lundi 21 novembre 2016 - par Hieronymus

La stratégie perdante du Front National pour la présidentielle

La récente élection surprise de Donald Trump à la présidence des Etats Unis a boosté les espoirs du camp national en sorte que beaucoup se prennent déjà à rêver d'une victoire semblable du FN aux prochaines présidentielles mais ces espoirs risquent fort d'être déçus car Marine le Pen n'est pas Donald Trump, en effet le handicap ne réside pas tant dans une différence de contexte entre la France et les USA mais plutôt dans un écart de niveau des personnalités politiques, le nouvel élu américain ayant en effet démontré une compréhension de la chose politique bien plus subtile et efficace que la leader du Front national :

 

 

l'analyse très pertinente à ce sujet de Aldo Stérone, en résumé : il est illusoire d'espérer amadouer comme tente de le faire Marine le Pen un système médiatique qui vous sera toujours de toute façon hostile

 

 

 

en dépit de ses outrances de langage et son côté "moi je" fatiguant, Alain Soral porte un regard très lucide sur les erreurs fondamentales de Marine le Pen dans sa tentative de conquête de pouvoir, erreurs provenant essentiellement de son absence de compréhension profonde de la chose politique et de ses mécanismes de base.

 



100 réactions


  • microf 21 novembre 2016 13:01

    l´Arrivée du FN au pouvoir en France, est la seule chance de la France de s´en sortir, pas parceque le FN fera mieux, mais parceque cela va occasionner un tel chaos et de ce chaos une sorte de Revolution, naitra une nouvelle France, sinon, il faudra prendre toujours les mêmes, recommencer, et continuer la descente cette fois-ci plus dans une décadence encore plus avancée que celle actuelle.


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 14:23

      @microf
      pas trop fatiguant l’autoplussage ? +9 à 14.22


    • Valas Valas 22 novembre 2016 08:40

      @Hieronymus

      Je ne suis pas fan du FN, mais il faut admettre qu’il a raison, depuis Pompidou la corruption politique détruit, à petit feu, tous les acquis sociaux pour lesquels nos ancêtres se sont battus. L’oligarchie caresse les cadres dans le sens du poil et lamine les sans-dents de façon plus vive ces dernières années.

      La population française n’a aucune chance de s’en sortir sans passer par une phase "chaotique".


    • howakhan howakhan 22 novembre 2016 09:44

      @Valas

      salut..

      d’accord avec cela et microft


    • microf 22 novembre 2016 11:48

      @Valas

      Merci Valas pour cette remarque. Vous n´avez pas besoin d´être fan du FN, moi non plus je ne le suis, je suis même un Africain, et certains qui suivent mes commentaires dans ce Forum le savent.

      Ce que j´ai écris, je l ai dit en 2002, hélas personne ne m´a écouté, on m´a traité de fou, j´espère cette fois-ci que 15 ans après, la situation actuelle de la France prouve que rien n´a changé, la situation s´est même empirée, allez vous laisser cette situation se dégrader encore plus ? la réponse doit être donnée par vous Francais qui déciderez comme le peuple Américain vient de le faire, ne ratez pas cette chance, bien sûr on dit qu´un pays ne fini jamais, car la France restera toujours la France, mais quelle FRANCE ?.


    • Soi même 23 novembre 2016 12:14

      @microf, je crains que le chaos que vous souhaité soit un beau marche pied à une politique à la Hindenburg.

       


  • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 13:08

    bonjour à Tous

    c’est un thème sur lequel il y a, j’en suis persuadé, beaucoup à dire et à expliquer, ainsi (liste non exhaustive) :

    - la personnalité des dirigeants du FN, le père fondateur, la fille et désormais également la petite fille

    - le caractère illusoire de la "dédiabolisation", comme une sorte de preuve impossible à apporter, c’est une dialectique d’enfermement

    - l’évolution démographique de l’électorat français, le temps jouant de toutes façons en défaveur du camp national

    - le caractère brouillon de la communication du FN, l’abandon des fondamentaux et l’absence de cohérence relevée par Soral

    - les erreurs graves récentes comme l’exclusion du "vieux" et autres aveux de faiblesse, dissensions internes et absence de dynamique


    • izarn 21 novembre 2016 15:24

      @Hieronymus
      Vous oubliez une chose :

      Le FN n’est pas milliardaire. Il est obligé d’aller chercher des crédits hors UE. Par exemple en Russie. On attaque meme les députés européens du FN et on leur demande de rembourser 300 000 euros...Aprés avoir supprimé l’immunité parlementaire de J.M. Le Pen.

      Les forces du Système sont plus fortes en Europe qu’aux USA. Nous sommes territoires dominés, et il est plus dur de l’ouvrir qu’aux USA. Plus que jamais le Système va tenter de conserver l’UE. Plus que jamais la moindre attaque contre le fric des lobbies juifs, vont vous transformer en antisémite nazi ! Voyez Poisson ! Obligé de s’excuser ! Si tu imites Trump, t’es carbonisé. La haine contre Trump est palpable partout chez les élites et merdias européens. C’est la guerre !

      Alors Aldo, du fond de ta bagnole allemande, c’est ça que tu veux ?

      Trump, lui s’en fout. Il paie tout. Il a une horde d’avocats bien payés qui le défendent. Facile de comprendre que le Système a aussi utilisé les moyens judiciaires. Mais Trump peut payer les frais de Justice. Ensuite Trump faisait en quelque sorte aussi partie des médias, soutenu par un Alex Jones, par un nain "maitre du logos", le gourou chauve d’E&R.(Remarquons sur E&R aucune vidéo d’Alex Jones. Que des conneries vichisso-résistantes) Meme si ce site dit des choses intelligentes, il a la stupidité d’attaquer le seul parti qui est face au Système. Comme Asselineau, Mélenchon etc...Le FN c’est pas la panacée, non ! Et Trump c’est génial peut-etre ?

      Si vous voulez ruiner le FN, comme on essaie de le faire contre Dieudonné, et meme Soral...Suivez les conseils stupides de Soral, et d’Aldo Sansneurone...

      L’un au bord de la faillite et l’autre réfugié en Angleterre....

      Il a bien une conduite à droite, ou bien il se filme avec sa caméra de recul ? smiley


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 20:22

      @izarn
      Aldo Sterone est en Angleterre, oui c’est une voiture anglaise

      y a du vrai ds ce que vous dites, aux States le 1er amendement laisse davantage de marge au politiquement incorrect qu’en France mais la stratégie de dédiabolisation est une profonde erreur tactique, croire que c’est "en faisant des risettes" au système qu’on va s’attirer son indulgence est au contraire un aveu de faiblesse et d’impuissance


    • César Castique César Castique 22 novembre 2016 00:48

      @Hieronymus

      La "dédiabolisation" n’a jamais eu pour but d’obtenir l’indulgence des médiateux, mais de cesser de lui fournir des sacs de grains à moudre à la manière de JMLP. - j’ai apprécié un Aldo Stérone beaucoup mieux inspiré.

      Quant à ceux qui - comme Soral - déplorent l’éviction du président donneur, ils ont oublié l’époque des interviews ai cours desquelles les représentants du FN devaient consacrer la moitié de leurs temps de parole à essayer de rattraper les dérapages du Menhir.

      Seuls des inconscients, ou des cryptos-UMPS, peuvent regretter que la campagne de la présidentielle 2017, ne soit pas placée sous le triple signe du "détail", de "Durafour crématoire" et de la "fournée". Avec des conseillers comme ceux-là, la caste pourrait dormir sur ses deux oreilles.


