lundi 14 novembre 2016 - par Mao-Tsé-Toung

Le très objectif Laurent Ruquier (ONPC) : "les américains ont préféré un débile à la femme de Bill... " !

Comme à son habitude, accompagné de ses acolytes, le sémillant Laurent Ruquier, quoiqu'un peu gêné aux entournures, s'est illustré par une nouvelle parodie de propagande, se voulant assassine du héros –débile d'après lui- de la semaine : Donald Trump !

 

On s'en serait douté que Laurent Ruquier avec Vanessa Burggraf & Yann Moix, dont l'émission est enregistrée le jeudi, nous est concoctée dans l'urgence une parodie canaille, profitant en la circonstance de la présence de Serge Lama -des petites femmes de Pigalle-, méconnaissable avec sa barbichette !

 

Les inénarrables Laurent Baffi et Thierry Ardison sont aussi de la fête... !

 

 

Pendant ce temps là, ce dimanche 13 novembre précisément, le « débile », affine ses projets. Dans un long entretien accordé à la chaîne CBS, il a détaillé quelques points-clés de son futur mandat présidentiel, tout en essayant d'apaiser les craintes suscitées par son élection. "N'ayez pas peur", a-t-il lancé aux milliers de manifestants qui le défient quotidiennement dans plusieurs villes des Etats-Unis. Il a également condamné les actes de violence et de harcèlement contre des minorités qui, selon l'opposition démocrate et des associations, se sont multipliés depuis son élection.

 

 



48 réactions


  • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 14:14

    Ca sent de plus en plus la fin de règne dans le cirque médiatico-politique. L’une des caractéristiques de fins de régimes, c’est l’incapacité structurelle des élites à dresser un diagnostic de la situation et de prendre des contre mesures efficaces. Elles ne sont en général pas capable de le faire car déconnectée des réalités du quotidien des masses, elles vivent dans un vase clôt social et idéologique et leur réflexion tourne en circuit fermé.

    Du coup, plus ils réciteront leurs mantras sur les « discours de haine », la « démagogie » et l’« inculture » où se complairait les peuples, plus les peuples le leur renverront dans la tronche à coup de Brexit ou de Trumpisme. Comme le dit Alain de Benoist, leurs instruments conceptuels sont obsolètes. Ils ne veulent pas voir le réel, à savoir que les peuples n’en peuvent plus d’un régime représentatif qui ne représente plus rien et d’une expertocratie qui ignore systématiquement les problèmes auxquels ils se heurtent dans leur vie quotidienne. 

    Le seul qui semble comprendre à peu près sur le plateau, c’est Ardisson.

    Et plus encore qu’ONPC, je suggère aux plus courageux de suivre ce débat , il illustre parfaitement cette incapacité à dresser un diagnostic, c’est très révélateur …

    Dans tous les cas, c’est jouissif de voir leurs visages décomposés et tétanisés , rien que pour ça , je suis content de l’élection de Trump ... 


    • yoananda yoananda 15 novembre 2016 11:32

      @maQiavel
      "il a joué sur toutes les peurs" ...

      comme les "les autres" en face ne jouaient pas sur les peurs. C’est absolument ridicule comme présentation du débat.


    • maQiavel maQiavel 15 novembre 2016 11:37

      @yoananda
      Je te jure. Et ce n’est pas le pire... 


  • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 14:55

    Vanessa Burggraf qui s’étonne du fait que plus de 40 % de femmes et 30 % d’Hispaniques aient voté pour Trump.

    Je ne lui en veux pas, comment pourrait –elle le comprendre, elle qui incarne la quintessence de la bien pensance journalistique ? Comment pourrait –elle le comprendre alors que dans son petit milieu, le sociétal est tout (lutte contre l’homophobie, le racisme, le sexisme et contre mon cul sur la commode) et la réalité sociale un paramètre secondaire, voir accessoire. Comment pourrait –elle le comprendre alors qu’elle bosse dans les grands médias télévisuels et que les masses s’en détournent de plus en plus au profit d’internet et des médias alternatifs ?

