mercredi 29 juillet 2015 - par Stupeur

La langue française en voie de disparition, colonisée par "la langue des maîtres"

La langue des maîtres "colonise" le lieu des représentations collectives qu'est la langue française. Celle-ci serait donc en voie de disparition. Pour Alain Borer, les principaux responsables (les exécutants plutôt...) doivent être montrés du doigt : les politiques au pouvoir depuis Giscard, les médias... 

 

Le temps est venu de se dépolluer...

 

 

Entretien avec Alain Borer (le 28 juillet 2015), auteur de "De quel amour blessée" aux éditions Gallimard.
Dans son livre, le poète Alain Borer prend le contre-pied du "fracoptimisme" ambiant. Selon lui la langue française n'est pas en expansion, elle est en voie de disparition !

 

 

 
 L’entretien débute par un constat amer : autrefois le français était utilisé, du fait de sa précision, comme la langue de la diplomatie. 
 
Alain Borer poursuit : « les langues ont besoin de leur espace, de leur souveraineté à elle, pour exister. »
Mais, un changement radical s’engage, sous la houlette des politiques, à partir de l’élection de Giscard en 1974 : « la langue du maître allait dominer la langue française  ». Puis en 1981 : « l’abandon de la diplomatie c’est sous Mitterrand  »... 
« Aujourd’hui ils se battent tous pour parler la langue du maître. »
(...)
« La responsabilité des hommes politiques est gigantesque ! Elle est énorme lorsqu’ils parlent mal par exemple ; comme Le Foll, ou Valls (qui bredouille sur deux syllabes), ou le Président de la république... »
(...)
« La langue française doit être bien parlée » (...)
« Les français aiment l’entendre... Ils n’ont plus entendu leur langue, depuis le Général pratiquement... »
 
« La question principale c’est celle des représentations. Ce sont des choses très subtiles : la place du verbe, donc de l’interlocuteur... chaque langue présuppose une qualité de son interlocuteur. (...) L’espace de la langue française n’est pas celui du libéralisme, qui est dans l’immédiateté. La langue française refait le monde à chaque interlocuteur... »
 
 « Les métaplasmes (*), à mon avis, ce sont des choses très graves : par exemple les fautes d’accord et le neutre qui se met à ressembler à l’anglais... »
 
« Les médias ont choisi, comme les politiques, de croire que cela serait mieux de parler dans la langue du maître. Alors on a MyTF1news, BFM Showroom... »
 
« Jamais dans toute son histoire, la langue française n’avait connu une intrusion aussi massive de mots hétérophones. L’adoption de mots anglais sans transformation signifie : "nous préférons la langue du maître" »
 
« Désormais, il est un ministre de la république pour penser - il s’agit de Laurent Fabius - que l’on peut présenter les positions du gouvernement, sur l’Ukraine par exemple, en anglais, et à Munich ! Ce sont des lieux de capitulation ! »
(...)
« Le pire des abandons, avec la scélérate loi Fioraso, qui est de donner à la langue du maître l’Université ! (...)
Ils se mettent tous systématiquement au service de la langue anglaise... »
(...)

 

 

(*) Métaplasme : En rhétorique, on nomme métaplasme toute modification phonétique ou morphologique qui altère l’intégrité d’un mot par addition, suppression, substitution ou permutation (les quatre opérations fondamentales décrites par le Groupe µ) d’unités (phonétiques ou morphologiques). [...] (voir les différents métaplasmes)

 

 

*** 

 

 

Rencontre avec Alain Borer à la librairie la Galerne du Havre, pour la parution de "De quel amour blessée".

 

 

« Chaque langue est un monde et chacune a un projet »

« Quel est le projet de la langue française ? »

« La langue française idéalise la relation » (...) 

« La langue est le lieu des représentations collectives (...) C’est cela qui disparaît ; une disparition du type colonialiste ; avec auto-colonisation... »

(...)

Cette fluidité qui est sa marque et que Nietzsche appelait "une petite musique de chambre."

(...)

Se réapproprier sa langue, se dépolluer... 

(...)

