lundi 26 décembre 2016 - par Yacine Chibane

Jean Soler démonte le monothéisme

Jean Soler, l'auteur du livre "Qui est Dieu", a vécu en Israël où il a appris la langue hébraïque, et démontre que l'origine du monothéisme dont la matrice est le judaïsme est polythéiste et monolâtre, c-à-d n'adore qu'un seul dieu parmi tant d'autres (elohim est le pluriel de dieu en hébreu).

 

 



78 réactions


  • La mouche du coche La mouche du coche 26 décembre 2016 11:58

    C’est curieux, ces athées qui passent leur vie à étudier la religion. Il y a un truc pas réglé chez eux. Ils semblent ne pas oser sauter le pas et affirmer ouvertement leur foi. Au lieu de cela, ils passent leur temps à réfléchir dessus au lieu de la vivre. Quelque part, ils sont restés au stade anal du développement de leur pensée. Il faut les plaindre plus qu’autre chose. smiley


    • jeanpiètre jeanpiètre 26 décembre 2016 14:13

      @La mouche du coche

      Oui comme les mouches créationnistes qui postent des blagues des que le nom Darwin est tapé sur un forum d actualité français il es normal pour un septique de s’interroger sur le folklore de ses voisins


    • Qamarad Qamarad 26 décembre 2016 15:00

      @La mouche du coche

      C’est juste que nous redécouvrons les mythes, falsifications et erreurs d’interprétation des textes dits sacrés à l’aune des connaissances modernes. Mais on peut adopter la logique inverse : voir ce qu’ils renferment en véritable sagesse, et en vraisemblance quant la spiritualité, aux mondes supérieurs.

      Entre l’athée hermétique qui ne se limite qu’au sensible immédiat et le croyant pour qui la réalité ne doit être que la vérification d’un texte figé dans le marbre, il y a la troisième voie de la recherche spirituelle sincère, rigoureuse et adogmatique qui s’évertue à comprendre la justesse partielle des divers points de vue. La recherche en est bien sûr plus ardue, plus laborieuse, mais elle recèle des grands trésors. Je ne peux m’empêcher de penser qu’à l’origine de notre réalité, une puissance souveraine et consciente y a mis sa patte et ce sont parfois des "athées " qui m’y aident smiley


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 26 décembre 2016 16:45

      @La mouche du coche

      C’est plutôt de la légitime défense face à la propagande prosélyte le moucheron...


    • Celse 26 décembre 2016 17:12

      @La mouche du coche

      Il n’est pas obligatoire d’être un trou du cul pour étudier la proctologie.


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2016 13:03

      @Celse

      je ne reproche pas aux athées d’étudier les livres saints, je trouve cela formidable au contraire. Je me dis juste que leur passion pour la religion devrait les inciter à sauter le pas. Ils sont comme un amoureux qui passerait son temps à écrire des mots d’amour sans jamais oser aller rencontrer l’objet de sa flamme pour l’embrasser. C’est dommage. smiley


  • Hijack ... Hijack ... 26 décembre 2016 12:39

    Avoir le soutien de M. Onfray ... suffit à lui seul !
    Comme dit plus haut la Mouche, ils passent leurstemps à réfléchir sur la réflexion au lieu de vivre ... pour au final ne rien comprendre.


  • berphi 26 décembre 2016 14:11

    Absolument, vous avez raison Monsieur Soler, Moïse n’a pas écrire la Torah en hébreu, comme vous le dites... Puisqu’elle d’abord été écrite en araméen comme l’atteste le kaddish, une des dernière prière qui subsiste en araméen. 
    Vous avez encore une fois raison ; le Temple était interdit au non juif. Mais le Judaïsme à cette même époque était prosélyte (Abraham s’est circoncis au très bel âge de 80 ans). Et c’est l’introduction de non-juif par Paul au temple qui est à l’origine de l’opposition virulente de Jacques, Pierre et Jean contre lui et qui ne lui sont, du reste, pas venus en aide quant à son procès qui a suivit car pour ces 3 apôtres accomplis pas un trait de la loi ne devait être changé. Ils se sont également opposés au dogme Paulien de la foi avant la loi mais, là encore, le Vatican s’applique à ne pas le révéler.


  • sls0 sls0 26 décembre 2016 15:20

    Monolâtre, il fallait le trouver et en plus ça ne sonne pas faux.
    Je n’ai rien contre l’idolâtrie ni contre la monolâtrie.
    C’est de l’ordre de la croyance,chacun est libre de croire ce qu’il veut. C’est quand on veut imposer ses croyances que ça pose problème.
    Je me rappelle de ma croyance envers le père Noël et St Nicolas, ça de bons cotés la croyance.


    • rogal 26 décembre 2016 15:44

      Bien d’accord,sls0.


    • zzz999 26 décembre 2016 20:13

      @sls0 :

      Que le hasard d’interactions de lois de physique dans la matière (mais d’où viennent-elles au fait ?) serait à l’origine par exemple de l’émergence de la première cellule vivante reste aujourd’hui une croyance, mais on prétend que c’est prouvé par la science et on l’inculque quand même avec une pression non négligeable sur les gosses, donc les religieux n’ont pas le monopole de l’imposition des croyances.


    • sls0 sls0 27 décembre 2016 00:05

      @zzz999
      Pour la science c’est quand même plus facile, je fais un peu d’assistance scolaire, quand un des monstres ne croit pas trop à la gravité, en laissant tomber un marteau sur son pieds j’arrive facilement à démontrer, je demande pas de croire mais de comprendre.
      Quand je leur parle de ma licorne rose invisible que j’ai dans mon jardin, c’est beaucoup plus difficile de démontrer car cette bourrique de licorne doit avoir un âne parmi ses ancêtres, pas moyen de la faire marcher sur les pieds même pour faire avancer la science. Du coup ce n’est plus part la démonstration que je passe, c’est par la croyance, intellectuellement parlant ça me gène.
      Avec les jeunes ça va encore, avec la connaissance vient le scepticisme, fini le père Noël et la licorne.

      Et vous, votre dieu, vous arrivez à le faire marcher sur les pieds ? Non ! Comme moi avec ma licorne, on a pas de bol, alors qu’il serait si facile à prouver au monde entier leur existence, c’est bestiaux là n’en font qu’à leur tête.
      Il faudrait qu’on prenne rendez-vous pour parler du sujet, un forum ce n’est pas le meilleur endroit pour parler de dressage.
      Au fait, je ramènerai ma licorne au rendez-vous, ramenez donc votre dieu.

      Comment ça ? Vous ne croyez pas à l’existence de ma licorne rose invisible ! Dans ces conditions il sera difficile de vous rendre la pareille et croire en l’existence de votre dieu.
      Je vous laisse Biquette a faim. Ben oui ma licorne s’appelle Biquette, je sais ça fait pas classe pour une licorne, elle ne répond qu’à ce nom, vu qu’elle est invisible je ne vais pas faire le difficile, le principal c’est qu’elle vienne.

      Une question : Il vole votre dieu ? Biquette elle vole, quand elle s’en va je me fais du mauvais sang, comment l’éviter vu qu’elle est invisible.

      _________________________________________________________________

      Vraiment absurde mon commentaire après la quatrième ligne, je l’admets.
      Il faut aussi admettre que d’un point de vue logique et en excluant les biais cognitifs que ce n’est pas le seul commentaire absurde.
      Dès que l’on regarde une croyance avec un esprit logique on se prend toujours de l’absurde dans la tronche, c’est pour cela que je préfère le mot comprendre à croire.
      Bien sûr que j’ai des questions sans réponses, j’arrive à vivre avec des questions sans réponses et l’omniscience ne m’intéresse pas, ma condition humaine me suffit amplement. Je ne comprends pas tout et la terre continue à tourner, c’est pas beau ça ?


  • rogal 26 décembre 2016 15:45

    Une bonne petite vidéo : l’essentiel y est dit en quelques minutes.


  • Masque de mort Masque de mort 26 décembre 2016 15:46

    La marche de l’humanité n’est pas allée des polythéismes vers le monothéisme, mais du monothéisme féminin au monothéisme viril en passant par des polythéismes de transition, scindant la déesse en avatars multiples. Le vrai clivage n’est pas l’opposition du polythéisme au monothéisme, mais celle du matriarcat au patriarcat.

    Le culte de la déesse-mère est le culte universel qui occupa la plus grande durée dans l’histoire du genre humain. Cette spiritualité est liée au chamanisme et à l’animisme : le monde des esprits qui habitent les éléments de la nature.

