vendredi 24 février 2012 - par Clémentine

Marine Le Pen refuse de débattre avec le "leurre" Mélenchon

Marine Le Pen était l’invitée, jeudi soir, de l’émission Des paroles et des actes sur France 2. A notre époque de politique spectacle, c’est le non-affrontement avec Jean-Luc Mélenchon qui retiendra l’attention, alors que ce fut le moment creux de l’émission. Il est vrai qu'on n'avait jamais vu un politique refuser, sur un plateau de télévision, de débattre avec un autre. Certains diront que Marine Le Pen a eu tort de refuser le jeu démocratique ; d'autres penseront qu'elle a eu raison de profiter de ce face-à-face qu'on lui a imposé pour dénoncer, devant les Français, l'attitude de plus en plus insultante et "antirépublicaine" de Jean-Luc Mélenchon, ainsi que les dérives de la télévision-spectacle.

 

Après un premier débat de bonne tenue face à Henri Guaino (UMP), Marine Le Pen a refusé, comme elle l’avait annoncé, de débattre avec le candidat du Front de Gauche. Elle a avancé trois motifs : d’abord, étant en position d’accéder au second tour de la présidentielle, elle aurait préféré débattre avec des candidats également susceptibles d’y accéder, afin, on l’imagine, de renforcer sa stature. Il est vrai qu’on n’imagine pas France 2 organiser un débat entre Nicolas Sarkozy et Eva Joly, ou entre François Hollande et Dominique de Villepin...

 

Ensuite, Jean-Luc Mélenchon a adopté une stratégie très agressive à son encontre, au point de l’insulter presque systématiquement à chacune de ses sorties. Le 19 février sur LCP, il a ainsi déclaré qu’il allait "lui pourrir la vie jusqu’au dernier jour" :

 


 

"Semi-démente", "fasciste", "barbare", etc., la coupe était pleine pour la candidate du FN, qui est en procès avec l’ancien sénateur socialiste, qu’elle accuse surtout d’insulter à travers elle des millions d’électeurs et environ 40% des ouvriers français qui s’apprêteraient à voter pour elle, selon certains sondages. Sans compter la violence dont se rendent parfois coupables les militants du Front de Gauche lors de ses meetings.

 

D’ailleurs, Jean-Luc Mélenchon n’a pas condamné la récente agression de Nicolas Dupont-Aignan lors d’une manifestation de soutien au peuple grec. Selon lui, NDA aurait dû être plus prudent et comprendre par lui-même qu’un gars comme lui (de droite et souverainiste) n’avait pas à se mélanger avec ses militants :

Je suis arrivé après que Nicolas Dupont-Aignan ait été mal reçu, je ne sais par qui, ni de quel parti, ni comment. Je suis désolé qu’il ait été maltraité. Mais il lui revient de savoir que personne parmi nous n’aime la confusion des genres politiques. Il aurait dû y penser. Il aurait dû organiser sa présence de son côté avec les militants de son parti. Personne ne les aurait empêchés de le faire. Mais venir au milieu des nôtres, comme s’il était chez lui : non. Ce n’est pas raisonnable pour lui de ne pas l’avoir compris tout seul. Aucun de nous n’a envie de donner prise aux insupportables amalgames qui font les délices de la presse « oui-oui » qui met dans un même sac « souverainiste » ou « populiste » tout ce qui s’oppose à leur cruel aveuglement. Et devant le martyr des Grecs nous mettons en cause le capitalisme de notre époque, français, allemand et nord-américain en particulier. Pas les billevesées des frustrations nationalistes. Nous ne voulons pas être récupérés. Nous sommes internationalistes.

 

Enfin, Marine Le Pen a refusé de débattre avec "un leurre", considérant que Jean-Luc Mélenchon n’était pas un vrai candidat, mais un rabatteur de voix au second tour pour le candidat du Parti socialiste François Hollande, qui défend pourtant une politique libérale et qui a signé tous les traités européens que prétend combattre Mélenchon. Selon Marine Le Pen, Mélenchon est une "imposture", au même titre que les rabatteurs de voix de l’UMP que sont Christine Boutin, Hervé Morin ou Frédéric Nihous.

 

Il est vrai que d’ordinaire, l’émission présentée par David Pujadas n’organise qu’un seul débat, et que celui qui fut ajouté en fin de soirée avec Mélenchon ressemblait à un coup marketing pour la chaîne publique, en quête d’audimat. Marine Le Pen ne manqua pas de le faire remarquer, traçant un parallèle entre cette mascarade et le fameux débat entre Jean-Marie Le Pen et Bernard Tapie, pour lequel Paul Amar avait ramené des gants de boxe. Marine Le Pen a jugé que David Pujadas s’était déshonoré en se comportant comme Paul Amar en son temps.

 

Marine Le Pen a posé deux conditions pour accepter le débat avec Jean-Luc Mélenchon : d’abord, qu’il présente ses excuses aux électeurs qu’il avait insultés, ensuite qu’il annonce solennellement qu’il n’appellerait pas à voter pour François Hollande au second tour de l’élection présidentielle, prouvant par ce geste qu’il serait un vrai candidat. Mélenchon refusa, redoublant d’injures, et promettant au contraire de faire élire le candidat socialiste dans l’hypothèse, très probable, où il finirait devant lui.

 

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se sont tous deux opposés au MES, mais le candidat d’extrême gauche se ralliera donc au candidat libéral du PS, qui va sans doute permettre son adoption. Comme quoi, le MES ne doit pas être un sujet si important... Privé de débat, Mélenchon repartit la queue entre les jambes.

 

Marine Le Pen a fait quelques révélations sur ce que pourrait être son futur gouvernement. Elle a annoncé que son Premier ministre ne serait pas issu du Front national. Elle a aussi précisé que ni Jean-Marie Le Pen, ni son compagnon Louis Aliot ne ferait partie du gouvernement. Elle a clairement marqué sa ligne idéologique : la défense de la France et de la nation contre le mondialisme.

 

Sa grande force dans cette émission a sans doute été sa critique du système médiatique, une attitude courageuse très rare chez les politiques, que l’on avait déjà vue chez François Bayrou ou Jean-Luc Mélenchon. Elle a, subrepticement, fait référence à l’appartenance de David Pujadas au club Le Siècle, pour dénoncer le "suivisme" des journalistes vis-à-vis de l’idéologie dominante, dans une posture qu’elle avait déjà eue quelques jours plus tôt face à Ruth Elkrief.

 

Son point faible réside sans doute dans son programme économique, qu’elle a eu du mal à rendre clair face à un François Lenglet coriace. Refusant de répondre sur la référence de son père à Robert Brasillach, elle a touché là à une autre de ses limites : son appartenance à un parti dont elle assume tout, mais dont certains aspects sulfureux continueront encore longtemps de l’entraver dans sa quête de pouvoir.

 

Débat avec Henri Guaino :

 


 

Echange sur l’économie avec François Lenglet :

 


 

Alors qu’on lui demande si elle appelle au départ de Bachar el-Assad en Syrie, Marine Le Pen tient à nuancer sa réponse...

 



100 réactions


  • Darwa 24 février 2012 01:19

    Grave erreur politique de Marine Le Pen sur ce coup. Elle s’est décrédibilisée. Le débat ça ne se refuse pas. Grave erreur stratégique et politique. Elle va perdre des voix la dessus. Je vois pas comment elle peut justifier sa réaction. D’accord elle se fait insulter, d’accord elle est diabolisée mais il me semble que c’est le jeu de la politique qui de tout temps fait appelle par)ci par là aux invectives. Les débats politiques étaient même plus dures avant. Au-delà de cette monumentale erreur, elle a plutôt bien gérée sons débat mais il me semble que Mélenchon à mis le point sur des contradiction énormes entre le discours de Marine et les actions du FN lors des votes d’amendement. Puis son programme d’un point de vue économique se défends mais elle néglige trop la technique. Face à Lenglet elle aurait pu lé démonter facilement.


    • Hieronymus Hieronymus 24 février 2012 01:40

      Darwa

      le débat impose des règles de bienséance et de respect mutuel, de courtoisie et de politesse aussi, si votre interlocuteur ne respecte pas ces règles élémentaires, vous ètes parfaitement dans votre droit de refuser de débattre avec lui et mème de l’ignorer sciemment ..

      je n’ai regardé la vidéo que 5mn, je dois dire que j’ai trouvé Mélenchon 10 fois pire que d’hab, il avait fait d’une gouaille agressive sa marque de fabrique, encore se donnait-il en mème temps des airs bon enfant qui laissait croire à une profonde humanité de sa part, or ce soir je l’ai trouvé absolument ignoble, éructant de haine et de mépris en permanence, sa figure traversée par un rictus horrible, faut-il que les gens soient vicieux ou pervers pour s’enthousiasmer d’avoir pour représentant un tel guignol ?

      ce débat était une honte pour la chaine publique qui l’a organisé, il n’y a pas d’autre mot !


    • Rodrigue Rodrigue 24 février 2012 01:48

      Marine Le Pen a été exceptionnelle face au pitre Mélenchon. Le débat démocratique demande un minimum de respect. Quand on insulte son adversaire en permanence (et ses électeurs, 40% des ouvriers), la candidate visée a le devoir de marquer le coup et de dire STOP ! Elle a très bien fait. Comme elle a très bien su renvoyer Pujadas dans les cordes. Ce débat n’avait dès le départ aucun sens, c’était prévu pour être du spectacle (le vrai débat ayant eu lieu avec Guaino), elle a bien fait de le dire. Au passage, les propos de Mélenchon sur l’agression de NDA sont ODIEUX : ce grand humaniste qui prône la SÉGRÉGATION politique, c’est du joli... C’est pas avec un tocard sectaire comme lui que l’alternance viendra.


