lundi 10 avril - par manu

Mélenchon en conférence avec le parti de gauche Allemand

Vendredi 23 septembre 2016, Jean-Luc Mélenchon était en déplacement à Berlin pour une conférence autour de l'Union européenne organisée par Die Linke. Il a expliqué pourquoi il défendait l'idée d'une sortie des traités européens s'articulant autour d'un plan A et d'un plan B, et a pointé du doigt la responsabilité d'Angela Merkel, de Nicolas Sarkozy et de François Hollande dans la situation économique désastreuse de l'Europe.

 

 



17 réactions


  • nainposteur 10 avril 14:21

    Là voilà toute l’escroquerie internationaliste ... Les ouvriers français et allemands n’ont rien en commun ... En revanche le haut patronnat français et allemand ont le même objectif ( tjs plus de profit ) ... L’"Internationale" ( fantasmée par les idiots gauchistes ) , ne peut-être qu’une internationale des riches ( mondialisation ) et on est en plein dedans !!!


    • pegase pegase 10 avril 16:42

      @nainposteur


      Bien dit ! 

      C’est gens là n’ont rien de la gauche ...


    • manu manu 10 avril 17:20

      @pegase

      Arrêtez de perdre votre temps la plupart des gens on compris que l’UPR n’était que les chiens chiens de la finance ; impossible d’avoir des doutes quand :

       - On connait le passé d’asselineau.

       - On sait ce qu’est l’IGF (Asselineau y travaille) lire surtout en bas "carrière offerte" et "critiques".

       - On voit tous les mensonges que vous racontez.

       - On voit comment vous défendez les traités, seul quelques fous profiteurs font ça, tel que ce belge ministre à l’UE.

       - Et surtout quand on sait que parmi ceux qui on une chance de gagner (Macron, Fillon, Mélenchon) Mélenchon est le seul à vouloir s’opposer à la dictature de l’UE et comme par hasard vous passez votre temps à lui cracher dessus.


    • jeanpiètre jeanpiètre 10 avril 18:40

      @pegase
      Le dictateur moustachu a parlé


    • Buk100 10 avril 20:29

      @nainposteur
       "Là voilà toute l’escroquerie internationaliste ... Les ouvriers français et allemands n’ont rien en commun ... En revanche le haut patronnat français et allemand ont le même objectif ( tjs plus de profit )" Par conséquent, les "ouvriers" français et allemands ont bien quelque chose en commun : un haut patronat accapareur, vorace et tout-puissant qui les spolie.


    • nainposteur 10 avril 22:14

      @manu

      En fait t’es né le 22 Avril 2012 à 20h43 , juste après le ,sans surprise , baissage de froc de Mélenchon en faveur de Hollande ...

      Je ne vais pas te faire l’affront de remonter jusqu’en 1991 ou ce traître stipendié par le PS appelait à voter Maastricht , tu risquerais de faire une syncope en découvrant le pot aux roses :->


    • nainposteur 10 avril 22:22

      @Buk100
      Par conséquent, les "ouvriers" français et allemands ont bien quelque chose en commun : un haut patronat accapareur, vorace et tout-puissant qui les spolie.

      Pas tout à fait , les allemands ont accepté , grâce à leurs partis de "gauche" , les séries de réformes Hartz ... S’ils sont heureux comme ça , tant mieux pour eux !

      En ce qui me concerne hors de question que ces réformes passent le Rhin !


    • Carmela Carmela 10 avril 22:22

      @nainposteur
      "....tu risquerais de faire une syncope en découvrant le pot aux roses  :->"

      Le temps de la poésie Mélenchon racontée par Philippe Pascot...

      https://www.youtube.com/watch?v=prYj26xBMrk


  • ged252 10 avril 14:54

    Et pourquoi Mélenchon, Poutou et Arthaud défendent-ils les ouvriers et employés : c’est à dire les prolétaires, les gens qui n’ont que leur force de travail à vendre ?
    .
    C’est que le salariat c’est le servage moderne, et même parfois l’esclavage moderne.
    En défendant les esclaves, en cherchant à améliorer les conditions de vie des esclaves, Mélenchon évite la révolte des esclaves et permet le maintien du système capitaliste.
    .
    Ces gens-là sont payé par les capitalistes : les banques et le patronat.

    Ils font le jeu de la guerre des classes en faveur du patronat. En permettant la concurrence entre ouvriers locaux et ouvriers immigrés, ils font baisser les salaires des ouvriers locaux et les appauvrissent, les rendent encore plus fragiles et précaires économiquement. 