    La révolution néolithique peut être perçue spirituellement comme un processus satanique (et donc de séparation) qui a débouché sur la domination des engeances  patriarcales qui gouvernent ce monde depuis lors et qui ne souhaitent pas que l’être humain rende hommage à la Déesse, Mère de la nature vivante. Les religions monothéistes et leurs clergés de ce point de vue ont été un outil efficace de destruction massive : tous les fondateurs de l’ordre patriarcal ont eu pour rôle historique d’inverser les valeurs du divin, ils viennent abolir le règne de la Mère divine et du père mortel pour établir le règne du Père divin et de la mère mortelle.

    Renouer avec la souveraineté féminine primordiale, incarnation de la Grande mère, divinité des cavernes paléolithiques  vénérée par nos ancêtres sous divers noms à travers le globe, véhicule de  l’énergie Féminine qui permet de transcender l’existence, le champ de lumière individuel dont la transmutation permet de se métamorphoser en véhicule ascensionnel, voilà une perspective spirituelle splendide.


  • tobor tobor 26 décembre 2016 16:08

    Je défend comme Mr Soler l’idée que le dieu unique est une insulte aux différentes autres religions puisque implicitement le monothéisme déclare tous les autres dieux "faux" sans être pour autant plus vérifiable. C’est déjà un bon motif à lui retourner.
    .
    Les athées cherchent à comprendre le phénomène religieux car ils sont entourés de croyants, pas forcément tolérants et parce que que la morale occidentale s’est construite sur ces préceptes judéo-chrétiens.
    Cette voie biblique n’est pas la seule pour comprendre que le meurtre, le vol, l’adultère, etc. ne sont pas éthique et moult personnes arrivent à ces conclusions par leur propre cheminement.
    .
    Les athées comprennent relativement bien le concept divin mais n’y adhèrent pas en tant qu’ayant une substance terrestre ou cosmique objective. Il leur est possible d’évaluer l’éthique, les dogmes, la crédulité et la dimension unificatrice des religions mais uniquement en tant qu’observateurs d’un phénomène intrinsèquement humain qui ne nécessite en rien un grand "V" à la vérité supérieure de cette existence divine.
    Ce qui existe ce sont les concepts de croyance, de divinité(s) et les conséquences de ce qu’imposent les dominants, souvent croyants ainsi que les concepts de liberté de pensée.


  • Pierre Régnier 26 décembre 2016 16:17

    Comme en de nombreuses périodes de l’Histoire, le principal problème posé de nos jours par la religion est celui de son rôle dans la violence du monde.

     

    Je propose de poursuivre le visionnage de cette très utile vidéo de Jean Soler par la lecture, au moins, de son livre QUI EST DIEU ?,  puis de ma plus modeste participation à la réflexion dans mes deux textes suivants :

     

    DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE  (voir sur le site de l’éditeur, dans les Collections, à la rubrique "essai")  :

    http://www.editions-pantheon.fr/

     

    DÉTRUIRE LA TRICHERIE EXÉGÉTIQUE (récemment publié sur Agoravox) :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-la-tricherie-exegetique-187081


    • La mouche du coche La mouche du coche 26 décembre 2016 18:49

      @Pierre Régnier
      La religion comme violence du monde ??? Parce que les athées ne le sont pas ? TOUTES les guerres de ce demi-siècle ne viennent PAS de questions religieuses. Vous avez un problème de poutre dans les yeux, je trouve. smiley


    • zzz999 26 décembre 2016 20:15

      @Pierre Régnier :

      bien que je trouve la mouche du coche est un peu excessive dans sa croyance théiste il n’a pas tort, quand on voit ce qu’a fait Staline, les religieux sont des petits artisans de la mort à côté.


    • Pierre Régnier 26 décembre 2016 21:44

      @La mouche du coche

      Je pense, La mouche, qu’un individu qui dirait que TOUTES les guerres de ce demi-siècle viennent de questions religieuses aurait un problème de poutre dans les yeux.

      Par ailleurs, j’en parlais hier encore avec Cabu, qui était d’accord avec moi, les histoires de religieux qui ont parfois des gestes violents sont inventées de toutes pièces.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 26 décembre 2016 21:52

      @La mouche du coche

      Quid des islamo-terros ? Des néo-cons  ? Des nazis  ? Des sionistes religieux ?


    • Celse 27 décembre 2016 00:20

      @zzz999

      Ce n’est pas l’athéisme qui a fait du communisme ce qu’il est devenu.



    • pegase pegase 27 décembre 2016 00:23

      @Pierre Régnier


      Vous vous trompez lourdement je trouve, le seul dieu des djihadistes soutenus par l’occident est le dollars US , le reste n’est que propagande cinématographique fabriquée elle aussi à coup de millions de dollars ...

      http://www.lefigaro.fr/international/2016/10/04/01003-20161004ARTFIG00094-etats-unis-le-pentagone-a-debourse-des-millions-de-dollars-pour-de-fausses-videos-djihadistes.php


    • Celse 27 décembre 2016 00:30

      @La mouche du coche

      L’athéisme n’a JAMAIS été la cause d’une guerre.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 27 décembre 2016 00:45

      @pegase

      La culture Youtube et Google te font croire ça. L’IDEOLOGIE des djihadistes remonte à l’époque des califes, qu’ils aient du soutien à gauche à droite c’est une autre histoire. Par ailleurs Daesh et le Hezbollah ne sont pas soutenus par USraël.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 27 décembre 2016 00:51

      @Celse

      Pour nuancer votre propos, ce n’est pas la religion ou la spiritualité qui engendre la guerre, ce ne sont que des prétextes pour ennoblir et sacraliser leur guerres, faire passer la pilule comme on dit.


    • sls0 sls0 27 décembre 2016 00:59

      @La mouche du coche
      On parle souvent en dollars ou euros constant, allons y pour du mort constant.
      Regardez cette courbe de l’évolution de la population mondiale.
      Vous sortez votre calculatrice.
      On fait le première exercice ensemble.
      Les croisades ont fait à la louche un million de morts.
      On divise ce million de morts par la population mondiale de l’époque et on multiplie par la population mondiale actuelle.
      1.000.000/310.000.000*7.000.000.000= 22,6 millions.
      En morts constant ça fait pas mal quand même.
      Je vous donne un autre exercices pour vous faire la main : L’Allemagne et sa guerre de religion qui a fait 10 millions de morts en 30 ans.
      Je vous donne la réponse, vous ferez la démonstration : 140 millions en dix ans.

      Vous me laissez en commentaire si vous voulez d’autres exercices, ce n’est pas les exemples qui manquent.

      Je ne mets même pas les bulles papales qui ont permis à l’époque quelques exactions sur tout ce qui était noir ou indien sur le tapis. Chez moi c’est passé d’un million et demi à 800 en une cinquantaine d’années, à la décharge des espagnols, des bourriques ces indiens, et que je veux pas travailler dans les mines, et que je ne veux pas me convertir, et que je ne veux pas me faire exploiter. De vrais emmerdeurs ces indiens, et la bulles papale elle compte pour du beurre ?

      Les blacks c’était plus cool,la bulle papale leur ayant donné moins d’humanité c’était le top, tout ce qu’on demandait dans le code noir c’est qu’ils soient élevé dans la religion catholique et qu’ils ne travaillent pas le dimanche.


    • pegase pegase 27 décembre 2016 02:57

      @Yacine Chibane

      Par ailleurs Daesh et le Hezbollah ne sont pas soutenus par USraël.


      Le Hezbollah évidemment que non, par contre concernant daesh c’est moins sûr ...

      il y avait des officiers US et Israël dans la poche d’Alep ... le porte parole syrien à l’ONU donne leurs noms ici ...

      https://www.youtube.com/watch?v=vHYZJMaJQAs


      Le général Desportes au Sénat, sur le site très officiel du Sénat :

      <<Daech dispose d’équipements militaires nombreux, rustiques mais aussi lourds et sophistiqués. Plus que d’une mouvance terroriste, nous sommes confrontés à une véritable armée encadrée par des militaires professionnels. Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les États-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis.>>


      Le général Desportes est un des très grands stratèges militaires français. Attaché militaire près de l’ambassade de France aux États-Unis ...

      Source : http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20141215/etr.html


    • Pierre Régnier 27 décembre 2016 09:52

      @pegase

      Que le dieu dollar US soit aussi devenu un dieu des djihadistes d’aujourd’hui ne fait pas de doute pour moi.