    • Darwa 24 février 2012 01:48

      Mouai je suis pa trop de votre avis. La politique c’est pas pour les bisounours, la courtoisie, la bienséance etc c’est que de la façade, la politique c’est un monde requin, de piranha, faut bouffer tout le monde pour arriver au pouvoir et ce d’autant plus que la situation l’exige plus que jamais. Face des des politiques incapables nou conduisant là ou on est il faut de la rage et débattre avec tout le monde et démontrer sa puissance. Sur ce coup là Marine Le Pen à failli là ou Mélenchon à plutôt réussi.


    • ffi 24 février 2012 02:03

      Darwa,
      si c’est ta conception de la politique, alors ne te plaint pas de ton asservissement.
      Mieux vaut que la politique soit noble plutôt qu’ignoble.


    • lsga lsga 24 février 2012 02:09

      elle était tellement minable...
      même cette fiotte de Pujadas a réussis a la remettre en place, sans parler de l’autre lèche botte de Gisbert qui l’a mené à la baguette.

      Même sans la raclée historique que Mélenchon lui a mis, elle était humiliée, ridiculisée.

      Dans l’histoire de la TV française, je ne suis pas sûr qu’il y ai déjà eu une telle déculottée.

      Tout le net se marre déjà :

      http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-94095062-1-0-1-0-france2-melenchon-lepen-round-1.htm

      Bravo Ségolène Lepen, j’ai rarement autant rit dans ma vie.

       smiley smiley smiley smiley smiley


    • lsga lsga 24 février 2012 02:39

      niveau tactique ?

      MAIS ELLE VIENT DE SE FAIRE HUMILIER PUBLIQUEMENT PENDANT UNE HEURE ET DEMI.

      Tout le monde l’a vu.
      Bref, quand vous verrez la gueule de vos sondages dans les jours qui viennent, vous allez comprendre à quel point ce qui s’est passé est grave pour vous.

      http://www.jeuxvideo.com/forums/1-50-94095062-1-0-1-0-france2-melenchon-lepen-round-1.htm


    • ffi 24 février 2012 03:06

      Être humilié n’est pas nécessairement un désavantage en politique.
      Surtout quand c’est un mâle qui humilie une faible femme.
      Quel misogyne, ce Mélanchon. Quel rustre !
      J’ignorais que l’élection était ouvertes aux ours mal léchés.


    • lsga lsga 24 février 2012 03:10

      ayé !
      tu viens de l’avouer : ELLE S’EST FAITE HUMILIER VIOLEMMENT.

      C’était pas trop un désavantage pour Ségolène Royale et ses électeurs bobo droit de l’hommiste.

      Mais là, pour Ségolène Lepen, la fille à papa de Neuilly sur Seine qui cherche à se faire passer pour une grosse dure : les conséquences vont être savoureuses.

      Elle vient de se suicider en directe.

      http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/2012/02/mlp.jpg


    • ffi 24 février 2012 03:33

      Pas de problème : pour moi, ce n’est pas l’humilié qui est en faute, mais celui qui humilie.
       
      Celui qui sait être humilié sans s’affecter outre mesure a de l’humilité, ce qui est beaucoup mieux de mon point de vue qu’ un orgueilleux soupe au lait qui éructe à la moindre éraflure...


    • Alsace Alsace 24 février 2012 05:50

      je suis assez d’accord avec vous Darwa. Franchement, si le reste de l’émission est passable, la séquence face à Mélanchon était vraiment pitoyable, particulièrement pour Marine. Le long monologue sans queue ni tête dans lequel elle s’est lancée semble avoir duré presque 10 minutes tout cela pour dire qu’elle refusait le débat. Bref, j’ai trouvé cela exaspérant au point d’éteindre le poste de TV. Ce n’est que mon avis.


    • bebol bebol 24 février 2012 07:22

      Je suis assez d’accord avec vous, Alsace.
       
      Le Pen semble hésitante, quelque peu apeurée face à Mélenchon. Ses évitements de regard, sa soif inextinguible, son débit quasi-automatique me font penser qu’elle craignait Mélenchon. Pour quelles raisons ? Ca, je ne saurais trop dire.
       
      Il faut cependant ajouter quelque chose sur ce dit Mélenchon : il est effectivement vulgaire, agressif, et, par-dessus tout, fourbe : écoutez ses explications sur son ralliement au PS pour le second tour ! Fourbe car il prétend faire cela pour un sublime idéal moral qui le ferait nécessairement rallier le PS s’il ne parvenait au second tour. Alors que, bien évidemment (comme je le pense depuis longtemps et là, je suis tout à fait d’accord avec Le Pen), tout son travail, depuis des mois et des mois, n’a jamais été que de d’amener dans son giron des citoyens hésitants face à la "pensée PS" en radicalisant fortement son propos et en se démarquant par là de ce dit PS, pour, au second tour, les exhorter à voter Hollande et les amener donc à se faire, pour un nouveau quinquennat, se faire sodomiser par le double de Sarkozy...
       
      La seule différence que je vois entre eux est que Le Pen joue cette élection uniquement pour son parti quand l’autre le fait pour celui qu’il prétend avoir quitté. Tout le reste les font se ressembler : des paroles venteuses, des manières prétendument populistes, et un besoin malsain de faire appel à une base ouvrière (dont je suis) dont il ne connaisse pourtant que les chiffres statistiques sans en connaître pour autant les véritables aspirations.


    • 59jeannot 24 février 2012 08:24

      La pôvre petite fille à son papa ; le vilain monsieur lui a dit des gros mots, alors elle boude.
      Inutile de vérifier les argument de la madame, faut la croire sur parole. ; en fait elle bafouille tellement ses explications qu’on n’y comprend goutte.
      En réalité " quand une milliardaire et un ouvrier votent identiquement, l’un des deux se trompe"


    • RepublicainVox RepublicainVox 24 février 2012 08:42

      Moi j’ai trouvé Marine Le Pen trés bien.


    • william7 24 février 2012 09:17

      Je sais que les frontistes sont rarement de bonne foi, mais accuser Melenchon, sur le plateau d’agressivité, alors qu’il n’a fait que répondre au mépris de Le Pen et aligner des arguments, est tout bonnement ahurissant.

      Ensuite, si monsieur Mélenchon n’est pas légitime pour lui parler parce qu’il ne serait qu’à 7-9 % dans les sondages, en quoi serait-elle légitime pour parler à ceux qui sont devant elles dans ces mêmes sondages, tout ceci est pathétique.

      Par ailleurs, en refusant le débat et en méprisant Melenchon, elle méprise les électeurs du front de gauche.

      Enfin, comme je le disais, Le FN qui se la joue vierge effarouchée en matière d’insulte public, c’est à mourir de rire.


    • l'argentin l’argentin 24 février 2012 10:18

      lLe débat avec Mélenchon était ridicule car déjà Madame Lepen est mal placée pour donner des leçons de politesse, n’est ce pas son père qui a traité (même si je haie ce type) Cohn Bendit de " Pédophile" en plein parlement Européen . Ensuite Monsieur Mélenchon a attaqué à la manière d’un pitbull enragé allant même jusqu’à ressortir le fameux mot qui tue : "antisémite" ! Bref un grand théâtre minable de part et d’autre qui laisse de plus en plus l’impression que la seule chose voulue par le système c’est un deuxième tour LePen, Hollande. Regardez la complicité qu’il ya eu entre Guaino et LePen ou finalement il a dit qu’il était d’accord avec le constat mais pas avec les solutions. Regardez Sarkozy qui fait tout pour perdre alignant des propositions complètements impopulaires. Je ne sais pas si MLP est manipulée consciement (comme le pense Asselineau) ou pas (comme je le pense) mais le fait est que le système veut un hollande élu au deuxième tour face à MLP avec 80 ou 70 % et un taux de participation de 80 à 90 %. La légitimité du peuple, c’est ça qu’il cherche pour continuer le pillage !! le seul moyen pour briser leurs plans c’est de ne pas voter le 22 avril et de manifester devant les mairies pour que soit reconnu le vote blanc ..


    • Hijack ... Hijack 24 février 2012 11:51

      Hieronymus

      OK, mais Marine, dans ce cas ... n’aurait-elle pas dû laisser au téléspectateur, aux fans de juger ... ???

      Si elle s’était comportée un peu plus dignement ... elle serait sortie gagnante sur quelques points ... là, elle sort perdante de tous les côtés.

      Résultat : tu vas le voir aux prochains sondages ... même si je n’y prête pas attention.


    • luxum 24 février 2012 12:38

      @ bebol

      Eh oui hélas le salut ne viendra ni de Mélenchon ni de Marine LePen. Tous les deux appartienne au système et applique l’adage "diviser pour mieux régner". Le clivage gauche/droite et c’est valable pour les extrêmes, les "fronts" n’’est qu’une illusion destiné à faire croire que l’enjeu se trouve là. MLP a au moins eu la bonne idée de souligner que le vrai schisme désormais se fait entre mondialiste et patriote. Elle a aussi fait une allusion au Siècle ce qui est, pour moi, un bon point pour elle.

      Mais encore une fois ce n’est pas en votant Marine ou Jean-Luc qu’on se sortira de la merde mais en se rassemblant temporairement sous la bannière UPR pour sortir sereinement de l’eurodictature.


