dimanche 10 juillet 2016 - par Simple citoyenne

Le professeur Henri Joyeux radié par l’Ordre des médecins !

Pourtant à la retraite depuis 2014, l'ancien professeur et cancérologue de chirurgie digestive, Henri Joyeux, a été mis au ban de notre " belle et bonne" société marchande, par l'ordre des médecins et il sera radié de l'ordre des médecins à compter du 1er décembre 2016, information reprise par le Parisien.

 

Radié donc pour avoir alerté sur les substances dangereuses que contiennent les vaccins " d'aluminium et de formaldéhyde, deux substances dangereuses voire très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson », dans le vaccin hexavalent DTPolio-Hib-Coqueluche-Hépatite B, appelé Infanrix Hexa."  c'est alors qu'il avait lancé, on s'en souvient, une pétition et qui à l'heure actuelle aurait atteint, selon le Parisien, 1 million de signatures et selon le site du professeur Henri Joyeux 1.036.500 signatures !

 

 



100 réactions


  • njama njama 10 juillet 2016 17:04

    Le Conseil de l’Ordre, tribunal de l’inquisition établi sous le régime de Vichy a encore frappé ...

    Le professeur Joyeux, "puni pour l’exemple" doit en rire, sa carrière est derrière lui, l’avertissement du Père Fouettard vaudrait pour les médecins en activité ... avis aux détracteurs de la vaccination de masse


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 17:20

      @njama
      Extrait wiki : Dans sa forme actuelle, l’Ordre est institué le 24 septembre 1945.
      Sinon on peut remonter à 1791.

      On peut y coller toutes les étiquettes qu’on veut si on remonte l’histoire, Vichy c’est assez infamant, pour dénigrer c’est le top.


    • njama njama 10 juillet 2016 17:44

      @sls0
      Je pointe surtout que c’est une justice d’exception comme un tribunal militaire. Le Conseil de l’Ordre est à la fois juge et partie, le mot inquisition n’est pas trop faible.

      Je suggère sa suppression pure et simple pour juger les litiges devant des tribunaux civils.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 18:00

      Bonjour njama, rire je ne sais pas mais en tout cas, vous avez raison sur "l’avertissement du Père Fouettard vaudrait pour les médecins en activité ... avis aux détracteurs de la vaccination de masse "


    • Alren Alren 10 juillet 2016 18:21

      @sls0

      Je n’ai pas d’informations sur les décrets (?) de 1791 relatifs à l’exercice de la médecine et j’aimerais bien en recevoir. Cependant si nous nous replaçons dans le contexte, ils ont vraisemblablement été pris pour lutter contre les charlatans vendant dans les campagnes des drogues "miracles", des panacées sans aucun effet thérapeutique et peut-être même dangereux.

      Il s’agissait alors d’une protection des populations.


      L’esprit du gouvernement de Vichy était tout différent. Il était profondément réactionnaire au sens propre, c’est-à-dire qu’il remettait en cause les acquis de la Révolution, remplaçant la devise Liberté, Égalité, Fraternité par Travail (pour qui en particulier ? pas les rentiers bien sûr), Famille (dans laquelle l’individu perd son autonomie), Patrie (par haine de l’internationalisme marxiste qui met en avant l’appartenance à une classe sociale sur celle d’un pays).

      Dans ce dispositif, les corporations médiévales sont appelées aussi à la rescousse pour lutter contre le syndicalisme ouvrier. Dans la corporation, outre un autoritarisme latent on trouve également l’idée d’une hiérarchie qui fait écho au culte du "chef" auquel on doit obéir, le premier étant le Chef de l’État.

      Les corporations des professions libérales avaient aussi fonction de priver l’État de contrôle sur leurs activités et à travers lui du public.


      Sans information non plus sur les ordonnances de 1945 relatives au contrôle de l’exercice médical, il est permis d’augurer qu’elles avaient d’abord pour objet de revenir à un esprit républicain tout en empêchant bien entendu le charlatanisme.


      Le problème aujourd’hui est la mainmise des grands laboratoires sur les orientations de la médecine.

      Malgré plusieurs scandales, ceux-ci ne désarment pas et continuent de faire passer les intérêts de la direction et des actionnaires avant ceux des patients. Ici il s’agit de protéger des bébés de six mois.




    • izarn 10 juillet 2016 18:29

      @sls0
      Entre un ordre nazifiant et un ordre stalinien, on a le choix, en effet....


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 18:33

      @Alren
      La loi du 7 octobre 1940 au sujet du conseil de l’ordre concernait aussi la suppression des syndicats si ça peut apporter de l’eau à votre moulin.


    • njama njama 10 juillet 2016 18:48

      @Simple citoyenne

      radié de l’Ordre des médecins, cela n’a aucune conséquence matérielle pour lui, il est à la retraite depuis 2014, la sanction apparaît autant symbolique que dérisoire.

       juste fusillé pour l’exemple, comme dans les dictatures ?  smiley

      radiation effective au 1° décembre 2016 ???

      le Professeur Joyeux a deux mois pour faire appel

      https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-112-motivation-des-decisions-recours-336


  • sls0 sls0 10 juillet 2016 17:31

    La plainte c’est :
    Deux infractions qui lui étaient reprochées :
    1)La tenue de propos non appuyés sur des bases scientifiques et portant atteinte à la profession.
    2) Un discours qui peut être dangereux* pour la population parce qu’il s’agirait de discréditer le mécanisme de vaccination préventive.

    J’ai mis en gras ce qui me parait important, il y a un peu de corporatisme pour le reste. Du corporatisme dans une corporation, ça arrive parfois.

    * En Hollande il y a eu deux retours d’épidémie de polio suite à une démotivation dans la vaccination.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 17:41

      Bonjour sls0  Est-ce que vous pourriez donner vos sources quant aux deux plaintes qu’on puisse les lire !


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 17:46

      @ sls0 Ou plutôt les sources de la plainte quant aux deux infractions que vous évoquez , qu’on puisse au moins avoir accès à ce que vous écrivez plus haut  !


    • izarn 10 juillet 2016 18:32

      @sls0
      On y voit surtout le refus d’une analyse scientifique sur les faits dénoncés, et un procés en hérésie.

      Depuis le "sang contaminé" ; on connait la combine.

      Merci de le confirmer !


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 19:08

      @Simple citoyenne
      Pour les sources google.
      Le conseil, sont historique est dans wikipédia.

      Pour le différent Henri Jouyeux <>conseil de l’ordre, on regarde les articles et on remonte les sources, vous qui écrivez des articles, la recherche des sources c’est le be.a.ba de tout bon investigateur, pour la propagande et la propagation de croyances ce n’est pas préconisé.

      @Izarn
      Le sujet de l’article, c’est la radiation, j’y répond.
      Dans la vidéo, je suis d’accord à 90% avec ce que dit Henri Joyeux et les objections de Calvi sont sensées. La vente obligatoire de vaccins douteux je ne suis pas pour non plus.

      Il y a des vidéos sur youtube d’Henri Joyeux qui sont beaucoup moins consensuelles.
      Il emploie sa notoriété pour relayer des messages anti vaccin sans bases ou études scientifiques, c’est là dessus qu’il a été allumé.

      Simple citoyenne peut relayer de telles messages, ce n’est pas les sites qui manquent, elle n’est pas médecin soumis à une déontologie.

      Dans d’autres pays ils y a des médecins qui ont eu le même message, il ont eu le même tarif malgré qu’ils n’aient pas connu Vichy.

      Je ne suis pas médecin et c’est une histoire de médecin. Je vis dans un pays en voie de développement, je ne peux même pas demander un avis de médecin local, ici c’est visible que le vaccin sauve, c’est un non événement bon pour pays riches cette polémique.


    • njama njama 10 juillet 2016 19:09

      @Simple citoyenne

      La plainte contre le Professeur Joyeux avait été déposée en juin 2015 devant le Conseil de l’Ordre, par le président d’icelui Mr Patrick Bouetpour « l’ensemble de ses propos » sur les vaccins.

      plainte pour hérésie ?

      « On ne peut pas dire n’importe quoi sur une action de santé publique qui a sauvé des vies », a déclaré Patrick Bouet. « Nous ne pouvons pas cautionner des dérives individuelles dans ce débat qui agite la société française, il faut apporter des faits scientifiques et pas des convictions individuelles », a-t-il ajouté, se disant prêt à faire appel auprès de la chambre disciplinaire nationale si la décision rendue en première instance, au niveau régional, ne lui convenait pas.

      « Avons-nous encore le droit de soulever un sujet de santé délicat sans risquer aussitôt de se voir coller des étiquettes infamantes, par des personnes qui semblent plus chercher à caricaturer,ce qui est une manière d’empêcher le débat et la réflexion, qu’à contribuer à éclairer le public sur les questions qui le concernent ? », s’était interrogé le 1er juin le professeur Joyeux, en réponse aux réactions indignées des autorités sanitaires dans les médias.