      Mais les USA n’existaient pas encore, et l’Amérique elle-même n’avait pas été découverte par les européens quand le djihadisme pratiqué par le prophète de l’islam, puis prôné par le Coran, se répandait en terre islamisée ou/et à islamiser par la conquête guerrière, faisant des dizaines de millions de victimes.


    • Pierre Régnier 27 décembre 2016 10:04

      @Yacine Chibane

      Je vous invite à sortir, Yacine, du néo-négationnisme à la mode qui prétend que les croyances religieuses telles qu’elles sont, aujourd’hui encore, enseignées et justifiées dans les trois grands monothéismes ne sont pour rien dans les guerres.

      La spiritualité criminogène est bien réelle et bien réellement cultivée mais :

      IL N’EST NULLEMENT FATAL QU’ON EN RESTE LÀ. LA SPIRITUALITÉ RELIGIEUSE PEUT PARFAITEMENT DEVENIR, ENFIN, UNIQUEMENT PACIFIANTE.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 27 décembre 2016 10:20

      @Pierre Régnier
      Ce n’est pas ce que j’ai dit, ce que je voulais dire c’est que les religions sont des créations humains ayant des orientations politiques c’est tout.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 27 décembre 2016 10:26

      @pegase

      Sur l’EI j’ai des doutes, mais admettons. Les gens qui partent veulent mourir pour leur dieu. Le Hezbollah sont des djihadistes leur dieu c’est pas $.


    • Pierre Régnier 27 décembre 2016 12:02

      @Celse

      Vous dites que "ce n’est pas l’athéisme qui a fait du communisme ce qu’il est devenu".

      Le socialiste que je suis depuis toujours - et si l’on dit "le communiste" ça ne me dérange guère - pense en effet que l’athéisme ne fut pas le seul à faire du communisme ce qu’il est devenu, il s’en faut de beaucoup. 

      On peut cependant affirmer que l’athéisme sectaire, borné, obscurantiste, porteur de haine envers les catholiques a beaucoup contribué à faire du communisme ce qu’il est devenu.

      Et, puisque ces formes d’athéisme sont très présentes dans la fausse Gauche faussement laïque actuellement aux pouvoirs en France - mais aussi dans les "autres Gauches" - je n’hésite pas à dire que la pensée stalinienne est très présente dans la mouvance politique qui dirige actuellement mon pays.


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2016 12:57

      @sls0

      Votre haine propagandée par les merdias officiels depuis votre tendre enfance vous égarent. Débranchez vous et grandissez.

      .

      http://www.ndf.fr/article-2/04-06-2013/esclavage-quelle-responsabilite-pour-leglise-catholique-et-les-souverains-europeens-23/


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2016 12:59

      Pardon : vous égarE


  • ddacoudre 26 décembre 2016 16:20

    bonjour Y Chibane

    intéressant. l’humain ne peut se passer de croire, car il a besoin de connaître le pourquoi des choses, c’est ce qui nous distingue des animaux. ainsi face à l’ignorance et l’incertitude il s’invente des réconforts. c’est toujours vrai aujourd’hui et la science sert aussi à cela, elle offre une réponse. le monothéisme est une avancé dans la compréhension de notre ignorance de la création. passer du polythéisme au monothéisme n’a pas été une simple histoire comme le raconte les livres. cela a demandé des siècles et bien des controverses ou des conflits. quand on lit l’histoire d’Abraham devenu Abraam est indicatif de cette évolution. ce n’est bien sur pas l’histoire d’un homme, car il n’y a aucune raison que l’on retienne l’histoire d’un berger anonyme dans un monde ou ce sont les "grands" qui marque l’histoire. c’est différent si l’on considère que son histoire est celle du passage du polythéisme au monothéisme. alors toutes les fractures celle de Loth, d’ismael etc.sont autant de dissidence face à la nouvelle croyance qui se fait jour.

    cordialement.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 26 décembre 2016 16:41

      @ddacoudre

      Bonjour à vous. Je pense que le passage du poly au monothéisme représente surtout la centralisation du pouvoir politique et religieux.


    • psychorigide Psychorigide 26 décembre 2016 19:48

      @Yacine Chibane

      ’ le passage du poly au monothéisme ’ le Monopoly quoi pour faire court ... smiley


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 26 décembre 2016 21:44

      @Psychorigide
       smiley :))


  • baleti baleti 27 décembre 2016 11:04

    jean soler ne démonte en aucun cas le monothéisme, il "démonte" des écritures.


    Je n’est pas lu sont livre, mais juste avec ses quelque mot, on comprend que la philosophie, est de mettre sur papier une penser, celle-ci .sont autant démontable, que tous se que l’on veux démonter.

    Dieu dans le coran a dit a l’humanité, que la thora, et les évangiles, on été modifier.C’est pour ça qu’il a été dit au musulmans d’apprenne le coran par coeur, pour qu’il ne lui arrive la même chose. On remarque qu’il ne dit rien sur le coran.

    si la croyance en un seul dieu, est d’imposer sa croyance, il y a qu’a lire la sourate 114 du coran, pour s’apercevoir, que se n’est pas dans le dogme musulman.
    Même si il a une vision "saine" de la laïcité, qui sur le terrain, les "laïque" impose leur croyance.

    Je crois que se monsieur, veux comprendre la et sa foi, dans des livres.
     La croyance existe dans les profondeur de tous les hommes, se qui démonte l’athéisme.C’est de dire que l’on croie en rien qui est faux, encore pire une forme de mensonge.Seul celui qui est amoureux, peu expliquer l’amour, dans le seul cas ou il a laisser son amour, s’épanouir. Les autre ne fond que "philosopher".



    • baleti baleti 27 décembre 2016 11:09

      @baleti

      sourate 109, "al kafiroune", les infidèle, je me suis tromper


    • La mouche du coche La mouche du coche 27 décembre 2016 12:59

      Hugh ! Baleti a bien parlé. smiley


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 décembre 2016 07:38

      baleti 27 décembre 11:04
      La croyance existe dans les profondeur de tous les hommes, se qui démonte l’athéisme.C’est de dire que l’on croie en rien qui est faux, encore pire une forme de mensonge.Seul celui qui est amoureux, peu expliquer l’amour, dans le seul cas ou il a laisser son amour, s’épanouir. Les autre ne fond que "philosopher".
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @baleti

      Je le dis depuis toujours ; et ici depuis que je suis arrivé
       bientôt 3 ANS- que être vraiment athée est impossible, tout simplement !Nous sommes bien d’accord !

      L’homme se dit athée dans un contexte donné :

      par exemple, né dans un milieu musulman, il voudra dire qu’il ne croit pas au discours de Mohammed, s’il va plus loin il niera Allah/Yaveh... si sa vision se limite au monde judéo-chrétien : ça ne fera pas de lui un athée pour autant ; et même s’il imagine toutes les religions passées, présentes et futures, il en sera de même CAR NOUS SOMMES NES CROYANTS car obligés d’admettre que quelque chose nous dépasse que nous l’appelions Dieu ou autrement ne change rien à l’affaire !

      Qu’un champion de l’athéisme militant comme Bakounine dise :

      "... ne craignez RIEN braves gens, Dieu n’existe pas, et s’il existait il faudrait le TUER"

      TUER Dieu  : c’est dire n’importe quoi & afficher une forme de folie !

      Un "moderne" comme Onfray n’en est pas loin de cette posture

      voir mon article :

      Onfray : "Dieu ne nous sert qu’à nous pourrir la vie"

      CQFD CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 décembre 2016 08:03

      @Mao-Tsé-Toung

      le mot Dieu prête lui à confusion, car ses acceptions sont multiples :

      Exemple :

      Hier encore je parlais de métaphysique hindoue -MH- ; je préfère désormais parler de métaphysique indienne antique -MIA- qui précise, tout au moins dans une première version,  que le Démiurge est a priori absent, sans que les Dieux, en général, le soient, tandis que hindou l’inclut !

      Je simplifie d’ailleurs, car c’est affaire de spécialistes comme on dit : ce n’est pas l’important ; mais il faut quand même le savoir si on veut éviter la confusion !