    • La mouche du coche la mouche du coche 24 février 2012 12:48

      Je ne vois pas où Mme Le Pen s’est décrédibilisée. J’ai trouvé très courageux au contraire de rester de longues minutes sans répondre à son adversaire. Cela avait de la dignité.
      .
      Bon, tout le monde retiendra de tout ça que M. Melenchon est un leurre, et c’est la réalité.


    • Darwa 24 février 2012 12:53

      Ma conception de la politique est tout autre mais force est de constater que pour arriver au pouvoir dans ce pays faut démontrer une force incroyable si l’on n’est pas de l’UMP ni du PS. C’est pour ça que MArine Le Pen a failli, elle avait une occasion de casser Mélenchon mais Mélenchon à gagné. Point final la politique c’est la guerre de nos jours en tous cas à Bruxelles les gars ils savent ça.


    • 59jeannot 24 février 2012 13:19

      Je ne reviens pas sur la nullité de Lepen ; cela fait quarante ans que le FN ne sert à rien, si ce n’est qu’à enregistrer quelques votes protestataires tout aussi inutiles. Les pénibles tentatives d’explication de la fille à papa confirme le niveau zéro de son programme.
      Perso, je salue le calme de JL Mélenchon, face à cette pleurnicharde qui refuse tout débat , faute d’arguments solides à présenter.
       Certes, quelques fois, Mélenchon utilise un langage,disons " fleuri", mais, enfin, une campagne électorale, d’autant plus présidentielle, n’est pas un cours de catéchisme, on s’échange des coups, et Jean Luc en prend souvent plus que son compte. Si Lepen a peur, qu’elle se réfugie sous les jupes de son père.


    • La mouche du coche la mouche du coche 24 février 2012 13:33

      Etes-vous sûr d’avoir regarder l’émission ? C’est Mme Le Pen qui est restée calme et M. Melenchon qui boxait dans le vide. Il a dût avoir un grand moment de solitude.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 15:01

      Qui a humilié qui, on s’ en fout, ça c’ est de la politique spectacle, l’ important de cette vidéo est que Melenchon s’ est dévoilé en disant qu’ il s’ unira avec Hollande ( ou Poutou ce qui m’ a bien fait rire ) au second tours.
      Melenchon est un rabatteur !Qu’ on ne vienne pas m’ accuser de faire le jeu du FN, il a été très clair.


    • Maldoror Maldoror 24 février 2012 15:09

      MLP a été nulle durant cette émission.

      Ce qui me tue c’est que je partage en grande partie le positionnement économique qu’elle tient, mais que sa culture en la matière n’est pas à la hauteur donc elle ne peut défendre ses choix avec l’efficacité nécessaire, surtout quand ça devient pointu. Sur ce sujet il faudrait un Jacques Sapir par ex. ou un spécialiste de son équipe.

      Pour le reste, elle s’est faite massacrée face à Mélenchon du fait d’une absence totale de stratégie de sa part, c’est un peut comme si un boxeur refusait le combat tout en montant sur le ring les poings attachés et dans le dos.
      Et c’est pas en se tournant vers l’arbitre qu’elle esquivera les coups.

      Franchement ça me laisse perplexe quant à son équipe stratégique et à elle même...

      Dans cette situation il n’y avait pas 36 solutions possibles :

      soit 1) elle refuse le débat et quitte le plateau au moment du débat VS Mélenchon, soit 2) elle l’accepte et rend coup pour coup,

      mais ce non-choix là c’était vraiment la pire chose à faire.

      Bref, une mauvaise prestation de sa part.

      P.S : et quant à Guaino, elle ne lui est pas suffisamment rentrée dedans.


    • epicure 24 février 2012 15:50

      @par Mjöllnir (xxx.xxx.xxx.5) 24 février 02:27

      oui c’est vrai qu’elle a été forte qu’elle était incapable de répondre aux questions politiques que lui a posé Mélenchon.
      A part de lui renvoyer des arguments fallacieux, elle n’a rien dit au niveau politique.


    • epicure 24 février 2012 16:00

      par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 15:01

      bon voilà la réaction d’un gars qui comprend rien à la politique.

      Il a pourtant une position claire, c’est une convention entre toute la gauche : le vote au second tour pour le candidat le plus à gauche, donc le candidat avec qui il y a le plus d’affinités, même s’il peut y avoir de grosses divergences sur certains sujets.
      Pour le FdG :
      Bayrou c’est pire que Hollande
      sarkozy c’est pire que Bayrou
      et l’extrême droite, donc lepen, c’est pire que Sarkozy

      Au second tour quand on n’a pas son candidat préféré on vote normalement pour celui qu’on considère le moins pire, donc dans ce cas ce devrait être hollande, sauf si Mélenchon fait une percée fulgurante.

      Il n’y a pas d’alliance possible entre le Fdg et lepen, car les idées sont totalement opposées, c’est ce qu’il a amené par ses questions à marine lepen auxquelles elle n’a pas osé répondre, ce qui aurait montré les contradictions entre ses postures et le fond de sa politique.


    • epicure 24 février 2012 16:06

      par ffi (xxx.xxx.xxx.3) 24 février 03:06
      réponse comique
      marine lepen une faible femme ?
      mais que fait elle à se présenter comme présidentiable, si elle pisse dans sa culotte devant le premier mâââle sûr de lui ?

      Non c’était un homme politique sûr de ses convictions qui a mis devant ses responsabilités politiques un adversaire qui se vante de pouvoir être au second tour. Et elle a esquivé toute responsabilité quand aux position politique de son parti sur des points précis.
      C’est plus facile de fanfaronner sur des généralités comme l’identité nationale etc.... pour attirer le gogo, mais dés qu’on rentre dans le détail, c’est moins reluisant, et on retrouve une politique d’extrême droite classique basée sur les inégalités, donc qui n’a rien à faire des faibles.


    • epicure 24 février 2012 16:14

      par lecorrecteur (xxx.xxx.xxx.127) 24 février 14:15

      Celui qui se fait humilier c’est celui ou celle qui ne regarde pas son adversaire, qui fuit, et non la personne sûre d’elle qui rigole de l’attitude fuyante de son adversaire.
      Qui s’est qui a le regard baissé dans ses papiers pendant que l’autre parle ? c’est lepen, c’est une attitude de fuite, on fuit pas quand on humilie son adversaire.

      Donc celle qui s’est faite humiliée c’est lepen et non Mélenchon, au cas où tu n’aurais pas visionné le débat, même dans l’assistance ça riait de l’attitude fuyante de lepen.

      En refusant de répondre aux question elle a perdu d’elle même le débat.
      Si elle avait du courage, des idées à défendre elle aurait pu lui répondre, mais elle n’a pas eu le courage de le faire.

      Le spectacle de lepen face à Mélenchon,, c’est l’attitude typique d’un manipulateur qui veut éviter de répondre de ses actes, paroles, idées. Ça la grandit pas. Ca montre juste qu’elle ne se sentait pas de taille à défendre ses idées face à Mélenchon.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 16:20

      @Epicure
      Et moi je te répond que ta réaction est celle de quelqu’ un qui ne comprend la politique que dans les bibliothèques et ne l’ appréhende pas dans sa réalité.
      Il faut t’ expliquer le concept d’ alternance unique ?Regarde aux Etas-unis, parti républicain et parti démocrate, c’ est la quintessence de ce système, càd deux parti se disputant sur le port d’ armes ou le mariage homosexuels pour montrer aux ploucs qu’ ils sont différents alors qu’ ils sont soumis de la même manière à Wall street.
      L’ UMPS, c’ est pareil, t’ a vu la déclaration de Hollande sur la finance ?Tu pense qu’ il est différent de Sarko sur l’ économie, sur l’ Europe, sur la politique étrangère ? Oui il y’ a des nuances, mais pas de différences fondamentales.Le clivage gauche droite sociétal, c’ est juste pour entuber les ploucs que nous sommes, il faut le comprendre.
      Sort de ta bibliothèque et de tes bouquins de science politique, des concepts gauche droite historique qui ne veulent plus rien dire, et vois la réalité.L’ alternance unique UMPS est complètement soumis aux oligarques financiers et appeler à s’ unir avec l’ une ou l’ autre des factions qui la constituent, c’ est de la haute trahison.


    • xxadxx 24 février 2012 19:18

      Bravo Lepen !! Noter c’est faire connaître !!


    • onetwo onetwo 25 février 2012 00:38

      Jacques Sapir votera pour Mélenchon. Il a fait parti de son comité de soutien pour les dernières européennes.


    • onetwo onetwo 25 février 2012 00:39

      Mélenchon rabbateur de voix pour Poutou ! Mélenchon complice du système !


    • epicure 25 février 2012 16:57

      par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 16:20


      Non c’est toi qui ne comprend rien à la politique car apparentement tu ne t’intéresses pas aux motivations des mouvements politiques, tu te contente de la superficialité des discours et positions. Tu passe à côté donc du pourquoi du comment.

      J’ai une certaine culture politique, que je ne prétend pas exhaustive, je peux appréhender ce qui motive les gens de gauche dans leur engagement politique, même les fondements idéologique des divers grandes familles idéologiques, tout ce qui te passe au dessus de la tête au vu de tes messages.

      Bon trouves moi un de mes messages où je dis que les états-unis sont un modèle démocratique idéal, j’ai déjà critiqué l’alternance américaine donc tes pseudo leçons tu te les gardes.