  • michel-charles 21 novembre 2016 13:17

    Avec l’arrivée de Fillon (a l’anglaise..) MLP est déjà sur le podium !


    • Olivier Perriet 21 novembre 2016 15:22

      @michel-charles

      tout à fait ; cette désignation qui semble prévisible rebat complètement les cartes et joue pour tous les outsiders (MLP, et même pour la gauche).


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 15:31

      Au contraire, si Fillon passe, ce serait une mauvaise nouvelle pour MLP. Juppé  était l’antithèse de Marine. Il était l’incarnation du politiquement correct, la quintessence de la bien-pensance. La campagne du FN aurait été catalysé par cet antagonisme postural aussi bien économique (néolibéralisme vs Etatisme), que sociétal (progressisme vs conservatisme) géopolitique (atlantisme vs rapprochement avec la Russie) ou enfin sur la question des politiques d’intégrations aux structures supranationales (Européisme vs Souverainisme).

      On aurait eu potentiellement un second tour opposant deux visions radicalement opposées du monde et de la place de la France en son sein. Sans même parler du fait que Juppé traînait un certain nombre de casseroles judiciaires que l’équipe de campagne de Marine se serait fait un plaisir de rappeler au corps électoral avec un zeste de « tous pourris ».

      Cela aurait été le remake de l’affrontement establishment vs anti-establishment qu’on vient de connaitre aux USA mais à la Française, c’est-à-dire en moins grotesque, en plus sophistiqué.

      Certes, le FN n’aurait pas gagné mais envisager un score de plus de 40 % au second tour était envisageable et un tel score aurait bousté la campagne des législatives qui est le véritable objectif du FN.

      Avec Fillon, ce sera plus compliqué, sa posture est plus droitière que Juppé en qui on pouvait voir un centriste mou, cela signifie que le FN ne pourra pas siphonner l’électorat le plus droitier de LR …

      Si j’étais sympathisant FN, je soutiendrais à fond Juppé dans le second tour de ces primaires …

      Par contre ,  le PS sabrera le champagne si Juppé perd , il aurait siphonné son électorat à un tel point que l’hypothèse d’un Melenchon devant le candidat du PS était un scénario probable. L’élimination de Juppé serait aussi une fantastique aubaine pour Macron car elle laisse de l’espace au centre ...


    • Olivier Perriet 21 novembre 2016 18:54

      @maQiavel

      Dites, vous en savez des choses ; on en reparlera dans 6 mois.

      Pratiquement tout ce que vous avez énuméré sur Juppé (économie, social, Europe, premier de la classe) vous le trouvez un décalque chez F Fillon.


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 19:01

      @Olivier Perriet
      Si vous voulez me convaincre que Fillon , c’est la même chose que Juppé , n’en prenez pas la peine , j’en suis déjà convaincu. 

      Mais au niveau de la communication , de l’impression transmise , c’est différent. Observez les médias de gauche : Fillon est considéré comme un xénophobe proche de la Russie et des manifs pour tous. Son positionnement sociétal n’est pas le même que celui de Juppé et ça c’est une différence de taille dans la campagne à venir ...


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 20:37

      @maQiavel
      je ne vous ai pas répondu sur l’autre article mais d’accord avec vous sur le fait que la victoire de Fillon est une mauvaise nouvelle pour le FN qui aura plus de mal à marquer son clivage avec le nouvel UMP (LR)

      il se pourrait même qu’en cas de candidature Macron au titre du PS, celui ci rassemble les restes (misérables) du PS, plus ou moins les divers satellites de gôche et fasse un gros score au centre tandis que Fillon siphonnerait sur la droite conservatrice (comme Sarko en 2007), dans une telle configuration le FN pourrait effectivement se retrouver absent du 2nd tour

      en vérité je crains qu’il ne soit déjà trop tard historiquement pour le FN, celui-ci n’a pas percé en 2012 comme il aurait du : absent au 2nd tour, quasi désastre aux législatives (merci Mélenchon), la pourritique française est alors repartie pour un faux affrontement droâte/gôche de 5 ans alors qu’il était plus qu’urgent de faire exploser ce simulacre d’opposition et de le remplacer par le vrai débat - mondialistes/souverainistes

      tout ce temps perdu est irratrapable smiley


    • pegase pegase 22 novembre 2016 00:02

      @Hieronymus

      Le FN c’est mort, vous l’avez dit vous même , le seul espoir c’est Philipot ..


      Côté MLP c’est la cata, vous ne semblez pas au courant, personne n’en parle, mais son bras droit Chauprade député européen vient de se faire affubler d’un mandat d’arrêt international dans l’affaire de l’exfiltration des pilotes ""d’air cocaïne"" , des pilotes qui étaient assignés à résidence en République dominicaine pour un trafic à hauteur de 700 kg de cocaïne...


      Je vais vous dire ce qui va se passer, elle va être obligée de faire profil bas pendant toutes les présidentielles ....


      **La République Dominicaine est un pays ayant quelques liens étroits avec les états unis, ils participent en commun à une vaste campagne de lutte anti drogue ...


    • Olivier Perriet 22 novembre 2016 10:00

      @maQiavel

      et d’une ce ne sont pas "les médias de gauche" qui font tous seuls une victoire.

      et de deux la manif pour tous ne s’est jamais présentée aux élections ; on ignore donc combien elle pèse. 

      Et tout ceci ne fait à mon avis que confirmer ce que j’imagine : F Fillon s’est enfermé tout seul sur une base étroite (les retraités et professions libérales BCBG - et pas LBTG smiley ) mais ça ne pèsera pas bien lourd s’il en reste là.

      Sarkozy avait cette même base très solide en 2007, mais avait ouvert largement en allant chercher les autres électorats avec les dents.

      Là, F Fillon, depuis près d’un an, n’a pas bougé d’une oreille ; j’ai des doutes sur sa capacité (et la possibilité tout court) de "corriger le tir".


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 11:31

      @Olivier Perriet

      -et d’une ce ne sont pas "les médias de gauche" qui font tous seuls une victoire.

       ------> Ah mais je n’ai pas dit ça , je parlais de la perception qu’ont de lui les médias de gauche.

      Je voulais dire par extension que l’électorat du PS considère Fillon comme un homme de la droite dure et qu’il ne pourra pas siphonner cet électorat comme pouvait le faire Juppé.

      -et de deux la manif pour tous ne s’est jamais présentée aux élections ; on ignore donc combien elle pèse

      ------> Oui mais ce n’est pas le problème. Ce que je veux dire, c’est que Fillon va chasse sur les mêmes terres que le FN et ce n’est pas bon pour MLP. Avec Juppé, cela aurait été plus simple puisque le territoire de chasse de ce dernier était à gauche. 


    • Hieronymus Hieronymus 22 novembre 2016 12:21

      @pegase
      calmez vous un peu

      votre haine du FN (la même chez Fafa) altère tout jugement chez vous

      pour votre info, Chaprade n’est plus membre du FN, ça fait même un bail

      voici un article éloquent à son sujet (très bien écrit, Taike c’est de l’orfèvrerie)

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comprendre-chauprade-la-nouvelle-180038

      mais je le répète, il n’est plus membre smiley


    • Olivier Perriet 22 novembre 2016 14:36

      @maQiavel

      non, le FN n’est pas / plus / pas que la droite conservatrice.

      il n’y a pas, à mon avis, concurrence entre les deux ; les électeurs conservateurs, pro Europe, pro euro, peuvent choisir au centre, un Juppé, Bayrou, Macron, mais la convergence vers l’électorat FN, qui est fondamentalement en dissidence, ne me saute pas aux yeux. 