      CQFD


    • baleti baleti 28 décembre 2016 09:25

      @Mao-Tsé-Toung

      Si tu va au fond des chose, la plupart des athée, n’est pas qu’il croit pas, mais qu’il sont contre la croyance.Kakounine a dit "et si il existais" faudrait le tuer. Dans cette phrase il reconnais l’existante de dieu, ou comme tu dit d’une "une chose qui nous dépasse" et il dit qu’il faudrait la tuer.

      Nier la religion, qui pourrai avoir comme sources, une mauvaise application par leur adeptes, est compréhensible.Les religieux, on du mal a suivre a la lettre, leur prescription, l’homme est faible.

      Comme le dise les religion monothéiste, la foi, est un don de dieu.

      A qui dieu, donne la foi ?

       Est se que ceux qui n’ont pas la foi, ne se sente pas flouer ?

      Les prétentions de l’homme en général, vont au de la, de se qui peu comprendre.Ne pas savoir faire la différence, entre se que l’on a besoin, et se que l’on a envie, se que l’on peu faire, avec se que l’on veux faire, devrais êtres un argument qui démontre, qu’on est incapable de savoir se qui est bien ou mal pour nous.

      Les franc macon, anti religion,mais ne nient pas dieu, leur culte se porte vers le satanisme.Est t’il un hasard, si les propagateur de "l’athéisme", les plus fervent défenseur de la "laïcité", on des contacts avec cette secte "très louche". ?

      L’athée, devrai se trouver un autre nom, est arrêter de se mentir a lui même, et de se foutre de la gueule du monde.

      Les athées disaient, "vous ne voyez que se sont les plus vils de nous, qui accepte la religion" (coran).On voie que l’état d’esprits n’a guère changer.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 décembre 2016 11:05

      @baleti

      Comment tuer une chose dont on ignore tout, et qui par la-même nous dépasse ?

      C’est folie de dire ça : "L’athée [doit] arrêter de se mentir a lui même" —> c’est bien le signe de sa folie !

      si on va au fond des choses, comme vous dites, le prétendu athée, doit nous expliquer dans sa langue tous les mystères de la création des mondes à partir de RIEN :

      On est gentil, c’est Noël, on va l’aider, il a 2 solutions possibles :

      1/ les mondes ont été créés par le HASARD -le démiurge hasard, encore un-,

      2/les mondes ont toujours été : c’est l’éternité !

      le HASARD, ou l’éternité ?! Choisissez ! On joue sur les mots !

      C’est reculer pour mieux sauter !

      On joue sur les mots ; et comme je l’explique, le mot dieu avec ses acceptions multiples encourage toutes les confusions !

      CQFD CQFD


    • baleti baleti 28 décembre 2016 14:01

      @Mao-Tsé-Toung

      Le mot hasard, ils ne l’emploient plus, même le mot athée ils vont l’oublier.


    • tobor tobor 28 décembre 2016 15:02

      @Mao-Tsé-Toung & baleti :

      Vous pourriez au moins avoir la dignité de défendre vos idées pour ce qu’elles sont sans avoir ce besoin irrépressible de clasher contre une catégorie de personnes, ici, les athées.
      Notez que les athées n’attaquent pas ici les croyants pour "être croyants" mais mettent en doute l’objet de cette croyance, ce que vous appelez "Dieu" et dont vous vous revendiquez ainsi que les textes et préceptes judéo-chrétiens qui y sont accollés.
      .
      Les 2 options "hasard" et "éternité" comme alternative au créationnisme représentent une simplification extrême de la pensée dans laquelle les athées ne se reconnaissent pas.
      .
      Un athée qui parle de "tuer dieu" parle bien-sûr de "concept", remplacer un concept "fini" et simplificateur par le développement d’idées.


    • guepe guepe 28 décembre 2016 15:13

      @baleti et Mao

      C’est ridicule cette façon de caricaturer les athées. Et si on faisait la meme chose ? Si on disait que l’Islam n’est qu’une religion de barbares, crée par un bédouin pédophile, qui apprend à couper les tetes et tuer les infidèles ? que toutes les croyants croient en un Grand Manitou imaginaire qui leur apportera le bonheur éternelle ? Vous trouverez ça honnete ?

      On peut parfaitement comprendre que l’athéisme ne vous intéresse pas mais ayez l’honneteté intellectuelle de ne pas caricaturer une pensée en laquelle vous n’adhérez pas.


    • baleti baleti 28 décembre 2016 23:23

      @guepe

      Même si j’ai caricaturer, j’ai pas insulter, donc ton honnêteté intellectuel d’hypocrite, tu la raconte a d’autre. 

      Tu est une islamophobe, avant d’être une athée, autrement, tu aurais au moins essayer de donner des arguments, pour contredire se que j’ai dit.

      On vois bien que tu as été blesser, si c’est par une vérité, c’est mon problème, je suis pas un grand manitou qui va t’apporter le bonheur.

      Je réitère, et je précise, les athées ne croient pas a rien, ils croient en dieu (ou en une force ...) est ils ne veulent pas l’avouer, ou l’accepter. Pourquoi, les raisons diffère de l’un a l’autre, mais le plus souvent, nourrie par une forme d’orgueil.


    • guepe guepe 29 décembre 2016 00:35

      @baleti

       smiley

      Je n’ai fait que reprendre les caricatures sur l’Islam les plus courantes. Alors, tu vois bien que c’est énervant smiley Surtout que je n’étais pas sérieux, ce que visiblement tu n’as pas remarqué.

      " Je réitère, et je précise, les athées ne croient pas a rien, ils croient en dieu (ou en une force ...) est ils ne veulent pas l’avouer, ou l’accepter. Pourquoi, les raisons diffère de l’un a l’autre, mais le plus souvent, nourrie par une forme d’orgueil. "

      T’en connais des athées de ce genre ? Va relire la définition de l’athéisme avant de te la jouer :

      "Doctrine qui nie l’existence de Dieu".. Donc, quand on nie l’existence de Dieu, on y croit pas. Tu peux t’essayer à toutes sorte de pirouettes mais l’athéisme, c’est bel et bien la négation de la croyance en dieu. Donc un athée ne croit pas en Dieu. CQFD smiley

      Tu est une islamophobe, avant d’être une athée, autrement, tu aurais au moins essayer de donner des arguments, pour contredire se que j’ai dit."

      Mais tu racontes n’importe quoi.... Tu n’as rien compris à la citation de Bakounine "
      Si Dieu existait réellement, il faudrait le faire disparaître. " (Et non pas tuer, mais comme ça s’accorde moins avec ton propos, tu transformes....). Lis ce quand dis Tobor. Ca se voit juste que tu es juste un religieux qui ne viens que pour casser du sucre sur les athées. Tu t’en fous de l’athéisme, tu veux juste en dire du mal. J’ai toujours été étonné de la survivance des monothéismes à l’ère d’Internet. Grace à cela, tout le monde pouvait se rendre du tissus de conneries contenus dans les livres religieux mais c’était sans tenir des biais cognitifs, de la pensée mouton et de l’ère de la non pensée dans laquelle nous sommes plongé. Enfin, espérons tout de meme qu’un jour, vos idéologies deviennent des mythologies à la grecque.

      Sur ce, je te laisse mon cher baleti avec ta susceptibilité. Va te renseigner un minimum sur l’athéisme avant de raconter tes conneries . Valable pour Monsieur au QI 562456354236.


    • baleti baleti 29 décembre 2016 12:10

      @guepe

      ""Je n’ai fait que reprendre les caricatures sur l’Islam les plus courantes.""

      Ce ne sont pas tes vrai raison, mais c’est pas grave.

      ""T’en connais des athées de ce genre ?""

      Quasiment tous ceux avec qui j’ai discuter, les plus honnêtes, l’avoue, sans avoir de réel raison.

      "" c’est bel et bien la négation de la croyance en dieu. Donc un athée ne croit pas en Dieu.""

      C’est pas par se que l’on nie, que l’on a raison.Va voir en prison, tous les incarcérés, nient des fait, sa ne les a pas empêcher d’êtres coupable. Nier sa ne suffit pas.

      La négation, c’est refuser,c’est êtres en opposition, c’est se que je http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=negation. Le pourquoi et le comment ne peu êtres discuter avec, le mensonge, la mauvaise foi, la malhonnêteté.Tu a répondue, a notre discussion, tu nous site les deux,mais tu prend un plaisir a blasphémer l’islam, ta seul motivation.Aucun rapport avec le sujet. tu a menti, donc on ne peu avoir de discussion HONNETE.

