dimanche 14 août 2016 - par Simple citoyenne

Le journaliste d’investigation Yvan Stefanovitch attaqué en diffamation pour son livre scandale, par le Sénat. Une première !

Le 2 juin dernier paraissait le livre scandale du journaliste d'investigation Yvan Stefanovitch , dont le titre est, Le Sénat. Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes (paru le 2 juin aux éditions du Rocher).

 

Dans un article du Point.fr "Les sénateurs vivent sur une autre planète !" en date du 12/08/2016, le journal nous apprend, je cite que " Les sénateurs ont discrètement autorisé Gérard Larcher à attaquer en diffamation Yvan Stefanovitch, auteur d'un livre contre leurs privilèges. Une première."

 

"Même les sénateurs anti-système, style Front national ou écologistes, n'ont jamais dénoncé leurs privilèges fiscaux. Ils en croquent, silencieusement. " dit Yvan Stéfanovitch dans ce même article !

 

 

Ci-dessous source Boulevard Voltaire

 


Yvan Stefanovitch : "À quand la suppression du... par bvoltaire

 



70 réactions


  • Zatara Zatara 14 août 2016 11:00

    L’article du Point que l’auteur a mis en lien est une pépite dans le genre....il y a tout ce qui est méprisable, détestable, haïssable dans cette républiques de connivence, cette république des copains, cette république bananière... une n-ième preuve....dormez petits oiseaux


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 11:11

      Bonjour Zatara Lorsque j’écoute les deux reportages, j’en suis dégoutée. Très franchement je ne savais pas que les privilèges de ces gens étaient à ce point là. Alors merci au Point.fr d’avoir rapporté cette info, qui est un scandale dans ce grand scandale !


    • Zatara Zatara 14 août 2016 11:30

      @Simple citoyenne
      je ne savais pas que les privilèges de ces gens étaient à ce point là.

      vous rigolez ? des bouquins la dessus, il y en a à la pelle


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 12:08

      Zatara ; je ne rigole pas je suis sérieuse ; certes, il y a des tonnes de bouquins là-dessus mais je découvre comme chacun, ou pas, les détails de ces privilèges par l’intermédiaire de certains médias, et même, d’ailleurs, par quelques "proches" qui ont côtoyé, là, les politiques de la ville, et qui découvrent effarés les plus "petits privilèges" qui n’ont rien à voir avec ceux décrits plus haut et politique locale ou pas, qu’ils s’accordent entre eux aussi !


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 14:28

      @Simple citoyenne
      Merci pour cet article. 

      Très franchement je ne savais pas que les privilèges de ces gens étaient à ce point là

      Dans ce cas, je vous recommande vivement cette interview de Philippe Pascot auteur de "pilleurs d’Etat". Attention, ça déménage. 

      https://youtu.be/BD_l0xxKpiE

      @Zatara 

      Personnellement, je ne pensais pas non plus à une époque que les privilèges des élus étaient aussi grossier et grotesque. Je savais que ces privilèges existaient bien évidemment mais je pensais qu’ils étaient assez intelligemment organisés pour qu’ils ne puissent pas sauter à l’oeil nu des citoyens et que les élus en beneficiaent via des mécanismes complexes, un peu comme pour les mécanismes d’optimisation fiscale des multinationales qui sont très difficile à comprendre car trop compliqué. Mais là, il n’en est rien, les politiciens n’ont même pas ressenti le besoin de dissimuler ces privilèges, c’en est grotesque, personnellement, c’est ça qui m’a frappé. Même dans les pays du tiers monde que j’ai pu visiter, ce n’est pas aussi franc, la corruption et les privilèges se font via des mécanismes complexes que le citoyen moyen ne comprend pas, ce n’est pas aussi direct qu’en France... 