    Elle ne peut pas comprendre que le petit père de famille latino en ait assez des gangs de gamins qui pullulent son quartier, lui qui vit tous les jours avec la hantise de voir son fils se faire recruter et sa fille devenir une prostituée junkie. Ce petit père latino a été sensible aux discours de Trump sur l’expulsion des criminels et illégaux latinos, est ce vraiment étonnant ?

    Elle ne peut pas comprendre la mère de famille divorcée qui élève seule ses enfants et qui essaie de joindre les bouts en combinant deux jobs mais qui malgré tout ne parvient pas à payer les factures la fin du mois venue. Dans le milieu de Vanessa, on ne connait pas ce genre de difficulté, on ne peut donc pas comprendre que la principale préoccupation des femmes n’est pas d’ergoter sur Simone de Beauvoir, toute les femmes n’ont pas le luxe de pouvoir voter avec leur vagin, d’autant plus que les Clinton sont en partie responsables de par les mesures prises dans les années 90 du dépérissement de la classe moyenne.

    Ils  ne veulent pas comprendre et ne peuvent pas comprendre. Mais c’est tant mieux , qu’ils continuent ainsi ...

     

     


    • yoananda yoananda 15 novembre 2016 11:36

      @maQiavel
      Vanessa Burggraf, pensées intimes :

      mais mais, mais je ne comprends pas, je suis le camp du bien poutant !!!

      pourquoi tous les humains en dehors des hommeblanchétéros ne pensent pas et ne votent pas comme moi ? Ils n’ont pas compris que c’était l’incarnation du mal ? et que Trump marié a une belle femme avec ses enfants et sa famille ne pouvait être qu’un nazi bouffeur de bébé vivant voulant une guerre atomique ?

      mais mais ...


    • V_Parlier V_Parlier 15 novembre 2016 21:18

      @maQiavel
      "Vanessa Burggraf qui s’étonne du fait que plus de 40 % de femmes et 30 % d’Hispaniques aient voté pour Trump."

      Cette dinde devrait peut-être se renseigner. Elle apprendra pourquoi les américaines ont fait ce choix : http://www.agoravox.tv/actualites/article/comment-hillary-clinton-defend-les-71198 .


    • V_Parlier V_Parlier 15 novembre 2016 21:24

      @V_Parlier
      (Je précise que la vidéo traite de 3 sujets différents relatifs à la "solidarité" de Clinton pour les femmes, voire 4 selon la façon dont on les lie ou pas. Ca va du ridicule jusqu’à l’horrible).


  • Qiroreur Qiroreur 14 novembre 2016 14:56

    @maQiavel
    "Ca sent de plus en plus la fin de règne dans le cirque médiatico-politique. "

    Je ne crois pas. Ce système s’alimente avec les croyants qui le légitiment, et il y en a, beaucoup, moins qu’il y a 20 ans, mais suffisamment encore pour que le cirque continue. Dans la rue, les gens me disent "mon Dieu, mais Trump c’est une catastrophe, ça va être la guerre contre les musulmans, les mexicains, etc., et puis c’est un salaud de milliardaire, un démago, misogyne, raciste, etc.". 

    Effectivement Ardisson (qui a sorti un livre intéressant récemment) est le seul qui soit lucide. 

    Ruquier est un imbécile. Moix et la blondasse sont le niveau zéro de l’analyse politique. 

    Trump était crédité de 4% en juin 2015 alors quand Ruquier se moque de Poisson on situe son niveau.

    Quoi qu’il en soit, ils - la prétendue élite - s’en foutent. La seule chose qui compte est que leur vision de la réalité soit "broadcastée", qu’elle soit hégémonique. Et des gens pour suivre la grande messe différée du samedi soir ça ne manque pas. Ces idiots ont de beaux jours devant eux.


    • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 15:09

      @Qiroreur

       

      Oui le cirque va continuer évidemment, je ne dis pas que demain matin tout sera terminé. Donc il va se poursuivre. Mais pour combien ce temps ?

      C’est une question de dynamique : les croyants qui s’abreuvent encore au milieu médiatico-politique sont les plus nombreux mais la tendance est à leur diminution, c’est le sens de l’histoire.  Tous les signaux sont devant nous, si tant qu’on ait les yeux pour les voir et les oreilles pour les entendre.