    Dans aucun pays ils ne défendent les ouvriers du pays, En défendant l’immigration, en réalité ils combattent les ouvriers.

    .
    Il faudra aussi qu’on m’explique comment Poutou et Arthaud peuvent se payer une campagne présidentielle qui coute environ 8 millions d’Euros ... et que Poutou et Arthaud sont simples salariés.


    • pegase pegase 10 avril 16:49

      @ged252
      Ils font le jeu de la guerre des classes en faveur du patronat. En permettant la concurrence entre ouvriers locaux et ouvriers immigrés, ils font baisser les salaires des ouvriers locaux et les appauvrissent, les rendent encore plus fragiles et précaires économiquement.


      Sans parler de la scandaleuse mise en concurrence des français avec les pays asiatiques, Chine , Vietnam, Bangladesh ... Dont les taxes d’imports sont ridiculement basses faute à notre adhésion à l’UE , 2,7 à 3% de taxe alors que leurs salaires oscillent entre 35 et 150 euros, pas de vacances, pas de weekend, couverture sociale inexistante ...

      Autant dire que c’est la mort programmée de nombreux salariés français ...


  • fred fred 10 avril 16:53

    Bizarre de voir tous ces "moralistes" de salon aller en Allemagne pour faire allégeance avec ce pays ?La nature "collabo" de certains Français ?


    • hase hase 10 avril 16:59

      @fred
      Il y a une gauche en Allemagne, même si on ne vous le dit pas.


    • nainposteur 10 avril 22:10

      @hase
      Une gauche carpette alors ! vu comment elle s’est écrasée devant les séries de réformes Hartz !

      Bref , la seule Internationale viable c’est celle des riches ( mondialisation ) . Les sans dents ne peuvent porter leurs combats que dans le cadre national !


    • nainposteur 10 avril 22:28

      @hase
      Il y a une gauche en Allemagne, même si on ne vous le dit pas.

      On ne nous le dit pas , car elle est ectoplasmique !!! Il est où le smic horaire dans l’agriculture en Allemagne ????


  • siscobar siscobar 10 avril 16:59

    C’est vrai qu’il y a quelque chose de séduisant dans le discours de Mélenchon. je comprends les gens autours de moi et une grande masse de gens le soutiennent.
    Mais le projet qu’il propose est irréalisable et n’est qu’une perte de temps.

     Penser que tous les membres de l’union européenne vont accepter a l’unanimité de sortir des traités alors que certains d’entre eux sont rentré presque exclusivement pour bénéficier de l’enveloppe financière de l’union européenne, est une illusion. Chacun défendra ses intérêts et c’est normal. Et puis vouloir imposer son idéologie par le menace (celle de vouloir quitter l’UE si nous n’obtenions pas ce que l’on veut) n’est pas très sage pour un homme d’état. Du moins c’est mon avis.

    Quoi qu’il en soit je pense qu’il sera forcé de passer a son plan B et il le sait.

    Seulement d’ici la , avec une 3 eme Guerre qui se dessine plus qu’hier et moins que demain, il y aura d’autre priorité que celle de parler de la sortie de l’union européenne. Et après cette guerre, si elle a lieu bien sur, ce sera même has been d’aborder le sujet et je suis sur qu’il sera, lui le grand mondialiste, la main sur le cœur, le fervent défenseur d’un gouvernement mondial pour que les horreurs de la guerre ne puissent plus ressurgir.


  • laertes 10 avril 17:51

    Mais où est passée la magnifique Sahra Wagenknecht avec sa classe, sa force et ses merveilleux tailleurs qui lui vont............. si bien... ?


  • Hieronymus Hieronymus 10 avril 19:38

    Mélenchon est un traître et un escroc
    souvenez vous toujours de ceci :

    https://www.youtube.com/watch?v=MMURuQ_d_Gw

    aujourd’hui il nous la joue révolutionnaire de gôche, c’est faire oublier que pendant des décennies il a profité du statut d’élu du PS en avalisant tout le train de "réformes" de ce parti à l’époque, alors son numéro, qui y croit ?

    à cause de lui en 2012 le président le plus catastrophique que la France ait jamais connu a été lu sans barguiner, négociation zéro, concession zéro, on en a alors repris pour 5 ans de ce faux clivage gauche/droite avec un pays qui s’enfonce encore un peu plus vers le chaos, une dégradation qui s’est accélérée, un abime qui s’ouvre ..

    avez vous déjà tout oublié ?


Réagir