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/06/25/vaccins-l-ordre-des-medecins-porte-plainte-contre-le-professeur-joyeux_4661835_3224.html


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 19:17

      @sls0 Trop facile, c’est vous qui déposez une information et c’est à vous d’ apporter les sources aux lecteurs "Pour les sources google. Le conseil, sont historique est dans wikipédia."

       


    • njama njama 10 juillet 2016 19:22

      @Simple citoyenne

      Selon la chambre disciplinaire, le professeur Joyeux « a commis des manquements d’une extrême gravité au code de déontologie », et a enfreint la loi, notamment « en indiquant des dangers pour la santé de suivre les recommandations du Haut Conseil de la santé publique ». Il n’a pas non plus respecté l’article * stipulant que « le médecin doit apporter son concours à l’action entreprise par les autorités compétentes en vue de la protection de la santé et de l’éducation sanitaire  » et qu’« il participe aux actions de vigilance sanitaire ». source : Le Monde 09/07/2016

      * pourtant, l’Article 12 (article R.4127-12 du code de la santé publique) ne stipule rien de spécifique concernant la vaccination, qui rappelons-le n’est obligatoire que pour le DTP

      "Le médecin doit apporter son concours à l’action entreprise par les autorités compétentes en vue de la protection de la santé et de l’éducation sanitaire. Il participe aux actions de vigilance sanitaire."

      "La collecte, l’enregistrement, le traitement et la transmission d’informations nominatives ou indirectement nominatives sont autorisés dans les conditions prévues par la loi."

      https://www.conseil-national.medecin.fr/article/article-12-concours-apporte-la-protection-de-la-sante-236

      un défaut de vigilance du Professeur Joyeux ? y-aurait eu un cas d’épidémie de diphtérie, tétanos (qui n’est pas contagieux), ou de polio, que lui seul n’aurait pas vu ?


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 19:31

      Merci à vous njama et vous vous donnez du mal, néanmoins les lecteurs auront les sources ; mais ce n’était pas que nous n’aurions pas pu rechercher les sources par nous-mêmes, il s’agissait que Sls0 les dépose lui-même puisque c’est lui qui a déposé l’information en commentaire c’est quand même la moindre des choses on est pas des larbins.


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 19:46

      @Simple citoyenne
      Trop facile ?
      L’information se trouve facilement, à part quelques neuneus c’est à la portée de tout le monde.
      Vous et votre propagande vous chassez le neuneu, je m’adresse à ceux qui ont quelque chose entre les oreilles et pour eux il est facile d’aller sur google et se renseigner.

      Tout le monde n’est pas obliger de partager vos fantasmes et phobies, il n’y a pas que des neuneus sur terre.

      Plus haut j’écrivais que je souscrivais à 90% au message d’Henri Joyeux, vous dans votre délire vous défendez les 10%.


    • njama njama 10 juillet 2016 20:00

      @Simple citoyenne
      ayant été moi-même adolescent victime d’un accident vaccinal sérieux, mais je m’en suis bien sorti, je milite pour la liberté vaccinale, et la liberté thérapeutique d’une manière générale. La vaccination de masse est pour moi une absurdité sans nom, et l’OMS le confirme ...

      http://www.agoravox.tv/commentaire13049282

      Je dois donc faire partie de ceux que le gouvernement et les pro-vaccins appellent le "lobby anti-vaccin" et craignent, quelques poignées de personnes en fait, quelques renards dans le poulailler des gens qui font l’opinion et qui voudraient faire du sujet un tabou "la vaccination ça ne se discute pas" qu’elle a dit la Marisol... j’assume totalement. La juridiction d’exception du Conseil de l’Ordre, pas plus que les tribunaux civils ne pourraient m’atteindre, ni vous. Nous pouvons supposer qu’au pays de Charlie, la controverse sur la vaccination ne saurait être interdite, et je prédis qu’elle va durer compte-tenu de la psycho-rigidité des autorités politiques sur ce sujet.

      Je connais bien Sls0 il me poursuit souvent avec un acolyte "guepe", et ne cesse de réclamer des sources, qu’il se dispense de fournir lui-même la plupart du temps ...


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 22:08

      @sls0 ici "je vis dans un pays en voie de développement, je ne peux même pas demander un avis de médecin local, ici c’est visible que le vaccin sauve, c’est un non événement bon pour pays riches cette polémique."

      J’entends ce que vous dites !


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 22:12

      @njama
      Vos sources c’est un de vos commentaires sorti du contexte, j’y ai répondu. C’est du biaisé vos sources.

      Je veux bien mettre des liens si c’est hors des connaissances générales en particulier quand c’est une référence scientifique. Au dessus c’est de la connaissance générale, il reste le dictionnaire ou wikipédia s’il y a incompréhension.

      Ce que dit Marisol Touraine au niveau médical j’en tiens pas compte, elle n’est qu’une ministre sans maitrise du sujet.

      La vaccination obligatoire je ne suis pas trop pour, je préfère l’appel à la réflexion.

      Je répète, j’ai une certaine méfiance quand il y a du fric et des actionnaires en jeu ce qui est le cas des labos pharmaceutiques mais ça ne va pas jusqu’à des réactions phobiques.

      Plus haut j’ai écris qu’à 90% des dires de Joyeux m’allaient, j’ai chercher pour les 10%. Ca fait deux heures que je creuse, le mieux c’est sur ce site que j’ai trouvé le plus factuel avec des références sérieuses. Comme vous ils sont contre l’obligation de vacciner, eux c’est l’appel à l’intelligence, vous c’est l’appel à la croyance, il ne devrait pas vous plaire ce site. Ce n’est pas grave ils y a d’autres lecteurs sans oeillères que ça va peut être intéresser, je n’essaie pas de convaincre des sectaires, je fais en sorte que monsieur tout le monde puisse avoir un autre point de vue pour se faire une idée et tant pis si ça ne va pas dans le sens de votre croyance ou propagande.


    • CoolDude 10 juillet 2016 22:33

      @sls0

      1)La tenue de propos non appuyés sur des bases scientifiques et portant atteinte à la profession.

      Il n’y pas d’études scientifiques sur les "les substances dangereuses", sans parler d’autres choses - les pollutions externe non contrôlé par exemple, ect... ect... ! C’est bien la le problème...

      Bref, c’est une honte ! Il n’y pas que les pharmaciens qui s’occupent plus de leurs compte en banque que de la santé des patients ! Ce système de merde m’insupporte de plus en plus.

      Bref, t’es pas encore vacciné toi !


    • njama njama 11 juillet 2016 00:09

      @Simple citoyenne

      @sls0 ici "je vis dans un pays en voie de développement, je ne peux même pas demander un avis de médecin local, ici c’est visible que le vaccin sauve, c’est un non événement bon pour pays riches cette polémique."

      J’entends ce que vous dites !


      Ce qui devrait être une occasion de réfléchir sur des actions sanitaires ciblées, et non sur de la vaccination de masse "obligatoire" ... qui ne donne pas de meilleurs résultats qu’une non-obligatoire


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 11 juillet 2016 08:10

      Merci sls0 pour le lien.


    • Doume65 11 juillet 2016 23:24

      @njama
      « La vaccination de masse est pour moi une absurdité sans nom »

      N’exagérons pas ! Sans cette vaccination de masse, la polio serait toujours aussi dévastatrice. Se protéger protège aussi les autres.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juillet 2016 23:30

      @Doume65
      "Sans cette vaccination de masse, la polio serait toujours aussi dévastatrice. Se protéger protège aussi les autres."

       

      C’est une affirmation répétée par des gens à qui on l’a répétée, mais en êtes-vous certain ? Vous avez peut-être raison, mais... comment le savez-vous ? Vous le croyez parce qu’on vous l’a répété et encore répété. Vous ne l’avez jamais vérifié, vous ne pouvez pas le vérifier... si ?

      La poliomyélite est une maladie « des mains sales ». Sa transmission est exclusivement interhumaine et se fait par voie oro-fécale en particulier par l’intermédiaire d’eau (de boisson ou de baignade) ou d’aliments contaminés par les excréments humains.



    • Nigari Nigari 12 juillet 2016 01:35

      @sls0 dit :

      je fais en sorte que monsieur tout le monde puisse avoir un autre point de vue pour se faire une idée et tant pis si ça ne va pas dans le sens de votre croyance ou propagande.

      .
      Il se trouve que cet article est très révélateur quand à la religion/mafia dogmatique de Big Pharma dont la vaccination à tout-va est le fer de lance ! Celui qui ne s’y plie pas reçoit les coups de bâtons, c’est systématique.

      Et sous couvert de soi-disant objectivité, slsO une fois de plus sert la soupe à ses maîtres..... SlsO qui a été également le premier à monter aux créneaux concernant cet article sur la vaccination : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-vaccins-parlons-en-opus-3-dr-52878

      SlsO argumentant pitoyablement que le Dr Vercoutere était radié de l’Ordre !