      Tu reproches à mélenchon de voter pour le candidat le moins pire au second tour s’il n’y est pas , donc ta critique est nulle est non advenue.

      Tu crois que les électeurs de mélenchon vont voter sarkozy ? si oui tu prouves que j’ai raison, que tu ne comprend rien à la politique.

      Quand à hollande, lepen, vu que l’extrême droite représente tout ce que exècre la gauche, et que mélenchon connait le vrai visage du FN, au delà des discours, il appellera toujours à battre le FN.

      Donc s’il appelle à voter pour hollande, ce n’est pas par plaisir, mais par réalisme. Mais ça tu ne veux pas le comprendre tu reste coincé dans un schéma théorique limité.

      Mélenchon est très critique contre hollande sur sa mollesse face au capitalisme, donc tes accusations contre lui sont mensongères.


    • epicure 25 février 2012 17:12

      @par lecorrecteur (xxx.xxx.xxx.127) 24 février 17:37

      Mais enfin arrêtes de t’illusionner, si elle avait eu le courage de répondre sur des arguments politiques, elle se serait faite laminer, c’est pour ça que mélenchon était venu, pour montrer les contradictions entre la propagande d’un côté, qui vise un public large, et la réalité politique d’un parti qui reste le représentant de l’extrême droite.

      Donc la seule façon qu’elle a eu pour ne pas montrer sa faiblesse politique, cela a été de ne pas débattre, de trouver tous les arguments fallacieux pour éviter de débattre.

      Ah enfin un point sur lequel on est d’accord : le parti qui a le plus de point commun avec les musulmans c’est le FN, heureux de te l’entendre dire. Parce que les musulmans les plus bigots font partie de l’extrême droite, en fait l’extrême droite réactionnaire.

      Sinon je te rappelle que c’est le FN qui ne veut pas des immigrés, et que la place de la femme au foyer ou pas sont deux problèmes indépendants, donc je ne vois pas la cohérence de tes propos.

      Pour info, la France est l’un des pays européen avec la plus forte natalité, donc tu peux garder tes leçons sur la natalité à la France.

      Mais alors pourquoi soutenir marine lepen si elle soutient une idéologie dégénérée alors ? Puisque c’est elle qui veut renvoyer les immigrés.

      Vraiment tu te contredis là, ceci n’a pas de sens.

      Riposte laïque eux sont plus cohérents, ils sont contre les islamistes parce qu’ils ont des idées nauséabondes d’extrême droite.


    • maQiavel machiavel1983 25 février 2012 17:41

      @epicure 

      Si tu considères que le PS est de gauche, alors la discussion est inutile !

  • ffi 24 février 2012 01:33

    Pour Méluch, l’embryon est inférieur à la femme. Ce n’est pas un être vivant, c’est un pustule... Et après, il nous parle de protection des plus faibles ?
     
    Les mesures politiques visant à entraver les naissances font parties des critère pour caractériser les crimes de génocide.... Et après, Méluch veut se présenter comme l’adversaire du Nazisme ? Mais l’avortement et l’euthanasie sont des mesures prises par les Nazies... pour se débarrasser des gens "impurs"... C’est dire...
     
    Hollande lui-même veut autoriser la recherche sur les embryons... Pour en faire du savon ?
     
    La chosification de l’homme, voilà logiquement le produit de l’idéologie matérialiste.. C’est cette chosification de l’humanité qui est le préalable à sa marchandisation totale. Tant la gauche que la droite ont participé à cette marchandisation de l’homme.
     
    Mais la gauche présente cette marchandisation comme la solution, si couvert d’un vernis égalitaire. Tandis que la droite y répugne, tout en l’appelant de ses voeux pour raison de profits marchands.


    • ffi 24 février 2012 01:39

      Note : prolétaire, étymologie -> pro alere = latin "à nourrir".
      L’avortement pour tous, c’est la propagande pour le génocide des prolétaires...


    • lsga lsga 24 février 2012 02:14

      La pustule inférieure sur ce plateau ça clairement été votre candidate.

      Franchement, des fois, j’ai eu mal pour vous.

      Elle a été tellement nulle, mais tellement lamentable, elle s’est faite tellement humiliée, ridiculisée, lynchée...

      Vous avez mis à la tête de l’Extrême Droite française une Fille à Papa minable, incapable de s’exprimer clairement, incapable de capter l’attention, incapable de regarder dans les yeux Mélenchon, incapable de débattre.

      Vous avez choisi une faible, une minable, une pistonnée ridicule sans talents et sans mérite. Goldnish, Mégret ou Karl Lang aurait fait 1000x mieux que cette petite arriviste parachutée par son papa chéri à la tête de son parti Néo-Nazi.

      Accrochez vous : les sondages vont décrocher.


    • ffi 24 février 2012 02:26

      Ce n’est pas ma candidate, je suis pour le Roi...
      C’est pour cela que je sais distinguer les nobles des ignobles.
       
      L’avortement, soit le génocide des prolétaires, pour transformer leurs embryons en savon, ne peut être du fait que des ignobles...
       
      Creusez donc les sujets, vous n’y verrez que fausses générosités.


    • lsga lsga 24 février 2012 02:36

      putain....

      Ta candidate vient de se prendre une raclée monumentale, elle vient de se faire humilier publiquement pendant une heure et demi, elle a refusé de débattre sur les questions d’avortement : et toi tout ce que tu trouves à faire c’est détourner le sujet sur des histoires embrouillées de complotisme sur les foetus humain que personne ne comprend à part toi ?

      REDESCEND SUR TERRE !

      Les franc-maçons juifs qui complotent des foetus humains avec les américains marxistes d’URSS pour contrôler mentalement les satanistes pédophiles qui veulent détruire la France : ça n’intéresse que vous.

      Vous venez de vous faire humilier.
      Votre candidate est NULLE.

      Tu es aristocrate ? Comment, dis moi, comment le Front National a-t-il pu laisser cette minable fille à papa sans mérite et sans talent prendre le contrôle de l’extrême droite française ?

      Vous avez commis la même erreur que les socialistes en 2007, vous avez choisi :
      SEGOLENE LEPEN.


    • ffi 24 février 2012 02:56

      Je ne suis pas Aristocrate, mais RSAste, je suis un transfuge du PS passé au royalisme...
       
      J’en connais beaucoup du front de gauche, vu que j’ai soutenu la motion C aux élections internes du PS, motion qu’a trahi Mélenchon 2 jours avant le premier tour....
       
      Le FN a eu fin nez de mettre en place MLP, car cela permet une continuité dans sa lutte politique : on sait que construire un parti est très long, et donc assurer cette construction sur plusieurs générations est un avantage certain, puisque cela évite les "neutralisations".
       
      Prenez par exemple la lutte contre les oligarchies féodales : c’est un effort continue sur plus de 20 générations à partir de la création de l’état...
       
      Sinon, c’est un fait historique : l’avortement est une législation introduite par les Nazies pour se débarrasser des impurs... Les faits sont têtus, vois-tu. Donc, dénoncer sans cesse les Nazies, tout en généralisant leur politique à tous, ce n’est pas très cohérent, ne crois-tu pas ?
       
      Après, la judéo-franc-maçonnerie, je m’en tape. Ce qui m’importe, ce sont les politiques qui sont appliquées. Il sera temps d’en déterminer les responsables effectifs, au-delà des catégories fantasmées, plus tard. De mon point de vue, un responsable est une personne en chair et en os, non une catégorie.


    • lsga lsga 24 février 2012 03:02

      "Le FN a eu fin nez de mettre en place MLP,"

      Après l’humiliation épique que cette fille à papa parachutée par son père vient de se prendre publiquement ? Vous osez sortir des conneries pareilles ?

      Bon sang, mais retournez à votre chasse aux franc maçons, aux juifs et aux chinois.

      Vous êtes lamentables.


    • ffi 24 février 2012 03:12

      C’est vrai :
      l’internationale socialiste n’est pas raciste : elle applique la politique nationale-socialiste à tous... Faire du savon avec les fruits du génocide des prolétaires avortés...
       
      C’est quoi ton problème avec les francs-maçons ?


    • stabilob0ss stabilob0ss 24 février 2012 08:32

      Laissez l’autre clown de compet d’Isga tourner en boucle...
      Quand il aura compris qu’insulter les autres est une preuve de manque de confiance en soi, et ne font qu’affaiblir ses propos, il commencera peut-être à convaincre des gens....
      Enfin, la, il en convainc déjà, mais pas de le suivre, bien au contraire.


    • RepublicainVox RepublicainVox 24 février 2012 08:53

      Isga, tu as trouvé que Marine Le Pen a été "lamentable" parce que tu n’est pas d’accord quand elle parle, moi je trouve qu’elle a été parfaite dans toutes ses réponses. 


      Par exemple quand elle dit que l’euro va exploser, toi tu trouve que c’est une humiliation, moi je trouve ca superbe, mais c’est la différence de niveau intellectuel entre nous deux.

    • william7 24 février 2012 09:19

      C’est clair que pour un noble, la vie d’un prolo a toujours eu, historiquement, une grande valeur.


    • lsga lsga 24 février 2012 10:39

      hey, hey : 


      Votre fille à papa qui n’arrive pas à remplir ses meetings avec plus de 500 vieux grabataires vient de se prendre une raclée monumentale. 

      Objectivement, on a rarement vu pareille déculotté. 

      Mélenchon n’a été que la cerise sur le gâteau. 