    • Zatara Zatara 14 août 2016 14:39

      @maQiavel
      pas besoin de le cacher volontairement car une loi spécifique serait une cible facile idéale pour ceux qui surveillerait la chose...non, il suffit de faire grimper à feu doux, c’est idéal


    • Zatara Zatara 14 août 2016 14:43

      "surveilleraient"


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 14:43

      Mais c’est très con venant de la classe politique de ne pas avoir dissimulé ces privilèges parce que non seulement ces derniers peuvent cristalliser la haine de la population surtout en temps de crise et favoriser ainsi l’émergence du populisme mais en plus, un privilège qu’on ne dissimule pas est susceptible d’être contesté et abolit. Ce n’est pas le cas des privilèges dissimulé car rien que pour pouvoir les contester, il faut en comprendre les mécanismes, ce qui en général n’est pas à la portée des masses. 

      Cette classe politique agit contre ses intérêts sans peut-être le savoir (je me demande bien comment d’ailleurs, elle doit être enfermé dans sa bulle) mais je ne vais pas m’en plaindre, c’est une très bonne chose et il faudra profiter de cette erreur... 


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 14:51

      Bonjour maQiavel  ; Exactement !


    • Zatara Zatara 14 août 2016 14:57

      @maQiavel
      Mais c’est très con venant de la classe politique de ne pas avoir dissimulé ces privilèges

      vous êtes du naïveté confondante... le meilleur des secrets, c’est justement quand c’est à la vue de tous....


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 15:05

      @Zatara
      Non. Le fait est qu’on peut exploiter par une propagande efficace ces privilèges qui sont grossièrement visibles par tous. 


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 15:11

      @Zatara
      le meilleur des secrets, c’est justement quand c’est à la vue de tous....

      C’est vrai si ce secret à la vue de tous n’attire pas l’attention. La naïveté consiste à S’imaginer qu’en France, les privilèges n’attirent pas l’attention,hors rien n’attire plus l’attention dans ce pays... 


    • Zatara Zatara 14 août 2016 15:18

      @maQiavel
      hors rien n’attire plus l’attention dans ce pays...

      c’est un peu cliché si vous voulez mon opinion....si c’était vraiment le cas, ils n’auraient jamais pu monter aussi haut dans leurs rétributions...la poupoulace ne s’y attaque que lorsqu’elle n’a plus rien.... sinon elle aime gueuler, mais c’est un sport en France, un exutoire sans lendemain...


    • Zatara Zatara 14 août 2016 15:19

      @maQiavel
      j’attends toujours ce fameux lobby français pour s’emparer du sujet et jusqu’au fond


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 15:34

      @Zatara
      C’est vrai que les français gueulent et ils ne feront que ça...jusqu’à ce que les frigos soient vides. C’est pourquoi je dis plus haut que ces privilèges vont cristalliser la haine populaire particulièrement en temps de crise. 

      Si j’étais à leur place, je renoncerais à ces privilèges visibles (et en me parant de vertu du genre "voyez comme je suis vertueux moi qui renonce volontairement à mes privilèges alors que personne ne m’a rien demandé) pour pouvoir conserver hypocritement ceux qui ne le sont pas parce sinon avec une propagande populiste efficace, ça va revenir dans la gueule tel un boomerang... 

      La crise vient... 


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 15:46

      @Zatara
      Il n’y aura jamais un lobby français unitaire. Il y’en aura toujours plusieurs qui défendront des intérêts divers et variés. 


    • Zatara Zatara 14 août 2016 16:02

      @maQiavel
      ....un nouveau partie à l’image de ce que fait le parti pirate Islandais....les banquiers qui fraude en tôle...les politiciens qui se sont gavé, en subvention et autres (moults conflits d’intérêt) en tôle....on récupère l’argent et on sors de l’euro


    • Zatara Zatara 14 août 2016 16:11

      @maQiavel
      pour le reste, lorsqu’un politique s’attaquera au sujet, les poules auront des dents....aprèèèèèès moaaaaa la tempèèèèèèèèèèèèèète... le système va s’écrouler doucètement, reste la période de transition....

      https://www.youtube.com/watch?v=Q8Fa7FvhjzY


    • Zatara Zatara 14 août 2016 16:30

      @maQiavel
      Il n’y aura jamais un lobby français unitaire. Il y’en aura toujours plusieurs qui défendront des intérêts divers et variés.

      unitaire ou majoritaire ?


