dimanche 4 décembre 2011 - par Clémentine

Zemmour à BHL : "Vous êtes l’idiot utile des islamistes"

Le philosophe néo-botulien, écrivain germanopratin, cinéaste raté, intellectuel mégalo et multi entarté, pro-DSK, pro-Polanski, mais anti-Kadhafi, ministre des Affaires étrangères français à ses heures perdues, mari de la fantasque Arielle Dombasle, j’ai nommé BHL himself, est l’invité de Zemmour & Naulleau le 2 décembre.

 

Fier comme un paon, Bernard-Henri Lévy ne regrette rien de son action en Libye. Adepte de l’Eternel Retour du Même, il affirme que si c’était à refaire, il recommencerait tout exactement comme il l’a fait. Il en profite pour planter son habituel canif dans le dos de Marine Le Pen, qualifiée de "crypto-fasciste" et de "pauvre fille", usant de l’énorme mensonge selon lequel elle ne se serait jamais désolidarisée des propos de son père sur les chambres à gaz. Eric Zemmour aura beau lui rappeler la vérité (elle s’est désolidarisée), BHL ne veut rien entendre. BHL prétend dogmatiquement que Cyrus Vance a blanchi DSK, qui n’a pas commis de viol. Zemmour lui rappelle encore la vérité (DSK n’a pas été blanchi, on a seulement abandonné les charges contre lui), mais BHL s’en fout.

 

Zemmour dénonce ensuite longuement deux mensonges que contient le livre de BHL sur la guerre en Libye, et le qualifie d’idiot utile de l’islamisme. Le journaliste s’appuie notamment sur le témoignage de l’ambassadeur de France à Tripoli pour contester l’existence d’un bombardement sur Tripoli, qui ouvre opportunément le livre du philosophe guerrier et échevelé. BHL menace alors Zemmour : "Vous voulez faire du révisionnisme ? Attention, parce que vous êtes là sur un terrain glissant..." Et il fait un parallèle avec le 11-Septembre, considérant que l’affirmation de Zemmour équivaut à nier la présence des avions dans les tours du World Trade Center.

 

On apprend que le sayanim Bernard-Henri Lévy a rédigé avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou le communiqué de presse qui faisait suite à la visite du vrai ministre des Affaires étrangères français, Alain Juppé. Tout le monde est estomaqué d’apprendre une telle chose... mais pas BHL, qui trouve cela tout à fait normal. Il se justifie en se qualifiant de "citoyen du monde".

 

Je vous l’avoue : BHL m’effraie. Un homme qui ne manifeste jamais aucun doute sur rien, qui ment avec le même aplomb que Condy Rice devant la Commission du 9/11, qui menace tous ses contradicteurs et les traite de fascistes ou de révisionnistes... Mon Dieu ! Comment notre civilisation a-t-elle bien pu créer un philosophe pareil ?

 

En fait, ce n’est pas BHL qui m’effraie : c’est ce média infernal qui en a fait toute la gloire. J’ai nommé la télévison.



39 réactions


  • Hieronymus Hieronymus 4 décembre 2011 05:16

    BHL est l’agent du système, parfait dans son rôle
    tellement parfait qu’il en est caricatural ..
    comme l’exprimait Aymeric Chauprade, dans le LJ des Historiens
    émission de Radio courtoisie du 16 aout dernier, à 1’15 de la 2ème vidéo
    http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/aymeric-chauprade-invite-du-libre-31385
    "je crois que BHL est plus manipulé qu’il ne manipule, c’est un peu un clown médiatique"
    on ne saurait mieux résumer l’individu en question


