demeure impératif aujourd’hui.

    Quant à Friot et Chouard, ils considèrent que notre "système démocratique" n’est pas démocratique. Ils considèrent que le "vote démocratique" est dérisoire car le 1% de nantis contrôle la communication et conduit l’électorat à élire les représentants qu’il "impose" et lui "obéit".
    On est en droit de ne pas partager cette opinion.
    En fait, l’action des ÉLUS est dérisoire, de même que le vote de l’ÉLECTORAT est dérisoire parce qu’il n’existe aucune réelle proposition crédible et démocratique susceptible de refonder et d’humaniser le Capitalisme.
    Étant parvenu à un haut niveau de conscience politico-socio-démocratique, l’ÉLECTORAT saura discerner majoritairement cette proposition. Alors il existera quelque espoir que ses ÉLUS puissent la mettre en œuvre.
    En attendant, en Démocratie, l’ÉLECTORAT continuera d’avoir les ÉLUS qu’il mérite !...


Réagir