      Sarkozy avait réussi à faire une telle convergence entre tout ça en 2007 ; mais je ne vois pas Fillon réitérer une telle performance


    • pegase pegase 22 novembre 2016 19:32

      @Hieronymus

      Ah désolé, il s’est fait écarté en douce suite à cette histoire .... Votre haine de l’UPR altère tout jugement constructif et honnête chez vous ! 

      Un député FN affublé d’un mandat d’arrêt international, ça devrait éclater dans les médias, mais rien ... rien de rien ... c’est étonnant non ?


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 19:34

      @Olivier Perriet

      Il y’a en gros deux tendances fortes dans l’électorat FN :

      -un électorat du nord qui est composé des perdants de la mondialisation qui regroupe les classes populaires et les classes moyennes en voie de déclassement, cette catégorie là réclame la protection de l’Etat –nation face à la mondialisation, cette tendance là est fort logiquement Etatiste.

      -Un électorat du sud qui est composé des cadres supérieurs et des couches moyennes actives, c’est une tendance libérale conservatrice qui réclame une meilleure adaptation à la mondialisation, ce sont des rentiers qui à tort ou à raison ont peur d’une sortie de l’UE et de l’euro, on peut les critiquer mais c’est leur sentiment, ils craignent l’inflation comme la peste.


      La posture de Fillon consistera à séduire cet électorat du sud , par exemple en reprenant la ligne Buisson qui a permit à Sarko de siphonner des voix au FN en 2007.

      C’est très dangereux pour le FN car si cette stratégie fonctionne , MLP peut ne pas se retrouver au second tour malgré tout les sondages qui la mettent pour le moment à la première place. 


    • pegase pegase 22 novembre 2016 20:17

      @maQiavel

      En principe on vote pour ses intérêts ....

      Il y a 4 catégories d’individus chez les supposés "actifs" ...

       - les salariés

       - les entrepreneurs

       - les rentiers

       - les gens laissés sur le carreau , RSA , chômage longue durée etc ..


      Les salariés devraient en principe voter à gauche ... notez que de nombreux cadres sont aussi des salariés ..

      Les entrepreneurs devraient voter en principe à droite et au FN...

      Les rentiers à droite et au FN ...

      les gens laissés sur le carreau à gauche ...

      Si vous êtes entrepreneur il vous faut voter FN ou Fillon , vous êtes assuré de faire perdurer l’UE (donc le système actuel), de pouvoir exporter ou délocaliser vers d’autres pays européens, et même dans les pays asiatique ou au Bangladesh .... avec le moins possible de freins au niveau douanes (or UE) et pas de droits de douanes du tout dans l’UE intra-muros...

      J’ai un voisin qui a une usine de brosses industrielles en Roumanie, avant il les fabriquait ici en France, aujourd’hui il a tout intérêt à voter FN ou Fillon afin de pouvoir vendre dans toute l’Europe, sans la moindre barrière douanière, ses brosses ...

      A contrario si vous êtes salarié, vous avez tout intérêt à voter UPR afin d’obliger les entreprises à rapatrier leur outil de production ...

      Voter PS ou Front de gauche n’apportera rien, car leur politique est alignée sur celle de l’UE, les fameux GOPE grandes lignes de politique économique , il leur reste du soupoudrage, comme le mariage gays .....


      Voilà la réalité, tout le reste n’est que du débat de politique politicienne qui ne regarde que les candidats ...


    • Joe Chip Joe Chip 22 novembre 2016 20:35

      Le problème, c’est que "l"électorat du sud", auquel il faut sans doute ajouter la bourgeoisie catholique rameutée par Fillon, se perçoit à tort comme la majorité sociologique au sein du FN voire du pays. 3 millions de votants pour une primaire, c’est impressionnant, mais rien ne dit que cette poche d’électeurs de droite soit extensible au point de pouvoir remporter l’élection. Après tout, l’orthodoxie libérale-conservatrice ne fait pas partie de la culture politique française (un peu au XIXème). 

      C’est la raison pour laquelle MLP rechigne à lâcher sa ligne sociale-souverainiste, car elle sait que la réserve de voix pour être présente au second tour est là, quoiqu’en disent les identitaires et les adeptes de la "vraie droite". A mon avis, elle a raison, en dépit de ses erreurs et de l’influence excessive de Philippot qui ne semble pas comprendre que la France évolue de manière contracyclique par rapport au monde anglo-saxon. Eux ils sortent du cycle "néocon-néolibéral", nous, on est en plein dedans. 

      D’un autre côté, l’enthousiasme surprenant des identitaires pour Fillon montre bien que les conflits de classe ne sont jamais loin en France, une partie de l’électorat bourgeois et historique du FN ayant de plus en plus de mal à dissimuler son mépris atavique pour les "cocos syndicalistes" du nord. La seule chose qui permet désormais de cimenter les deux ailes du parti, c’est le rejet de l’islamisme, et le FN n’est plus seul sur ce créneau. 

      On peut même imaginer un scénario catastrophe dans lequel Fillon éliminerait MLP dès le premier tour, puis serait à son tour laminé du fait de la reconstitution formelle du clivage gauche-droite qui est en train de s’amorcer. Avec Fillon, la gauche socialiste en tout cas est assurée de survivre à cette élection, au-delà du destin politique d’Hollande. 

      A souligner le rôle particulièrement pernicieux (au bon sens du terme) joué par Zemmour, idole de la droite, qui a habilement exacerbé depuis quelques mois le schisme social que j’évoquais plus haut dans le but de faire éclater le FN au profit de ce qu’il appelle le "RPR de 1986". C’était lui le principal opposant à Marine Le Pen - qu’il n’a cessé d’attaquer sur le thème "le FN est le parti communiste des années 70, sa ligne est étatiste, socialiste, etc." - et il a plutôt réussi son coup : d’un côté la droite centriste emmené par "le candidat des médias" a connu une défaite retentissante, de l’autre le FN semble bel et bien avoir perdu la main sur l’électorat conservateur qui avait déserté l’UMP. 


    • Zatara Zatara 22 novembre 2016 20:59

      @maQiavel
      clair et net.... reste à placer la ligne Phillipot... par ailleurs, où placer la nièce et Collard ?


    • Zatara Zatara 22 novembre 2016 21:03

      @maQiavel
      Si vous voulez me convaincre que Fillon , c’est la même chose que Juppé , n’en prenez pas la peine , j’en suis déjà convaincu.

      même sérail, pas exactement la même ligne... Je vois Fillon comme plus à droite que Juppé, autant sur les valeurs que sur le plan économique...mais peut être que ce n’est que l’effet de posture à l’instant t....


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 novembre 2016 21:20

      @pegase

      "Il y a 4 catégories d’individus chez les supposés "actifs" ...

       - les salariés 

       - les entrepreneurs

       - les rentiers 

       - les gens laissés sur le carreau , RSA , chômage longue durée etc .. "



      C’est une vision du monde sans fonctionnaires. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 novembre 2016 21:52

      Ou bien les fonctionnaires sont une sous-catégorie des rentiers ?  smiley


    • pegase pegase 22 novembre 2016 23:51

      @Qaspard Delanuit
      C’est une vision du monde sans fonctionnaires.