      J’ai bien compris la citation de Bakounine, qu’il tue, qu’il fasse disparaître, qu’il mette de coté, ça a me même but.Je répond a son but, comme avec toi je répond a tes intention, pour couper la langue de bois. Si je me trompe, sa m’arrive souvent, mais je suis assez grand pour le voir seul, quand il y’a des arguments qui tienne la route. Pour le moment, tu n’a aucun argument, sur se que j’affirme, "les athée croient en l’existence de dieu", tu détourne la discussion vers ma haine de l’athée.Pour te préciser, les athées, fond partie des gens avec une intelligence au dessus de la moyen, mais comme les croyants, il y a plusieurs façon ou raison, d’êtres athée.

      Je ne comprend pas, pourquoi tu ne m’a pas demander, qu’est se qui me fait affirmer que l’athéisme, (la non croyance en dieu) sa n’existe pas. ?

      Avec se genre de question, tu aurais été au dessus de la moyenne de l’honnêteté des athée, tu cherche a comprendre, mais non, tu as détourner la discussion, vers la haine et le mensonge, même si tu t’est rendue compte que tu est aller trop loin.

      Pour le fun, les athées, les anti-religions, les pro-satan, ils poussent vers la compassion, pour ne pas dire pitié. Sa veux seulement dire, que je leur cherche des excuse. Tu sais, le net et les technologie moderne, sa a les retomber contraire a se que tu pense. 

       T’est tu déjà demander, si c’est pas a toi que l’on raconte des bobard ?

      Croie tu au satanisme ? (sa vénération, avec tous se qui en découle)


    • guepe guepe 29 décembre 2016 18:41

      @baleti

      blablabla.... Tu es juste vexer parce que trop susceptible, comme la plupart des musulmans dès qu’il s’agit de la religion. Pourtant, si tu me relisais , tu verrais bien que ce n’est pas sérieux.

      Ce ne sont pas tes vrai raison, mais c’est pas grave."

      Bah tiens, baleti, qui ne me connait que depuis hier en lisant 2 messages, et déjà capable de savoir ce que je pense mieux que moi meme. T’as pris la mouche, c’est tout. Reconnais le.

      " C’est pas par se que l’on nie, que l’on a raison.Va voir en prison, tous les incarcérés, nient des fait, sa ne les a pas empêcher d’êtres coupable. Nier sa ne suffit pas. "

      Mais c’est quoi ses réponses débiles ? j’avais parlé de pirouette mais je m’attendais pas à celle ci. Bon, on refait un tour dans le LaRousse :

       Définition nom négation
      Action de nier l’existence de quelqu’un ou de quelque chose, ou de la remettre en cause ; résultat de cette action

      -Définition verbe nier :
      Dire qu’une chose n’est pas vraie, soutenir qu’une chose n’est pas.

      Donc la négation de l’existence de Dieu, nier l’existence de Dieu, et donc dire que la croyance en dieu est fausse. et quand au C’est pas par se que l’on nie, que l’on a raison " Ouais, bah, c’est pas parce qu’on croit qu’on raison non plus. Prouve le que ton Dieu, c’est toi qui affirme qu’il existe donc vas y.

      tu n’a aucun argument"

      Si, la définition meme de l’athéisme, dont tu sembles ne rien y comprendre. Pas étonnat smiley

      Je ne comprend pas, pourquoi tu ne m’a pas demander, qu’est se qui me fait affirmer que l’athéisme, (la non croyance en dieu) sa n’existe pas. ?

      Parce que ça contredis la définition meme d’athéisme. Ca montre juste que celui qui affirme cela ne connait pas l’athéisme et en parle uniquement pour le dénigrer.

       T’est tu déjà demander, si c’est pas a toi que l’on raconte des bobard ?

      Toujours et c’est pour ça que je ne suis plus musulman et c’est pas pour ça que je suis "islamophobe", c’est aussi facile qu’Israel et l’antisémitisme, ton procédé. Et toi alors ? Tu t’es jamais dit que que Le Coran n’était rien d’autre qu’un livre écrit par un humain et qu’il n’a rien de divin. Ne parle pas d’ailleurs des "miracles scientifiques " du coran car tous ces "miracles" n’ont été découverts qu’après que la science les ai mis en avant. Je ris encore des tentatives de certains d’y voir la gravité et la nucléosynthèse stellaire dans des sourates smiley

      " ils poussent vers la compassion, pour ne pas dire pitié. "

      C’est toi qui dis ça alors que tu hurles à l’islamophobie. Regardez tous ces athées ils sont méchants avec moi smiley

       smiley

      " Croie tu au satanisme ? (sa vénération, avec tous se qui en découle) "

      Ah oui c’est vrai, j’avais oublié Satan, Le Passe Partout des religieux pour expliquer tous les malheurs qui peuvent frapper certains dans ce monde parfait, crée par Dieu le Père, infiniment bon et mystérieux et dédouaner ainsi leur Divin Père. C’est aussi profond que Cendrillon et tout le monde y croient . smiley


    • baleti baleti 29 décembre 2016 19:23

      @guepe

      Et tu parle de pirouette, ??????? une chose est sur, tu manque pas de culots

      la définition de l’athéisme. 

       http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=atheisme

      Ma définition de l’athéisme, entre parenthèse

      Je ne comprend pas, pourquoi tu ne m’a pas demander, qu’est se qui me fait affirmer que l’athéisme, (la non croyance en dieu) sa n’existe pas. ?

      Il ne peu y avoir, de discussion avec un minimum d’honnêteté. 

      Vu que tu ne ma pas poser la question, et les réponses abracadabrante que tu donne, j’en conclue que tu est têtu.

      C’est ton pseudo féminin, qui me fait penser que tu est une fille, mais tu dit "j’étais musulman". fille ou garçon ?

      Je te connais depuis plus de 2 message


    • guepe guepe 30 décembre 2016 12:48

      @baleti

      Ouais donc quand les gens disent qu’ils ne croient pas en Dieu, en fait, ils mentent ou se mentent à eux memes, ou alors ils croient mais inconsciemment ? .C’est l’arrogance typique du religieux qui sait toujours mieux ce qui est bon pour les autres et connait les intentions cachées des autres.... Je rajoute meme que l’athéisme va plus loin, car il nie l’existence de Dieu et j’utilise toujours les définitions du dico, ta définition déjà s’en éloigne. On peut pas discuter de l’athéisme si tu t’inventes une définition qui t’arranges. L’athéisme existe, à partir du moment où une seule personne nie l’existence de Dieu, c’est cuit, ça existe.

      " Je ne comprend pas, pourquoi tu ne m’a pas demander, qu’est se qui me fait affirmer que l’athéisme, (la non croyance en dieu) sa n’existe pas. ? "

      Et bah qu’est ce que t’attends ? Deuxième fois que tu te plains.

      "C’est ton pseudo féminin, qui me fait penser que tu est une fille, mais tu dit "j’étais musulman". fille ou garçon ? "

      Guepe, c’est juste pour ma passion d’entomologie. Mais si t’en déduis juste à partir de ça que je suis une femme, bah étonnant que tu raisonnes n’importe comment smiley et une guepe peut désigner autant une guepe masculine et féminine.


    • baleti baleti 30 décembre 2016 15:23

      @guepe

      ""Ouais donc quand les gens disent qu’ils ne croient pas en Dieu, en fait, ils mentent ou se mentent à eux memes, ou alors ils croient mais inconsciemment ?""

      Tu commence a comprendre.

      Et tu d’accord, sur cette définition, c’est de celle la, dont je parle.

      http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=ath%E9isme

      ""Et bah qu’est ce que t’attends ? Deuxième fois que tu te plains.""

      Non c’est la troisième foi, bon je vais arrêter de me plaindre, puisque tu n’est pas curieuse

      ""une guêpe peut désigner autant une guêpe masculine et féminine.""

      C’est tirer par les cheveux, comme la plupart de tes arguments. et tu répond pas a la question. je préfère demander quand j’ai un doute.En tous cas, tu n’a rien dit quand je te parlais au féminin ?Ce que tu as de plus féminin, ce n’est pas ton pseudo, mais on va laisser ça de coté, pour ne pas s’embourbe plus que l’on ne l’est.

      On recommence du début, l’athéisme définie comme cite ci-dessus (le lien vers le dictionnaire) n’existe pas. Comme les humains on un coeur, ils on l’existence de dieu dans celui ci.C’est mon avis.

      Les athées se différencie entre eux, a la quantité et qualité de questionnement au sujet de ’existence , de "cette force qu’il ressente au plus profond de leur être, que les religieux nome dieu.