      La prise de position de Vercoutere contre le lobby/mafia pharmaceutique, ainsi que sa présidence de l’association ALIS font en effet de lui un indésirable ; tout comme le Pr Henri Joyeux.....

      https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/pau-le-proces-d-un-medecin-radie-anti-vaccination-1452708792

      SlsO a à coeur de ré-informer Mr tout le monde quand à la méchante propagande des affreux complotistes ayant infiltré ce site. smiley toujours la même rengaine ronflante.....

      La question du vaccin trivalent DTP devenu inaccessible, date déjà de plusieurs années !!! Vaccin Hépatite B : information très importante !!! 

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article161



    • Doume65 14 juillet 2016 16:49

      @Qaspard Delanuit

      Bonjour.

      La question est intéressante. Il est facile d’y répondre : Les populations refusant la vaccination contre la polio n’ont pas vu la maladie disparaitre et certaines l’ont finalement accepté.


  • njama njama 10 juillet 2016 17:40

    Le débat sur la vaccination est confisqué, nous entrons dans l’ère du fascisme sanitaire

    Sur décision du ministère, le comité technique des vaccinations (CTV) organisme chargé de définir la politique vaccinale française vient d’être est supprimé en juin 2016.

    http://www.lemoniteurdespharmacies.fr/actu/actualites/actus-socio-professionnelles/160615-politique-vaccinale-le-comite-technique-de-la-vaccination-est-supprime.html

    Il était jusqu’ici rattaché au Haut Conseil de la santé publique (HCSP), et vient d’être rattaché - donc subordonné - à la Haute Autorité de santé (HAS).


    • njama njama 10 juillet 2016 17:49

      Si le ministère raidit ses positions « La vaccination, ça ne se discute pas » qu’elle dit la Marisol Touraine, la controverse continuera et ne fera pas taire des voix discordantes, dont même certaines donnent très officiellement des avis et recommandations comme le CTV

       L’arrêt de la vaccination obligatoire est inéluctable ...


    • njama njama 10 juillet 2016 17:53

      Il est intéressant de juxtaposer la sanction dont vient d’être victime le Professeur Joyeux avec cette déclaration du Président du CTV, lequel est toujours en fonction. 
       20/03/2015 >> Mais, « la fin de la vaccination obligatoire est inéluctable », juge Daniel Floret*, président du Comité technique des vaccinations (CTV). D’ailleurs, pour lui, la vaccination imposée contre le DTP a peu d’intérêt, notamment parce que « les pays qui laissent le choix aux parents ont un taux de couverture vaccinale à peu près similaire au nôtre ».

      « Cela fait plusieurs années que l’on se pose la question du maintien de l’obligation, souligne pour sa part François Vié Le Sage, pédiatre* expert d’Infovac. » Imposer certains vaccins et en recommander d’autres établit une hiérarchie qui n’a pas lieu d’être. Aujourd’hui, les vaccins contre la coqueluche, le pneumocoque ou la rougeole, sont seulement recommandés alors que ces maladies posent plus de problèmes de santé que la polio, la diphtérie et le tétanos !"

      * Les Dr Floret et Vié Le Sage sont également membres de la Société française de pédiatrie. Le Dr VIé Le Sage est aussi responsable du groupe vaccinologie à l’Afpa (Association française de pédiatrie ambulatoire)
      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/la-fin-de-la-vaccination-obligatoire-est-ineluctable_1662969.html


    • Zatara Zatara 10 juillet 2016 18:26

      @njama
      Le débat sur la vaccination est confisqué, nous entrons dans l’ère du fascisme sanitaire

      en même temps, il n’y a pas une grande différence entre la poupoulace et les cheptels bovins pour les "dirigeants"


    • Zatara Zatara 10 juillet 2016 18:38

      on demande pas aux vaches....on pique


    • lupus lupus 10 juillet 2016 18:59

      @Zatara
      l’homme qui parle à l’oreille des vaches.


    • CoolDude 10 juillet 2016 22:36

      @njama

      Quel débat ???


    • CoolDude 11 juillet 2016 00:17

      @njama

      Si le gouvernement le dit, c’est que ça doit être vrai ! > :)


  • Kriss (---.---.252.190) 10 juillet 2016 19:28

    Vaccination = crime de masse et plan eugéniste.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 juillet 2016 19:33

      @Kriss
      Est-ce que vous pensez vraiment que ce genre de message apporte une information utilisable ou convaincante ?


    • pegase pegase 10 juillet 2016 20:03

      @Kriss

      C’est plutôt pour le fric, ils balancent des vaccins qui fonctionnent , certes, mais qui engendrent d’autres effets nocifs sur le long terme, mais ça ne rentre pas dans leurs considérations ... Leur but est avant tout de plaire aux actionnaires .. Vaccin et ultralibéralisme ne font pas bon ménage, voilà tout ! 


    • njama njama 11 juillet 2016 00:12

      @Kriss

      Vaccination = crime de masse et plan eugéniste.

      Je ne pense pas que ce soit avec ce genre d’argument lapidaire (complotiste ?) que vous ferez avancer le débat

      Voyez avec les sites qui font de la vraie information sur la controverse ...


  • FifiBrind_acier 10 juillet 2016 19:42

    Les vaccins sont aussi dangereux pour les adultes, à cause des additifs dont l’aluminium. Liste des additifs dans les vaccins.


    * Symptômes de la myofasciite à macrophages. 

    En cas de doute, s’adresser à l’ Association E3M, il y a 4 hôpitaux en France qui font des examens spéciaux dans ce cas.


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 juillet 2016 19:47

    La question de la vaccination est une des plus complexe qui soit mais sur laquelle tout un chacun se croit en mesure de donner un avis, alors même que la grande majorité des docteurs en biologie et en médecine n’en sont pas capables (et le reconnaissent quand ils sont honnêtes). Et je ne parle même pas des ministres de la santé... C’est typiquement le genre de sujet que l’on traite sur le mode des affrontements d’opinions, en donnant des exemples à la place des preuves et en sortant des grandes généralités, des slogans et des formules définitives à l’emporte-pièce. Mais la question traitée est ici un peu différente car elle concerne le droit d’expression et la responsabilité d’un professeur. Or, je ne constate rien dans les propos de cet homme qui mérite la sanction (symbolique mais malgré tout infamante) que le conseil de l’ordre lui a infligée. J’entends au contraire quelqu’un qui prend le temps de nous présenter la complexité du problème, qui refuse les simplifications abusives et en appelle à la responsabilité des professionnels de santé. L’histoire donnera raison au professeur Joyeux.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 10 juillet 2016 20:30

      Bonjour Qaspard Delanuit symbolique, pas tout à fait, car je rejoins njama en premier commentaire, que je cite 

      "Le professeur Joyeux, "puni pour l’exemple" doit en rire, sa carrière est derrière lui, l’avertissement du Père Fouettard vaudrait pour les médecins en activité ... avis aux détracteurs de la vaccination de masse"

      Et c’est vrai, c’est sa libre expression qui est atteinte ici !


    • Complexe Citoyen (---.---.14.171) 10 juillet 2016 22:20

      @Simple citoyenne
      Tout comme l’ex Mr. Météo de France 2, limogé sans autre forme de procès pour cause d’infraction à la pensée unique avec son bouquin "Climatosceptique" qui blasphème contre un de ces nouveaux dogmes, religieux et laïcs (faut l’faire) que sont l’euro, la $hoah, le réchauffement climatique, remttre en cause l’éthique de big pharma en est une autre et pourtant, si vous étiez souffrants comme moi, vous sauriez qu’en fait, les médecins, que l’on considère à tort, comme savants et évoluants avec le temps, ne sont que des ignares concurrents qui se tirent dans les pattes plutôt que de coopérer dans un but vraiment humaniste ou philanthropique, pour qui ? Je vous le donne en mille, le dieu pognon qui a infiltré toutes les institutions qui auuraient pu, en d’autres circonstances, faire évoluer le genre humain dans son ensemble vers le mieux, plutôt que de se liquéfier et par ce facteur humain si docile et arrangeant face au pognon, fait que de l’éducation à la médecine, aux sciences vraiment utiles pour une élévation par le haut du genre humain, ayant le sens des priorités vitales pour l’espèce et la planète, en passant bien sûr par le monde de la caste merdiatico politichienne, éa déliquessence est reine, partout, dans tous les domaines, comparé aux 30 glorieuses que nous avons connues et dont les économistes modernes prient pour le retour qui ne reviendra jamais.

      .