      Tout les petits jeunes se sont payer une bonne tranche de plaisir avec cette fille à papa idiote et sans force. Un par un, les journalistes premiers de la classe, les chroniqueurs bien élevés, tous ceux qui sont si craintifs d’habitude, tous sont passé les uns après les autres pour se taper Marine Lepen. Peut-on leur en vouloir de ce véritable Gang Bang politique ? Elle était tellement faible, on aurait dit qu’elle était consentante et qu’elle aimait ça. 

      Elle parle mal, s’exprime mal, ennuie tout le monde, ne génère aucun enthousiasme.
      Elle bafouille, hésites, saute d’un sujet à l’autre sans cohérence, sort des grandes phrases de café-bistrot.


      Chasseurs de Franc-Maçons, de Talmudistes, de Juifs, de musulmans, de noirs, de chinois ;
      Chasseurs de Sataniste, de pédophiles, de manipulateurs mentaux, de bolcheviques ;

      Vous allez déguster. 

      Vous avez mis à la tête de l’Extrême Droite française :

      SEGOLENE LEPEN
      MARINE GOYA 


    • ffi 24 février 2012 12:17

      Cher William7,
      En effet : voir ici. N’oubliez pas que la Révolution met en place le capitalisme en France.
      Un extrait du lien :
       

      "Quant aux remèdes, voici ceux que les principes et l’expérience paraissent indiquer. A l’individualisme opposer l’association ; à la concurrence effrénée le contrepoids de la défense commune ; au privilège industriel la constitution volontaire et réglée des corporations libres.

       

      Il faut rendre aux ouvriers le droit de se concerter, en conciliant ce droit avec les impérieuses nécessités de la paix publique, de la concorde entre les citoyens et du respect des droits de tous. Le seul moyen d’y parvenir est la liberté d’association sagement réglée, et renfermée dans de justes bornes."


    • epicure 24 février 2012 16:22

      @par ffi (xxx.xxx.xxx.3) 24 février 03:12
      l’abus de drogue est mauvais pour al santé.
      Faut arrêter de poser des âneries sans nom, totalement imaginaires.

      Pas étonnant que tu ais vu marine lepen à son avantage face à mélannchonn, si tu es capable d’imaginer des bêtises pareilles.
      Il faut être irrationnel pour avoir vu lepen dominer Mélenchon intellectuellement ou rationnellement, car c’est tout le contraire :
      Mélenchon l’a abordé sur un point de vu rationnel, elle a répondu de manière irrationnelle non argumentée, elle s’est comportée comme une manipulatrice , en fuyant le débat.


    • epicure 24 février 2012 16:29

      @par RepublicainVox (xxx.xxx.xxx.250) 24 février 08:53

      tu n’as pas regardé la même émission que nous :
      elle n’a jamais répondu à aucune question posées par Mélenchon.

      Donc ce que tu dis est faux.

      Et par conséquent tu es mal placé pour faire des leçons à lsga.


  • soulmanfred 24 février 2012 01:35

    Au début de l’émission elle affirmait que sa principale qualité était "le courage" , à la fin face à Mélenchon on a eu la preuve de tout le contraire , quand de façon pathétique elle tripotait son journal et ses papiers ne sachant plus quoi dire et quoi faire .


    • logan2 24 février 2012 06:17

      Oui et son seul argument serait que Mélenchon serait un leurre comme Morin Boutin etc ... Elle n’a surement pas remarqué que Mélenchon était le candidat du front de gauche, des organisations bien réelles, que l’investiture de Mélenchon a pris des mois de débats entre le parti communiste et les autres formations, que Mélenchon avait les 500 signatures d’emblée du fait de la grande force politique locale de ses soutiens, et qu’il fait campagne depuis plus de 1 an déjà, qu’il n’épargne pas Hollande, comme il n’avait pas épargné DSK. Mélenchon n’est donc pas dans une aventure personnelle juste pour rabattre des voies mais bel et bien le représentant de toute une partie de la gauche, la gauche radicale, qui est bien résolue à prendre le pouvoir et à contester l’hégémonie du PS.

      C’est franchement très peu crédible comme positionnement. Et effectivement j’ai trouvé absolument lamentable la façon dont elle a refusé le débat et préféré s’en prendre à Hollande qu’à ce que défend Mélenchon. Personne n’est dupe.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 15:06

      C’ est du vent tout ce que vous dites vous ne pourrez pas transformer son propos, il a pas parlé en perse là, c’ est en français qu’ il a dit qu’ il s’ unirait à Hollande au second tours pour faire barrage à la droite.
      C’ est là l’ important ! C’ est un rabatteur que vous le vouliez ou non et j’ aurais dit la même chose de MLP si elle disait qu’ elle s’ unira à Sarko au second tours contre la gauche.


    • epicure 24 février 2012 16:36

      @par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 15:06

      Ce n’est pas un rabatteur c’’est un homme politique logique, pour qui tout ce qui est à droite de Hollande est pire.
      Ce qui est stupide c’est d’appeler à voter pour le pire candidat.
      Donc toi tu voudrais qu’il appelle à voter pour le pire candidat.
      décidément tu es très influençable par les propagandes fallacieuses contre Melenchon.

      Il faut que avoir une culture politique pour le comprendre.
      Tu lui reproches d’être cohérent avec ses idées politiques, mais tu ne t’en rends pas compte.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 16:54

      @epicure
      Je t’ ai répondu plus haut !


    • logan2 24 février 2012 20:04

      Machiavel, ne te fais pas aussi bète que les gens du FN.

      L’élection présidentielle comporte deux tours, et le vote au deuxième tour n’a aucune valeur d’adhésion vu qu’on est obligé de voter pour deux candidats qu’on n’a pas choisit dès lors que l’on a été éliminé au 1er ...

      Pour arriver à transformer Mélenchon en soutien de Hollande, il te faut donc transformer ce vote par dépit en vote d’adhésion c’est profondément stupide et malhonnête. Sans compter que tu es obligé de taire que Mélenchon n’est pas dans une candidature personnelles mais le porte parole de disaines de milliers de militants !


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 20:17

      @Logan2
      Qu’ est ce que tu me raconte ?Il faut arrêter de faire du sophisme là, a-t-il dit oui ou non qu’ il s’ unirait à Hollande au second tour ?Si oui, c’ est un rabateur c’ est tout , adhésion ou dépit , c’ est des conneries d’ Énarque ça ,on s’ en bas les reins, c’ est le résultat qui compte.


    • logan2 25 février 2012 12:06

      Ben non il ne va pas s’unir à Hollande. Il combat ses idées ... Il a clairement dit qu’il n’irait pas dans un gouvernement dominé par le PS. Faut te le dire en quelle langue ?
      Par contre oui si il y a le FN en face il préfèrera évidemment voter et appeler à voter PS que FN ... Ca ne veut pas dire qu’il va aller dans le gouvernement avec le PS, que subitement toutes les critiques qu’il a formulé contre le PS ne sont plus valables, ça ne veut pas dire qu’il soutient les politiques du PS, ça veut juste dire qu’il préfère encore les sociaux libéraux du PS que les fachos du FN ? C’est si dur à comprendre ?

      Où y a t il sophisme dans ce que j’ai dis ?
      Tu nies que les gens votent au second tour pour le moins pire à leur yeux plutôt et non pas par adhésion ???
      Tu nies que Mélenchon est le porte parole du front de gauche et donc de plusieurs organisations politiques et disaines de milliers de militants et donc que s’il est rabatteur de qqun c’est uniquement pour du front de gauche ?


    • maQiavel machiavel1983 25 février 2012 12:34

      @Logan2

      C’ est pas la première fois, j’ ai remarqué que tu as une certaine capacité à t’ émanciper de la réalité, c’ était la même chose avec les propos du président Iranien sur la destruction d’ Israël ou tu expliquais que finalement il était impossible de savoir ce qu’ il a dit même si ceux qui parlent perse traduisent , ils se peut qu’ ils mentent...
      Là , tu m’ explique " Ben non il ne va pas s’unir à Hollande. Il combat ses idées " alors que dans cette vidéo il a dit clairement qu’ il s’ unira à Hollande au second tour pour battre la droite, c’ est pas compliqué hein, il suffit de prendre la souris et de cliquer sur la première vidéo. Après quoi, tu dira que c’ est peut être un trucage ou que la réalité est relative et n’ existe pas ?
       

    • epicure 25 février 2012 17:28

      @par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 25 février 12:34

      C’est toi qui t’émencipes des réalités politiques, tu utilise un schéma simpliste qui n’est pas celui des électeurs plus ou moins engagés politiquement, et notamment qu’on vote pour le moins pire au second tour.

      Le FN ’a pas de politique anticapitaliste, mais une politique antimondialiste, il défend juste un capitalisme national, .
      Où était le FN lors du débat sur les retraites ? du côté de l’oligarchie qui veut augmenter l’âge de la retraite pour tout le monde.
      Le noyau dur du FN ce n’est pas des employés, des classes populaires, mais des patrons petits ou gros, des capitalistes propriétaires de leurs moyens de production.
      Bref des gens opposés aux politiques sociales, à la démocratie économique en faveur des salariés, tout le contraire de ce dont tu parles sur la révolution etc... ailleurs.

      Donc c’est toi qui trahit les opprimés économiques en demandant à Mélenchon de pouvoir appeler lepen au second tour.