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 17:17

      @Zatara

      -pour le reste, lorsqu’un politique s’attaquera au sujet, les poules auront des dents....

      ------> Je pense aussi, ils sont déconnectés de la réalité (c’est un classique chez les classes dirigeantes en phase d’effondrement, leur intelligence collective se trouve en quelque sorte enfermé dans une prison mentale). Ils n’arrivent même plus à avoir une perception claire de leurs propres intérêts. Mais c’est une très bonne chose pour nous qu’ils ne s’attaquent pas au sujet, qu’ils continuent ainsi, je souhaite même qu’ils se rajoutent des privilèges encore plus scandaleux histoire de continuer à alimenter le feu avec de l’huile, ce serait excellent et je suis certain qu’ils sont capables d’une telle bêtise …

      Pour ce qui est d’un lobby unitaire ou même majoritaire, je n’y crois pas trop.

      Je ne pense pas que les choses peuvent se passer en France comme elles se sont passées en Islande pour plusieurs raisons :

      -Historiquement, les français en temps de crises sont généralement divisés. L’image du village gaulois d’Astérix qui s’entredéchire est à peine caricaturale, sauf que nous, nous n’avons pas de potion magique.

      -Démographiquement, la France n’est pas l’Islande qui ne contient que 300 000 habitants.

      -Géopolitiquement, la France n’est pas non plus l’Islande, notre place sur t l’échiquier est tel qu’en cas de crise sociale aggravée, toutes les puissances dignes de ce nom  auront les yeux rivées sur nous et tous leurs services secrets mettront leurs bouillons dans la soupe, y compris notre cher suzerain yankee pour lequel la perte de la France comme vassal équivaudrait à la perte de l’Ukraine par les Russes, en d’autres termes, une catastrophe. 


    • maQiavel maQiavel 14 août 2016 17:20

      @Zatara

      Tout cela pour dire que je ne crois pas à une sorte de révolution radicale sous l’influence d’un lobby majoritaire qui transformerait le pays du jour au lendemain. Cela ne veut pas dire non plus que rien n’est possible et que rien ne changera. C’est qu’entre ces deux configurations, il y’a des tas de nuances.

      Déjà, il faudra une putain de crise et des frigos sacrément vide pour que les masses se bougent par panique. Préalablement, il faut des groupes organisés qui se préparent à manipuler ces masses au moment M. Les révoltes sont toujours réalisées par des minorités agissantes.

      Si ces deux conditions ne sont pas remplies, rien ne se passera. Même si elles sont remplies, il y’aura plusieurs minorités agissantes tantôt alliées, tantôt concurrentes qui défendront des intérets divers et variés au nom du peuple français. Ces différents réseaux ne pourront s’unir  pour prendre le pouvoir que sous l’impulsion d’un chef charismatique aidé par des puissances étrangères ( c’est ce qui s’est passé pendant la résistance ). C’est la troisième condition.

      Ça fait beaucoup trop de « si » pour pouvoir compter là-dessus…

      Par contre, les deux premières conditions sont largement suffisantes non pas pour exercer le pouvoir mais pour exercer une pression sur le pouvoir afin d’engager une évolution des institutions sur le moyen terme. Certes, c’est moins sexy et spectaculaire que le grand soir avec des élites en fuite à cause du peuple armé de fourche mais c’est à mon avis plus réaliste, je crois plus aux évolutions par petit pas qu’aux révolutions , tout en gardant à l’esprit que même dans cette configuration d’évolution, rien n’est gagné ça peut aussi échouer …

      C’est comme ça que je vois les choses, peut être que je me goure complètement aussi, quoiqu’il en soit, dans l’incertitude, on se bat, ainsi on a rien à regretter en cas d’échec et tout à gagner en cas de victoire …


    • Zatara Zatara 14 août 2016 18:55

      @maQiavel
      toute forme de contestation ne pouvant se réclamer que des extrêmes selon les médias (la fameuse tenaille a bien des usages), c’est donc seulement après une longue et lente agonie que viendra (roulement de tambour) rien, jusqu’au fond du fond, en rang deux par deux, tenez vous la main..... il faudra bien que sorte du creuset un moment ou à un autre, quelqu’un qui sorte du lot...