      Est se que tu t’est déjà poser se genre de question ?

      Qu’est se qui te fait dire ou comprendre que "se sentiment" n’est pas dieu ?




    • guepe guepe 30 décembre 2016 18:25

      @baleti

      une guêpe peut désigner autant une guêpe masculine et féminine"

      Ca n’a rien de tirer par les cheveux. Une guepe peut très bien désigner l’animal des deux sexes. C’est toi qui fait une déduction qui n’a pas lieu d’etre.

      " l’athéisme définie comme cite ci-dessus (le lien vers le dictionnaire) n’existe pas. Comme les humains on un coeur, ils on l’existence de dieu dans celui ci.C’est mon avis. "

      Ce ne sont que des affirmations qui n’engage que toi. Tu serais bien incapable de le prouver. Comme tu le dis , c’est ton avis rien d’autre. Les athées partent du fait que, comme ils n’existent aucune preuve de l’existence de Dieu, alors c’est qu’ils n’existent pas tant qu’une preuve n’aura pas été apporté. C’est comme ça que raisonnent la plupart des athées et, ils sont convaincus que cette preuve n’existe pas, raison pour laquelle ils nient cette existence.

      " Les athées se différencie entre eux, a la quantité et qualité de questionnement au sujet de ’existence , de "cette force qu’il ressente au plus profond de leur être, que les religieux nome dieu."

      Cette force qu’ils ressentent au plus profond de leur etre.... Ca ne veut rien dire ça. C’est tellement vague, on dirait un commentaire d’horoscope. quel force ? Quand la ressent-il ? Vous vous relisez honnetement, qu’est ce que tu veux que je réponde là dessus ? En quoi ça pourrait prouver qu’effectivement, les athées croient en Dieu ? Ce n’est que ton avis mais bien trop mince pour en faire une généralité sur tout les athées.

      Et je veux rajouter que je ne suis pas athée mais agnostique, ce qui n’est pas la meme chose.


    • baleti baleti 30 décembre 2016 23:06

      @guepe

      Ah ouais, en gros, tu racontes n’importe quoi....

      Je vais pas perdre plus de temps. Bye bye 


  • Pierre Régnier 29 décembre 2016 10:46

    Plutôt que de s’enfermer dans l’insulte, je propose à tous de privilégier le débat sur les causes de la violence (causes au moins éventuelles, à rechercher objectivement) qui sont

    - dans la croyance religieuse d’une part
    - dans l’athéisme d’autre part

    Il m’est arrivé bien souvent, cette année, d’affirmer que l’obscurantisme athée était devenu, en France et en Europe, voire dans tout le monde "occidental", pire encore, comme source de violence, que l’obscurantisme religieux. Je maintiens.


    • baleti baleti 29 décembre 2016 12:54

      @Pierre Régnier

      Il m’est arrivé bien souvent, cette année, d’affirmer que l’obscurantisme athéeétait devenu, en France et en Europe, voire dans tout le monde "occidental", pire encore, comme source de violence, que l’obscurantisme religieux. Je maintiens.

      Je crois que pour comprendre se que tu appelle "Obscurantisme" d’un coté ou de l’autre, il faut comprendre les raison.

      Depuis la nuit des temps, des gens se son servie de la naïveté, ou de l’ignorance des peuple, pour assouvir leur envie de domination. Cette domination, a toujours eu des but politique et financier.

      N’ Importe qu’elle obscurantisme, a ses ignorants, en plus de pas comprendre qu’il sont utiliser, souvent il ne comprenne pas les but et les conséquences de leur parole, ou de leur actes.

      L’argent, les politiques, on décider de diviser les populations, jusqu’à dans leur foyer.Alimenter la compétition, l’intégrisme religieux, le féminisme, ect... rien que des raison pour nous diviser.Il est plus facile de rentrer, que de sortir, de cet engrenage.En plus on ne peu voir de l’intérieur, puisqu’il n’est pas concevable de "chercher a comprendre" l’autre.


    • Pierre Régnier 29 décembre 2016 14:34

      @baleti

      Définition de l’obscurantisme par wikipédia (qui me convient)  : Le terme obscurantiste est exclusivement péjoratif. Un obscurantiste prône et défend une attitude de négation du savoir. Il refuse de reconnaître pour vraies des choses démontrées. Il pose des restrictions dans la diffusion de connaissances. Il est contre la propagation de nouvelles théories.

      Concernant l’obscurantisme athée, qui s’est installé au pouvoir en France, on peut utilement préciser avec votre dernière phrase : pas question, pour l’obscurantiste athée, de chercher à comprendre en allant "voir de l’intérieur" car ce serait a priori trahir l’athéisme. Conséquence : mieux vaut pour lui trahir la laïcité - que pratiquement il "sacralise" - en apportant très concrètement son soutien à l’expansion de l’islam, c’est-à-dire à la religion la plus violente.

      On a là une sinistre "boucle bouclée" par une prétendue Gauche soucieuse d’avancer vers la paix et les Droits humains.


    • guepe guepe 29 décembre 2016 18:47

      @baleti

      " L’obscurantisme athée occidental " alors que les EUs restent un des pays les plus religieux de la planète, avec plus de 75 % de la population se déclarant appartenir à une réligion, 25% d’évangélistes et un président qui jure sur la Bible smiley

      Balayes devant ta porte, commences par dénoncer l’obscurantisme musulman en place chez les saoudiens, Qataris, Iraniens et autres avant de donner des leçons.

      " ’il n’est pas concevable de "chercher a comprendre" l’autre"

      Commences par chercher à comprendre l’athéisme avant de te lancer à ce genre de belles phrases.


    • baleti baleti 29 décembre 2016 19:43

      @Pierre Régnier

      Il y a ni gauche,ni centre, ni droite, il y a des groupe de gens (des partis) qui se querelle pour une meilleur par du gâteau.Les partis, au pouvoir ou pas, ils vivent de nos impôt.

      Toute cet mascarade est orchestré, pour enfumer les populations.Comme tu dit, la boucle est bouclé . les bilderberg on encore de l’avenir, si les population, continue de se "disputer les miettes". 


    • baleti baleti 29 décembre 2016 19:54

      @guepe

      L’habit ne fait pas le moine, c’est pas par se que tu jure sur la bible, ou le coran, que tu adhère au idée en question. C’est la moindre des chose a comprendre.

      On ne peu discuter, tu est boucher, ta haine transpire de tes écrits.Tu est piéger dans cette société moderne, et tu ne le voie même pas.Quand tu t’aura avoué, que la plupart des base de tes idée, t’on été souffler, peu être que tu ...........


    • Pierre Régnier 30 décembre 2016 10:16

      @baleti

      Dans deux domaines au moins vous avez raison :

      - dans la trahison de la laïcité républicaine "il n’y a plus ni droite ni gauche"

      - dans le renoncement à résister à la violence religieuse "il n’y a plus ni droite ni gauche"

      La fausse Gauche est seulement devenue, en ces deux domaines, beaucoup plus hypocrite que la vraie Droite.


    • baleti baleti 30 décembre 2016 12:26

      @Pierre Régnier

      La droite est la pour faire exister la gauche ,et vive vers ça 

      La laïcité est la pour faire exister la violence religieuse, et vice vers ça.

      On crée la maladie, en même temps, on crée le sois disant remède.qui celui ci deviendra une maladie. Est encore la tous est bouclé.C’est un avis personnelle.

      Le but est que personne ne crée de remède, pour les vrai maladie. On nous enferme dans une situation ou tous est décor et illusion, De se fait, on perd notre temps a trouver des remèdes au illusion.

      On nous pousse a croire a des idéologies, ou les penseurs, sont rémunérer pour nous faire croire a se qui pourrai nous faire plaisir.Tous nos penseur (médiatiser) on un point en commun, des groupes obscures qu’on a plus besoin de nommer (pour pas êtres un complotiste)


    • guepe guepe 30 décembre 2016 13:01

      @baleti

      " L’habit ne fait pas le moine, c’est pas par se que tu jure sur la bible, ou le coran, que tu adhère au idée en question. C’est la moindre des chose a comprendre. "

      Ah d’accord et quand il s’agit des athées, il le fait au nom de leur athéisme. C’est vrai que Staline a déporté des peuples juste pour l’athéisme. Mais attention, quand il s’agit des religieux, alors rien à voir avec la religion, non non, pas d’obscurantisme , ça n’existe pas. Bon j’imagine que si les femmes ne peuvent pas conduire en Arabie Saoudite, c’est pour leur éviter les accidents de la route et la peine de mort pour les apostats et homos, c’est pour...euh.... bah rien alors smiley

      Tu vois pas un problème de raisonnement là ?