      Ils sont salariés .... espèce d’espèce de vilain fonctionnaire oisif smiley

      Je rigole, ils sont tous fonctionnaires dans ma famille sauf moi ... le vilain petit canard (j’ai pas dit connard) ..


    • pegase pegase 23 novembre 2016 00:06

      @Zatara


      Il n’y a que Philipot qui vaille au FN ....

      Vous êtes tous entrepreneur pour vouloir voter FN ? 

      Fillon ou FN c’est pour ceux qui font du business ... Si vous faites de l’import export, du commerce , de l’exportation de produits manufacturés ... Il faut voter pour ces gens là il n’y a pas de doutes à avoir ! 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 novembre 2016 02:51

      @pegase
      "Ils sont salariés"


      En fait, non. Il s’agit de deux régimes juridiques bien distincts. 

      http://www.surfeco21.com/?p=113


    • Olivier Perriet 23 novembre 2016 11:32

      @maQiavel

      mais ça fait plusieurs années que le FN (Marine Le Pen) est sur la ligne plus étatiste ; je ne sais pas tout, mais je me demande si l’électorat libéral conservateur est encore au FN ou s’il n’est-il pas déjà parti depuis longtemps ? Après je ne suis pas du Midi donc j’ai pas beaucoup d’info sur les sudistes smiley

      Pour répondre à votre objection, je relève une contradiction :

      Fillon a été clairement choisi parce qu’il l’opposé de Sarkozy. Il ne fait pas dans l’identitaire (cela dit ce n’est pas un reproche, on l’a vu lors des attentats, c’est l’un des seuls qui ait gardé son calme) mais est sur un positionnement conservateur classique un peu 19e siècle ; il ne dit pas non plus tout et son contraire pour plaire.

      Or vous dites, et je le pense aussi, qu’il faudrait qu’il fasse comme lui pour l’emporter. à voir.


    • Olivier Perriet 23 novembre 2016 12:57

      @Joe Chip

      il y a beaucoup de prévisions et de suppositions dans ce que vous dites ;

      les identitaires, les fans de Zemmour, ça pèse combien aux élections ? On ne sait pas.

      Quant à Fillon, il a beaucoup de défauts, mais il a fait exprès de mettre une sourdine sur les discours identitaires pour se concentrer sur l’économique, et la rigueur budgétaire

      Enfin, extrapoler à partir d’ un vote partiel comme les primaires, avec tout ce qu’on sait de "votes stratéges", et votes manipulatoires (les militants de gauche qui se déplacent), le vote non d’adhésion mais parce qu’on pense qu’on va choisir celui qui va gagner, etc... sur "les vraies élections" ça me semble peu possible. 

      En plus il reste encore 5 mois de campagne donc ça peut évoluer.


    • Joe Chip Joe Chip 23 novembre 2016 14:57

      @Olivier Perriet

      On en est tous aux prévisions et aux suppositions, à part Soral bien sûr qui lui est dans le secret des Dieux et la prophétie. J’ai jamais prétendu savoir comment tout cela allait tourner. Certains disent que la candidature de Fillon est de nature à booster et à légitimer le vote FN - ça se défend, même si ce n’est pas mon opinion.

      Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’une partie de l’électorat du FN - dont beaucoup de brailleurs sur le net - est au bord de la sécession. Il est difficile d’évaluer leur nombre et leur représentativité, mais je pense que les identitaires ont tendance à surévaluer le potentiel électoral de la "vraie droite". A contrario, enterrer la ligne actuelle du FN, comme le font déjà beaucoup de sympathisants de droite, me semble un peu prématuré. 

      A mon avis, si le FN ne parvient pas à maintenir une cohérence sans parler de synthèse entre les deux mouvances, il sera disqualifié dès le premier tour dans tous les cas de figure.

      Ensuite, il y a l’histoire. Les libéraux cathos (Léotard, Villiers, Fillon...) n’ont jamais brillé par leur courage et leur intelligence politique. Ils finissent toujours par se faire enfiler par la bourgeoisie libérale, ça fait partie de leur ADN politique.


    • Hieronymus Hieronymus 23 novembre 2016 20:56

      @Joe Chip
      j’aime bien votre analyse

      quand vous écrivez qu’une partie de l’électorat FN est au bord de la sécession, voulez vous dire qu’ils seraient prêts à voter pour Fillon ou quoi d’autre ?

      quand vous parlez de la nécessité de maintenir une cohérence entre les 2 mouvances du FN, rejoignez vous l’analyse de Soral qui parle d’un FN du nord (gauche du travail) et d’un FN du sud (droite des valeurs) ?

      Les libéraux cathos ... n’ont jamais brillé par leur courage et leur intelligence politique.

      excellent ! cette opinion s’applique d’ailleurs très bien à la Manif pour Tous et cette rombière De la Rochère


    • Joe Chip Joe Chip 23 novembre 2016 22:18

      @Hieronymus

      quand vous écrivez qu’une partie de l’électorat FN est au bord de la sécession, voulez vous dire qu’ils seraient prêts à voter pour Fillon ou quoi d’autre ?

      Pour Fillon ou tout autre candidat incarnant la "vraie droite" libérale, conservatrice et identitaire. 

      quand vous parlez de la nécessité de maintenir une cohérence entre les 2 mouvances du FN, rejoignez vous l’analyse de Soral qui parle d’un FN du nord (gauche du travail) et d’un FN du sud (droite des valeurs) ? 

      Je ne suis plus Soral depuis un moment mais en termes d’arithmétique électorale, il a raison, le FN ne peut pas gagner les élections sur un seul moteur. Ce n’est même pas un problème d’idéologie. Le problème, c’est que la "droite des valeurs" a gardé un certain mépris de classe et une suspicion à l’égard de la "gauche du travail". Trop d’ouvriers, de chômeurs, d’anciens communistes... D’un autre côté, le front nordiste (mariniste) a plusieurs fois marqué un recul (qu’on a interprété comme tactique mais qui ne l’était pas en fin de compte) par rapport aux lubies culturelles et identitaires des "sudistes". En fait le vrai clivage au sein du FN est entre ceux qui veulent prendre le pouvoir et ceux qui aspirent à réintégrer une hypothétique "union des droites". 


    • Olivier Perriet 24 novembre 2016 11:42

      @Joe Chip

      c’est quand même excellent de voir que Fillon, qui n’en a jamais fait des tonnes sur "l’identitarisme", est considéré comme tel depuis 4 jours...

      Droite sudiste dites vous ? Mais il y a 40 ans, le midi était rose ou rouge. Alors ?


    • Joe Chip Joe Chip 24 novembre 2016 14:27

      @Olivier Perriet

      Oui, on peut pinailler pour pinailler si vous voulez.

      C’était pour désigner une mouvance de droite à l’intérieur de laquelle les marqueurs (libéralisme, conservatisme, identité) peuvent varier en fonction des courants ou des individus. Il serait absurde de désigner Fillon comme "identitaire". Toujours est-il que cette mouvance existe, étant théorisée voire revendiquée par des journalistes ou des politiques (Besson, Zemmour, Villiers, Ménard, Rochedy ...). Ces gens se désignent en outre des ennemis clairs : la gauche, les musulmans mais aussi les souverainistes sociaux du front national. 

      Droite sudiste dites vous ? Mais il y a 40 ans, le midi était rose ou rouge. Alors ?