    • Hieronymus Hieronymus 4 décembre 2011 06:00

      il faut signaler une légère boulette dans le commentaire au 1e §
      ce n’est pas le 2 novembre mais le 2 décembre

      tout à fait d’accord avec Zemmour qui intitule notre grand philosophe l’idiot utile des islamistes, comme l’énonçait Chauprade, il est manipulé par bcp plus malin que lui

      enfin le plus mot le plus énorme de cette vidéo est quand BHL énonce presque comme un fait obligé à 4’20 que "MLP est une crypto-fasciste" quelle imagination, quel talent, pas conformiste pour 2 sous, une belle marque d’indépendabce d’esprit
      il y a ainsi ce que l’on pourrait appeler des invariants dans le paysage, des éléments figés une fois pour toutes et qui répètent ad eternam la leçon qu’ils ont apprise


    • Cascabel 4 décembre 2011 12:43

      BHL est avant tout possédé, et en ce sens on peut voir ce vilain aussi comme une victime du vampirisme.
      Comme dans le roman Dracula de B. Stocker la seule façon de se débarrasser de ce genre de mort vivant est d’ enfoncer un pieu dans le coeur, de décapiter le monstre puis de brûler les restes.
      Entre-temps, peut-être qu’ en accrochant un peu d’ ail sur soi on arrive à éloigner de soi ce genre de parasite d’ outre-tombe.


    • Cascabel 4 décembre 2011 12:50

      Pour les éventuels flics au service des morts vivants , je précise que mon commentaire est elliptique.


    • sahabas 5 décembre 2011 12:50

      Ca m’exaspère un peu de voir deux juifs se permettre de parler d’Islam, donner des leçons. Zemmour dit n’importe quoi : faire croire que BHL serait un idiot utile, naïf, trompé abusivement par les affreux "islamistes". Quelle farce : BHL est un cynique, il sait parfaitement ce qu’il fait. C’est lui le manipulateur, avec sa cliques de juifs sionistes, dont Zemmour fait aussi partie. BHL a un objectif qui lui tient à coeur, et il l’a d’ailleurs avoué souvent : il appelle de ses voeux une guerre intramusulmane, entre les "modernistes" et les "islamistes", pour que les musulmans s’autodétruisent, pour la gloire de Sion. Alors d’un côté on chauffe et aide les partis islamiques, d’un autre on finance les taupes modernistes de l’Occident en terre d’Islam, pour hater la guerre. Stratégie communautaire millénaire. Et Zemmour le sait très bien, et d’ailleurs il y apporte sa pierre : lui se charge ici de diaboliser les musulmans.

      La fourberie de ces gens est sans limite.


    • Cascabel 6 décembre 2011 23:53

      @ Moljnir

      C’ est assez évident, si on veut se débarrasser du botu-vampirisme le FN reste à l’ heure actuelle la seule solution crédible.


    • Cascabel 7 décembre 2011 00:05

      @ sahas

      Vous parlez des musulmans comme d’ une nation ou d’ une race. Comme si l’ islam était un horizon indépassable pour celui qui s ’y trouve.
      Et désolé, mais Zemmour et BHL ne peuvent pas être mis dans le même panier. Si BHL se prend pour un occupant en territoire conquis on ne pourrait pas en dire de même pour Zemmour qui lui ne cesse de défendre la France.


  • cathy30 cathy30 4 décembre 2011 08:22

    oui le passage sur le révisionnisme est complètement hallucinant, la camisole n’est pas loin. Même un moment Naulleau intervient, ce qui est assez rare.
    Dans la deuxième partie de l’émission l’invité est Michel Onfray, une normalité se réinstalle.


  • Christoff_M Christoff_M 4 décembre 2011 09:01

    Mise en scène médiatique pour amuser mais surtout abuser les foules...

    Étrange seul un ami du système a le droit de critiquer un pseudo revolutionnaire au brushing laqué ridicule...

    ça devient un peu pénible ces débats et ces invitations obligées à monsieur sioniste, comme si ce monsieur avait quelque chose à voir avec la pensée et la philosophie française...


  • Vla l'Jean Jean Valjean 4 décembre 2011 09:13

    La France mieux placée que jamais pour les "International Pinocchio Avards"
    avec deux excellents candidats :
    Nicolas Sarkozy et Bernard Henry Lévy.


