mercredi 7 décembre 2016 - par Un gars lambda

Le vote blanc selon l’UPR

L'UPR, le partie de François Asselineau, propose prendre en compte le vote blanc comme étant un vote de rejet des candidats et de lui donner une fonction : celle d'annuler un scrutin et d'écarter les candidats si le vote blanc arrive en tête.

 

 
 
vidéo de l'UPR sur le vote blanc


 


9 réactions


  • Socarate 7 décembre 2016 18:10

    Moi ce que j’en est entendu du problème du vote blanc c’est que si il est comptabilisé tu auras tout un tas de gens qui viendrons s’en emparer...et donc on repart du début !! Un boucle sans fin.

    Non si les gens veulent changer les choses il y a un spectre politique assez large allant de Arthaud à Henri de Lesquin pour pouvoir donner sa voix...Évidemment ce n’est pas suffisant mais ça reste une première étape.

    De toute façon le vote blanc dans une mediacratie fera 2% ! Croyez pas que les abstentioniste se déplaceront d’avantage si on leur propose du rien pluto que qulequ’un...tien d’ailleurs en parlant du Rien, le vote blanc risque d’avoir une grosse exposition mediatique voire quasiment un monopole de temps d’antenne, le Rien la télé s’y connait.


  • psychorigide Psychorigide 7 décembre 2016 19:06

    Le vote blanc considéré comme nul & le vote obligatoire considéré comme un danger.... éloignons, éloignons la populace d’un Urnexit positif.


  • ricauret 7 décembre 2016 23:23

    REVOIE TA COPIE LE VOTE BLANC N EST PAS COMPTABILISE POUR LE NOMBRE DE VOTANT DE PLUS L ABSTENTION FAIT QU EN FRANCE ILS SONT ÉLU AVEC UNIQUEMENT 12% DES VOTES VRAIMENT COMPTABILISES ET NON A LA MAJORITÉ COMME ILS LE PRÉTENDENT

    SI LE VOTE BLANC ÉTÉ COMPTABILISE ET QU IL N Y EST PAS ABSTENTION ALORS LES ÉLECTIONS SERAIENT NULLES ET LA SURPRISE SERAIT TRÈS GRANDE POUR TOUS IL NE SERAIT PAS ÉLU AVEC LEURS 12% 


    • Un gars lambda Un gars lambda 8 décembre 2016 00:02

      @ricauret
      les partisans du vote blanc partent sur une mauvaise interprétation du vote blanc.
      Ils pensent qu’il s’agit de l’expression de rejet de tous les candidats alors que ce n’est pas vrais. Ca l’est en partie mais pas totalement.

      Regardez cette video https://www.youtube.com/watch?v=FBg7FhJZHlA
      Vous comprendrez comment le rejet des candidats se manifestent.
      et vous comprendrez qu’une personne qui vote blanc au second tour , n’a pas forcément vote blanc au premier tour. Ce qui veut dire que le vote blanc n’est pas forcement un rejet de tous les candidats.


  • michel-charles 8 décembre 2016 07:48

    heu..ça fait 50 ans que votre pays en parle ?

    Encore une nouveauté de "Mister"...Lino !


  • jinonokaiser1 jinonokaiser1 8 décembre 2016 09:31

    Que François Asselineau laisse tomber l’UPR parce que à part être invité sur tropic FM ou apparaître sur YouTube il n’est nul part depuis presque 10 ans. Il faut qu’il assume d’être d’extrême droite puisque anti union européenne (selon la définition des grands médias) et aille au FN pour gagner.


  • Tythan 8 décembre 2016 09:50

    Agoravox est un média qui publie ce qui intéresse ses différents participants, c’est entendu et personne ne le conteste. Reste qu’il est quand même étrange que presque chaque jour un nouvel article soit pondu au sujet de l’UPR et de François Asselineau.

    Je veux bien entendre que François Asselineau et l’UPR soient présents sur Agoravox, ce n’est pas la question. Cela fera un peu pièce à leur quasi-absence dans les médias mainstream. Mais enfin là, il y a quand même un léger problème de proportion...


    • ldv07 ldv07 8 décembre 2016 12:02

      @Tythan
      Il font leur "blietzkrieg", nan je rigole je suis moqueur.

      Non c’est bien pour une fois qu’ils se mouillent autrement qu’en insultant leurs "adversaires".


  • HELIOS HELIOS 8 décembre 2016 14:13

    ... le vote blanc, reconnu ou pas, n’est qu’un faux-nez, un faux problème.


    - Dans un pays de liberté, le vote ne doit pas être obligatoire.
    - Dans un pays démocratique, ne pas faire un choix est aussi un droit.

    Donc, si l’on veut que la liberté perdure, que la démocratie s’exprime et que la citoyenneté soit réelle, alors il ne peut y avoir :

    - qu’un seul type d’élection a 1 tour... (on garde le meilleur) lorsque l’objet de l’élection est un choix de personne.... 
    - qu’un vote 100% proportionnel pour une assemblée
    - et une légitimité de l’élection en validant le résultat par une participation minimum obligatoire que l’on appelle quorum, que le vote exprimé soit blanc ou pas... par exemple, s’il n’y a pas 66% de citoyens (2 tiers) qui se soient déplacés, alors le vote est invalidé !



Réagir