    • maQiavel machiavel1983 25 février 2012 17:44

      @epicure je ne demande pas à Melenchon d’ appeler à voter Lepen au second tours je lu reproche de vouloir s’ unir avec la frange gauche de la vraie extrême droite qu’ est l’ UMPS


    • maQiavel machiavel1983 25 février 2012 17:50

      @epicure

      Je n’ ai jamais dit que JLM doit appeler à voter MLP, je reproche à JLM de vouloir s’ unir avec la véritable extrême droite qu’ est la frange gauche de l’ UMPS.

    • william7 24 février 2012 09:24

      Mais vous êtes idiots ou quoi ?

      Bien entendu que la gauche se désiste toujours pour la gauche ou le moins à droite.

      Ca a quoi d’anormal ?

      En outre, cette critique adressée à melenchon présuppose que ce serait le FN le parti du peuple et de l’anticapitalisme et que le front de gauche devrait appeler à voter pour Le pen. C’est ridicule. Melenchon se présente au premier tour pour passer devant Hollande. En outre, il a déjà dit que ce serait à Hollande de se débrouiller pour convaincre ses électeurs s’il passait au second tour, et qu’il n’irait dans aucun autre gouvernement que le sien.

      Au fait, si c’’était un simple rabbateur de voix (pff), il n’y aurait pas eu tant de mépris et de petits mots lachés à l’égard de Melenchon par les caciques du PS.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 15:13

      @william 7
      Parce que hollande est différent de sarko ? Oui sur le sociétal qui continue à diviser le peuple en progressistes et réactionnaires mais sur les thématiques importante comme l’ économie, l’ Europe, la politique étrangère ?
      L’ alternance unique UMPS est une entité réelle qui utilise le sociétal pour valider un clivage droite gauche inexistant, et cette entité est au services des intégristes financiers, appeler à une allaince pour une faction de cette alternance unique, c’ est en faire partie.
      A partir de maintenant, peu importe ce que dira Melenchon , de bien ou de mal, il est dans l’ alternance unique.


    • epicure 24 février 2012 16:44

      @par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 15:13

      mais les rapports de dominations quotidiens c’est aussi importants que les rapports économiques, c’est là qu’on se rend compte de la cohérence des idées politiques des uns et des autres.

      Surtout qu’au niveau économique jusqu’à maintenant le FN a été ultralibéral, donc il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles en faisant croire que le FN est un parti défendant le peuple. Le Fn n’a aps été créé par des mouvements défendant les intérêts du peuple, mais bien par des possédants de leur moyens de productions, viscéralement anticommuniste, antisocialiste, contre les mouvements sociaux, contre les lois sociales.
      Alors maintenant qu’il y a fifille à la tête du parti, on voudrait faire croire que le parti a radicalement changé, et proposerait l’inverse d’avant, alors que le noyau du parti est toujours le même ?


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 17:10

      @EPICURE
      Les rapports de dominations quotidiens ?C’ est quoi ça ? Tu veux dire que les hommes dominent les femmes et que les hétéro-sexuels dominent les homo-sexuels ?C’ est ridicule, Christine Lagarde est plus puissante que moi qui ne suis qu’ un geux , et Bertrand Delanoé est plus puissant que moi qui suis hétéro-sexuels.
      Les luttes sociétales sont instrumentalisés par les détenteurs du capital pour faire oublier la vraie lutte qui compte vraiment, la lutte des classes.
      Je ne suis ni réactionnaire, ni progressiste sociétal, c’ est deux faces de la même médaille, je ne suis par exemple pas contre la parité, ni même pour, je me fiche de savoir si il y’ a plus de prostates que d’ utérus à l’ assemblée, ce que je veux c’ est que les représentants du peuple le représentent vraiment et pas l’ oligarchie financières indépendamment des organes sexuels ou du taux de mélanine de leur épiderme.
      Pour ce qui est du FN tu ne peux pas le comparer au PS, rien que concernant la dette publique qui est une arnaque sans nom, le FN veut sortir de cette arnaque et le PS pas, le FN est donc plus en faveur du peuple et le PS en faveur des élites c’ est un fait.
      Et si le FN défend les possédants de leurs moyens de production comme les artisans, les boulangers , les bouchers , les petits commerçants , c’ est très bien car ils font partie du peuple du travail et de la production ( ce sont meme des sur-travailleurs bossant jusqu’ à 12 heures par jours et des producteurs de richesses ).
      Je ne défend pas le FN mais vouloir le comparer avec le PS qui soutient le MES, c’ est malhonnête.


    • ffi 24 février 2012 20:46

      Epicure,
      Tu confonds défense du peuple et croyance socialo-communiste.
      Or tu peux très vouloir défendre le peuple mais considérer que les croyances socialo-communistes ne sont pas valides car elles n’aboutissent pas à "défendre le peuple" (comme l’histoire de la Russie l’a montré).
       
      Par exemple ne considérer la réalité que sous l’angle les rapports de domination quotidiens, est une obsession tirée directement de la théorie libérale (l’homme est un loup pour l’homme).
       
      C’est le tropisme idéologique Anglo-saxon versé en chaque pays par l’internationale socialiste pour semer la zizanie chez leur voisins afin de pouvoir généraliser le capitalisme au monde entier.
       
      En fait, le rapport social optimal, c’est de se placer en complémentarité d’autrui, dans une compassion réciproque.


    • epicure 25 février 2012 17:52

      @par ffi (xxx.xxx.xxx.3) 24 février 20:46

      Venant d’une monarchiste tes remarques me font rire.

      Défendre un système basé sur la domination d’une élite sur le peuple n’a jamais été défendre le peuple.

      Les idées socialistes sont la défense du peuple de façon implicite.

      Quand à ta remarque sur al Russie, c’’st soit de la manipulation, du mensonge , soit de l’ignorance, La russie n’a jamais appliquée les idées socialistes, elle a juste pris les étiquettes et elle a vendu dans al bouteille un produit frelaté. Mais comme elle a eu le monopole de distribution des "bouteilles" socialistes à une époque, tout le monde a pris son produit pour du socialisme. L’URSS ça a le goût du socialisme, ça a la couleur du socialisme, mais ce n’est pas du socialisme.

      définition du socialisme de Leroux : "le socialisme c’est la liberté, l’égalité et la fraternité, sans renier un seul de ces termes. Donc vu que l’URSS a renée les trois termes ce n’est pas du socialisme.

      La définition économique du socialisme, c’est la démocratie économique : c’est à dire le pouvoir collectif des travailleurs ou du pouvoir politique DÉMOCRATIQUE. Le pouvoir économique en URSS était aux mains d’une oligarchie non élue, donc ce n’était pas du socialisme.

      Donc tes remarques concernant la Russie, ne me concernent pas , ni le front de gauche, car ce n’est pas la même famille idéologique.

      Et c’est là que tu montres ton vrai visage, celui d’ennemie du peuple puisque tu admet qu’il puisse être dominé par une personne ou une minorité, comme cela a toujours été le cas sous les monarchies. Tu ne peux pas dire défendre le peuple, et défendre explicitement ou implicitement, les systèmes de domination du peuple.

      Donc venant de toi défendre le peuple, ce n’est rien, c’est juste une posture sans effet dans la réalité. Puisque la réalité concrète c’est ça : le fait que le peuple subit des dominations et que le défendre c’est le défendre contre ces dominations.

      Bref tu fais des affirmations dans le vide, amis il n’y a rien derrières. C’est toi qui a des croyances.

      voilà le moment comique de ton texte : réduire la dénonciation des dominations au libéralisme anglo-saxon, ce qui montre que tu ne comprends rien au libéralisme anglo-saxon.

      Alors que je t’expliques en essayant de faire court :

       Le libéralisme anglo-saxon ne combat pas les dominations, amis uniquement les contraintes sur certaines personnes (celles qui crient le plus fort pour résumer).

      Les société anglo-saxonnes sont parfaitement compatibles avec les dominations car il n’est nullement question d’égalité dans le libéralisme anglo-saxon. Les états-unis sont pleins de dominations ( voir les indignés contre le 1% par exemple ), il y a quelques décennies il y avait même la discrimination raciale.

      Donc là encore tu as tout faux.

      Bah c’est bête, pour l’instant toutes tes critiques sont fausses.

      "En fait, le rapport social optimal, c’est de se placer en complémentarité d’autrui, dans une compassion réciproque."

      Donc en fait tu défends donc le socialisme, puisque cela passe obligatoirement par la liberté , l’égalité et la fraternité, c’est à dire les valeurs du socialisme.

      Bref merci de faire la promotion du socialisme . :)


    • epicure 25 février 2012 18:06

      @par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 17:10

      ta réponse est caricaturale et simpliste, et constitue encore un déni de réalité.

      Tu veux parler de politique, mais tu ne comprends pas de quoi tu parles.
      La gauche repose sur une vision philosophique, c’est à dire que l’ensemble des positions repose sur une vision cohérente, et donc l’émancipation du "prolétariat" vis à vis du capital va de apir avec l’émancipatin des individus vis à vis des autres dominations.
      La gauche combat les inégalités, les inégalités économiques n’étant qu’une partie du problème.
      Tu as donc une approche politique étroite, une vision borgne qui ne regarde qu’une partie des dominations et inégalités.