    • mick_038 5 décembre 2011 12:41

      Ils ont gagné d’avance.
      Les autres se sont rendu compte qu’ils n’avaient pas le niveau et vont sans doute déclarer forfait...


  • DIVA DIVA 4 décembre 2011 09:21

    L’émission est de plus en plus décevante !
    ...
    Cette fois ci, en invitant le désormais criminel de guerre BHL, Zemmour et Naulleau ne peuvent pas tomber plus bas !
    ...
    Aucun des deux animateurs n’est revenu sur l’escroquerie Botul, ni sur l’assertion de BHL qui assure être intervenu en Libye en tant que juif !!!
    ...
    Zemmour s’est au contraire couché lorsqu’il fut menacé de révisionnisme, alors même qu’il dénonçait les contre vérités contenu dans le nouveau livre du grand manitou "phobe-sophe" !
    ...
    Bref, être allé sur paris première pour faire du grand journal, je n’en vois pas bien l’intérêt !
    ...
    Quant à parler de réalité qui se réinstalle avec la venue du sioniste Onfray, c’est un tantinet exagéré : BHL et Onfray ne sont que les deux faces opposées d’une même médaille, apatride !


    • trobador 5 décembre 2011 08:12

      Pouvez-vous donner des éléments étayant le sionisme de Onfray ?

      Merci.


    • DIVA DIVA 5 décembre 2011 18:22

      Oui, Onfray est pour la colonisation meurtrière, voire génocidaire, par les israéliens d’un pays qui n’est pas le leur, qu’ils se sont accaparé en intriguant, et où ils se maintiennent depuis 63 ans, grâce au bras armé américain, intégralement assujetti (exemple 1 - exemple 2) !
      ...
      Voilà ce que Onfray soutient "philosophiquement" !
      C’est évidemment ce qui lui permet de continuer de vendre du papier !


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 4 décembre 2011 10:18

    Excellent article.



  • Alex 4 décembre 2011 10:24

    Bonjour,

    Je ne sais pas pour vous, mais moi ce qui m’a le plus choqué c’est la révélation sur ce point précis, celui de l’ambassadeur français qui n’a vu aucun des bombardements qu’a relayé Bernard Henri Lévy, qui ont justifié cette intervention internationale, et il n’est pas le seul à dire qu’a tripoli il n’y a jamais eu aucun bombardement, par contre, de nombreux libyens savent désormais que les studios d’Al Jazeera ont reproduit en studio une partie de tripoli, pour filmer certaines scènes servant à la propagande de guerre.

    Lorsque Bernard Henri Lévy sur cette émission comme beaucoup d’autre, affiche toute son arrogance, et est questionné sur le fait qu’il n’y a eu aucun bombardements, il ose, sans états d’âme aucun, nous annoncer "peut être"... 

    Avant de justifier un peu plus tard sa réaction, en parlant de chars proches de la ville, puis en sortant soudainement de sa poche, des avions mitraillant la foule en le soutenant comme étant une "première" dans la répression de manifestation.

    Je crois qu’a force de mentir en boucle il ne sait plus ce qu’il raconte pour s’en sortir, la pauvre créature.

    Oserais je dire que je n’aime pas cet homme en restant raisonnable ?


  • Robin des villes Robin des villes 4 décembre 2011 10:34

    C’est marrant un débat BHL/Zemmour : d’un coté on a BHL qui dit "tout sauf Kadhafi" et de l’autre Zemmour dont la critique de BHL se limite à "à cause de vous il y a la charia en Libye."
    A les écouter on doit choisir entre dictature laïque et charia. A aucun moment ils nous laissent le choix de penser que Kadhafi c’était pas si pire, et que de toute façon la Libye ce n’est pas chez nous. Que Kadhafi avait fait de la Libye le plus gros IDH d’Afrique, qu’il avait réalisé les plus grands chantiers d’irrigation au monde, qu’il avait nationalisé le pétrole, qu’il allait mettre en place une monnaie or etc
    Kadhafi défiait l’hégémonie occidentale plus qu’il martyrisait son peuple, mais personne n’a le droit à la parole à la télé pour défendre ce point de vue.