      Regardez les plus jeunes. Dans ma famille, les adolescents ont mieux compris cette élection américaine que les adultes. Pas parce que les jeunes sont plus malins, ce serait faire dans le jeunisme, ce serait grotesque. Mais tout simplement parce que les habitudes et les normes sont entrain de muter et les jeunes sont en première ligne dans cette transformation. Intuitivement, ils ont compris. Internet est entrain de contrecarrer l’ordre établi pour le meilleur et pour le pire (car il y’a aussi de très mauvais coté à tout ça).

      A l’horizon 2030, le paysage médiatico-politique ne sera plus le même …

       


    • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 15:30

       

      … ça laissera le temps aux baby bommers de crever.

      Je ne fais pas dans la gérontophobie mais force est de constater que si le système médiatico -politique tient encore autant, c’est grâce à cette catégorie. 

      Il y’a bien évidemment des "vieux " qui s’opposent à tout ça , mais je parle du point de vue de la dynamique collective et non des individus en tant que tels ...


    • Qiroreur Qiroreur 14 novembre 2016 15:55

      @maQiavel
      "A l’horizon 2030, le paysage médiatico-politique ne sera plus le même …"

      Assurément. Mais les jeunes ne votent pas. Les vieux oui. Les discours que j’entends c’est "oh bah Fillon, c’est un homme sérieux", "oh bah Jupé il a l’expérience", et ce genre de conneries restent majoritaires. Je pense également que ça ne tiendra pas éternellement mais encore un paquet d’années. Quant aux jeunes je ne suis pas aussi optimiste que vous. Je vois surtout des lobotomisés en train de déambuler dans les rues à la recherche de pokémon. 

      Tout à l’heure une bagarre assez violente a éclaté en bas de chez moi entre deux automobilistes, un jeune "de branche" et un type excédé par son comportement de racaille au volant. Je passe sur les détails, mais ce qui était notable c’est le réflexe des petites pétasses qui passaient dans le coin qui ricanaient et dégainaient leur dumbphone pour filmer et appelaient leur copines pour qu’elles viennent profiter du spectacle. Je suis dans une ville "chaude", ici ça part pour un oui ou un non, alors que personne ne meurt de faim ... j’ose à peine imaginer comment ça se passera si les conditions de vie deviennent vraiment rudes. Donc je suis un peu sceptique sur le niveau de conscience politique des débiles mentaux des jeunes d’ici par rapport aux babyboomers.

      La baston en question doit déjà être sur les réseaux asociaux ... A chaque fois je me fais la même réflexion : quelle misère intellectuelle. 

      Sinon, je constate une certaine évolution autour de moi dans l’opinion (mais j’y travaille aussi et ça porte ces fruits) mais pas sûr que ça suffise...


    • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 16:18

      @Qiroreur

      Non, je ne suis pas optimiste (ni pessimiste , j’essaie d’être réaliste), je dis bien que cette transformation se fera pour le meilleur et pour le pire car comme je l’ai précisé,  il y’aura aussi de très mauvais coté à tout ça.

      Mais cette transformation est indéniable. Elle ne consiste pas en un éveil de la conscience politique mais en la constitution d’une nouvelle opinion publique qui a ses propres habitudes, ses propres normes, ses propres réflexes.

      Cette opinion publique est réfractaire au formatage de la classe dominante et grâce à internet la dynamique est de son coté. L’affaire Dieudonné à la fin 2013 est tellement grotesque qu’elle en est incompréhensible à moins de saisir que la véritable raison était là : la classe politico-médiatique a pris conscience de l’existence de ce phénomène et elle a paniquée. Cette prise de conscience a donné naissance à l’hystérie collective que nous avions vécue. En réalité, l’affaire Dieudonné est un symptôme de tout ça, il en est de même aux USA avec Trump ou chez les Britannique avec le Brexit, ce sont les symptômes plus ou moins aigu d’un même phénomène.

      Je ne dis pas que cette nouvelle opinion publique est mieux ou moins bonne que l’ancienne mais qu’elle n’a pas les mêmes codes. L’establishment médiatico-politique ne parvient pas à décoder son logiciel contrairement aux gouroux et autres « populistes » comme on dit qui eux parviennent à la mobiliser. 


    • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 16:30

      @Qiroreur

      « Internet pose un vrai problème parce que c’est un espace de liberté, de circulation de connaissances, de savoirs. Mais cet espace virtuel ne peut pas être en dehors de toutes règles, de tous principes. L’idée que de fausses informations sur Facebook, qui ne représentent qu’une toute petite partie des contenus, aient influencé la présidentielle est une idée assez dingue. » Christiane Taubira

      http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/11/13/desinformation-pour-christiane-taubira-facebook-ne-peut-pas-se-degager-de-toute-responsabilite_5030436_4408996.html


    • maQiavel maQiavel 14 novembre 2016 19:02

    • pegase pegase 14 novembre 2016 19:45

      @maQiavel

      Je ne fais pas dans la gérontophobie mais force est de constater que si le système médiatico -politique tient encore autant, c’est grâce à cette catégorie.


      A mon sens c’est surtout la catégorie des gens qui ne font pas l’effort de s’informer sur internet ... Internet qui risque fort d’être censuré selon la dernière déclaration de Benoit Hamon smiley


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 01:41

      @maQiavel
      ahaaaha ! fantastique C Taubira. Donc on peut accepter que 98% des médias traditionnels soit pour l’hilarante, et que ce n’est pas de la propagande, encore moins de la désinformation.... là où un peu plus de liberté aura permis à Trump de procéder à un détournement massif de votant...tout ce qu’il y a de plus logique... Détrompe toi maQ, la vérité, ils la connaissent tous très bien, les Taubira comme les Ruquier, c’est juste qu’il faut défendre leur gagne pain...Ils ont des billes et des casseroles dans l’histoire..


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 01:45

      @Qiroreur
      tu as raison de ne pas pas sur estimer la nouvelle génération dans sa globalité....mais ne sous-estimes pas certaines chaines you tube de la nouvelle génération qui fait un super boulot....et qui fait péter les abonnements. C’est assez encourageant de fait.


    • maQiavel maQiavel 15 novembre 2016 07:34

      @Zatara

      -ahaaaha ! fantastique C Taubira. Donc on peut accepter que 98% des médias traditionnels soit pour l’hilarante, et que ce n’est pas de la propagande, encore moins de la désinformation.... 

      ------> Eh oui … smiley

      Détrompe toi maQ, la vérité, ils la connaissent tous très bien, les Taubira comme les Ruquier, c’est juste qu’il faut défendre leur gagne pain...

      ------> Je ne suis pas du tout d’accord avec toi.

      Je sais bien qu’on aime tellement détester cette caste médiatico-politique qu’on aime penser qu’ils ont parfaitement conscience de la situation et qu’ils mentent simplement par intérêt. Rien n’est plus faux, c’est une méconnaissance de ce milieu.

      Tu discuterais avec Vanessa Burggraf, tu t’énerverais très très vite car elle te répéterai comme un perroquet tous les poncifs de la bien pensance à un tel point que ça en serait caricatural, tu te dirais qu’elle le fait exprès parce que ce n’est pas possible d’être aussi con. Et pourtant, elle te dirait réellement ce qu’elle pense de façon tout à fait honnête et sincère. Elle n’est pas du tout idiot en réalité, elle est simplement formatée.

      Le milieu médiatico-politique est celui qui contient les plus grands moutons, et l’industrie de fabrication massive de moutons, ce sont les écoles de journalisme ou science po ( lire l’article que j’ai mit en lien sur cette école , c’est à mourir de rire smiley ).

      C’est une erreur de croire que ces gens là comprennent, de par leur formation, leur milieu social et leur pratique quotidienne, ils ne peuvent pas.

      Ces gens là ont un cerveau collectif commun, càd ont la même idéologie et pensent à peu près les mêmes choses sur tous les sujets sur le fond, seules les nuances diffèrent ce qui donne l’illusion de liberté au spectateur consommateur d’information.) Ils pensent par eux mêmes mais leur réflexion va toujours dans le même sens, la réflexion tourne en circuit fermé dans un système d’auto-cautionnement. Ce cerveau collectif est pris une dynamique qui dépasse les capacités de réflexion des individus qui le composent.

      Ce qui les horrifie à présent, c’est qu’ils se rendent compte que ce cerveau collectif est contesté par une partie de la masse, ils ne comprennent pas pourquoi et ne peuvent pas comprendre car pour comprendre il leur faudrait se remettre en cause de façon suicidaire. 

