mercredi 5 février 2014 - par Qamarad

Triste anniversaire

80 ans après la répression du 6 février 1934

 

 

Replaçons-nous dans le contexte de l’(notre) époque :

 

"Le changement de gouvernement fait suite à la découverte, un mois plus tôt, du cadavre d’un escroc, Stavisky. L’opinion publique soupçonne - à tort - les ministres et les députés d’avoir trempé dans ses combines. Sa méfiance est exacerbée par l’annonce de la mutation du préfet de police Chiappe, suspect de mansuétude à l’égard des « ligues ».

 

Ces ligues - mouvements politiques de masse - rassemblent les mécontents de tout poil. Elles se sont multipliées à droite comme à gauche, en marge des partis parlementaires, à la faveur de la crise économique. En signe de protestation, elles appellent à manifester le jour même de l’investiture de Daladier, à Paris, place de la Concorde, en face de la Chambre des députés (le Palais-Bourbon).

 

Parmi les organisateurs de la manifestation figure l’association d’anciens combattants Les Croix de Feu du lieutenant-colonel de La Roque, qui se veut apolitique. Ses adhérents constituent le groupe le plus nombreux. Sont aussi présents la ligue monarchiste Action française, la ligue des Jeunesses patriotes fondée en 1924 par Pierre Taittinger, conseiller municipal de Paris ainsi que le groupe Solidarité française du parfumeur François Coty, émule de Mussolini...

 

À côté de ces groupes orientés à droite ou à l’extrême-droite, on relève la présence d’un mouvement communiste, l’Association républicaine des anciens combattants. Au total 30.000 manifestants dont une bonne majorité d’anciens combattants. Tous se mobilisent sur le thème : « À bas les voleurs ! » (*) et réclament davantage de civisme, d’honnêteté..." Source : hérodote.net

 

Un tel scénario ne paraît pas obsolète, allez savoir pourquoi !

 



15 réactions


  • Phaeton Phaeton 5 février 2014 11:37

    Je ne pense pas qu’il faille plaindre ces gens, beaucoup ont eu leur chance 6 ans plus tard...


    • Mr.Kout 5 février 2014 11:43

      Et beaucoup on trahit la France, dont ce pseudo héros corrompu de Chiappe .




    • marceau 6 février 2014 14:22

       5 ans plus tard c’était la signature du Pacte germano-soviétique, les appels à la désertion , le sabotage des usines d’armements françaises par les militants du pcf, les appels à pactiser avec les allemands dés 1940 au nom de l’internationalisme prolétarien !


  • Nora Inu Nora Inu 5 février 2014 12:53
    Qamarad ,

    6 février 34 , vu de la loge ...
    (à partir de 30:56)

    • Qamarad Qamarad 5 février 2014 13:52

      bonjour nora,
      Merci pour le lien ; film bien réalisé, un peu trop explicitement propagandiste.


    • Nora Inu Nora Inu 5 février 2014 14:50

      La propagande des régimes dictatoriaux est toujours explicite . Peu de finesse .

      J’ai commencé à placer sur ma page rutube des films d’animation de propagande soviétique pour faire un article . Certains ont un message tellement explicite et menaçant (avec des images presque disney) que ça en devient agréable à regarder . Au moins on sait ce qu’ils pensent . En voici un de mes préférés .

      Alors que la propagande des pays occidentaux est plus fine , plus pernicieuse , plus vicieuse . La manipulation-lobotomisation n’en est que plus prégnante .

    • Qamarad Qamarad 5 février 2014 15:08

      "La propagande des régimes dictatoriaux est toujours explicite . Peu de finesse ."

      Certains films allemands étaient bien plus fins à l’époque, je prépare un article sur le sujet.


      J’ai commencé à placer sur ma page rutube des films d’animation de propagande soviétique pour faire un article . Certains ont un message tellement explicite et menaçant (avec des images presque disney) que ça en devient agréable à regarder . Au moins on sait ce qu’ils pensent . En voici un de mes préférés .