      De toute façon ce n’est pas en soutenant le FN que tu vas combattre le capitalisme.
      C’est le front de gauche qui a une politique anticapitaliste, pas le FN.
      Donc le traitre à la cause anticapitaliste c’est toi en soutenant un parti défenseur du capitalisme ( national ), contre un parti qui veut réduire le capitalisme.
      Quand on est ni de droite ni de gauche, on s’acharne pas à défendre l’extrême droite., comme tu le fais
      Donc est ce que l’hypocrisie est dans le fait de t’affirmer comme n’étant pas d’extrême droite, ou dans le fait de défendre une politique sociale anticapitaliste (donc contre le FN), mais il y a une contradiction entre ces deux positons.
      Tu n’es pas d’extrême droite ?????!!!!
      mais heureusement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      bon sang, c’est presque du foulage de gueule à ce niveau de défendre l’extrême droite contre le candidat de al gauche sociale.
      Qu’est ce que cela serait alors, déjà que tu rabâches chaque fois al propagande d’extrême droite contre Mélenchon, et que tu t’acharnes contre lui.


    • maQiavel machiavel1983 25 février 2012 20:45

      @epicure

      1.Le progressisme,sociétal est instrumentalisé par les détenteurs du capital pour se trouver de nouveaux espaces de prédation. Il faut lire Clouscard et ce qui l’ a écrit sur le capitalisme de séduction.
      2. Je ne soutient pas le FN je suis biquettiste.Mais j’ attaque Melenchon quand il dit qu’ il va s’ unir à une faction de l’ UMPS, ce qui fait de lui un traître au peuple puisque l’ UMPS est l’ outil politique des intégristes financiers en France. 
      3. Aujourdhui, on ne peut pas prétendre défendre le peuple quand on est mondialiste, car le mondialisme est précisément l’ arme que l’ oligarchie financière utilise dans sa lutte des classe.

  • Hijack ... Hijack 24 février 2012 01:36

    Elle fait la gueule avant de commencer déjà ... donc déjà perdante.

    Elle a été minable de parler du niveau fr Melenchon ... quant aux sondages par rapport à elle.

    Elle le provoque et : vous voyez Mr Pujadas ... gna gna gna ...
    __________________
    Face à François Lenglet (économie), complètement à côté dès la première question ...
    Son projet 1 fr = 1 € ... est impossible !!!

    hum ... son seul projet, c’est d’être heu ... Kalifette à la place du Kalif !!!

    Pour la Syrie ... elle a bien tenu sa partie ...même si sa parole était hésitante, pas sûre d’elle même ... j’aurai voulu voir la tête de Melenchon à ce moment précis ...
    Evidemment, que le conflit syrien ... est provoqué/armé de l’extérieur ... pour en faire une Libye ou Irak ...
    Sincèrement, sur ce point, elle a été courageuse.

    Enfin, je pense que c’est une femme intelligente et courageuse ...mais ne fait pas le poids, n’a pas la carrure face à Merluch, comment ferait-elle face aux poids lourds ???
    En politique intérieure, elle ne tient pas la barre... et ne pourra surtout pas la tenir.
    Bref, c’est que mon avis.


    • Niza 24 février 2012 11:24

      A comparer avec ce que dit Mélanchon....

      Que faut-il faire face à la Syrie ?

      JLM : Personne ne peut soutenir le régime de Bachar al-Assad. Il faut des mesures de coercition qui permettent d’isoler le régime, d’essayer de faire en sorte qu’il ne soit plus en l’état d’agresser sa propre population. Je ne suis pas d’accord avec la Russie ni avec la Chine lorsqu’elles mettent un veto, comme elles l’ont fait, sur un texte qui, honnêtement, prenait en compte leurs inquiétudes. La résolution de l’ONU n’était pas belliciste. Ils n’avaient pas à s’y opposer comme ils l’ont fait. Je suis désolé qu’ils l’aient fait, car cela renforce la position de Bachar qui est de dire devant ses troupes : « Les amis, on tient le bon bout, ils ne nous empêcheront pas de faire ce que l’on a à faire. » Mais, je ne suis pas partisan d’une intervention militaire, comme en Libye, à laquelle je me suis opposé.

      Melanchon dans libération du 7 fevrier.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 15:16

      @Hijack
      J’ ai toujours dit que MLP fait partie du système mais en disant qu’ il fera alliance avec une faction de l’ alternance unique UMPS, Melenchon a montré qu’ il incarne totalement le système, beaucoup plus que MLP.


    • Hijack ... Hijack 24 février 2012 18:26

      @ Machiavel,

      C’est plus que clair !


    • logan2 24 février 2012 06:20

      Mélenchon est attaqué à sa droite et à sa gauche. Mélenchon a déjà dit plein de fois qu’il n’irait jamais dans un gouvernement dominé par le PS.


    • el rojo el rojo 24 février 2012 10:53

      Tout est soluble dans l’argent et le pouvoir, même les plus ardentes convictions politiques. Mélenchon a refusé d’exclure d’appeler à voter PS au deuxième tour, ce qui est quand même cocasse pour un anti-mondialiste ; de là à ce qu’Hollande lui propose un strapontin en échange de 10% de voix supplémentaires au deuxième tour, il n’y a pas même une marche...
       

      Finalement, personne n’est sorti grandi de ce débat. Les frontistes vont continuer à défendre une MLP affaiblie (qui, si elle a eu raison de dénoncer la propension à l’insulte facile de Mélenchon, eu tort de catégoriquement refuser tout débat avec lui), tandis que les FDGistes sont ce matin dans une transe mystique aveugle devant les vociférations et les convulsions de leur candidat, pour qui la lutte anti-FN est devenue une obsession et le nerf de la guerre de sa campagne présidentielle (ce qui l’élève grosso modo au même niveau que le SCALP, à l’époque...).
       

      Quant au service public ultra-partisan et à ses soi-disant "journalistes", il sombre au niveau de la campagne de caniveau qui oppose l’UMP, le PS, le FDG et le FN, alors que d’autres candidats sont purement et simplement laissés sur la touche.
       

      Une soirée bien sombre pour la démocratie, mais ô combien révélatrice de l’état de déliquescence de la 5ème république.


    • ffi 24 février 2012 13:18

      Mélenchon n’est pas anti-mondialiste, il est international-socialiste.


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 15:20

      L’ internationalisme n’ est pas un mal en soi si il s’ agit de l’ union des peuples contre le capital supra-national et non la dissolution des peuples.
      Mais Melenchon qu’ il accède au gouvernement PS ou pas en disant qu’ il fera allaince avec l’ aile gauche de l’ alternance unique UMPS , complètement allégeant aux oligarchies financières, a montré son vrai visage.


    • epicure 24 février 2012 16:54

      @par machiavel1983 (xxx.xxx.xxx.249) 24 février 15:20

      non mélenchon ne se plie pas à l’UMPS pour le vote du second tour, il fait le choix d’unepolitique moins pire que sarkozy ou lepn.
      Car lepen au pouvoir, montrerait son vrai visage d’extrême droite, et donc hors de l’europe on aurait quand même une politique antisociale, inégalitaire, moins humaniste, et où l’état sanitaire du pays serait dégradé par le refus de soigner les étrangers pauvres, comme il l’a dit les microbes eux ne font pas de discrimination, mais c’est une chose qui dépasse les vues dogmatiques du FN.

      Pour rappel quand même seule une minorité du PS a voté le traité de Lisbonne, et aucun n’a voté pour le MES. Donc le PS même s’il est loin d’être sans tâche, n’est pas pareil que l’UMP qui lui vote tous les textes détruisant la démocratie.
      Donc c’est pour ça que hollande sera toujours moins pire que Sarkozy ou lepen pour Mélenchon,


    • rastapopulo rastapopulo 24 février 2012 17:13

      L’internationalisme divise la nation en s’opposant aux patrons avant de s’opposer à la finance folle... Le socialisme est déjà moins connoté anti-nation primaire (avec injure "sale nazi" complétement inapproprié pour chaque évocation des indépendances nationales alors que Reich veut dire empire donc le contraire de nation).


    • maQiavel machiavel1983 24 février 2012 17:18

      Tu es sérieux là ? Hollande est mieux que Sarko et Le Pen selon toi ?
      " La gauche a été au gouvernement pendant quinze ans, nous avons libéralisé l’économie et ouvert les marchés à la finance et aux privatisations. Il n’y a donc pas de craintes à avoir »
      C’ est de qui cette phrase ? Tu crois encore que le PS a quelque chose avoir avec Jaurès ou quoi ?Et le PS n’ as pas fait campagne pour Maastricht( dont Melenchon ) et Lisbonne ? Non mais on ne vit pas dans le même monde je crois !
      Ca m’ étonne que tu penses encore comme ça.C’ est mieux de s’ abstenir contre le MES ou de le combattre ?


    • ffi 24 février 2012 20:22

      L’internationalisme socialiste est surtout un système d’ingérence globalisé, qui a toujours été profitable, en pratique, aux anglo-saxons, par le truchement des socialistes Fabiens (de fait, le socialisme est l’invention des anglo-saxons).
       
      C’est donc logique que Hollande soit allé dire au Guardian que la finance (25% du PIB anglais, s’il vous plaît !) n’avait rien à craindre des socialistes Français.
       
      En pratique, il n’y a que les états qui puissent s’opposer au capitalisme (idéologie matérialiste de l’accumulation Anglo-Saxone). Les rendre ingouvernables grâce à l’agitation politique socialiste est donc un très bon moyen de s’assurer de leur docilité et de l’inefficacité de leur action.


  • lsga lsga 24 février 2012 01:40

    Je voulais simplement faire partager ma jubilation vis à vis de la prestation lamentable de  :

    SEGOLENE LEPEN

     smiley smiley smiley

    En effet, nous n’avions pas eu de prestation télévisuelle aussi RIDICULE depuis Ségolène Royale.

     smiley smiley smiley

    Votre Ségolène Lepen bafouille, on ne comprend rien à ce qu’elle baragouine, elle s’exprime mal, elle ennuie tout le monde :
    Je comprend maintenant pourquoi ses MEETINGS SONT VIDES.

     smiley
    Pire : elle se fait balader par les journalistes, passe d’un sujet à l’autre sans cohérence, elle invente des nouveaux mots en ’itude’.

     smiley
    La similitude avec Ségolène Royale est absolument frappante.
    Et encore...