      Orwell expliquait que l’une des manières qui fait perdre le pouvoir à une classe dirigeante, c’est de ne plus croire en elle-même (un peu comme la noblesse à la fin de l’ancien régime qui était massivement convertie aux idéaux des lumières et de la bourgeoisie, elle ne croyait plus en l’idéologie qui légitimait son existence). C’est fondamentalement pour ça qu’ils ne peuvent pas comprendre : ils sont obligés de garder confiance en eux parce que s’ils se remettent réellement en question, ils se feront hara kiri.

      Donc, c’est la faute aux populistes, aux racistes, aux homophobes, aux sexistes et à la populace sous éduquée. smiley

      Le plus drôle, c’est quand ils se remettent en cause mais pour dire qu’ils devraient faire plus d’effort pour expliquer à la population comment il faudrait penser et mettre plus d’énergie à l’éduquer. smiley

       


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 07:58

      @maQiavel

      Je suis d’accord en faite même si j’ai un mal fou à m’imaginer que nos "intellectuels" en sont à ce point des cannibales idéologiques. C’est quasiment une secte, sauf qu’elle n’est pas dangereuse sur le court ou le moyen terme

      Ce cerveau collectif

      excellente image biologique smiley...je m’en rappellerai

      Donc, c’est la faute aux populistes, aux racistes, aux homophobes, aux sexistes et à la populace sous éduquée.

       smiley à voir : https://www.youtube.com/watch?v=dNs65RNDz3Y&feature=youtu.be&t=4724

      Le plus drôle, c’est quand ils se remettent en cause mais pour dire qu’ils devraient faire plus d’effort pour expliquer à la population comment il faudrait penser et mettre plus d’énergie à l’éduquer.

      effectivement.....https://www.youtube.com/watch?v=00olVuFtISA



    • maQiavel maQiavel 15 novembre 2016 08:04

      @Zatara
      Pile poil les bons liens pour illustrer mon propos. 


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 08:05

      @maQiavel
      Je suis d’accord en faite même si j’ai un mal fou à m’imaginer que nos "intellectuels" en sont à ce point des cannibales idéologiques.

      comprendre que ce n’est pas cela qu’on appelle intelligence, ou l’image qu’on peut se faire des intellectuels qui devrait concentrer et digérer la totalité des points de vues, des cultures, des idéologies, des philosophies,etc.... Si le bain intellectuel en est à ce point réduit inconsciemment, ça en dit long sur le degré de suffisance extrême de ces peoples....


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 08:20

      @maQiavel
      je précise une chose avec ce que je tentais d’expliquer à Qaspard dans le topic Asselineau : ne surtout pas amalgamé ce cerveau collectif avec le reste de la population (évident), et, par dessus tout, imaginer qu’il puisse lui rester une once de patriotisme...encore plus en France qu’aux EUA

      Voir ce film fabuleux : Zardoz (zob zob avait très bien choisi son pseudo pour le coup)


    • gaijin gaijin 15 novembre 2016 08:38

      @maQiavel
      " Je sais bien qu’on aime tellement détester cette caste médiatico-politique qu’on aime penser qu’ils ont parfaitement conscience de la situation et qu’ils mentent simplement par intérêt. Rien n’est plus faux, "

      en effet rien de plus faux mais au niveau de l’analyse ça n’est pas exact il y a d’autres ressorts

      d’abord toute personne a une tendance spontanée a imaginer que les autres ont le même fonctionnement ce qui fait que des gens qui réfléchissent ont du mal a imaginer qu’il y en a qui ne le font pas ( d’autant qu’ils sont dressés en effet a paraître réfléchir )

      ensuite il est bien plus rassurant de se dire que l’on se bat contre de l’intelligence que contre de la bêtise pure et simple. la bêtise est aveugle c’est comme se battre contre un tsunami .................pas confortable ...........


    • Zatara Zatara 15 novembre 2016 09:44

      @maQiavel
      en faite, ce n’est pas tant du cannibalisme idéologique que de l’inceste idéologique...ça fait forcément des enfants tarés, et ça se voit au bout d’un moment....