    • Bender Bender 4 décembre 2011 11:16

      D’accord à 200% robin !!


    • mortelune mortelune 4 décembre 2011 11:21
      "...qu’il allait mettre en place une monnaie or"
      Tout à fait vrai et c’est certainement pour cela que Monsieur Kadhafi devait disparaitre lui et la Libye modernisée. 
      Pour le reste si quelques rebelles armés s’en prenaient à Sarko et au système oligarchique mis en place, je suis bien certaine que la réaction serait très violente de la part du pouvoir en place.

  • Giordano-Bruno 4 décembre 2011 11:06

    N’ayant pas de téléviseur, j’évite avec bonheur toutes ces insultes à l’intelligence.


  • leviathan1 leviathan1 4 décembre 2011 11:18

    Pour en savoir plus sur les escroqueries passées de ce triste sire, visionnez :
    - BHL, le meilleur du pire...


  • cassia cassia 4 décembre 2011 11:36

    il illustre parfaitement la tactique juive récurrente et systématique qui consiste à pratiquer l’inversion accusatoire. Cet homme là est un bouffon, un imposteur, une caricature du talmud, il n’a de pouvoir que ce que la TV lui confère, pour le reste, c’est un triste sir que personne ne prend au sérieux , y’a qu’à voir le nb de livres qu’il vend ! C’est à pleurer !
    Moi je préfère en rire et là il est parfait : http://www.youtube.com/watch?v=IdN4UTJfQTI


  • Hijack ... Hijack 4 décembre 2011 12:10

    Naulleau, s’est encore plus aplati que chez Ruquier ... tellement il tient à sa place ...
    Zemmour, ce qu’il a dit soi disant contre le diable botulien ... n’est que pour nous faire croire qu’on peut le critiquer ... de préférence entre juifs, même si Zemmour nous dit qu’il n’est pas sioniste.
    Rien de neuf ...


  • Cascabel 4 décembre 2011 12:29

    Qu’ il dégage dans son vrai pays, Israel.
    Du vent du balais monsieur Botul Hiv Levy !

    "C’ est en tant que juif que j’ ai participé à l’ aventure politique en Lybie"
    http://www.medialibre.eu/breves/bhl-en-tant-que-juif-que-je-me-suis-engage-en-libye/11554




  • steph75 steph75 4 décembre 2011 12:31

    encore idiote reste poli pour ce mec. J’espère que les kabyles ne se feront pas avoir vu qu’il est allé faire un tour la bas.




    • mick_038 5 décembre 2011 12:55

      Tant que les sionistes dirigent la france, la gb, monaco et les us, chaque fois que l’on mettra ces individus abjects en face de leur erreurs, leurs mensonges, leurs crimes, on sera accusé de révisionnisme.
      Prenez la seconde guerre mondiale : 60 millions de morts, et si les chinois disent juste, faut en rajouter 35. soit 95 millions de morts. Mais on ne parle que des 6 millions de juifs, pas un mot pour les 20 millions de russes, les millions de français, d’anglais.... Si jamais vous faites relever ce point là, idem, vous êtes un révisionniste.
      Je vais finir par croire que le petit moustachu était un visionnaire, et que ses mesures, quoique extrèmes, eurent été bien salutaire....


  • Hijack ... Hijack 4 décembre 2011 15:03

    Soi disant intellectiuel, mas vrai bonimenteur et véritable faussaire ...

    Marrant quand il dit à Zemmour "c’est comme dire qu’il n’y avait pas d’avions contre les tours le 11/09" ...