      Alors en 40 ans la sociologie d’une région peut changer. Aux USA les régions industrielles étaient dans les années 60-70 des bastions du progressisme social et du parti démocrate, aujourd’hui elles votent Trump.

      Il y a 40 ans toute la France ou presque était rose-rouge, et vous confondez à mon avis le midi avec le sud ouest qui est une vraie région socialiste.

      Droite sudiste, je n’ai pas employé cette expression, j’ai employé le mot "sudiste" entre guillemets, pour bien signifier qu’il ne s’agit pas d’une catégorie absolue et normative.


    • Olivier Perriet 24 novembre 2016 15:50

      @Joe Chip

      mais je ne pinaille pas, en plus je suis assez largement d’accord avec vos vues.


  • Qiroreur Qiroreur 21 novembre 2016 13:26

    Pas du tout d’accord avec Aldo et Soral.

    Le parallèle Trump-Le Pen ne tient pas la route pour une raison simple. Trump est un ovni politique. C’est un homme d’affaire connu depuis des décennies, un showman télévisuel, et c’est même, dans la perception de l’opinion américaine l’anti-Le Pen. 
    Le Pen (vous remarquerez que je ne distingue pas à ce niveau le père, la fille et la nièce) est un professionnel de la politique et pour une majorité de gens Le Pen = extrême-droite, Le Pen/FN = raciste, anti-républicain, anti-démocrate, rentier de la politique au même titre que les autres. 
    A mon sens, et je le répète, la seule issue pour le FN est :
    1. L’éviction de MLP, et des Le Pen en général. Philipot est le seul candidat crédible pour tout un tas de raisons : un discours gaullien, une image d’homo qui déringardise le FN et en fait un parti comme les autres. Soral le dit lui-même : c’est le seul mec intelligent au FN. 
    2. Une dissolution du nom FN historiquement connoté, et une union avec les autres souverainistes, NDA entre autres. Et là cela devient le parti majoritaire et de loin en France.

    Peut-être qu’il a raison sur le fait que le FN va voler en éclat avant les élections. Mais je pense,contrairement à lui, que c’est une nécessité (expurger les extrémistes - il y en a - et intégrer des gens qui incarnent une droite républicaine ... le français n’est pas prêt à mettre au pouvoir un parti comme le FN, vu le passif). Si MLP était plus rusée politiquement elle aurait déjà entamé ce virage. Elle est en train de perdre 5 ans pour rien et risque effectivement de ne même pas être présente. 
    On peut observer quand même que depuis plusieurs mois, MLP se fait discrète dans les médias, plus apaisée ("La France apaisée") et c’est plutôt bien vu. Inutile d’en faire des caisses sur la violence dans les banlieues (tout le monde l’a constate), sur la trahison des élites (TAFTA, CETA ... tout le monde le comprend), sur la politique ext. de la France désastreuse dont le peuple subit les conséquences (là encore, de plus en plus de gens comprennent). 
    Enfin les récentes primaires donnent tort à nos deux analystes : c’est le très consensuel et conservateur Fillon qui a gagné (malgré son passif de 1er ministre d’une France en faillite), devant le non moins faux-derch Juppé. Sarko a eu beau vouloir donner des doubles-rations de frites aux petites têtes frisées, ses excès et ses manipulations étaient trop énormes pour passer, même chez les conservateurs. Moralité : les excès ne payent pas. 
    Confondre Trump et Le Pen revient à confondre les peuples américains et français qui n’ont rien à voir (à mon avis Soral ne connait rien des américains, ce n’est pas la première fois que je le constate, et cela explique ses erreurs), et donc ne pas comprendre que ce parallèle n’a aucune pertinence. 

    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 15:10

      @Qiroreur

       

      -Moralité : les excès ne payent pas. 

       

      ------> En effet, en France, ça ne fonctionne pas.

       

      -Confondre Trump et Le Pen revient à confondre les peuples américains et français qui n’ont rien à voir (à mon avis Soral ne connait rien des américains, ce n’est pas la première fois que je le constate, et cela explique ses erreurs), et donc ne pas comprendre que ce parallèle n’a aucune pertinence

       

      ------> J’ai écrit mes commentaires plus bas avant de lire le votre mais nous en arrivons à la même conclusion sur ce point. Sur le reste , il y’a quelques désaccords.

       


    • Qiroreur Qiroreur 21 novembre 2016 15:51

      @maQiavel

      Salut maQ, en effet nous avons qq désaccords. Vous écrivez : 

      "par contre je sais ce que j’entends par être « anti-islam » (haïr l’islam)."

      Je ne suis pas d’accord avec votre définition qui renvoi l’islamo-critique (et phobe, allons-y franchement) à un basique et pavlovien mislamiste névropathe et irrationnel. Pour ma part, l’Islam est un pb car ses valeurs (à l’exception de la charité que nous avons en commun) sont tout simplement opposées aux nôtres : anti-démocratiques (le pouvoir c’est Dieu, Allah, peu importe le nom, et il faut s’y soumettre ou mourir), anti-femmes (tout l’appareil législatif islamique est dans ce sens), anti-différences en général, qu’il s’agisse des autres croyances, ou de ce qui relève de l’intimité comme le fait de manger ce que l’on veut, la sexualité, etc. Je ne comprend pas comment vous faites pour l’ignorer sur le plan purement historique, pratique et idéologique. Vous êtes qq’un de logique, donc ça reste un mystère... deux hypothèses, mais je vus laisse y répondre avant.

      Je pense que notre désaccord réside sur la perception objective (ou un brin fantasmée, rarissimes étant les gens ayant lu les textes islamiques, muz inclus) du vivre-ensemble avec une communauté dont nous ne partageons aucune valeur. Nous serions au 16ième siècle, je ne dirai pas la même chose, mais nous sommes au 21ième. Le français perçoit ces gens comme des étrangers, parce que pour une partie ils ne se comportent pas comme eux, c’est très simple. On peut retourner la question dans tous les sens, mais on aboutit à la même conclusion. S’ajoute à cela le fait qu’il en ait marre d’être traité de raciste alors qu’il ne cherche qu’à préserver, lui-aussi, ce qui fait l’essence de son territoire. En somme il est le seul à être nazifié alors que les "minorités" font exactement la même chose que lui, et étant profondément égalitaire, se sent injustement méprisé. Je ne parle que de perception dans les échanges, celle que je ressens quotidiennement, à mots couverts mais de plus en plus ouvertement. On peut le traiter d’abruti, de se tromper d’ennemi, et je suis d’accord, il se trompe de cible en réalité, soyons clairs. 

      "Le but était avant tout de donner une image aux Français qui ferait que le FN ne soit plus le parti le plus détesté de France. Parce qu’il faut le savoir : le FN était ( et est peut être encore , on verra bien en 2017 ) le parti le plus détesté de France. C’est pour ça que le pseudo front républicain fonctionne. Il faut se rappeler que le papa s’est fait laminer 82 -18 par Chirac en 2002"

      Là-dessus je suis 100% d’accord, cf. post précédent.

      Soral, je sais à quel jeu il joue et sa mégalomanie m’amuse autant qu’elle a du agacer au FN (comme elle aurait agacé n’importe où). Aldo c’est plus trouble. Il s’affiche surtout écoeuré du tribalisme arabo-musulman dont il est issu et de son absence de logique. Il est aussi un observateur objectif de ce qu’ont été les sociétés arabo-musulmanes depuis la prétendue révélation de leur prophète, à savoir des sociétés profondément inégalitaires, misogynes, esclavagistes et pas du tout des sociétés de progrès, jusqu’à aujourd’hui : 1400 ans de non-progrès. Et ce constat est difficilement contestable pour qui connait un minimum ces pays.