    • yoananda yoananda 15 novembre 2016 11:38

      @Qiroreur
      "Dans la rue, les gens me disent "mon Dieu, mais Trump c’est une catastrophe"

      En France particulièrement, en occident encore pas mal, dans le reste du monde, les gens ne sont pas aussi paumés.


    • yoananda yoananda 15 novembre 2016 17:52

      @maQiavel
      "Elle n’est pas du tout idiot en réalité, elle est simplement formatée."

      Je confirme. J’avais vu passer une ou 2 études sur le sujet : les gens au QI plus élevé ont un cerveau plus "plastique" et donc, sont plus sujets aux manipulations que le péquin moyen, paradoxalement !!!

      Ce qu’ils gagnent d’un coté, ils le perdent de l’autre... et au final un bouseux ignare de la cambrousse peut parfois/souvent avoir des réflexions plus pertinentes qu’un bobo éduqué de la ville, avec ses bottes pleine de bouse de vache.


    • samagora95 samagora95 15 novembre 2016 19:07

      @yoananda
      Etant donnée le manque de pertinence de votre commentaire, j’imagine que vous êtes un Bobo au bulbe gélatineux. 


    • V_Parlier V_Parlier 15 novembre 2016 21:32

      @maQiavel
      "Internet pose un vrai problème parce que c’est un espace de liberté"...

      Quand il s’agit de Taubira, les seuls qui méritent la liberté sont les multirécidivistes qu’elle pardonne volontiers au nom des victimes. Certains français de gauche s’imaginent que parce-qu’elle est laxiste elle serait au moins pour la liberté d’expression. C’est bien mal connaître le mouvement "social-libéral". Ils sont tous de la même bande. Sa démission n’est due qu’à sa désapprobation du fichage des terroristes et de tout le dispositif (mal fait, détournable et inutile, il est vrai) qui va autour. Son désaccord ne portait pas sur la méthode mais bel et bien sur le principe de base.


  • sls0 sls0 14 novembre 2016 18:20

    Bon Ruquier c’est plus un humoriste qui emploie la politique comme support qu’un politologue avec de l’humour.
    A son niveau, c’est un peu le chef d’orchestre qui se base sur le savoir des musiciens. On lui fait un résumé et il y choisi la matière à bons mots et ce qui peut servir pour faire sourire à défaut de rire.
    Deux des musiciens Vanessa Burggraf et Jan Moix, ressemble à des journalistes, pour eux la faute est plus grave, c’est eux qui ont une orientation pro oligarchique affichée.

    C’est depuis 87 que je ne regarde plus la télé, je regarde de temps en temps on est pas couché pour me divertir, parfois j’apprends quelque chose de politique de l’ordre de l’anecdote.
    Si c’est pour de l’analyse politique, il y a ou plutôt il y avait d’autres émissions.

    J’espérais avoir le plaisir de voir Hillary et son mari en prison, du coup Trump me parait sympathique. Si comme adversaire c’était Nelson Mandela et non Hillary, que l’on se foute de la gueule de Trump aurait dérangé personne.

    Trump a battu Hillary c’est très bien, je me rappelle avoir été content de voir Sako éjecté, l’expérience m’empêche de sauté de joie tout de suite.


  • izarn 14 novembre 2016 20:01

    Les cons ça ose tout...


  • lancelot 14 novembre 2016 22:59

    ardisson qui l’ouvre quand meme un peu sur les liens la corruption de hillary et sa collusion clinton/qatar/arabie saoudite , mais personne ne relève et la parodie continue..


  • Soi même 14 novembre 2016 23:22

    Pourquoi faire encore un commentaire pour une vedette de télé, je croyais ici , il avait des vaccinés de la télé ?


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 17 novembre 2016 02:17

      Soi même 14 novembre 23:22

      Pourquoi faire encore un commentaire pour une vedette de télé, je croyais ici , il avait des vaccinés de la télé ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Soi même

      Nombreux sont encore ceux qui n’ont pas compris, le pouvoir de nuisance d’un gus pareil, jouant le con de service, avec ses gros sabots !

      CQFD CQFD


  • howakhan howakhan 15 novembre 2016 09:34

     


  • howakhan howakhan 15 novembre 2016 09:35

     .