    Personne n’a dit qu’il n’y avait pas d’avions (vrais ou faux)... il le sait ... mais tente de faire croire qu’il y a des gens qui nient les avions ... Sortir de pareils arguments, c’est que son panier d’argumentation des vide ... un vrai bonimenteur de la réflexion ...


  • juluch juluch 4 décembre 2011 15:10

    Put** !!


    BHL le parfait crétin !!

    Une tarte dans la chetron au sens propre et au sens figuré !!

  • Frida FRIDA 4 décembre 2011 17:08

     

    « Un peu d’archéologie, de mémoire très ancienne, l’islamisme radical c’est le dernier fruit, c’est le dernier bourgeon de la vieille histoire européenne des années trente, c-à-d le nazisme, les flammes musulmanes sont que le nazisme naissant... » J’ai cru avoir mal compris. Mais si, il associe l’islamisme et nazisme et lui trouve une origine commune. Ce n’est plus de la philosophie c’est de délire.

    Cela dit, Zemmour et BHL sont les deux faces d’une même médaille. L’un pense que l’islamisme est un atavisme incontournable des sociétés musulmanes, et l’autre lui attribue des origines européenne et plus précisément la dictature nazie.

    Zemmour va trop vite et superficiellement quand il dit que c’est une quête identitaire qui fait le succès des islamistes (on dirait également la même chose sur les hindous extrémistes qui ont de plus en plus de succès) mais il oublie de signaler que la majorité des adeptes sont des gens peu instruits, des gens pauvres très pauvres, et peu sont de la classe moyenne et de la haute bourgeoisie, il oublie (peut être exprès ) que le dogme religieux ou non, canalise les frustrations et également leur donne une expression bien audible chez les autres acteurs politiques.

    Quant BHL, il évacue le côté culturel, social et économique pour ne retenir que l’aspect dictatorial, somme toute important, mais le pire c’est de le rattacher au nazisme. Comme si la dictateur n’a jamais existé avant le nazisme.


    • Frida FRIDA 4 décembre 2011 23:21

      @Lecorrecteur

      Ceci est pour vous, cliquez ici

      Comme vous êtes un obsédé par votre projet islmo-politique, je vous précise même si c’est vain, qu’il y a une différence entre la religion et le dogme, la religion et la politique. Mais comme vous le laissez transparaitre, si pour vous la politique est synonyme de religion ou encore confondu avec la religion, il est donc sûr que nous n’avons pas les mêmes critères d’analyse. Outre votre suffisance, votre mépris, et manque de politesse, vous devez compensez vos angoises et vos peurs par des attaques insignifiante.
      Je préfère m’occuper de faire de la cuisine, ou même passer l’aspirateur que de discuter avec quelqu’un comme vous.
      Quant à Goethe et autes auteurs que vous citez, cela ne vous grandit pas. Faute d’avoir vos propres arguments et vos propres idées, vous vous accorchez péniblement en répétant comme un perroquet des copié collé.
      Je fais faire comme vous avant de vous laisser à votre politique, je faire un copié collé, puisque vous n’argumenter pas, je fais de même.

      "Les citations sont l’arme du faible de foi car son utilisateur a besoin d’un avis extérieur pour se persuader d’avoir fait un bon choix"

      "Par exemple vous citez Goethe dans "Le Divan", enfin plutôt vous citez un site que le cite... Sauf que "Le Divan" est un recueil de poèmes dont certains sont inspirés d’un poête Perse nommé Mohammad Hafez-e Chirazi, que Goethe avait découvert quelques années avant. Le site linké prend d’ailleurs garde à ne pas indiquer la page et autres, défois que le lecteur aurait envie de vérifier plus facilement si c’est Goethe qui l’a écrit de zéro ou si c’est juste inspiré.

      Car on se doute bien qu’un poête perse du 14ème sera forcément pro-islam.