      " ta haine transpire de tes écrits " Mais oui c’est ça la haine transpire, non meme , elle vomit en moi et me sort par tous les orifices existants smiley Et c’est moi qui appelle à la compassion smiley

      " Quand tu t’aura avoué, que la plupart des base de tes idée, t’on été souffler "

      Quand j’aurais avoué, donc encore les intentions cachées. Mes idées n’ont pas été soufflées , et moi, je ne me contente pas de gober toutes les stupidités contenues dans un livre écrit il y a 1400 ans et plein de contradictions.


    • baleti baleti 30 décembre 2016 15:43

      @guepe

      ""Tu vois pas un problème de raisonnement là ?""

      Donc si je suis obscurantiste, et que j’ai la passion des chevaux, je le fait au non de ma passion.

      Ils ne suffit pas de la voir, pour le comprendre, les sources, et le moteur de l’obscurantisme a plusieurs origine et aspect.

      Ce qui nous intéresse, c’est l’impossibilité de voir ou vivre avec les gens, autrement que se que l’on perçois.Croyant en une seul version de l’émancipation d’une société.

      Vu ma définition de l’obscurantisme, tu fait partie de ses gens.


    • guepe guepe 30 décembre 2016 18:55

      @baleti

      Ah ouais, en gros, tu racontes n’importe quoi....

      Je vais pas perdre plus de temps. Bye bye


    • tobor tobor 31 décembre 2016 01:15

      @baleti
      "Ce qui nous intéresse, c’est l’impossibilité de voir ou vivre avec les gens, autrement que se que l’on perçois.Croyant en une seul version de l’émancipation d’une société."

      Ah mais, euh... c’est pas justement toi qui ne voit que "dieu" comme seule version de l’émancipation d’une société (ou même de toutes ?) ?
      .
      Je n’ai, je pense, jamais lu un athée qui méprise l’avis d’un/e croyant/e sur une question extérieure au débat religieux uniquement parce que cette personne est croyante.
      Les personnes qui rabattent la discussion qui traite de "l’amour" vers "dieu" sont à-priori croyantes/religieuses et amènent par-là un objet de discorde là où il n’y en avait pas.
      C’est normal, ces croyant/es se permettent de proclamer qu’eux seuls connaissent les sentiment amoureux et que les athées n’y pigent que-dalle. C’est gonflément gonflé !
      .
      Quand tu nous dit que "les athées croient qu’ils ne croient pas mais en réalité, cette chose, étincelle vitale en laquelle ils croient, c’est "Dieu", donc ils croient en "Dieu".
      Je pourrais ou "ils" pourraient tout aussi bien décider de l’appeler "Mickey Mouse" et tu serais peut-être un dissident, un dur de dur qui tient à continuer à appeler "Mickey", "Dieu" et les gens diraient que tu ne connais pas l’amour car tu ne connais pas la voie de Mickey...
      .
      Les athées ont pris pour parti de ne pas nommer, ne pas tenter d’expliquer le mystère qui fait tenir le monde et les êtres en "forme". Ils/elles sont au moins sûr/es de ne pas tromper. Cette position est en réalité conforme aux écrits bibliques, là où le dieu n’a pas de nom prononçable et là où son concept serait "trop vaste" et engloberait trop pour être intelligible, là où ce "dieu" semble proposer de penser à autre-chose, comme par-exemple, au monde qui nous entoure.
      Bref, ces athées ont pour option de vivre dans un monde rationnel où traiter de sujet palpables en regard de ce que nous offrent nos sens et de la croyance qu’on a en "le patrimoine de l’humanité" en matière d’histoire, de science, etc.
      .
      Ces athées demandent en réalité de ne pas venir ramener le fameux "dieu" (irrationnel et impalpable auquel tout croyant a bien-sûr le droit fondamental de croire) dans toute discussion, surtout lorsqu’il s’agit de se poser discriminatoire vis-à-vis des non-croyants. Les athées ne viennent en contre-partie pas ramener l’athéisme dans tout débat extérieur en vue de discréditer les croyants qui vont réagir. (Mais ils se ruent sur les débats ontologiques et rebondissent sur les effusions de "Dieu" et de "Jésus" pour toujours rappeler qu’il s’agit du "monde des croyances").
      .
      Il est d’hommage que ce clivage religion/athéisme sème la discorde alors que sur le fond, les avis et les efforts peuvent converger.


    • baleti baleti 31 décembre 2016 18:42

      @tobor

      ""Ah mais, euh... c’est pas justement toi qui ne voit que "dieu" comme seule version de l’émancipation d’une société (ou même de toutes ?) ? ""

      Donne moi les mot ou la phase ou j’ai dit ça .

      Plus haut, je met "ma" définition de mes relation avec les athées. Sourate 109 (coran)

      L’amour, tu ne peu le palper, tu ne peu le comprendre ou l’expliquer, mais tu sais qu’il est la.quand tu le "rencontre" Pourquoi les gens qui n’on jamais connu l’amour, savent qu’il existe ?


      bon réveillon 


  • tobor tobor 2 janvier 03:50

    Tu as raison, tu n’as pas avancé ces propos précisément, j’avais tiré cette conclusion un peu hâtivement.
    .
    Tu as par-exemple dit :
    "Comme le dise les religion monothéiste, la foi, est un don de dieu.
    A qui dieu, donne la foi ?
    Est se que ceux qui n’ont pas la foi, ne se sente pas flouer ?"

    Et je t’assure que les non-croyants ne fût-ce qu’un peu sûrs d’eux n’aspirent pas du tout à l’être (élu). Les athées ne sont pas une grande famille ! Chacun/e a son code éthique, lesquels se rejoignent dans les grosses ligne, dont des intersections avec ce que prônent les religions.
    .
    Pour l’amour comme pour tout, on sait les choses par l’observation de soi, des autres et des médias. Ça se passe au début parmi les apports culturels dédiés aux petits, dans les chansons, les contes.
    Pratiquement tout-le-monde a connu l’amour. Si ce n’est l’amour de sa mère, l’amour pour sa mère et à défaut pour l’ersatz qu’on aura trouvé possible.
    .
    L’amour le plus vrai est toujours au présent, peu importe qu’on le comprenne, qu’on le remarque ou pas. Il naît d’un sentiment d’adéquation c’est pourquoi tout bébé éprouve d’instinct le plus profond et sincère des amours pour sa mère.
    Libre aux croyants de voir en cette flamme celle de leur "dieu". Libre aux athées de n’y trouver rien de plus que la vie balbutiante à aider et à chérir. Il est même libre à d’autres croyant/es comme athées, de n’y voir que des braillards insupportables et ironiquement tyranniques à fuir comme la peste.
    .
    L’amour a salement pris dans ses gencives depuis un temps, avec peut-être des générations de pornophiles et partouzard/es majoritaires ?
    En tant que parent, le rempart qu’on peut entreprendre contre l’école et les médias dans ce qu’ils amènent de pervers est illusoire. Les tabous que proposent les religions monothéistes sur "le sexe" en font quelque-chose d’autant plus fascinant pour les ados. Les athées ont leurs propres arguments pour rationaliser, distinguer et dénoncer le malsain et la perversion. Les critères fondamentaux qui définissent la perversion varient d’une culture à l’autre mais il y a des points qui rencontrent l’unanimité et sont donc passablement universels. Il est clair que les médias occidentaux sont transgressifs de ce côté et qu’ils manipulent scandaleusement les jeunes à sur-sexualiser vers l’abrutissement.
    .
    L’amour là-dedans reste identifiable, ce sentiment d’adéquation et ce mouvement d’âme ne s’appuie pour moi pas sur le concept "dieu" mais dans autant de cas particuliers et jeux de miroirs, de séduction et confirmations, poussant vers la fusion des corps et des esprits, dans un abandon généreux et partagé. Avec un "pourvu que ça dure" qui plane.
    .
    C’est si rarement partagé et réciproque qu’on se fait un film des fois mais en gros, les jeunes restent à l’écoute de trouver "l’âme sœur" même s’ils s’en cachent !
    .
    Et merci pour tes bons vœux avec autant pour toi et bien-sûr bonheur et prospérité :)



    • baleti baleti 2 janvier 09:19

      @tobor

      La question portais sur l’existence de l’amour, et non sur sa définition en elle même.j’aurai pu te poser la question, avec la compassion,la haine, ou la jalousie, des sentiment que normalement tous le monde a ressenti, ou a pu voir cher les autres.