  • michel-charles 15 novembre 2016 09:48
    Laurent Ruquier..l’Homo-sa-pince qui fait rire les "trous du culs"..ses potes de chambrées !

  • Rounga Rounga 15 novembre 2016 10:07

    Le niveau d’analyse politique de Ruquier est équivalent à celui de ses calembours.


  • maQiavel maQiavel 16 novembre 2016 17:45

    Plus haut, j’écris : « Le plus drôle, c’est quand ils se remettent en cause mais pour dire qu’ils devraient faire plus d’effort pour expliquer à la population comment il faudrait penser et mettre plus d’énergie à l’éduquer ».

    Même diagnostic de Christophe Guilluy : « Faire passer les classes moyennes et populaires pour « réactionnaires », « fascisées », « pétinisées » est très pratique. Cela permet d’éviter de se poser des questions cruciales. Lorsque l’on diagnostique quelqu’un comme fasciste, la priorité devient de le rééduquer, pas de s’interroger sur l’organisation économique du territoire où il vit. L’antifascisme est une arme de classe. Pasolini expliquait déjà dans ses Écrits corsaires que depuis que la gauche a adopté l’économie de marché, il ne lui reste qu’une chose à faire pour garder sa posture de gauche : lutter contre un fascisme qui n’existe pas. C’est exactement ce qui est en train de se passer.

    Et sur la substitution du social par le sociétal : « Le discours de l’ouverture à l’autre permet de maintenir la bourgeoisie dans une posture de supériorité morale sans remettre en cause sa position de classe. Le discours de bienveillance avec les minorités offre ainsi une caution sociale à la nouvelle bourgeoisie qui n’est en réalité ni diverse ni ouverte : les milieux sociaux qui prônent le plus d’ouverture à l’autre font parallèlement preuve d’un grégarisme social et d’un entre-soi inégalé ».

    http://www.lepoint.fr/societe/faire-passer-les-classes-populaires-pour-fascisees-est-tres-pratique-page-2-16-11-2016-2083327_23.php#xtatc=INT-500

     


    • Zatara Zatara 16 novembre 2016 17:54

      @maQiavel
      yep, je l’ai lu tout à l’heure.... tout est là :

      les milieux sociaux qui prônent le plus d’ouverture à l’autre font parallèlement preuve d’un grégarisme social et d’un entre-soi inégalé


    • Zatara Zatara 16 novembre 2016 17:55

      @maQiavel
      c’est le sociétale qui s’est pris une rouste par le sociale, le retour à Marx (et pas la version politique)


    • maQiavel maQiavel 16 novembre 2016 19:09

      @Zatara

      En attendant que nos journalistes le comprenne voilà ce qu’on peut lire : « Moins on est instruit, plus on vote FN ! »


    • Zatara Zatara 16 novembre 2016 19:26

      @maQiavel
      de toute beauté...mais j’attends encore, à l’image de ce qui s’est passé aux US, le prochain niveau...là, ça va vraiment être une boucherie...L’inceste idéologique de cette classe arrive au bout, plus d’ adn sain pour faire des émules....


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 novembre 2016 19:27

      @maQiavel

      Il y a ça aussi qui n’est pas en reste du côté de l’intox façon "point godwin" :

      "Dictateurs ou tueurs en série, les hommes les plus malfaisants ont tous commencé dans la vie en toute pureté et innocence et n’avaient pas la moindre idée du tournant qu’elle allait prendre. Ce sont les photos des enfants qui deviendront plus tard les personnes les plus malfaisantes de l’histoire."

      http://snapmonde.com/les-plus-malfaisants-de-toute-lhistoire/

       smiley


    • Zatara Zatara 16 novembre 2016 19:35

      @maQiavel
      j’aimerai avoir la motivation de faire une traduction de cet article...la dernière phrase m’a bien fait marrer


    • Zatara Zatara 16 novembre 2016 19:39

      @Qaspard Delanuit
      Jaffar aussi, il était gentil quand il était potit....


    • Ozi Ozi 16 novembre 2016 19:55

      @Qaspard Delanuit :"http://snapmonde.com/les-plus-malfaisants-de-toute-lhistoire/"

      Rhooo, tu vois le mal partout, ils ont quand même fait l’effort de mettre Truman, et à ce niveau là rien ne les y obligeait..


Réagir