    • kader13 14 août 2016 20:16

      @Simple citoyenne
      mais pour les députés c’est exactement la même chose...

      et leur retraites, la réversion en cas de veuvage est aussi abusives.

      1000 députés et sénateurs, combien de retraités ? 1500 euros de retraite par mandat

      et si ils ne sont pas réélus ils touchent leur indemnité pendant 5 ans.

      Bravo.... ca coute combien tout ca en dix ans ?

      et Juppé ? il est retraité de tout, meme il touche une retraite d’inspecteur des finances depuis 2002 de 9000 euros ..

      etc etc


    • JBL1960 (---.---.100.144) 14 août 2016 23:01

      @maQiavel = Pascot est vraiment pointu sur le coup et pour ma part je l’avais intégré dans ce billet à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/11/les-pilleurs-detat/ avec de nombreux liens sur le même sujet.

      Et en rappelant que de toute façon rien ne pouvait changer dans ce système-là car ils sont tous copains comme cochons = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/01/copains-comme-cochons/


    • tousensemble tousensemble 15 août 2016 09:54

      @Zatara

      il faut SUPPRIMER LE SENAT ET EMBASTILLER CE GROS PORC SUANT

      DE LARCHER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • ZardoZ ZardoZ 15 août 2016 14:44

      Voilà mon bon @Monsieur Ouille qui s’essaye à la philosophie de comptoir, il n’ y a pas à dire, une classe en petite forme, un embryon de lueur intelligente illumine son front de gueux. Morte couille ses apprêts ne te vont point ! Redevient le bon Jacouillet non comploteur, suiveur de la politique du moment, partisan du système paisible.
        smiley


    • maQiavel maQiavel 15 août 2016 16:26

      @Zobzob

      Gné ?


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 15 août 2016 20:15

      Bonjour Zatara selon cette source que vous nous donnez, je cite :

      "Selon les documents révélés par les pirates informatiques américains, la fondation Open Society dirigée par le milliardaire américain George Soros, planifiait de dépenser une somme énorme pour mettre un terme à l’état d’urgence en France."

      Source wiki :RT, auparavant Russia Today, est une chaîne de télévision d’information internationale en continu financée par l’État russe lancée le 10 décembre 2005 par l’agence de presse RIA Novosti qui l’abrite dans ses locaux moscovites.

       J’ai lu ailleurs, qu’il fallait rester prudent avec ce genre d’informations pas tout à fait objectives et qui nous parlent de documents sans nous en apporter les preuves !


    • Zatara Zatara 15 août 2016 21:54

      @Simple citoyenne
      http://dcleaks.com/index.php/srs_reserves/

      cherchez rf215-france.docx et lisez...


    • Zatara Zatara 15 août 2016 22:00

      @Simple citoyenne
       J’ai lu ailleurs, qu’il fallait rester prudent avec ce genre d’informations pas tout à fait objectives et qui nous parlent de documents sans nous en apporter les preuves !

      ... on va pas très loin avec ce genre de considération formaté.....surtout quand on ne se donne pas la peine de cliqué sur les petits liens bleus dans l’article en question... aucun média français n’en parle pour l’instant, d’après google...


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 15 août 2016 22:09

      @Zatara ; ok merci pour le lien.


    • frantisek (---.---.157.110) 16 août 2016 04:03

      @maQiavel Les sénateurs sont pas les seuls les députés et tous les hauts fonctionnaires ce sont des dizaines millions par an.