      Interdit de remettre en cause les religions des riches, des élites bourgeoises, des aristocrates, des parvenus qui dirigent le monde, sous peine d’excommunication, et dieu sait que je ne suis pas religieux, mais force est de constater que les systèmes féodaux sont toujours en vigueur alors qu’une grande partie de l’europe, s’avachit tranquillement dans des canapés afin de prendre une dose d’opium du peuple, pendant ce France-Portugal qui fait qu’en ce moment, 22 millionaires minimum, courent après un ballon pour distraire on ne sait combien de millions de pauvres, afin que la majorité d’entre eux, pense surtout à crever en silence, loin des merdias, des caméras, et continuent de servir de pile à un système dont quelques centaines, voire des milliers, peut être quelques millions, soyons larges, d’humains en profitent au détriment de quelques milliards d’autres couillons qui en redemandent d’être pris pour ce qu’ils sont. $how must go on....


    • sls0 sls0 10 juillet 2016 22:34

      @Qaspard Delanuit
      Je crois que c’est dans ses liens avec l’IPSN qu’ils ont du trouver les écarts déontologiques. Ce site est dans pas mal de collimateurs, ils luttent contre des médicaments pour proposer via des liens la vente de génériques sous un autre nom mais beaucoup plus cher, des messages qui peuvent faire bondir des médecins, ect....
      Bref ils avaient le choix.

      Quand je regarde ses interviews, il est assez correct, il a des arguments sérieux, plus haut j’ai mis un lien où il y a une analyse assez poussée qui me fait douter.

      Personnellement je n’ai pas à avoir un avis, je n’ai pas les connaissances nécessaires je ne suis pas médecin.

      Il a été viré par ses pairs, dont acte c’est tout.


    • njama njama 11 juillet 2016 00:45

      @sls0

      Vous n’avez pas besoin d’être médecin pour avoir un avis

      Vous savez lire ?

      Pensez-vous être doté d’esprit critique, ce qu’une éducation jusqu’au Baccalauréat est susceptible de vous avoir enseigné ?

      Pensez-vous être capable de comprendre un article scientifique ?

      Savez-vous que les médecins n’ont au mieux dans leur formation, 8 ans d’études tout de même, que maxi 3 pages de formation sur le vaccins, soit juste une paire d’heures, sur la base de données fournies par des labos.

      doctorix, médecin ici présent sur ce site pourrait vous le confirmer, mais il n’est pas le seul, vu que tous ses confrères ne sont pas mieux lotis ni compétents en la matière http://www.agoravox.fr/auteur/doctorix

      ou votre médecin de quartier ...

      Autant dire qu’avec un peu de recherches de votre part, vous seriez aussi compétents qu’eux, si pas davantage ...


    • sls0 sls0 11 juillet 2016 15:22

      @njama

      Pensez-vous être capable de comprendre un article scientifique ?
      Si vous pouvez mettre un lien vers un article scientifique allant dans le sens de vos affirmations, ce serait gentil, je verrai si j’en suis capable.
      Pour rappel, un article scientifique c’est une parution avec une revue par les pairs, ce n’est pas une vidéo sur youtube ou un lien vers un site d’allumés.

      Savez-vous que les médecins n’ont au mieux dans leur formation, 8 ans d’études tout de même, que maxi 3 pages de formation sur le vaccins
      Vous en savez des choses vous. Moi je sais faire des recherches sur internet, j’ai sous les yeux un extrait du Guide de l’étudiant Med-2 2015/2016, le planning 2015/2016 effectivement c’est une heure et demie pour une journée sur le sujet, comme il y a 31 journées sur ce planning pour une année de médecine, ils mettent pas loin de 400h pour lire ces trois pages.
      Soit ils sont très lents pour lire ces trois pages, soit votre affirmation est fausse.

      Savez vous que c’est très impoli d’écrite en gras ?


    • njama njama 11 juillet 2016 22:52

      @sls0

      depuis le grand flop de la grippe H1N1 en 2009 les programmes ont été revus

      faut leur bourrer le mou aux carabins, pour en faire des bons petits soldats des brigades vaccinales, en plus s’ils ne sont pas vaccinés ils n’auront pas leurs diplômes ... les sectes ne font pas mieux ! j’appelle ça du chantage ...

      Vaccinations obligatoires pour les études médicales

      Les candidats :

       aux professions médicales (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme) et pharmaceutiques (pharmacien)
       aux autres professions de santé ( aide-soignant, ambulancier ; auxiliaire de puériculture, infirmier, manipulateur d’électroradiologie médicale, masseur-kinésithérapeute, ...)

      le candidat doit être vacciné contre :

       la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite,
       la fièvre typhoïde depuis moins de 3 ans (pour les étudiants ayant un stage ou une activité à risque de contamination dans un laboratoire de biologie médicale)
       l’hépatite B selon les conditions définies au document en annexe 1
       le BCG (vaccin intradermique ou Monovax) et un test tuberculinique < à 3 mois.

      http://www.faculte-medecine-brest.fr/vaccinations-obligatoires.php


    • Doctorix Doctorix 12 juillet 2016 00:03

      @njama

      Concernant l’obligation faite aux étudiants en médecine, je complète :

      les étudiants étant naturellement peu enclins à subir le vaccin anti-hépatite dont ils commencent à comprendre massivement les dangers (aucun diplôme ne vaut une sclérose en plaque, un diabète auto-immun ou un Guillain Barré), trois vaccinations ne suffisent plus. Il leur faut présenter un dosage sanguin d’anticorps pour rester dans le cursus.

      Si celui-ci est insuffisant, pour diverses raisons, dont les fausses vaccinations et faux certificats qui se répandent comme une traînée de poudre, un quatrième, puis un cinquième, enfin un sixième rappel sont exigés.

      Ce n’est qu’alors que le quitus est donné, même sur un dosage négatif.

      Ce qui est assez grotesque, comme le reste de cette mascarade : quand on a réussi à obtenir trois faux certificats, il n’est pas bien difficile d’en obtenir trois autres.

      La seule chose choquante à mes yeux dans cette histoire, est que les labos peuvent vendre six vaccins dans cette opération, qui finiront à la poubelle. Et que de plus cela laisse croire à une adhésion au vaccin bien supérieure à ce qu’elle est en réalité. Enfin cela double les risques pour ces pauvres étudiants qui ne réagissent pas.

      Respect et soutien au Professeur Joyeux, qui a mon avis ne va pas assez loin dans ses diatribes : gageons que si la condamnation est maintenue, il aura les mains libres et nous en dira bien davantage.

      Je n’ai qu’une chose à dire : tout médecin qui défend les vaccins n’en connait rien, que la publicité qu’on lui fait ingurgiter via les VM et la presse médicale.

      A l’inverse, tout médecin qui a étudié les vaccins de façon indépendante finira par y renoncer.

      Les vaccins n’ont jamais sauvé qui que ce soit, font chaque jour des centaines de victimes, à court terme comme à long terme, et sont donc une formidable escroquerie, et même une escroquerie criminelle.

      Concernant les vaccins, la maison brûle, et on ne peut pas être surpris de la réaction du Conseil de l’ordre, dont on n’attendait pas autre chose.

      Comme Barroso finit chez Goldman Sachs (mais a-t-il jamais été autre chose que leur larbin ?), Marisol Touraine finira au conseil d’administration d’un consortium pharmaceutique.

      Je vous ai trouvé un article de Médiapart, en clair et piraté, qui montre le degré de corruption du système Big Pharma :

      http://www.ecosociosystemes.fr/picrate1.pdf

      En condamnant Joyeux, le Système a fait une énorme connerie : la prochaine pétition en sa faveur réunira plusieurs millions de signatures, et la vaccination finira par trouver sa place naturelle : les poubelles de l’Histoire.


    • sls0 sls0 12 juillet 2016 01:31

      @Doctorix
      Il est bon d’avoir des avis différends.
      Ouais....




    • sls0 sls0 12 juillet 2016 02:04

      @sls0
      Ils est temps que je retourne dans un pays francophone, les fautes !! ’’différents’’


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 12 juillet 2016 08:14

      Bonjour Doctorix ! J’ose ! Merci docteur !


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 juillet 2016 20:05

    Trois hypothèses pour me mettre tous les "terribles simplificateurs" à dos : 


    1. La vaccination, quoi que dangereuse et effectivement responsable de plusieurs accidents médicaux chaque année, pourrait cependant être une méthode préventive globalement efficace pour le plus grand nombre.

    2. La vaccination, quoi que globalement efficace pour lutter contre certaines maladies pourrait avoir des effets secondaires pernicieux induisant d’autres désordres sur un nombre de personnes variables. 

    3. La vaccination collective pourrait être utile ou nuisible selon les cas, les populations, les époques, les situations, les conditions d’hygiène. 



    • Doctorix Doctorix 12 juillet 2016 08:44

      @Qaspard Delanuit

      1. Comment peut-on affirmer que si une personne n’attrape pas une maladie, c’est parce que le vaccin l’en a protégée ? La bonne santé est la chose la plus naturelle du monde si une bonne hygiène et une bonne alimentation sont respectées : le vaccin est ici la mouche du coche et s’attribue les mérites qu’on doit à la Nature seule.