       Comment ses sentiments, que l’on ne peu palper, on peu les ressentir, ou les "apercevoir" ?

      Non je ne voulais pas te faire un rapport avec dieu, mais avec la foi, un sentiment que l’on ne peu palper, mais que l’on ressent. Je voulais, par raisonnement, te démontrer, que l’on a pas besoin de pouvoir palper quelque chose, pour savoir que sa existe, ou existe pas.

      Les scientifique quand il veulent comprendre des chose que l’on ne peu matérialiser, dans tous les domaine possible, étudient le comportement des "sujet".Les psychiatre et les psychologue, définissent des résultats, par l’observation du comportement.J’ai même entendue des scientifique, expliquer que les chiens voyais pas les couleurs, que les vache ou chevaux, nous voyais 3 ou 5 fois plus gros que l’on est.Bien que ses résultat n’ont pas été matérialiser, des fois il servent de base a d’autre recherche.Les exemple que je te site ne sont peu êtres pas approprier a se que je veux t’expliquer, mais sa rejoint. Inconsciemment je fait la même chose, avec les athée, je regarde leur comportement, pour trouver les chose qu’il ont en commun.

       L’orgueil et la prétention, est la principal des chose qui caractérise les athée radical, qui est alimenter par une intelligence,au dessus de la moyenne.Je ne rentre pas dans les détaille, par se qu’âpres c’est les raison des divergences, qu’il faut "explorer".

      Pour en venir a la question, pourquoi il n’est pas fait d’étude, psychologique, et du comportement, pour comprendre les croyants ? Je me demande si étudier l’un, serai étudier l’autre. Sa pourrai ouvrir les yeux des gens.

      "Est se que ceux qui n’ont pas la foi, ne se sente pas flouer ?"

      Certain pourrai se sentir flouer, se qui serai un sentiment qui rejetterai l’orgueil, mais la plupart, te dirons, qu’ils n’en veulent pas de cette foi, qu’il n’en on pas besoin.Un coeur qui est rempli d’orgueil, ne peu accepter la foi, ses sentiment son en contradiction total.On peu même voir des coeurs juste toucher par l’orgueil ou la prétention, qui vont a la recherche d’autre forme de foi, une qui ne sera pas celle des religieux. 

      Les décision de beaucoup d’"humain" son dicté ou influencer par les autre.On a besoin "d’un modèle", ou une source d’inspiration.Comme tu la fait remarquer, les media et l’influence de se nouvelle ordre mondial, on sont arriver a décider se que l’on mange, on aime,on hait .Le choix de notre modèle est primordial, c’est se qui va définir notre regard vers le monde. 

      Quand quelqu’un me dit, méfie toi d’un tel, je me méfie de lui en premier.


    • tobor tobor 6 janvier 00:23

      @baleti
      Tu en reviens à dire qu’"avoir la foi" est le signe de la justesse.
      Or on peut dire que les athées ont foi en l’athéisme.
      "Foi" ne revient pas spécialement à un "dieu", on peut avoir foi en l’humanité, foi en la science. Ça veut juste dire qu’on y porte un espoir inconditionnel.
      .
      On peut aussi appeler "n’importe quel forme d’espoir inconditionnel" : "dieu" mais on simplifie les concepts en les mélangeant.
      .
      Les athées ne sont pas des satanistes qui invertissent les valeurs judéo-chrétiennes, ils/elles se forgent une éthique subjective et une hygiène de vie en laissant leur libre arbitre juger de ce qui est bon ou nocif.
      Or, le droit divin dont se revendiquent les croyants, dont ils usent pour se déclarer "supérieurs" ou "élus", n’est simplement pas reconnu par les athées.
      Comme si je déclarais que seuls les membres du Mickey club avaient saisis l’essence de ce monde et que tous les incrédules à Mickey sont aveugles, vénèrent Mickey sans le savoir, se vautrent et font aller le monde à sa perte. Tu ne reconnaîtrait pas pour autant l’autorité de Mickey et tu garderais ta foi là où tu la places. Face à un monde majoritaire de croyants en Mickey qui ne cesse de remettre Mickey sur la table de chaque débat, penses-tu que tu raviserais plus facilement ta foi ?
      .
      Rappelles-toi bien, les athées ont foi en l’athéisme, lequel entend laisser le concept de "dieu" comme celui de "diable" en dehors de la gestion des rapports humains et matériels. Cela n’indique pas la direction vers laquelle ils/elles s’orientent en matière d’éthique, tout comme pour les croyants puisqu’on sait pour la pédophilie des moines et évêques, les violences de daesh et autres croisades...


    • baleti baleti 6 janvier 21:07

      @tobor

      La définition de la foi par les croyants ressemble plus a celle faite du dictionnaire.

      http://www.le-dictionnaire.com/definition.php?mot=foi

      Ta définition de la foi, est un "espoir inconditionnelle". Ou ta foi a l’athéisme,est une croyance inconditionnelle, ou tu attribut une définition de la foi au croyant, qui t’arrangerai. Peu être un mélange des deux.

      ""Or, le droit divin dont se revendiquent les croyants, dont ils usent pour se déclarer "supérieurs" ou "élus", n’est simplement pas reconnu par les athées.""

      Les croyant par le droit divin, revendique une éthique, qui est nullement une déclaration de supériorité, mais peu être que certain athée, prônant des liberté, peut éthique, pourrai seul se sentir .............

      Donne moi des exemple ou des croyant, se revendique supérieur, au athée par leur éthique ?

      Pour un avis personnelle de croyant, je ne pense pas que les croyant on le monopole de l’éthique,de la bonne conduite, ou meme de la compassion et la charité. Beaucoup d’athée, on ses qualité. Je pense que les croyant en général, on le seul monopole, de la modestie, et que les athée en général, on le monopole de l’orgueil.C’est un constat que j’ai fait.

      La vrai question serai, 

      est se que dieu existe ?

      Si tu veux savoir, il y aurai un moyen, c’est de t’adresser a "lui" directement, en toute modestie, et surtout, honnêteté.

      Autrement, je peu rien pour toi.


    • tobor tobor 10 janvier 21:30

      @baleti :
      Tu es trop fort !!! Je m’avoue vaincu :)
      .
      "Donne moi des exemple ou des croyant, se revendique supérieur, au athée par leur éthique ?
      .
      Pour un avis personnelle de croyant, je ne pense pas que les croyant on le monopole de l’éthique,de la bonne conduite, ou meme de la compassion et la charité. Beaucoup d’athée, on ses qualité. Je pense que les croyant en général, on le seul monopole, de la modestie, et que les athée en général, on le monopole de l’orgueil."

      .
      Tu as donc donné l’exemple que tu me demandes dans la phrase qui suit, comme sur un plateau d’argent !
      .
      Tu nous dit qu’il est possible, que des fois il se peut, qu’il y en a certains qui ... arrivent presque à la cheville de l’éthique des croyants !!!
      .
      Puis, là, comme tu finis, c’est pathétique de condescendance, tu ne comprends visiblement pas comment échanger des idées avec des athées sans se prendre la tête !
      .
      Et bonjour à Dieu et qu’il fasse les amitiés à Madame de ma part quand tu le croises !


    • baleti baleti 11 janvier 18:20

      @tobor

      "Puis, là, comme tu finis, c’est pathétique de condescendance, tu ne comprends visiblement pas comment échanger des idées avec des athées sans se prendre la tête ! ""

      C’est la poule qui chante qui a fait l’oeuf.

      Est se que tu trouve normal, d’employer des mots comme "vaincu" ou "cheville". Dans leur contexte ils revendique..... se n’est pas important.

      Le plus important, est que tu croie impossible, ou irréel, de s’adresser a dieu, même si je demande si tu l’a pas déjà fait.

      Avec modestie, il est possible de savoir si dieu existe, mais tu veux pas savoir, tu cherche a te persuader que tu a raison (l’orgueil)


      Tu nous dit qu’il est possible, que des fois il se peut, qu’il y en a certains qui ... arrivent presque à la cheville de l’éthique des croyants !!! 

      Comme par cette phase, tu lit se que tu veux lire.


Réagir