    • frantisek (---.---.157.110) 16 août 2016 04:03

      @maQiavel Les sénateurs sont pas les seuls les députés et tous les hauts fonctionnaires ce sont des dizaines millions par an.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 16 août 2016 07:51

      @Zatara J’ai pourtant lu, l’article mais passé le lien trop vite le lien, en effet.


  • Marianne Artère (---.---.129.246) 14 août 2016 11:54

    MELENCHON ! L’"Humain d’abord", un commentaire ?
    ----

    Je ne vois qu’un prétexte de plus à cracher sur les 2 sénateurs FN. (les autres ça va mais les deux sénateurs FN c’est vraiment des pourris) De toute façon ce bouquin fera psssshhhhhhiiiiiitttt comme tous les autres, comme notamment celui de machin dont j’ai oublié le nom qui s’intitule Pilleurs d’Etat, qui normalement devait faire l’effet d’une bombe. C’est oublier que tout le monde ou presque s’en fout de se faire tondre par des parasites car trop occupés à se mirer le nombril.
    ----
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Yvan_Stefanovitch

    ----

    On se demande pourquoi l’auteur se fatigue encore à prêcher dans le désert...


    • Zatara Zatara 14 août 2016 12:10

      @Marianne Artère
      le défaitisme reste l’apanage des pourris...à l’image de votre conclusion


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 12:15

      Bonjor Marianne Artère ; prêcher dans désert, la preuve que non, puisque Lârcher l’attaque et a visiblement dérangé tout ce petit monde. C’est aussi la liberté d’informer qui est attaquée !


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 12:20

       Je la refais ! Bonjour ; prêcher dans désert, la preuve que non, puisque Larcher l’attaque et Yvan Stefanovitch a visiblement dérangé tout ce petit monde. C’est aussi la liberté d’informer qui est attaquée !


    • Zatara Zatara 14 août 2016 12:37

      pareille pour moi : le défaitisme reste l’apanage des pourris, des soumis, des jouisseurs égoïstes et apolitiques. De pure produit de l’opportunisme mercantile....


    • Marianne Artère (---.---.133.100) 14 août 2016 12:46

      @Zatara & Simple Citoyenne

      Bonjour, je vous la refais plus clearstreamement :

      ----

      Toutes les affaires qui auraient du entraîner leurs responsables devant les tribunaux et que tout le monde a oublié comme Karachi, Cahuzac, le sang contaminé, les paillotes, woerth-bettencourt, Sarkozy-Kadhafi, Bygmalion et j’en passe et des meilleurs, ont elles changé quoique ce soit dans la façon de veauter des français ? Non. DSK pense à se présenter en 2017 et si ce n’est pas le cas, il aurait tort de se priver il risquerait d’être élu par les veaux.

      http://www.radiovl.fr/dsk-le-retour-du-roi/

      ----

      Pensez vous que les bouquins de journalistes d’investigation qui dénoncent des scandales qui devraient mettre fin à cette république bananière changent quoi que ce soit ? Non sinon ça se saurait. Et vous ? Allez vous veauter pour Sarkozy ? Hollande ? Ou le repris de justesse providentiel 2017 Juppé ?

      ----

      Dormez bien braves gens.


    • Zatara Zatara 14 août 2016 13:09

      @Marianne Artère
      il n’y a rien à prôner, il y a à simplement à réfléchir sur le pourquoi il ne se passe rien...et pourquoi certains pays comme l’Islande et la Suisse s’en sortent très bien de ce côté là....


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 13:27

      Marianne Artère ; c’est juste et vous avez raison sur toutes ces affaires dénoncées que vous citez et tous ces livres déjà écrits ; oui vous avez raison ; mais là, je crois que ce sont les institutions qui mènent les enquêtes qui sont en cause et non les citoyens.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 13:32

      @Zatara ; que viennent faire la Suisse et l’Islande ici, je suis désolée mais je ne vous suis plus là, serait-il possible de nous éclairer sur ce commentaire ?