      2. Il y a plus de 800 effets secondaires possibles aux vaccins, et si chacun d’eux est plus ou moins rare, leur somme fait qu’on échappe rarement à au moins l’un d’eux. En fait, quatre fois sur cinq, on y a droit, ce qui est statistiquement discret à cause de leur grand nombre. Les maladies auto-immunes post-vaccinales sont au premier plan, avec une augmentation considérable des diabètes chez les jeunes, par exemple, par destruction des ilots de Langherans par l’organisme qui croit reconnaître un ennemi.

      3. La vaccination collective ne peut qu’être nuisible à partir du moment où la vaccination individuelle l’est. Dans tous les cas, on n’a pas le droit, comme à l’armée, à un certain nombre de pertes...Pour la victime, le vaccin est mauvais à 100%, et pas à un petit pourcentage.


    • berphi 12 juillet 2016 11:02

      @Doctorix

      1. Comment peut-on affirmer que si une personne n’attrape pas une maladie, c’est parce que le vaccin l’en a protégée ? La bonne santé est la chose la plus naturelle du monde si une bonne hygiène et une bonne alimentation sont respectées : le vaccin est ici la mouche du coche et s’attribue les mérites qu’on doit à la Nature seule.

      Dans ce cas :

      Comment justifiez-vous la disparition des polio et tétanos (et de la rage) en France ?

      Et comment justifiez-vous la réapparition de ces mm maladies dans les pays où les populations et animaux n’y sont plus vaccinées ?


    • berphi 12 juillet 2016 11:14

      Votre discours n’est pas seulement stupide, il est dangereux. 
      Il y a des parents qui ne vaccinent pas leurs enfant contre le tétanos et la polio (certificat bidon via un toubib complice). Pourtant, je prends le pari que dans le cas où un de leurs enfant se blesse avec une suspicion de contamination du tétanos, il partent ventre à terre les vacciner.

      Connaissez-vous les effets du tétanos ou de la Polio pour dire pareilles conneries ?


    • Doctorix Doctorix 12 juillet 2016 11:58

      @berphi

      Bien sur qu’ils partent vacciner leur enfant, la peur au ventre. Cette peur qu’on leur a méticuleusement inspirée pendant des décennies.

      Ce n’est pas pour autant qu’ils ont raison : la maladie n’immunise pas, a fortiori le vaccin ne peut pas le faire non plus. Le tétanos, c’est dix morts par an, moyenne d’âge 75 ans...Ca ne laisse pas beaucoup de place pour les enfants...

      Quant à la polio, les autorités indiennes ont porté plainte contre Bill Gates parce que sa campagne de vaccination a décuplé le nombre de paralysies flasques, plus de 100.000 à ce jour. L’incidence de la paralysie flasque aiguë était directement proportionnelle aux doses du vaccin polio oral reçues 

      http://initiativecitoyenne.be/2015/08/l-inde-continue-a-rapporter-des-cas-de-paralysies-flasques-aigues-qui-ressemblent-a-la-polio.html

      De plus, les enfants ainsi vaccinés deviennent contaminants et propagent les épidémies. La polio a pratiquement disparu en Europe parce que c’est le sort des épidémies, de disparaître comme elles sont venues. Vaccin ou pas.

      Vous avez un certain culot de mettre en doute mes compétences sur ces sujets, alors que je les étudie depuis huit ans maintenant. Ce qui ne semble pas être votre cas.


    • berphi 12 juillet 2016 12:13

      @Doctorix

      La polio a pratiquement disparu en Europe parce que c’est le sort des épidémies,

      Heu... Docteur (?), pourriez vous nous rappeler la dernière grande épidémie de tétanos et de polio ?  smiley  smiley  smiley

      On arrête là. Vous n’avez aucune compétence sur ces sujets.


    • Doctorix Doctorix 12 juillet 2016 16:08

      @berphi

      Les smileys n’ajoutent rien à vos compétences douteuses, et sont parfaitement déplacés sur un sujet aussi grave.

      Le vaccin polio est arrivé quand l’épidémie était largement régressive. De nombreux cas de polio sont dus actuellement au virus vaccinal, le virus sauvage étant en train de disparaitre. Mais il laisse une niche écologique qui laisse la place à d’autres enterovirus, (virus Coxsackie A et B, Echovirus, etc.), responsables eux aussi de paralysies flasques aiguës dont j’ai parlé déja.

      Un autre aspect du vaccin est qu’il a été contaminé par de nombreux virus du singe (le rein de singe étant son milieu de culture), dont le célèbre SV40, responsable de tumeurs cérébrales, qui est maintenant présent chez des dizaines de millions de personnes.

      Bref, l’intérêt global de ce vaccin est parfaitement douteux, et il est probable qu’il produit autant de dégâts que de bénéfices. Ou même beaucoup plus.

      On ne le saura jamais puisqu’aucune étude comparative n’est effectuée, les vaccins étant dispensés de ces études vulgaires.


    • berphi 12 juillet 2016 17:10

      @Doctorix

      Répondez déjà aux deux questions plus bas sur les bêtises que vous avancez lorsque vous dites qu’un vaccin n’a aucune efficacité !!!

      De Doctorix 1. Comment peut-on affirmer que si une personne n’attrape pas une maladie, c’est parce que le vaccin l’en a protégée ? La bonne santé est la chose la plus naturelle du monde si une bonne hygiène et une bonne alimentation sont respectées : le vaccin est ici la mouche du coche et s’attribue les mérites qu’on doit à la Nature seule.

      Dans ce cas :

      Comment justifiez-vous la disparition des polio et tétanos (et de la rage) en France ?

      Et comment justifiez-vous la réapparition de ces mm maladies dans les pays où les populations et animaux n’y sont plus vaccinées ?

      -----

      De Doctorix : Un autre aspect du vaccin est qu’il a été contaminé par de nombreux virus du singe (le rein de singe étant son milieu de culture), dont le célèbre SV40, responsable de tumeurs cérébrales, qui est maintenant présent chez des dizaines de millions de personnes


      Et quelles sont vos sources ?!!! 

      Par ailleurs le professeur Joyeux ne s’oppose pas au vaccin en tant que tel (ré-écouter l’interview qu’il donne dans la vidéo proposée), mais à son abus ainsi qu’aux adjuvants assassins qu’ils contiennent et aux prescription faites à tort et à travers sur des nourrissons de 2 mois ou des mères allaitants dans un but purement lucratif : il a raison. Votre discours participe à discréditer cet homme.

      Et ça m’énerve ! 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 12 juillet 2016 19:23

      @Doctorix

      "Comment peut-on affirmer que si une personne n’attrape pas une maladie, c’est parce que le vaccin l’en a protégée ?" 


      On ne peut pas raisonnablement l’affirmer mais on peut le croire, comme on peut croire qu’une symbole religieux nous a protégé. On peut aussi manipuler les statistiques facilement pour leur faire dire ce qu’on veut (même chose avec les radars sur la route qui provoquent peut-être plus d’accidents qu’ils n’en évitent, mais que l’Etat présentera toujours comme un moyen d’assurer la sécurité routière).


      "La bonne santé est la chose la plus naturelle du monde si une bonne hygiène et une bonne alimentation sont respectées : le vaccin est ici la mouche du coche et s’attribue les mérites qu’on doit à la Nature seule."


      Si une hygiène parfaite, y compris sur le plan respiratoire, est respectée, il est par définition impossible de se faire infecter. Les partisans de la vaccination disent que cette hygiène parfaite n’existe pas en réalité (un enfant peut facilement porter à sa bouche un objet contaminé en quelques secondes, ou se faire piquer par un insecte, ou recevoir un postillon dans l’oeil, etc.).

      On vous contestera aussi que "la bonne santé est la chose la plus naturelle du monde" puisque les microbes et les virus sont aussi "naturels", et puisque les animaux et même les plantes peuvent être malades dans leurs milieux "naturels". Les agents pathogènes ne sont pas hors la nature, ils font partie de son équilibre. 


      "Il y a plus de 800 effets secondaires possibles aux vaccins, et si chacun d’eux est plus ou moins rare, leur somme fait qu’on échappe rarement à au moins l’un d’eux. En fait, quatre fois sur cinq, on y a droit, ce qui est statistiquement discret à cause de leur grand nombre. Les maladies auto-immunes post-vaccinales sont au premier plan, avec une augmentation considérable des diabètes chez les jeunes, par exemple, par destruction des ilots de Langherans par l’organisme qui croit reconnaître un ennemi."


      Les partisans de la vaccination vous répondront que l’importance de ces effets indésirables n’a pas été mise en évidence par suffisamment d’articles publiés dans des revues scientifiques. Ils ne se poseront pas d’autres questions, notamment sur la difficulté de réaliser ce genre d’études de manière indépendante. 