 

 

*** *** *** *** *** *** *** *** 

 

Pour prolonger 

 

Le site officiel de Alain Borer (Poète, critique d’art, essayiste, romancier, dramaturge, écrivain-voyageur, rimbaldien)

 

 Le livre :

(Collection Blanche, Gallimard
Parution : 02-10-2014)

 

L’article : 

Langue française : histoire et devenir face à la pensée unique impérialiste (Alain Rey, Claude Hagège)

On y entendait Claude Hagège dire les mots suivants - qui semblent être sur la même ligne que ceux de Alain Borer : (la pensée unique) « c’est-à-dire de la pensée qui a pour support l’anglais et qui est une pensée néolibérale, dont nous sommes tous les victimes, à commencer par les pays d’Occident, aussi ceux d’Asie du sud-est, à savoir des pays qui sont entiérement rangés sous la bannière du néolibéralisme. C’est-à-dire du profit à tout crin ; sans aucune considération d’ordre culturel ; sans aucune considération d’ordre humain, social... mais avec seulement un attrait pour le profit immédiat... »

 



25 réactions


  • calem 29 juillet 2015 15:24

    « Charles-de-Gaulle : « Le débarquement du 6 juin, ç’a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi ! Comme ils venaient de le faire en Italie et comme ils s’apprêtaient à le faire en Allemagne ! Ils avaient préparé leur AMGOT qui devait gouverner souverainement la France à mesure de l’avance de leurs armées. Ils avaient imprimé leur fausse monnaie, qui aurait eu cours forcé. Ils se seraient conduits en pays conquis. »


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 16:34

      @calem
      Merci. Depuis, le pays a quand même été conquis...

       


    • calem 29 juillet 2015 17:20

      @Stupeur

      Depuis l’invasion anglo-saxonne de 1945 par qui le pays a t-il été conquis ? 


    • calem 29 juillet 2015 17:29

      @Stupeur

      Non par des Français en tout cas.


    • calem 29 juillet 2015 17:37

      @calem

      La France est resté une terre Anlgo-Saxonne sans oublier que les Angles et les Saxons sont des peuples germanique d’origine.


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 17:39

      @calem
      Ils sont revenus par la fenêtre, non ?

      Pour une conquête insidieuse, finalement bien plus efficace à long terme qu’une conquête militaire... Il y a des spécialistes sur ce site qui expliqueraient ça mieux que moi (L’UE made in USA, la tutelle de l’OTAN, etc).


    • lancelot 29 juillet 2015 18:13

      @calem

      economiquement il a été conquis par staline 

      le modèle sovietique appliqué a la democratie 

      n oubliez jamais que c est le te proche de staline maurice thorez qui a crée l ena ( ecole formant les elites)

      culturellement il a mieux resisté que les autres pays ( exception culturelle)


    • calem 29 juillet 2015 18:46

      @lancelot

      L’Amérique a utilisé Hollywood pour gagné sa guerre psychologique. Le rêve américain a gagné toute l’Europe très vite grâce à Hollywood, 

      Comment était dirigé les pays leur étaient sans importance, ce qu’ils voulaient et qu’ils ont gagné, c’étaient les esprits. Ensuite les peuples choisissent les dirigeants qu’ont leur désignent. 


    • mmbbb 29 juillet 2015 20:09

      @calem Lorsque j’etais gamin c’est bien l Amerique qui me faisait rever surtout la conquete spatiale La tradition francaise me paraissait pesante normative et sclerosante J’appartiens a une generation ou une certaine bourgeoise ainsi que certains professeurs avaient une tres haute estime de notre passe et une condescendance non dissimulee pour la plebe que nous etions Nous ne pourrions jamais saisir la quintessence de cette culture Comme il est note, cette langue francaise protegee par une elite n’a pas voulu s’abaisser a l’anglo americain langue vulgaire du commerce Les publications scientifiques francaises sont desormais autamatiquement transcrites en anglais et cette langue est devenue la langue predominante puisque evidemment les USA sont le berceau de l’informatique et un pays " leader " de la recherche scientifique Le francais deviendra une langue regionale et alors elle n’est que le reflet de notre affaiblissement. il est a noter que le francais a de la peine a etre impose aux jeux olympiques .


  • Éric Guéguen Éric Guéguen 29 juillet 2015 15:51

    Intéressant, merci pour ce partage.


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 16:39

      @Éric Guéguen
      Bonjour. Merci. De rien. smiley

       


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 16:45

      @Éric Guéguen
      Tu as regardé l’article de MaQiavel en modération ? Je voulais voter pour, mais la vidéo est bloquée dans mon pays (TF1, contenu bloqué, droits d’auteur... blablabla). Nous sommes dans le même pays je pense... smiley


    • maQiavel maQiavel 29 juillet 2015 16:47

      @Stupeur
       Ah ok , je comprend ...