    • Zatara Zatara 14 août 2016 13:41

      @Simple citoyenne
      faites vos recherches....et découvrez pas vous même


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 13:57

      @Zatara  ; je passe énormément de mon temps à faire des tonnes de recherches ; un petit éclairage de votre part aurait été bienvenu ; mais c’est tant pis.


    • Zatara Zatara 14 août 2016 14:45

      @Simple citoyenne
      si vous passez autant de temps à chercher, je suis surpris que vous n’ayez aucune référence ni ne voyez ou je veux en venir en invoquant ces deux pays...faites vos recherches, et plus particulièrement, regardez ce qui se passe en Islande....


    • pegase pegase 14 août 2016 19:48

      @Zatara

      il y a simplement à réfléchir sur le pourquoi il ne se passe rien...


      Cahuzak ? Air cocaïne ? l’affaire Bismuth ?

      Simplement qu’ils ont l’état et la justice derrière eux, il s’agit d’une gigantesque mafia de gens influents se serrant les coudes avec ceux d’outre atlantique .. Même avec nos petits poings il n’y a rien à faire, ça a commencé à déraper sérieusement depuis l’avènement de notre adhésion forcée à l’Union Européenne par Sarko ... dès lors ils nous ont pris pour des idiots ...


  • Lord Volde Lord Volde 14 août 2016 13:33

    J’ai noté une multitude de contre-vérités ou d’erreur que l’on pourrait imputer à l’ignorance de cet auteur-"journaliste" lorsqu’il évoque en surface le train de vie des sénateurs (petit paradis fiscal verdoyant et savoureux situé en plein cœur du jardin du Luxembourg et dans un magnifique et prestigieux château (35000 m2) construit au XVIIième siècle pour les beaux yeux de Marie de Médicis). Les z’élus bénéficient automatiquement de privilèges exorbitants de droit commun et cet aréopage de politiciens issu en majorité des grands partis politiques adossés à l’oligarchie financière a été récompensé au titre de bons et loyaux services ou pour satisfaire parfois le fait du prince.

    De l’ancien régime, il ne reste guère que le château et le jardin car le sénat est une créature enfantée par la constitution thermidorienne de 1795 et installé durablement sous l’empire napoléonien.

    Lorsque le journaleux affirme que les privilèges des sénateurs sont anciens et découlent du système d’ancien régime, il se trompe lourdement.

    Les sénateurs jouissent d’avantages en nature accompagnés de diverses primes et subventions accordées pour équipement et installations, de lignes téléphoniques et de fax au nombre de 6, de frais de transport à concurrence de 14000 €/an en sus d’une carte permanente de gratuité du réseau de lignes SNCF 1ère classe, de 40 allers/retours transport aérien entre Paris et leur département de résidence, outre les les péages et frais kilométriques, frais de taxi et tous autres. Les voyages à l’étranger sont aussi pris en charge dés lors qu’ils portent l’étiquette de groupes d’amitiés ou culturels, voire d’études.

    Il faut ajouter à la listes des rémunérations et indemnités, 7500€ de revenus qui serviront en partie à se payer des collaborateurs personnels choisis le plus souvent parmi des membres ou des proches de la famille.

    Le coût moyen annuel d’un sénateur, si l’on intègre à ces dépenses pharaoniques la retraite, l’entretien et le coût global moyen du personnel et des dépenses relatives à l’entretien du domaine et du château et aux diverses fournitures (électricité, gaz, eaux, téléphones filaires et cellulaires, voitures de service et de fonction, chauffeurs, repas, serviteurs, huissiers, questeurs, et j’en passe, dépasse 50000€. Un gouffre financier qui excède à lui seul le train de vie de la cour royale de Louis XIV.

    Merci qui ?

    Qui donc sont les parasites ? un allocataire du RSA, un bénéficiaire de la CMU, un chômeur smicard, un bénéficiaire de l’APL où un politicien professionnel émargeant à 16000 €/mois et bénéficiant d’avantages en nature supérieurs à ceux des souverains d’antan ?