    • Doctorix Doctorix 13 juillet 2016 11:59

      @berphi

      La tendance naturelle des épidémies est la disparition spontanée. Ebola en est un exemple évident. Le vaccin arrive en fin d’épidémie, et s’attribue les mérites d’une disparition dont il n’est pas l’auteur, quand il ne la prolonge pas, comme ce fut le cas pour la polio.

      La plupart des cas de polio actuels sont dus au virus vaccinal, le virus sauvage ayant presque disparu, ce qui est dans l’ordre des choses (même s’il reviendra probablement, vaccin ou pas). Ce qui est un comble. Il a laissé une niche écologique a d’autres enterovirus, provoquant des paralysies flasques non moins mauvaises, et dont le nombre a été multiplié par dix (100.000 en Inde). Un brillant résultat.

      Maintenant, je ne suis pas marié avec Joyeux. Il veut des vaccins sans alu, et nous sommes d’accord. 

      Mais il veut des vaccins, et je ne suis pas d’accord.

      Il a un peu de chemin à faire encore dans sa démarche personnelle et contestataire, a moins qu’il n’ait opté pour une approche moins choquante pour ne pas heurter un auditoire non préparé à recevoir le message que tous les vaccins sont inutiles et dangereux.

      Disparition du tétanos ? Hygiène, et oxygénation des plaies. Conseils utiles, comme ceux donnés à ces femmes africaines de ne pas mettre de bouse de vache sur la plaie ombilicale.

      Le fait que vous posiez des questions sur le SV40 montre que vous n’avez jamais étudié les vaccins. Cherchez vous même, et commencez à vous instruire. Il est même vraisemblable que ce virus a été inclus dans le patrimoine génétique des femmes vaccinées avant 1963, et qu’elles le transmettent à leur descendance. C’est gravissime. Mais si ce virus simien s’appelle 40, c’est parce que c’est le quarantième virus identifié chez le singe, et tous ces virus ont été introduits artificiellement dans les organismes humains par les vaccins. On joue les apprentis-sorciers. Bien sûr, il sera très difficile, voire impossible, de prouver le lien entre la multiplication des cancers et la pratique vaccinale. Les fabricants jouent la-dessus, et bénéficient de plus d’une immunité légale par rapport aux conséquences de leurs vaccins.

      Ce qui s’appelle jouer sur du velours.

      Vous savez, vous ne me collerez pas. J’ai tenu les mêmes propos devant mon Conseil de l’Ordre, qui ne m’a pas condamné. On m’a dit, textuellement : " Vous avez raison, on vaccine trop, et trop tôt. Mais soyez plus modéré".

      J’ai juste dit : "Non. Pas de modération devant un sujet aussi dramatique".

      Et vous voyez, je fais ce que je dis.

      Et tous les conseils de l’Ordre départementaux ne sont pas composés d’imbéciles corrompus et ignorants. Il y a aussi des médecins intelligents et qui cherchent la vérité, et qui la trouvent. Mais ils ont peur de parler, voilà tout. Faites confiance à ceux-là, plutôt qu’à ceux qui gobent tout, par excès de confiance dans l’ordre établi, ignorance, ou cupidité.


    • Doctorix Doctorix 13 juillet 2016 12:09

      @berphi
      Je vais ajouter pour vous un truc qui va vous faire trembler.

      Savez-vous que pour faciliter la culture des virus en vue de la fabrication des vaccins, on avait besoin d’un milieu cellulaire de culture stable et facilement reproductible ?

      Des cellules immortelles étaient l’idéal.

      Et quelles sont les seules cellules immortelles ?

      Les cellules cancéreuses.

      On a donc cancérisées des cellules, et c’est sur ces cellules cancéreuses que se multiplient les virus qui vont servir à fabriquer vos chers vaccins.

      Est-ce que ces gens savent ce qu’ils font ? Et où est le bon sens, où est le principe de précaution ? 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 juillet 2016 12:17

      @Doctorix
      "Les fabricants jouent la-dessus, et bénéficient de plus d’une immunité légale par rapport aux conséquences de leurs vaccins."


      Voilà au moins une immunité vaccinale incontestable !  smiley



    • berphi 13 juillet 2016 14:07

      @Doctorix
      La tendance naturelle des épidémies est la disparition spontanée. Ebola en est un exemple évident. Le vaccin arrive en fin d’épidémie, et s’attribue les mérites d’une disparition dont il n’est pas l’auteur, quand il ne la prolonge pas, comme ce fut le cas pour la polio

      Vous y allez fort. Je me demande si vous croyez en ce que vous dites ?

      Pour prendre l’exemple du Sida, vous savez pertinemment qu’en Afrique il y a des sujets exposés (prostituées) au virus et qui, pourtant, présentent une sérologie saine. Ce qui signifie qu’elles possèdent une défense immunitaire supérieure au commun des mortels. Ou bien l’exemple de cette île de Nouvelle Zélande, après qu’ils aient introduit des lapins sur le site sans aucun prédateur, les lapins ont dévasté la faune végétale, il n’y avait plus un seul arbre sur l’île. Un chercheur a inoculé le virus de la myxomatose pour éradiquer les intrus. Bilan ; 1% de lapins présentant une résistance au virus. Ce n’est pas le virus qui disparaît, c’est la résistance immune d’une espèce qui évolue. Virus et bactéries étant aussi appelés à évoluer pour s’adapter aux nouvelles défenses de leurs cibles.

      Ce n’est pas parce que vous vous êtes jamais fait vacciner (donc avec un bon système de défense, nous sommes d’accord) que vous appartenez au 1% de l’élite immunitaire que détient chaque espèce pour assurer sa pérennité   smiley


    • njama njama 13 juillet 2016 15:01

      @berphi
      Un médecin militaire, le médecin général Gilbert Raffier, confirme que le virus Ebola est soignable depuis près de 40 ans

      Cet extrait d’un JT datant du 20 mai 1995 montre bien que l’on se fiche royalement du monde avec cette épidémie Ebola. A l’époque, il y a eu 250 morts sur 315 cas ce qui nous donne une mortalité de 81%. Le médecin nous indique qu’en 1976, Ebola a tué environ 300 personnes (officiellement 280 morts sur 318 cas, soit une mortalité de 88%) et que la maladie s’est éteint d’elle même. L’année suivante, un chercheur a été infecté en laboratoire suite à une erreur de manipulation et il a été sauvé grâce à un sérum développé par des français et des belges.

      https://www.youtube.com/watch?v=eFJqy3lWipg


    • njama njama 13 juillet 2016 15:04

      @berphi
      Un médicament le Favipiravir commercialisé sous le nom d’Avistan 200 mg semble très bien soigner cette fièvre comme d’autres infections virales. Le fabriquant japonais l’avait proposé contre ebola dès l’été 2014, il avait été testé également sur des souris contaminées avec le virus ebola, preuve que cette souche virale circule dans les labos pour des expériences.
      Il ne semble pas avoir été employé sauf depuis récemment bien qu’il avait permis en septembre de soigner l’infirmière française contaminée.
      http://www.pourquoidocteur.fr/Ebola...
      .
      Enfin un médicament pour guérir la fièvre Ebola ?
      Le petit Félix est guéri. Et avec lui 10 autres patients atteints par la fièvre Ebola. Un médicament, testé par l’équipe de B-Fast en Guinée, donne des résultats surprenants.
      http://www.rtbf.be/info/monde/detai...

      utilité de produire un vaccin ?


    • njama njama 13 juillet 2016 15:20

      Ebola : le laboratoire Merck obtient les droits sur un vaccin potentiel

      Le potentiel vaccin contre la fièvre Ebola sera commercialisé par Merck. Le groupe pharmaceutique américain va coopérer avec la société de biotechnologie NewLink Genetics pour développer, fabriquer et distribuer ce remède, ont annoncé lundi les deux entreprises.

      L’accord octroie à Merck des droits exclusifs sur le vaccin (rVSV-EBOV) et les éventuels produits dérivés.

      En termes financiers, Merck va verser au total 50 millions de dollars à NewLink : 30 millions dès la prise d’effet de l’accord de partenariat et 20 millions au début des tests d’efficacité début 2015, précise un document transmis au gendarme boursier américain. NewLink aura aussi droit à des royalties sur les ventes de vaccins sur certains marchés.
      http://www.lexpress.fr/actualite/so...

      ------------

      Se pourrait-il que devant cette thérapie antivirale Favipiravir (alias Avigan) qui semble pourtant très prometteuse, les recherches d’un vaccin seraient abandonnées, et que des millions de $ investis le seraient sans un minimum de retour sur investissements ? Je suis assez sceptique que les labos lâcheraient prise et renonceraient à ce nouveau marché, bien que d’un point de vue médical et économique la vaccination soit je me répète, une stratégie très lourde, lente, très coûteuse en moyens matériels et humains qui pourraient être déployés dans des secteurs où ils font défaut, et totalement disproportionnée pour des cas d’infections aléatoires et locales ... ? quelques milliers de cas d’infections au milieu d’une population qui se chiffre en dizaines de millions.