    Jamais Ségolène Royale ne s’est faite humiliée au point où votre championne s’est fait humilier. Quand on la voyait fouiller désespérément dans ses dossiers, tripoter son journal, fuir du regard en tous sens : Elle est apparue pour ce qu’elle est : une semi-démente.

     smiley
    Incapable de répondre à des questions précises, sautant sur sa chaise pendant 10 minutes comme une petite fille de Neuilly Sur Seine pour parler du permis à point, le niveau effarant de sa nullité intellectuelle est apparu au grand jour.

    SI à cela on ajoute son incapacité à condamner fermement un régime islamiste autoritaire (d’extrême droite...), et son incapacité à récuser une quelconque forme de sympathie pour des auteurs néo-Nazi cités par son père sous ses yeux...

     smiley smiley smiley

    Votre candidate est nulle.
    On va la bouffer toute crue.

    Vos sondages sont une illusions.
    Nous serons devant vous. 

    Le père avait mon respect, au moins était-il un politique brillant.
    La fille à papa alcoolique qui lui succède va finir d’achever l’extrême droite française.


    • ffi 24 février 2012 01:57

    • Rodrigue Rodrigue 24 février 2012 02:13

      Marine Le Pen a humilié Mélenchon. Elle a révélé sa grossièreté, la violence de ses troupes, et son double jeu (populo devant les caméras, et soumis au PS en vérité). Je crois que le bougre s’en souviendra longtemps. Je le dis assez objectivement, n’envisageant pas de voter pour MLP au 1er tour...

      -------------

      @ Isga : vous êtes vraiment le mélenchoniste dans tout ce qu’il a de plus caricatural... on vous croirait payé par le FN pour nuire à son image, tellement votre outrance (smileys à l’appui) vous dessert. Vous ressemblez dans vos interventions à Jérôme Quirant, quand il est question du 11-Septembre... Dans ma bouche, c’est pas un compliment smiley


    • lsga lsga 24 février 2012 02:22

      et ouai...

      Moi ça fait plusieurs heures que je bois sans soif pour fêter cette déculottée historique de l’extrême droite. Donc je smile
       smiley smiley smiley

      Moi : je jubile comme rarement dans ma vie
       smiley smiley smiley
       Vous la vérité : vous n’êtes pas à la fête, vous savez parfaitement bien qu’elle a été plus que nulle. Vous savez qu’une telle humiliation ne sera pas sans conséquence. Il n’y a pas eu besoin de Mélenchon pour qu’elle ennuie tout le monde avec ses discours incohérents dignes de Ségolène Royale, il n’y a pas eu besoin de Mélenchon pour que même Pujadas et Gisbert (les deux fiottes du service publique) arrivent à la mener à la baguette.
      a
      a
      a
      Elle a eu tellement mal....
      Elle c fait tellement ridiculisée par Pujadas, par Gisbert, par Méluche...
      a
      a
      a
      Cette pov fille inculte et stupide m’a fait pitié.
      Cette fille à papa de Neuilly Sur Seine que son père à parachuté à la tête du parti c’est pris une bonne fessé. Il y en aura d’autres.


    • Cascabel 24 février 2012 02:47

      @ Rodrigue
      .
      Isga fait la révolution (attention, c’ est un pur et dur ! un extrémiste dit-il lui même !) contre l’ oligarchie et la bourgeoisie...auprès de François Hollande.
      A se tordre de rire.
      @ Isga
      Hello bouffon smiley


    • Rodrigue Rodrigue 24 février 2012 02:50

      @ Isga : vous avez le droit de vous saouler la gueule chez vous... mais AV n’est pas, théoriquement, un repaire d’ivrognes. Vos posts incessants sont pénibles, sans argument. Vous avez le droit de militer, mais faites-le intelligemment. Vous polluez ce site, vous et d’autres. En plus, ayez conscience que ce n’est pas en multipliant les commentaires ici que vous allez avoir le moindre impact sur l’élection. Alors, du calme. Votre militantisme ne sert à rien, et il nous ennuie (je ne pense pas être le seul à être lassé de cette bagarre incessantes ici entre militants du FN, du FDG, de l’UPR ou de Cheminade...). Ayez conscience que tout le monde n’a pas la mentalité sectaire des militants que vous êtes, et laissez-leur aussi la place. Avec plus de tolérance.
      ---------------------
      Ensuite, quand vous assimilez Ségolène Royal et Marine Le Pen, n’oubliez jamais qu’en 2007, votre champion, Mélenchon, a appelé à voter pour Ségo, qui ne devait pas être si nulle que ça... à moins que votre Méloche soit un peu con lui aussi.
      --------------------
      Un conseil à tous : venez commenter sur AV en état de sobriété, et non pas d’ébriété. Les posts d’alcooliques se remarquent vite (merci Isga d’avoir reconnu votre propre ébriété) et dissuadent, j’en suis sûr, des gens plus réfléchis et intéressants de participer. Laissons sa chance à l’intelligence non partisane. Dehors les militants alcoolo !


    • lsga lsga 24 février 2012 03:07

      je ferais référence à ton avatar :

      Je suis un taon qui pique sans cesse, je ne m’arrête que quand on m’écrase.

      et puis en 2007, j’ai voté Ségolène Royale.
      Car oui, comme le dit méluche, ça fait 150 ans à gauche qu’on vote pour celui qui est devant et qui est le plus à gauche.

      Mais, laissons le débat. Savourons cet instant.

      Votre Ségolène Lepen vient de se faire humilier publiquement.


    • ffi 24 février 2012 03:15

      Si ça, ce n’est pas un raisonnement sectaire...


    • logan2 24 février 2012 06:23

      Vous vous fiez à quoi pour dire que Mélenchon ne sera jamais devant le PS ? Aux instituts de sondages de Mme Parisot ?


    • stabilob0ss stabilob0ss 24 février 2012 08:38

      Rodrigue, vous êtes gentil, moi j’appelle ca un débile.


    • Chriskiller5 Chriskiller5 24 février 2012 09:51

      Merci Rodrigue... fffiou...


    • lsga lsga 24 février 2012 10:46

      Rodrigue as-tu du coeur ?


      Un conseil à tous les fascistes et les paranos du complot judéo-maçonique : 

      La prochaine fois que vous devez choisir un Leader pour l’extrême droite française, choisissez quelqu’un de fort, quelqu’un qui a du charisme, quelqu’un qui sait argumenter, quelqu’un qui sait débattre. Le père, au moins, avait ces qualités. 

      Là, cette émission toute entière va rester dans les anales de la télévision française, bien rangé à côté de :

      - Chantal Goya à l’émission du jeu de la vérité
      - Ségolène Royale face à Sarkozy. 

      Et encore... L’humiliation a été bien plus grande pour Marine Lepen hier. 
      Alors avant d’expliquer aux autres si oui ou non ils doivent débattre quand il fête la déculotter de leur adversaire... Vous feriez bien de choisir une candidate capable de débattre tout court. 

      Ségolène Lepen vient de se faire humilier par Pujadas et Ghisbert. Je ne pensais même pas que c’était possible. 


    • Niza 24 février 2012 11:27

      les paranos du complot judéo-maçonique :

      http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/l-effarante-inauguration-d-un-33937

      Un commentaire la dessus ?


    • Hijack ... Hijack 24 février 2012 11:59

      lsga

      Arrête de la comparer avec Ségo ... qui elle était capable d’affronter tout le monde ...

      A force de répéter cela, tu décrédibilise ton message !!!


    • Latigeur Latigeur 24 février 2012 16:14

      Et oui comme la plupart des dictateurs en place l’éternel candidat dictateur Le Pen à voulu promouvoir sa progéniture, la fifille à son papa n’a ni sa masse, ni son brio rhétorique. tant mieux, nous sommes nombreux à nous réjouir que la propagande frontiste soit si mal défendue.

      La forme rejoint le fond, c’est à dire qu’elle approche de la nullité.

    • epicure 24 février 2012 16:57

      @par ffi (xxx.xxx.xxx.3) 24 février 01:57

      Mélenchon ne danse pas avec des fascistes néonazis, Lui.
      Mélenchon lui il est l’opposé des idées de Mussolini, contrairement aux lepen.


    • epicure 24 février 2012 17:02

      @par Rodrigue (xxx.xxx.xxx.228) 24 février 02:13

      elle a été vulgaire, méprisante, mais surtout fuyante, dépassée, incapable d’affronter son adversaire.
      C’est elle qui s’est faite humiliée, non en fait elle ne d’est pas faite humiliée, elle s’est humiliée toute seule.
      En feuilletant ses dossiers pendant que l’autre parlait, elle a montrée sa défaite dans l’affrontement.
      Pour gagner l’affrontement il aurait fallu qu’elle se batte dans les règles  : en répondant aux questions de façon magistrale .... tout le contraire de ce qui s’est passé.


    • epicure 24 février 2012 17:10

      @par Mjöllnir (xxx.xxx.xxx.5) 24 février 03:59

      si tu as voté sarko, on peut dire que tu t’es fait enfilé la tour effeil dans le fondement avec une tonne de vaseline. :D


Réagir