    Merci la république des cuistres et des jean-foutre. 

     


  • Lord Volde Lord Volde 14 août 2016 13:39

    errata : erreurs, installée, liste


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 13:52

      Bonjour Lord Volde ; de toute manière que les privilèges des sénateurs soient anciens et découlent du système d’ancien régime, et qu’Yvan Stéfanovitch, se trompe, ou pas, il les dénonce quand même. Le résultat est qu’il va se manger un procès pour diffamation par ces même privilégiés. Mais c’est scandaleux ! C’est une honte !


  • Lord Volde Lord Volde 14 août 2016 13:58

    Marianne à tout à fait raison. Les petites gens sont majoritairement bêtes et disciplinées et aiment leurs bourreaux.

    La démocratie des urnes est une belle entourloupe car les types que vous élisez en croyant aux contes de fées sont les serviteurs de l’hyper classe privilégiée possédante et sanctuarisée.

    On vous a créé un ennemi imaginaire (diversion) qui sert utilement l’agenda mondialiste (diviser pour mieux régner et choc des civilisations accompagné des guerres horizontales à venir à peine larvée aujourd’hui) et non seulement vous tombez les deux pieds dans le filet tendu, mais vous y allez gaiement sans recul, ni lucidité.

    Vous êtes comme de la chair à Bantha.

    Simple citoyenne : que de naïvetés dans votre perception du réel. Vous avez beaucoup à apprendre et le réveil risque d’être brutal et difficile à accepter. Votre conscience vous interdira de regarder la vérité, préférant l’illusion de la sécurité, de la tranquillité d’esprit et de la routine habituelle.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 14:12

      @Lord Volde

      Concernant la fin du commentaire, je ne le prends pas mal et je vous laisse le penser tant pis pour mon ego ; il est parfois préférable de laisser penser les uns qu’ils sont forcément plus intelligents que les autres ; c’est moins fatigant !


  • Lord Volde Lord Volde 14 août 2016 14:11

    Un procès hahaha. Vous ne connaissez pas la XVII ième chambre correctionnelle de Paris (chambre de la presse).
    Je vous pari que de procès que nenni.
    Il n’y en aura pas.
    Le Président du Sénat, Gérard Larcher orchestre tout simplement une tentative d’intimidation contre ce journaliste en le rappelant à l’ordre.

    La procédure est très formaliste en matière de diffamation.

    Les écueils sont nombreux et les acteurs souvent trébuchent pour un oubli superflu ou une faille égale au point virgule.

    La procédure n’ira pas à son terme, je peux vous l’assurer.
    Par ailleurs, la salle du tribunal étant assez petite pour accueillir du public, la publicité, qui est pourtant érigée en principe du droit pénal, n’aura pas droit de cité et, in fine, le public n’aura droit qu’à la soupe que voudra bien lui restituer la cloche de la presse subventionnée du grand capital.


  • Zatara Zatara 14 août 2016 14:46

    aprèèèèèès moaaaaaaa la teeeeempèèèèèèèète (chant favoris des "élus" du peuple)


  • Maître Carré (---.---.162.136) 14 août 2016 15:34

    Ce n’est pas un scandale, pour les sénateurs, et les parlementaires aussi, d’ailleurs, c’est juste la routine.

    La routine de pillage, organisé par une bande de parasites, de la richesse produite par les Français.


  • lemi1 (---.---.55.52) 14 août 2016 16:49

    enfin un sujet où les marinistes rasent les murs


  • le celte le celte 14 août 2016 17:09

    Ne doutons pas de nos institutions, la cour des comptes veille ! smiley

    Allez !, un petit exemple supplémentaire :
    https://www.youtube.com/watch?v=jruWVKfgJ0Q


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 17:34

    Autres petits privilège ; comment partir en corse gratuitement au frais de l’état ! "Le séjour controversé de Flora Hollande, la fille de "Moi président" source Corse Matin du 13Aout !