      Se pose toujours l’illogisme de vaccinations de masse sur des millions d’habitants pour une nombre d’infections très faible à ’échelle de ces populations.


    • njama njama 13 juillet 2016 15:51

      Pour les bisounours qui pensent encore que les vaccins ne pourraient pas provoquer des cas de maladies auto-immunes :

      Un essai clinique portant sur un vaccin contre le virus Ebola a été suspendu après l’apparition du syndrome de Miller-Fischer*, chez un volontaire, révèlent France Info et France Bleu Alsace. En janvier a démarré un essai clinique portant sur le vaccin Ebovac 2, du laboratoire Janssen, et concernant 300 volontaires.

      http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/info-france-info-france-bleu-alsace-un-essai-clinique-sur-un-vaccin-contre-le-virus-ebola-suspendu-790409
      Imaginons un échantillon plus vaste, avec 3,33 cas  ‰  ! ... quelle hécatombe d’éstropiés  !

      Puisque avec les vaccins il est toujours question de bénéfices / risques, il apparaît bien normal que la personne en bonne santé susceptible de recevoir un vaccin (le patient étant une personne qui d’elle-même consulte, et va subir un examen médical) ou son représentant légal a son mot à dire, et qu’il puisse avoir le dernier mot.


      * une variante du syndrome de Guillain-Barré, touchant les nerfs crâniens, caractérisée par
      - un manque de coordination des mouvements volontaires (ataxie)
      - une absence de réflexes (aréflexie)
      - une paralysie des muscles moteurs des yeux (ophtalmoplégie) entrainant principalement une vision double (diplopie)

      -------------


    • berphi 13 juillet 2016 20:06

      @njama
      Je ne doute pas un instant qu’il y ait des alternatives au vaccin contre Ebola ni qu’il y ait un business derrière avec les intérêts que ça représente, cela ne me surprend pas non plus. 

      L’échange avec Doctorix ne porte pas la dessus puisqu’il pense que les vaccins n’ont aucune efficacité avérée. (Et je ne suis pas d’accord). C’est parce justement qu’il a eut efficacité que l’industrie s’en emparé d’un produit aux promesses ultra lucratives. Et quel que soit le secteur, un produit s’annonçant lucratif se verra fabriqué dans les conditions optimum d’économie, la qualité se verra toujours sacrifiée, pourvu que le produit puisse être distribué à grande échelle.

      L’acte de vacciner est un acte qui n’est pas sans conséquences, je ne minimise absolument pas la gravité de cette option mais contracter la polio, le tétanos ou la rage le sont beaucoup plus (grave) - vous ne pouvez pas vous faire vacciner de la rage, sans vous soumettre à un protocole ultra pointu que l’on vous accordera, seulement et seulement si la rage est suspectée. 
      Je me suis longtemps battue avec les toubibs pour ne pas avoir vacciner mes enfants contre rougeole ou hépatite et les dernier papillomavirus, je connais parfaitement leur mode de pression pour nous faire passer à l’acte. Ma réponse leur fut toujours la même : je vais réfléchir... (ils ne peuvent plus vous contredire)

      En revanche, je ne plaisante pas avec la polio et le tétanos.


  • njama njama 10 juillet 2016 20:12

    dans la sanction qui touche le Professeur Joyeux c’est la liberté d’opinion qui est en jeu ... dont le corollaire est la liberté d’expression

    La décision du Conseil de l’Ordre, décision pénale puisqu’elle lui interdirait d’exercer, apparaît donc inconstitutionnelle ...


  • berphi 10 juillet 2016 20:39

    Calvi : "N’alimentez-vous pas la paranoïa ?"

    Suite au scandale du vaccin contre l’hépatite B qui interdit de voyage à vie (les receveurs ne pouvant plus recevoir d’autres vaccin : fièvre jaune, choléra etc) une majorité de receveurs, dont certains ont développé des scléroses en plaque, les autorités sanitaires avaient décidé de retirer ce vaccin du marché.
    Vous n’entendez plus parlez du vaccin contre le papillomavirus ?
    C’est normal, là aussi des cas de scléroses déclarées liées sans aucune suspicion au vaccin (j’ai le cas d’une gamine de 17 ans autour de moi qui du jour au lendemain s’est retrouvée en fauteuil).

    Paranoïa dites-vous ? 
    Condamné parce qu’il appelle à une certaine précaution quant à l’utilisation des vaccins ? Je n’y vois que du bon sens.

    Je repense à ce que proposait l’avocat de Kerviel, maître Koubi : Que des décisions de justices iniques (ou issues d’autres tribunaux ne dépendant pas du ministère de la justice, comme c’est le cas pour la radiation de Joyeux) ne soient plus prises au nom de l’institution mais que l’on puisse nommer les responsables de la décision, qu’elle soit collégiale ou non (que l’on puisse savoir qui en est l’auteur ou les noms des participants). Parce qu’il faudra qu’ils aient à rendre des compte. L’Histoire l’exigera, c’est signé. Ils ne s’en sortiront pas.


  • sarcastelle 10 juillet 2016 20:58
    Provenant de la vache, comme son nom l’indique, le vaccin changera nos enfants en veaux. Il leur poussera une queue et des cornes (opinion répandue à la fin du XVIIIè siècle).

    Primum non déconere...

    ...précepte médical inconnu sur Agoravox...

    Et à part ça qu’on se rassure, le conseil de l’ordre des physiciens ne prévoit aucune exclusion parmi les auteurs d’Agoravox ! 



    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 juillet 2016 21:53

      @sarcastelle

      Il y a un rapport avec le sujet ?


    • njama njama 11 juillet 2016 00:32

      @Qaspard Delanuit

      Il y a un rapport avec le sujet ?

      oui, évidemment ...

      vous devez peu connaître l’origine des vaccins semble-t-il ? le cowpox (la vaccine) , ça ne vous dit rien ?

      un truc africain, de la médecine de rebouteux, début du XVIII° siècle, récuéré par des pasteurs puritains à Boston...

      http://www.agoravox.fr/commentaire4004097


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juillet 2016 00:49

      @njama
      Certes, je connais l’histoire de la vaccination (et son rapport avec la vache) mais cela n’a pas de rapport avec le propos du professeur Joyeux. 


  • berphi 10 juillet 2016 21:19

     Comme le rappelle Le Monde, il était reproché au professeur Joyeux deux infractions : “la tenue de propos non appuyés sur des bases scientifiques [et qui porte] atteinte à la profession”, ainsi qu’“un discours qui peut être dangereux pour la population parce qu’il s’agirait de discréditer le mécanisme de vaccination préventive. 

    Prix de vente du DT Polio (qui n’est plus fabriqué et dont le professeur Joyeux demandait la remise sur le marché) : 5, 76 €

    Prix de vente hexavalent (regroupant six vaccins conjugués à ce délicieux hydroxyde d’aluminium, seul disponible sur le marché si vous souhaitez inscrire vos enfants en crèche ou à l’école) : 39.04 €

    Une culbute qui vaut largement la radiation du professeur.


    • njama njama 11 juillet 2016 00:20

      @berphi
      les aspects économiques sont une autre question indépendante (du moins à priori) de la condamnation du Professeur Joyeux

      "les laboratoires pharmaceutiques constituent les partenaires naturels des pouvoirs publics"

      Tout cela n’est pas très connu bien sûr du grand public, sauf du monde politique. Nos sénateurs qui examinent et valident ce que font nos députés auraient bien du mal de se défausser en faisant les innocents !

      Voir particulièrement à partir du Titre II

      Rapport n° 476 (2006-2007) de M. Paul BLANC...
      lire la suite : http://www.agoravox.fr/commentaire4297689


    • berphi 11 juillet 2016 00:39

      @njama

      les aspects économiques sont une autre question indépendante (du moins à priori) de la condamnation du Professeur Joyeux 

      Faites le calcul pour 800 000 naissances par an, cela donne un chiffe de 32 millions d’euros pour ce seul vaccin. Il ne s’agit pas de question indépendante, il s’agit de la question fondamentale. La seule raison qui les poussent à flinguer le professeur Joyeux (sérieuse pointure qui n’a rien d’un farfelu) et bien d’effrayer le milieu médical et de dissuader toute tentative de contestation.


    • berphi 11 juillet 2016 00:42

      @berphi
      J’espère sincèrement pour cet homme que ses pairs sauront manifester leurs désaccord à cette décision dégueulasse haut et fort. Qu’ils fassent du bruit !


    • njama njama 11 juillet 2016 00:50

      @berphi

      Je comprends très bien ce que vous dites, je vous fournis même un lien précis, officiel et documenté qui l’atteste ...

      je réagis par rapport aux arguments des adversaires, et ils ne sont pas sur des questions économiques ou de revenus des médecins qui touchent leur obole sur les vaccins ...