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 29 juillet 2015 16:53

      @maQiavel
       

      En effet, je viens de voter et la vidéo est bloquée par TF1.


    • maQiavel maQiavel 29 juillet 2015 16:57

      Je suis en Belgique , je ne pouvais pas savoir ...

      Dommage.


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 17:17

      Oui c’est dommage...  smiley


    • howahkan hotah howahkan hotah 29 juillet 2015 19:05

      @Stupeur

      salut prend donc un vpn comme ici et tu contournes ces restrictions...

      ceux qui savent utiliser les proxy n’ont pas ces problemes..


    • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 19:40

      @howahkan hotah
      Salut,

      J’hésite entre utiliser un proxy... et déménager en Belgique... smiley

       


  • Stupeur Stupeur 29 juillet 2015 17:01

    Une information capitale smiley
     
    "En début de semaine, il a ajouté une ligne à son impressionnant palmarès et un fait d’arme à sa légende en devenant champion du monde de Scrabble francophone, alors qu’il ne parle pas un mot de français. (...)
     
    Nigel Richards n’a pas perdu de temps à apprendre la langue et s’est contenté de mémoriser le dictionnaire francophone en neuf semaines." (sur blog le Monde)


  • Ozi Ozi 29 juillet 2015 19:59

    Bon, faut relativiser un peu, certes l’usage du Français est attaqué dans ce qui faisait sa singularité : la diplomatie, et partiellement dans sa "structure", mais dans le même temps, le Français est la 5ème langue parlée dans le monde (274 millions) et surtout la 2ème langue apprise dans le monde de nos jours, on ne peut décemment pas parler d’extinction..
    Et puis tout est cyclique, la langue Franche est très précieuse, son rôle ne s’arrête pas là, le moment venu, tel le phœnix, elle resplendira de milles feux..


  • Heimskringla Heimskringla 29 juillet 2015 21:31

    Tuer la langue française pour tuer l’esprit Français quoi de plus logique. L’avenir sera le Franglais.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 29 juillet 2015 22:55

    La langue Française véhicule le langage des oiseaux.
    La vraie poésie doit exprimer le langage des oiseaux.
    La langage de oiseaux est l’expression d’une connaissance ésotérique et alchimique.
    .
    Il y a 3 jours il y avait ce feu en Gironde qui a brulé 600ha de terre ...
    Les médias parlaient tous de feu "fixé" au lieu de parler de feu "éteint" ... ce qui m’a fait pensé au terme informatique "problem fixed" qui veut dire "problem résolu" ... Les médias sont vendus aux américains !


    • Stupeur Stupeur 30 juillet 2015 14:34

      @DJL 93VIDEO
       

      Glossaire Feux de Forêts
       
      Eteint : situation du sinistre où plus aucune matière en ignition ni fumeron ne subsiste
       
      Fixé : situation d’un feu où la propagation du sinistre est stoppée ou réduite à l’état de risque.

       


  • ffi 30 juillet 2015 07:11

    À partir du moment où le système d’enseignement s’est mis à sélectionner les élites non plus sur les disciplines littéraires (latin, grec, grammaire,...etc), mais sur les discipline scientifiques (mathématiques, physique,...etc), comme dans l’enseignement à l’américaine, la maîtrise de la langue ne pouvait que s’étioler, et son usage que péricliter.... C’est aussi ce qui s’est passé au Québec.
     
    On a des élites qui ne savent pas parler, avec un français hasardeux. Quant à leur maîtrise de l’anglais, c’est encore pire : négliger l’enseignement des langues classiques a aussi rejailli sur la capacité d’apprendre les langues étrangères.


    • Croa Croa 2 août 2015 09:25

      À ffi,

      Tout à fait !

      Les millieux influents sont nuls en réalité du coté des languages ! La tendance consiste à franciser des mots anglo-saxons dès qu’ils ont une fifficulté à s’exprimer alors que des solutions en bon français sont accessibles. Quand aux mots anglais d’origine ils ne correspondent même pas toujours à l’usage que ces gens en font (il s’agit souvent de sens spécifiques à la spécialité et en bon français ce serait souvent bien plus précis, quitte à utiliser des locutions plus longues mais pas toujours. )


Réagir