       Un régime s’illustre par la médiocrité totale en matière cinématographique : je pense au film soviétique sur la prise de pouvoir des bolchéviques, même si einsenstein a une certaine esthétique, je le concède . Les allemands auraient fait un meilleur boulot.


      "Alors que la propagande des pays occidentaux est plus fine , plus pernicieuse , plus vicieuse . La manipulation-lobotomisation n’en est que plus prégnante . "

      C’est vrai, mais la qualité baisse de décennies en décennies. Le dernier film en date : la vie d’adèle de kechiche. La bande-annonce a réussi à me faire gerber. Je préfère de très loin un bon vieux einsenstein ou un film parrainé par un certain Joseph (pas staline, l’autre...).


  • Nora Inu Nora Inu 5 février 2014 15:21

    "Octobre" de Eisenstein est un film à l’esthétique superbe , digne de l’expressionnisme allemand de Murnau ou Fritz Lang .

    "Alexandre Nevsky" est un chef-d’oeuvre . (j’ai un lien torrent , si ça t’intéresse)

    Le cinéma soviétique des années trente valait le cinéma allemand sur bien des points .
    Je ne parlerai pas du cinéma français qui était à son apogée .


    • Qamarad Qamarad 5 février 2014 15:37

      Pour mon article, je continuerai le visionnage de ces films et on pourra en rediscuter, notamment sur la qualité du cinéma soviétique. Content de rencontrer un fin cinéphile smiley
      Si tu as des torrents, ça m’intéresse !


    • Nora Inu Nora Inu 5 février 2014 16:12

      Alexandre Nevsky

      Le film retrace un événement phare de l’histoire russe au XIIIème siècle : l’opposition du prince Alexandre Nevski à l’invasion des chevaliers teutoniques, et notamment la bataille du lac Peïpous qui mit fin à leur expansion orientale...
      (bon site que smartorrent)
      Les courts-métrages d’animation soviétique que j’uploade sont tous en vo sous-titrés en anglais . C’est un coffret dvd ... Je vais essayer de retrouver le lien .

    • Qamarad Qamarad 5 février 2014 17:56

      Merci pour les liens, on en rediscutera !


    • LadyFel 6 février 2014 15:04

      La créature Eisenstein s’est retourné contre son maître.... regardez donc la seconde partie d’Ivan le Terrible.... celui que moi je préfère... tournée sur des pellicules Agfa prises aux Allemands...


      Pavel Lounguine a réalisé aussi son Ivan Groznyi...soit Tsar 2009..., très bon mais qui n’a pas été distribué dans ma ville... 
      En tout cas, ressortir ce vieux briscard, est-ce bien innocent ? 



    • Nora Inu Nora Inu 6 février 2014 15:12

      Ladyfel ,


      ivan le terrible d’eisenstein est aussi sur smatorrent .

    • LadyFel 6 février 2014 16:08

      J’ai cherché au plus rapide... j’ai oublié de préciser que c’est aux alentaours de 54 mn10s, qu’on arrive au meilleur : les danses débridées des Opritchnikis et la folie d’Ivan, le tsar paranoïaque... métaphore du vieux Joseph... 

      J’adore la musique de Prokofiev... 

      Le Tsar de Lounguine est plus mystique et semble-t-il encore plus fou...son délire religieux me fait penser à une critique de l’obsession actuelle de renouer avec l’Orthodoxie institutionnelle... bras spirituel de l’Etat russe...
      A noter que Lounguine a réalisé "L’île"... le plus beau film, selon moi, de la décennie , un hymne à la foi du charbonnier, stricto sensu.

  • Ilaperdulesud Prosper PaleNord 5 février 2014 16:33

    Une question me taraude le ciboulot, comment faisaient ils pour se réunir comme ça sans facebook ?
    Léon Blum, Stavisky, certainement des ancêtres de Civitas, des extrémistes haineux aux yeux injectés de sang.
    Valls a raison, nous sommes dans les annéees 30, mais de quel siècle au fait ?


Réagir