      Quand aux autres citations de Goethe venant de "Goethe et l’islam" écrit par "Studia Islamica" ce qui déjà fait douter de la neutralité, ça ressemble beaucoup à l’histoire avec George Bernard Shaw dont les musulmans prétendaient qu’il avait écrit le livre "The Genuine Islam" et où il aurait encensé l’islam, ce qu’une vérification montrait que c’était faux et que ça venait d’une société d’édition nommé "International Union of Islamic Propaganda and Service" à Singapour. On appréciera le nom de la société d’ailleurs.

      Enfin bon, entre les Napoléon musulman, les Victor Hugo musulman et compagnie, on a l’habitude..."

      "Par exemple citons Montesquieu avec les "Lettres Persanes", son roman epistolaire qui fut aussi utilisé par des musulmans parce que du contenu semblait montrer un point de vue positif sur mahomet... Or un roman n’est qu’un roman, et il a toujours été très clair sur l’Islam notamment dans son traité politique très connu.

      Sinon oui je doute des sources. Ceci d’autant que dans le cas de Goethe, les élements cités après le contesté que vous reconnaissez, sont des correspondances...

      ...Or des correspondances peuvent être manipulés comme des chiffres afin de leur faire tout dire, surtout s’il est difficile de vérifier. Napoléon y a eu droit avec ses correspondances privées réutilisés par des musulmans alors qu’elles se sont avérés être de la manipulation politique par l’intéressé même quand on les vérifie.

      C’est pourquoi je considére les citations comme l’arme du faible de foi quand ils sont fait par des croyants. Surtout que l’islam autorise le mensonge selon la vue de certains de leur religieux"

      "Le contre-argument habituel de la jalousie... Vous ne valez guère mieux que les autres musulmans que j’ai eu l’occasion de croiser.

      Si vous préférez l’illusion à la réalité, tant mieux pour vous.

      Il est amusant de constater en tout cas, que les musulmans si prompt à parler de contexte quand il faut minimiser la violence de certains versets, sont curieusement incapables de contextualiser quand il s’agit de propos de non-musulmans supposés positifs pour l’islam."

      Commentaire de Nethan


      Vous voyez, avec le copié collé, c’est plus la paresse intellectuelle qu’autre chose.

      Vous êtes moins que ...




    • Frida FRIDA 5 décembre 2011 00:43

      P.S.« C’est faux ce que tu dis...on a vue ça avec la Tunisie...Peuple très instruit, et victoire écrasante des islamistes..Puis la bourgeoisie on s’en fout, tu sais..ça ne concerne personne ici » C’est le genre d’information type circulaire, colporté sans réflexion critique. L’autre information circulaire qui va tourner en boucle, c’est la prétendue comparaison entre les partis politiques d’inspiration chrétienne, la référence à Dieu et la religion des Américains, et les partis islamistes dits modérés. Tout cela est inconsistant.

      C’est quoi pour vous la signification de « instruit » ? Le taux d’alphabétisation, le taux d’analphabètes, le taux de diplômés du primaire, ou encore du secondaire, ou de l’enseignement supérieur ? Le mot instruit est vague et ne donne aucune information objective et précise, rien de concret. Le taux d’alphabétisation ne donne aucune signification sur la capacité des gens de pouvoir analyser et critiquer des programmes politiques. Savoir à peine lire et écrire n’est pas un gage d’indépendance et d’autonomie face à des discours ambigus ou flous. L’Inde arrive loin derrière la Tunisie en taux d’alphabétisation. La Chine dépasse de beaucoup l’Inde. L’Arabie Saoudite et le Koweït dépassent la Tunisie. Mais prendre le mot instruit qui ne donne aucun sens pour en déduire la possibilité d’une adhésion massive aux thèses islamistes c’est se mettre le doigt dans l’oeil.

      Quant à la prétendue victoire, c’est à relativiser par rapport au taux des non inscrits sur les listes électorales. Je vous conseille de lire attentivement cet article.