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juillet 2016 00:57

      @berphi
      "La seule raison qui les poussent à flinguer le professeur Joyeux (sérieuse pointure qui n’a rien d’un farfelu) et bien d’effrayer le milieu médical et de dissuader toute tentative de contestation."


      Oui, c’est une chose et peut-être bien la plus importante. Mais l’hostilité d’un grand nombre de médecins vis à vis du professeur Joyeux ne s’explique pas entièrement de cette manière. Les médecins ont été formés à l’idée que la vaccination est le suprême idéal médical et qu’il n’y a pas de plus grand progrès médicaux que ceux que l’on peut mettre sur le compte (en torturant un peu les statistiques) de cette sacrée vaccination. La vaccination est un procédé qui a son efficacité et ses inconvénients mais c’est aussi une mythe prométhéen, une croyance fondamentale. Joyeux est donc un hérétique à brûler. 


    • berphi 11 juillet 2016 01:43

      @Qaspard Delanuit

      Nous appartement à une générations qui n’a pas connu les ravages de la polio et du tétanos : particulièrement vilain. La Médecine, elle, s’en souvient et qu’il ait idolâtrie n’est pas surprenant mais pour autant, il n’est pas certain que la majorité du corps médical soit hostile à Joyeux.
      Prenons l’exemple du Baclofen, son autorisation toute récente de mise sur le marché résulte d’un très sérieux bras de fer avec un bon nombre de médecin (majoritairement alcoologues) contre O. Ameisen. Le combat a duré 15 ans, il s’agissait de défendre âprement tout le circuit économique que représentait ces cliniques de sevrages ainsi que les traitements et suivi des malades -beaucoup de pognon également en jeu. Dans le cas de Joyeux on passe le cran au-dessus puisqu’il y a radiation, mais les traitements de l’alcoolisme avant l’arrivée du Baclofen ne représentaient pas 32 M €/an pour un seul et même bénéficiaire.


    • berphi 11 juillet 2016 10:03


      "Nous appartement à une générations "   smiley   smiley   smiley

       2 h du mat’ + méthode globale...


    • zutalors (---.---.86.59) 11 juillet 2016 19:23

      @berphi
      oui et c’est justement là que le bât blesse puisqu’au final, grâce à une pénurie de marché savamment orchestrée par les labos, ce sont donc au final ipso facto 6 vaccins qui deviennent obligatoires tandis que les instances de santé, en principe seules aptes à en décider, n’en ont ainsi qualifié que 3.

      La vaccination "ça ne se discute pas", mais apparemment, ça se négocie...et à vil prix.

      On appréciera aussi par ailleurs que dans le cadre d’une vaccination vulnéraire, il soit à ce jour devenu quasiment impossible de trouver des doses de BCG alors que la tuberculose pointe à nouveau le bout de son nez.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 11 juillet 2016 19:27

      @berphi
      " 2 h du mat’ + méthode globale..."


      + surcharge vaccinale quand vous étiez bébé !!   smiley 


    • berphi 11 juillet 2016 19:46

      @zutalors
       il soit à ce jour devenu quasiment impossible de trouver des doses de BCG alors que la tuberculose pointe à nouveau le bout de son nez

      Le BK européen est une plaisanterie face au BK africain - quoiqu’il y a un BK en provenance d’Ukraine qui paraît-il est carabiné - idem pour la rougeole...
      Il serait curieux de savoir si dans les cas de l’épidémie de rougeole, citée dans l’interview, se trouve des enfants vaccinés ? 

      @ Qaspard
      Le strict minimum réglementaire de bon sens pour ce qui de la prévention de ma sérologie... Idem pour mes enfants.   smiley


    • berphi 11 juillet 2016 19:54


      @zutalors
      Ce que je voulais dire, c’est que notre bon vieux BCG ne vous protège absolument pas des nouveaux BK (made in afrique / Ukraine). Une épidémie de tuberculose au parmi les employés de La Poste du 19 ème à Paris a démontré l’inéficacité du BCG.


    • zutalors (---.---.86.59) 11 juillet 2016 20:26

      @berphi

      Là évidemment, nous ne pourrons qu’être en phase.

      Rappelons juste qu’il s’agit de lutter contre une infection d’êtres vivants (bactéries) qui à ce titre susceptibles d’évoluer aussi.

      Et non tant parce qu’elles seraient rien juste que méchantes, que la nécessité d’adaptation, un truc commun à tous les organismes il me semble.

      Face aux nouveaux cas recensés en France, il n’est plus question de ressortir le même vaccin que celui qui en son temps fit grand effet (d’ailleurs la maladie, comme l’économie, n’est pas étrangère à la mondialisation), mais faire en sorte d’au moins pouvoir en disposer d’un qui soit de nature à juguler les risques conséquents.

      Mais en quelles mains ce pouvoir  ?


    • berphi 11 juillet 2016 20:36

      @zutalors
      Vous n’êtes certainement pas sans savoir, pour prendre l’exemple du SIDA, que les recherches resteront lettres mortes parce que ce virus touche principalement les pays pauvres... Tout comme la tuberculose ...  smiley.Qui achèterait leur vaccin ?


    • zutalors (---.---.86.59) 11 juillet 2016 21:06

      @berphi
      ben voui : et aussi le fait que les pays qui le peuvent (enfin, non sans nous rappeler insidieusement les déficits ès branche maladie), soient disposés à rembourser plus cher un vaccin avec options - manque plus que le wifi ;) - plutôt que de taper du poing sur la table en exigeant le strict conforme, voilà sur ceux qui le pouvoir possèdent long nous informe.

      Et du coup, une partie au moins du coup de gueule du Joyeux drille s’en trouve justifiée.

      Je n’ai pas suivi intégralement ses positions, peut-être à décharge certaines peuvent apparaître comme douteuses, mais quand bien même tel serait le cas, j’en voudrais aussi au Conseil de l’Ordre de ne pas avoir fait dans la nuance.


    • berphi 11 juillet 2016 21:19

      @zutalors,
      Je ne suis pas sûre de vous suivre. De quoi parlez-vous au juste ?

      De mettre au point un vaccin efficace contre le BK (très très coûteux) pour 2 000 cas recensés (inclus, ressortissants étrangers majoritaires) en France ? 


    • zutalors (---.---.86.59) 11 juillet 2016 22:10

      @berphi
      je tente expliquer qu’à partir du moment où si tu es obligé(e) de recourir à un traitement jugé indiscutable, il n’est pas gros mot de te demander pourquoi le seul qui puisse répondre à cette injonction, soit celui qui te dispense des options superfétatoires, ayant entre avantages, avant tout celui d’être le plus onéreux, comme tu n’auras pas manqué dans ton commentaire, de le faire remarquer.

      Et le cas de l’hexavalent, comme seule et coûteuse alternative aux trois vaccins obligatoires est question qui mérite d’être posée.

      Le vaccin contre la tuberculose est un autre aspect, quoique imputable aux mêmes (labos ET instances de santé) : peut-être carence d’anticipation, car 2k cas recensés, admettons, mais la maladie est contagieuse...et pourrait l’être éventuellement d’autant plus que la campagne de vaccination obligatoire aura été arrêtée.

      Ce qui serait regrettable, tandis que la vaccination n’est censée être pas discutable.

      J’écris ça comme cela, mais c’est peut-être un tort d’être persuadé qu’une maladie aujourd’hui quasiment disparue, ne pourrait réapparaître jamais plus.


    • berphi 11 juillet 2016 22:45

      @zutalors

      Vous n’avez pas tort de supposer un retour d’épidémie qui de surcroît, à réellement toute les chances de réapparaître. L
      es groupes pharmaceutique qui savent pertinemment que des mesures sanitaires draconiennes seraient immédiatement prises en cas de pique de contagion (j’ignore les chiffres d’alerte en pourcentage sur la population). On peut mm se poser la question de savoir s’il s’agirait pas d’un super bonus si cela se produisait, comme ça l’a été avec Roselyne et ses milliards en vaccins contre la grippe ? (Jackpot mémorable pour le groupe qui le lui a vendus et pour lequel elle avait travaillé... ^^). Ils ont donc toutes les raisons de ne pas à réactualiser l’efficacité du BCG.


    • Doctorix Doctorix 12 juillet 2016 00:19

      @berphi
      Après la suppression de l’obligation BCG en 2007, les cas de tuberculose ont chuté de 6 à 7% par an.

      Ce qui fait qu’il y en a moitié moins qu’en 2007, malgré une baisse des ventes de 80%.

      De plus, les cas actuels ne touchent pratiquement que des immigrés d’Afrique sub-saharienne et d’Europe de l’Est.

      Autrement dit, ce vaccin ne sert à rien, et n’a jamais servi à rien.


Réagir