      "Donc le FN ne s’attend pas à ce que les journalistes le soutiennent, il ne veut plus faire peur à l’électorat, ce n’est pas la même chose. "

      Oui. Et c’est leur seule stratégie viable, avec celle que j’énonce plus haut.

       



    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 16:29

      @Qiroreur

      Pour le « anti-islam », vous n’avez pas compris ce que j’ai voulu dire mais c’est tout à fait normal, j’ai été trop succin (« haine de l’islam »).

      Si je devais la faire en moins bref, je dirai ceci :

      - Les anti-islams sont dans mon esprit ces personnes qui rejettent les pratiques religieuses musulmanes et les valeurs qu’elles véhiculent.

      -Les anti-islamistes sont ceux qui rejettent l’islam politique.

      -Et puis il y’a le racisme antimaghrébin et anti arabe.

      Le terme « islamophobie » (qui est le pendant de l’antisémitisme ,deux termes qui ne veulent rien dire en amalgamant plusieurs contenus ) mélange ces trois descriptions.

      Quand je dis qu’Aldotérone est anti-islam , je veux donc dire qu’il rejette les pratiques religieuses musulmanes et les valeurs qu’elles véhiculent , ce qui est incontestable , c’est son droit comme on a le droit d’être anti-chrétien , anti-judaïque , anti -bouddhiste , antifasciste , antilibéral , antimarxiste etc. ( je mélange sciemment les religions et les idéologies car les religions sont des idéologies et certaines idéologies sont pseudo-religieuse ). Par contre, je dis que c’est un anti-islam « obsessionnel » comme on peut être anti judaïque obsessionnel comme c’est le cas pour Soral , antimarxiste obsessionnel comme Jean Robin et certains intervenants sur ce site qui voient la lutte des classes partout ,je veux dire qu’on entre dans le cas ou l’opposition à une idéologie et à des pratiques relèvent de l’obsession (impulsion à caractère involontaire et angoissant, qui s’impose à tous moments à l’esprit du sujet).

      Ca ne veut pas dire que tout les anti-islam, anti-judaïques, antimarxistes , antilibéraux etc. sont obsessionnel , c’est que certains parmi eux passent du rejet à la préoccupation obsessionnelle. Evidemment, ce passage, je l’évalue de façon subjective.

       Voilà, j’espère que c’est plus clair que « haïr l’islam ».

      Maintenant, moi en ce qui me concerne je ne suis pas anti-islam car je ne sais pas ce que serait un « islam » abstrait, je constate par contre qu’il y’a des pratiques prétendue islamique, certaines me posent problème, d’autres pas. Mais je constate surtout que les pratiques de la très grande majorité des musulmans que je côtoie au quotidien ne me posent aucun souci. Mais je conçois très bien qu’il en soit autrement pour d’autres. Par contre , lorsque ça vire à l’obsession , ça me dérange comme tout ce qui vire à l’obsession …


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 21:04

      @Qiroreur
      Donc le FN ne s’attend pas à ce que les journalistes le soutiennent, il ne veut plus faire peur à l’électorat, ce n’est pas la même chose. " Oui. Et c’est leur seule stratégie viable, avec celle que j’énonce plus haut.

      c’est curieux mais je fais une analyse contraire de la votre (et du meme coup de celle de MaQ)

      le FN du temps du "vieux" n’avait pas vocation à gouverner mais servait juste à diviser la droite et à permettre à Mitterrand de se maintenir au pouvoir, JMLP jouait bien le rôle de méchant qu’on lui avait assigné et toutes les vérités qu’il énonçait à l’époque (c’est un grand tort d’avoir raison trop tôt) passaient à la trappe du fait du caractère bouffon et provocateur de celui qui les énonçait

      aujourd’hui MLP et encore moins MMLP ne font vraiment peur aux Français de souche en dépit d’une propagande éhontée des merdias, par contre une majorité de FdS commencent à avoir sérieusement peur des excès des muzz et de l’invasion migratoire, ces Français de souche réalisent alors rétrospectivement que le "vieux" avait raison et que le FN qq part avait bien été prophétique et non diabolique comme on avait voulu leur faire croire

      donc au moment même où le FN pourrait capitaliser sur le fait d’avoir été le seul parti à avoir eu raison avant tous les autres et d’en profiter pour rafler des voix en accentuant leurs fondamentaux, ce parti fait comme s’il avait honte de son passé de "méchant" et s’efforce d’offrir l’image la plus "normalisée" possible càd incolore, inodore et svt inaudible dans le champ politique français, le plus magistral signe de ce reniement étant d’avoir viré justement le "vieux"

      comprenne qui pourra, moi j’appelle ça réagir à contre temps smiley


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 22:22

      @Hieronymus

      -aujourd’hui MLP et encore moins MMLP ne font vraiment peur aux Français de souche en dépit d’une propagande éhontée des merdias (…)donc au moment même où le FN pourrait capitaliser sur le fait d’avoir été le seul parti à avoir eu raison avant tous les autres et d’en profiter pour rafler des voix en accentuant leurs fondamentaux, ce parti fait comme s’il avait honte de son passé de "méchant" et s’efforce d’offrir l’image la plus "normalisée" possible

      ------> Pour ne pas spéculer pour déterminer si ce diagnostic est le bon ou pas , on peut simplement observer les résultats du FN aux dernières élections. Prenons en trois au hasard :

      -Législative 2012 : 2 siège sur 577.

      -Cantonales : 31 cantons sur 2 054.

      -Résultat des régionales : 0 région.

      Comment expliquer cela ? Il y’a une confusion récurrente entre d’un coté la mobilisation de l’électorat frontiste au premier tour des élections qui est en augmentation et qui fait du FN le parti le plus populaire de France au nombre de voix et de l’autre la mobilisation de l’électorat prêts à voter contre lui au second tour (entre 60 et 70 % des électeurs) et qui fait du FN le parti politique le plus rejeté de France. Aucun parti politique ne suscite un tel rejet.

      Et c’est ce rejet ( et bien entendu à un autre niveau l’incapacité de faire des alliances avec d’autres partis ) qui fait que le FN est incapable de conquérir des positions de pouvoir d’importance sauf exceptions. On ne peut pas être dans le déni de ce rejet. Et les cadres du FN l’ont intégré depuis longtemps. Le but de la stratégie de dédiabolisation, c’est précisément de lutter contre ce sentiment de rejet et de peur au sein de la population française.

      C’est ce qu’on voit et que les cadres du FN voient. Il y’a peut être des gens qui voient autre chose mais je me demande bien quoi … 


    • Qiroreur Qiroreur 21 novembre 2016 22:27

      @Hieronymus
      "ces Français de souche réalisent alors rétrospectivement que le "vieux" avait raison et que le FN qq part avait bien été prophétique et non diabolique comme on avait voulu leur faire croire"

      Certes, mais le vieux n’’est plus. Et il ne reviendra pas. Il va juste faire un peu chier jusqu’au bout parce qu’il a été privé de son jouet.