      Vous pensez que la bourgeoisie ( je ne m’étendrai pas sur la définition) n’est pas utile à la société, c’est que vous ne connaissez rien au dynamisme des sociétés. Sans une classe qui vit confortablement matériellement, ayant plus de liberté pour produire de la culture, il serait difficile d’avoir un progrès culturel et politiques. Vous semblez ignorer que la classe moyenne qui pratiquement inexistante dans le monde arabe (les pays pétroliers mis à part), constitue aussi un handicap majeur pour le débat politique et la liberté politique. Entre une oligarchie corrompue qui domine et une masse populaire laissée pour compte et tenue en laisse, il n’y a rien pour insuffler une mouvement culturel et politique qui puisse apporter de renouveau.

      Ennahda a eu lieu dans les années 20 notamment avec la vague d’immigrés Libanais Syriens et quelques Turcs en Egypte, et cela a été vite étouffé, une Ennahda qui n’avait aucune référence avec l’islam. Et n’a rien avoir avec le parti tunisien.

      Apprendre le coran et des citations par coeur n’a jamais été synonyme de culture et encore moins d’intelligence



    • Frida FRIDA 5 décembre 2011 01:02

      erratum : le mouvement de Nahda se situe à la fin du 19 siècle.


  • Rachid G. Rachid G. 4 décembre 2011 23:22

    Frère lecorrecteur, vous touchez juste en mettant en exergue l’exemple tunisien, mais votre façon de répondre est emprunte d’un dogmatisme effréné (sans doute un pléonasme) ne vous honorant pas. Sans parler de l’apparente misogynie dont faites preuve dans votre dernier commentaire. Dommage.


    • cassia cassia 5 décembre 2011 22:39

      Je suis d’accord avec vous lecorrecteur pour ce qui concerne la généralité mais quand une femme sort du lot, en politique, elle est absolument redoutable et implacable.Elle use de stratégies qui vous échappent...


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 4 décembre 2011 23:29

    S’il existait un dieu du mensonge, BHL serait la plus ridicule crotte sortie de son nez. 


  • Hijack ... Hijack 5 décembre 2011 01:33

  • Latigeur Latigeur 5 décembre 2011 17:38

    "Car tout est dans le Coran. Le lire permet de trouver toutes les réponses à toutes les questions possibles et imaginables. […] Le chef suprême dispose donc d’une source suprême, le texte saint, sa parole s’identifie à la loi et au droit. Tout ce qui définit habituellement le fascisme se retrouve dans la proposition théorique et la pratique du gouvernement islamique : […] le vitalisme de la vision du monde doublé d’une passion thanatophilique sans fond ; la guerre expansionniste vécue comme preuve de la santé de la nation ; […] le régime de terreur policière ; l’abolition de toute séparation entre sphère privée et domaine public ; la construction d’une société close ; […] la célébration des vertus guerrières - virilité, machisme, fraternité, camaraderie, discipline, misogynie ; la destruction de toute résistance ; la militarisation de la politique ; la suppression de toute liberté individuelle ; […] La théocratie brode toujours avec des variations sur ce thème... […"

  • Supafaya 5 décembre 2011 21:28

    J’ vois qu’il est pas trop malmené l’ BHL, chacun présentant ses excuses avant de l’égratigner un peu, ça mouille sévère ! quand ces 2 rigolos ont une p’tite starlette un peu niaise en face ils la dézinguent plus bas qu’ terre, on voit les courageux !
    On s’ garde bien de présenter des arguments solides à la contradiction, on reste bien dans le dogme officiel, la dictature c’est pas bien, sauf en Arabie Saoudite, en Chine, au Barhein, etc...
    Il fallait sauver les "gentils" démocrates de Benghazi, tellement de contradictions et d’incohérences mais on en soufflera pas un traitre mot ici.
    BHL l’auto-proclamé "héros international" à l’ soutien sélectif parmi les talibans, en fonction d’ la géopolitique du moment.


Réagir