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 17:41

    Autres petits privilèges vacances en Corse aux frais de l’État ; Le séjour controversé de Flora Hollande, la fille de "Moi président" source Corse Matin, du 13 /08 /2016


  • Frank Masson (---.---.234.5) 14 août 2016 21:05

    Rien de plus que les 90% de remise pour les gens d’EDF, les voyages gratuits de la SNCF ou d’Airfrance, les 13 et 14 ème mois...

    Chialez pas quand vous en croquez : c’est inadmissible de cracher dans la soupe bande de rigolos...

    - Abandonnez d’abord vos injustes privilèges et ensuite on en reparle.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 14 août 2016 21:50

      Bonjour Frank Masson ; à côté des privilèges des "élites", qui se sont autoproclamées, et, qui pire, croient qu’elles le sont vraiment...quand même "frère" Franck Masson, rien à voir ! non ?


  • gerfaut 15 août 2016 06:48

    Qu’ est ce que cela peut faire au sénat ce qu’ on dit dans un bouquin à part empêcher les gens de parler ? Voilà la censure moderne, comment un juge peut se prononcer sur ce qu’ on a le droit de dire ou non ?


    Aux USA, la liberté de dire ce qu’ on veut est l’ article 1 de la constitution. On en est loin...

  • gerfaut 15 août 2016 06:48

    Qu’ est ce que cela peut faire au sénat ce qu’ on dit dans un bouquin à part empêcher les gens de parler ? Voilà la censure moderne, comment un juge peut se prononcer sur ce qu’ on a le droit de dire ou non ?


    Aux USA, la liberté de dire ce qu’ on veut est l’ article 1 de la constitution. On en est loin...

  • Simple citoyenne Simple citoyenne 16 août 2016 08:18

    Je suis surprise qu’aucun journaliste ne s’offusque d’une telle et honteuse attaque !


  • aldous aldous 16 août 2016 15:42

    Le globaliste est le militaro industriel complexe, qui est alambiqué car il est en réalité une pentagone qui c’est les médias américains global : Hollywood la FED banque de réserve américaine « le patron de la BCE » internet NSA CIA BFI, la politique globale, comme les finances et l’industriel, votre patron globaliste c’est le saint AIPAC empire roman, son additif en France « Le CRIF » ces employés les promoteurs de l’antisémitisme et l(industrie de l’holocauste, le méthode c’est la presse globalise puis l’éduction. NATO-OTAN ce le méthode militaire, et financier, cause de la faillite de la Grèce la raison ce le fantôme Russe et Putin, Palestine le terrorisme. En concret la France est sur occupation de l’Empire saint romain AIPAC, peu de différence que le régime vichy, uniquement que cet fois c’est l’empire AIPAC et l’occupation c’est mental intellectuelle. Le concret c’est que l’Europe ne pas un continent libre elle est esclave du pense dogmatique de l’empire AIPAC Roman. Une fois l’Europe libère là vous pouvez vous considère de libre penseur dans le présent la cogite est soumisse au lavage des cerveaux médique de l’empire qui vous domine. Raison pour laquelle la démocratie n’existe pas en Europe ni en Amérique car les américains sont aussi des esclaves de l’empire AIPAC. Et voilà les guerres à répétition le terrorisme et le reste. AIPAC existe depuis 1913 est son logis c’est à Washington.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 16 août 2016 17:00

       @aldous . Trois fois un même commentaire sur différents articles ! c’est du trolling  ! Non merci ; je n’ai rien compris à ce que vous écrivez et je ne vais pas m’ennuyer à vous déchiffrer et ne vous donnez pas la peine de revenir pour le faire merci !


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 16 août 2016 20:03

    "Des sénateurs de gauche s’opposent au non-cumul des mandats"

    Juste avant de partir en vacances, des parlementaires de la majorité ont proposé, sans faire de bruit, de revenir sur la loi promise par François Hollande.

    http://www.lepoint.fr/politique/des-senateurs-de-gauche-s-opposent-au-non-cumul-des-mandats-16-08-2016-2061686_20.php


Réagir