      "donc au moment même où le FN pourrait capitaliser sur le fait d’avoir été le seul parti à avoir eu raison avant tous les autres et d’en profiter pour rafler des voix en accentuant leurs fondamentaux, ce parti fait comme s’il avait honte de son passé de "méchant" et s’efforce d’offrir l’image la plus "normalisée" possible càd incolore, inodore et svt inaudible dans le champ politique français, le plus magistral signe de ce reniement étant d’avoir viré justement le "vieux"

      comprenne qui pourra, moi j’appelle ça réagir à contre temps "


      Non, ça s’appelle respecter la séquence historique. Il ne vous aura pas échappé que l’on est dans une phase de super-méga-politiquement correct, qui se fait à sens unique d’ailleurs. Il est accepté qu’on puisse dire à la télé que l’on doit abattre (Tesson), ou "péter la gueule" (Elbé) d’un comique noir. Par contre essayez de tenir le même propos vis-à-vis de Bruel (le vieux l’a fait, et cela lui a valu son éviction, ou plutôt cela a été un prétexte à celle-ci). Il n’y a rien à capitaliser en jouant sur la fibre extrémiste, vengeuse ou ce que vous appellez les "fondamentaux" (l’immigration en l’occurrence). Avec 70% de franaçis qui estiment qu’il y a trop d’étrangers, ce combat est déjà gagné. Dans une stratégie de conquête du pouvoir il faut au contraire continuer d’aller chercher des voix. Mais comme je l’ai dit précédemment, la majorité des français plus un n’éliront pas une Le Pen, Présidente du FN, avec tout son historique. Vous aurez évidemment remarqué qu’elle gomme désormais même le nom Le Pen et le nom FN, en parlant de "Rassemblement Bleu Marine".

      Je pense que c’est la stratégie gagnante et il suffit de voir l’évoluition des scores du FN depuis quelques années pour s’en convaincre. Mais ça ne suffira pas comme dit précédemment. Il va falloir passer le flambeau (c’est le cas de le dire). 


      P.S. : je dis tout ça alors que je ne suis pas électeur du FN. C’est juste une histoire de stratégie pour ce parti et rien d’autre. Dans ce sens Aldo et Soral se gourent et comme le dit maQ, les cadres de ce parti s’en foutent un peu de ces "fondamentaux" et à mon avis, s’ils ne sont pas trop cons, travaillent à l’après-MLP. 


    • Qiroreur Qiroreur 21 novembre 2016 22:34

      À l’issue du scrutin (Européenes de 2014), le FN arrive en tête, avec 24,86 % des voix, et remporte 24 sièges (nombre ensuite réduit à 23 après que Joëlle Bergeron a quitté le FN). Il s’agit dans son histoire de la première élection nationale où le FN arrive en première position. En réaction à sa victoire, quelques manifestations d’étudiants ont lieu, mais elles mobilisent bien moins qu’après le premier tour de l’élection présidentielle de 2002, qui avait vu Jean-Marie le Pen se qualifier pour le second tour.

      Les résultats donnent raison à la stratégie que dénonce Soral et Aldo. C’est une évidence. MLP a fait de son parti le premier parti de France.



    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 23:36

      @maQiavel
      Le but de la stratégie de dédiabolisation, c’est précisément de lutter contre ce sentiment de rejet et de peur au sein de la population française.

      vous confondez sciemment rejet du FN par le système oligarchique et rejet par la population, or vous savez pertinemment que ce n’est pas du tout la même chose

      dans les années 80 le B’nai B’rith a ordonné qu’il n’y ait jamais d’alliance entre la droite traditionnelle (molle en fait car dominée par le politiquement correct) et le Front national et cet Oukaze des "fils de l’alliance" persiste jusqu’à aujourd’hui

      ensuite du fait du système électoral français, majoritaire à 2 tours et de l’élection des députés par circonscription (absence de proportionnelle), la bipolarité qui en résulte permet de bloquer toute représentation du FN aux élections locales ou nationales tant que ce dernier parti ne frôle pas à lui seul la majorité absolue

      le rejet et la peur sont ceux de l’oligarchie qui est menacée dans ses intérêts, voire dans son existence même, mais pas ceux de la population dans son ensemble (même si une partie de cette dernière reste en partie sensible à l’énorme matraquage merdiatique)


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 23:41

      @Qiroreur
      Vous aurez évidemment remarqué qu’elle gomme désormais même le nom Le Pen et le nom FN, en parlant de "Rassemblement Bleu Marine".

      oui c’est pathétique et cela souligne parfaitement tout ce que j’ai déjà exprimé, c’est refuser d’être ce que l’on est, d’assumer son héritage, c’est comme de plaider coupable à l’avance lors d’un procès au lieu de relever le défi et d’oser se battre


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 23:47

      @Hieronymus

      -vous confondez sciemment rejet du FN par le système oligarchique et rejet par la population, or vous savez pertinemment que ce n’est pas du tout la même chose

      ------> Non je ne confonds pas puisque je dis que les électeurs se mobilisent pour voter contre le FN au second tour. Il y’a donc bien un rejet par la population. Le front républicain , ce ne sont pas des membres de l’oligarchie qui vont aux urnes. Ce sont des gens comme vous et moi qui se déplace pour voter contre le FN, non ?

      -même si une partie de cette dernière reste en partie sensible à l’énorme matraquage merdiatique)

      ------>Ah tout de même. Une petite partie mais quelle proportion selon vous ? Moi je dis entre 60 et 70 % de l’électorat et cela se vérifiera à la prochaine présidentielle puisque le FN aura beaucoup de mal à faire 40 %. Donc quelle proportion selon vous ? 


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 23:51

      @Qiroreur
      Les résultats donnent raison à la stratégie que dénonce Soral et Aldo. C’est une évidence. MLP a fait de son parti le premier parti de France.

      pas d’accord, les scores sont lamentables au 2nd tour après un 1er tour prometteur, à chaque fois on ose croire à une nouvelle étape qui rapprocherait enfin le parti du pouvoir et à peine levé le soufflet retombe tristement

      Soral l’explique très bien : MLP s’est faite entuber en beauté car elle a eu la faiblesse de croire en l’honnêteté de ses adversaires, elle n’a eu de cesse de leur apporter des gages de bonne volonté pour non seulement ne rien obtenir en contrepartie car le système continue à la diaboliser aussi violemment qu’avant mais elle a même vu une partie de son électorat s’éroder du fait de ses reculs successifs, le noyau historique des électeurs FN n’a pas digéré la façon dont la fille est allée offrir la tête de son père à ses ennemis


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 00:33

      @Hieronymus
      "pas d’accord, les scores sont lamentables au 2nd tour après un 1er tour prometteur, à chaque fois on ose croire à une nouvelle étape qui rapprocherait enfin le parti du pouvoir et à peine levé le soufflet retombe tristement"

      Parce que la dédiabolisation n’est pas achevée. C’est un miracle, compte-tenu du système électoral que le FN ait eu 2 députés aux législatives. On ne peut nier ce résultat.


      "MLP s’est faite entuber en beauté car elle a eu la faiblesse de croire en l’honnêteté de ses adversaires, elle n’a eu de cesse de leur apporter des gages de bonne volonté pour non seulement ne rien obtenir en contrepartie car le système continue à la diaboliser aussi violemment qu’avant mais elle a même vu une partie de son électorat s’éroder du fait de ses reculs successifs, le noyau historique des électeurs FN n’a pas digéré la façon dont la fille est allée offrir la tête de son père à ses ennemis"

      Elle a des appuis dans les médias. J’en citerai deux évidents : Finkie et surtout Zemmour. Regardez les ventes de Zemmour et vous comprendrez que son discours (celui du FN) est extrêmement populaire. Quant à la diabolisation par les médias, certes elle se poursuit mais de manière bien plus soft, ceux-ci ne pouvant, pour garder le peu de légitimité qui leur reste. Ils sont obligés d’accueillir Philippot qui a été omni-présent ces deux dernières années et dont la rhétorique est plus qu’affutée. 

      Le noyau historique du FN ne représente rien en nombre : vous me parlez de quelques vieux droitards, royalistes, cathos intégristes, des nostalgiques de l’Algérie française et cie. Le nouvel électorat FN et leur cible n’est pas ces groupes sociaux ultra minoritaires mais bien les jeunes (premier parti de France), le monde ouvrier (idem), les déclassés, petits retraités, artisans, commerçants et petits patrons en général, les employés précaires du tertiaire, agriculteurs abandonnés de tous, et même les fonctionnaires et professions libérales. Des tas de reportages/stats/sondages démontrent cette avancée dans ces couches de la pop. Il ne manque plus que les couches issues de l’immigration récente qui n’ont rien à gagner face aux travailleurs détachés et autres délocalisations et la boucle est bouclée : Vous avez une majorité et ce qui s’appelle le peuple de France. C’est cela qu’elle vise. Mais je le répète elle n’y arrivera pas avec son nom. Les cadres du FN l’ont compris. Elle n’y arrivera pas non plus sans donner des gages de républicanisme, et sa personne, son histoire personnelle et tout le décorum FN est une tare congénitalo-électorale de ce point de vue. Qu’est qui pèse le plus sur le plan électoral d’après vous entre une minorité "historique" (qui suscite toujours un rejet massif) et le peuple de France ?

      Je crois comprendre votre pb : Vous êtes nostalgiques d’un discours, mais le FN 2.0 s’en fiche des belles paroles et des postures, ils visent le pouvoir. Vous l’avez dit vous-même : ces beaux discours enflammés du vieux n’ont pas eu d’autre but, et avec son consentement, que de diviser le RPR/UMP/LR et ce dés les années 80 par les actions de Mitterand qui contactait lui-même les patrons de chaînes TV pour que le vieux soit reçu. Bref, vous l’aurez compris je ne partage pas votre analyse, ni celle d’Aldo, ni celle de Soral. 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 00:38

      @Hieronymus
      "Les résultats donnent raison à la stratégie que dénonce Soral et Aldo. C’est une évidence. MLP a fait de son parti le premier parti de France.

      pas d’accord, "


      Je ne comprend pas comment on ne peut pas être d’accord avec les résultats. Consultez la fiche wiki du FN, je n’invente rien, j’ai juste oublié de mettre des guillemets, mais ce que j’ai mis sur les européennes c’est du copié/collé, et juste la vérité des urnes. Ensuite, et c’est ce que je dis depuis le début, le FN ne peut pas, en l’état actuel faire des alliances. Personne n’est prêt à s’allier à eux, dans l’état actuel, et avec le passif de tout ce que suppose la marque FN/Le Pen. C’est pour cela que le seul avenir pour ce parti est une refonte, au moins de façade. Je le répète, c’est de la politique politicienne (je ne cautionne rien) mais c’est ainsi que cela marche. 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 01:03

      @maQiavel
      "Pour le « anti-islam », vous n’avez pas compris ce que j’ai voulu dire mais c’est tout à fait normal, j’ai été trop succin (« haine de l’islam »)."

      Ok, en lisant la suite c’est plus clair : 

      "- Les anti-islams sont dans mon esprit ces personnes qui rejettent les pratiques religieuses musulmanes et les valeurs qu’elles véhiculent.

      -Les anti-islamistes sont ceux qui rejettent l’islam politique.

      -Et puis il y’a le racisme antimaghrébin et anti arabe."


      Certes, sauf qu’il suffit de regarder les stats de confessions des arabes du Maghreb et de Turquie - ce sont les 4 sources principales de pop musulmanes en France, algériens, marocains, tunisiens et turcs ... on est pas en train de parler d’indonésiens ou de saouds - pour comprendre qu’en réalité les 3 formes de rejet que vous citez sont intimement liés. Qui est au pouvoir au Maroc par exemple ?

      Vous faites un découpage qui confine au "padamalgam" qui n’a pas de sens dans la réalité. Je m’explique, un arabe est globalement un musulman, au moins sur le plan culturel, que vous le vouliez ou non. Il a beau ne pas être pas un musulman sur le plan politique, ni même religieux, mais l’est au moins sur le plan culturel, de même qu’un souchien est culturellement chrétien, que l’on parle de gens ayant des racines ici depuis des siècles ou des gens issus de l’immigration européenne de ces deux derniers siècles, espagnols, italiens, polonais, belges, portugais, reste de l’Europe de l’est principalement. 

      Donc quand vous dites "Mais je constate surtout que les pratiques de la très grande majorité des musulmans que je côtoie au quotidien ne me posent aucun souci. " je suis en partie d’accord avec vous à ceci près que la réalité n’est pas ce qui conditionne la perception ce que vous semblez occulter et que par ailleurs c’est une forme de déni, probablement motivée par la volonté louable de ne pas céder au "diviser pour mieux régner" et à la lutte horizontale vers laquelle on nous pousserait, un déni que je retrouve dans le discours soralien relativiste (je ne suis pas en train de dire qu’il faudrait céder à cette affrontement stérile horizontal qui ferait énormément de dégâts). Partons de ces constats : 

      1. La présence visible de l’Islam dans l’espace public est difficilement contestable : des femmes voilées qui dans certaines villes sont majoritaires (il suffit d’aller sur un marché de banlieue), des mosquées qui se construisent par milliers et qui ont l’apparence des édifices que l’on retrouve dans le monde arabo-musulman, des vêtements masculins fortement connotés, des pratiques alimentaires qui s’imposent (halalisation évidente) jusque dans les institutions (école publique par exemple, armée, etc.), des comportements communautaires, etc.

      2. L’évolution en forte croissance démographique de cette présence qui elle-aussi est incontestable ces trente dernières années et de plus en plus affichée (cette assos de défense des musulmans dont j’ai oublié le nom, un parti musulman démocrate qui s’est monté, la présence des frères musulmans, le contenu chez certains "artistes" qui est sans ambiguïté, etc.). Ce ne serait pas un sujet si cette croissance ne s’accompagnait pas également d’nu renforcement identitaire : je ne connais aucun petit arabe se prénommant Jean. Je doute que vous puissiez m’en citer bcp de votre côté. 

      Soit d’une part un constat objectif et de l’autre une tendance qui ne l’est pas moins.

      Ce phénomène suscite une peur qui n’a rien d’irrationnelle ; le terme phobie n’est pas exact, puisque ce phénomène est réel. Ce qui relève d’une forme de peur irrationnelle est la sur-interprétation et l’essentialisation de la condition arabo-musulmane qui tend à rendre tout maghrébin comme un potentiel danger, et occulter que bien peu d’entre eux sont réellement problématiques (on en retrouve chez les policiers, les pompiers, les ingénieurs, les médecins, commerçants, ouvriers, bref ... des gens productifs). Ca on est d’accord. Mais on ne peut nier que l’Islam communautaire (pléonasme, c’est cela que j’entends par "déni" plus haut, car il l’est, par définition) et l’arabité tribale sont intimement liés, et ne sont pas, en tant que communauté un allié pour autant. Individuellement en revanche c’est autre chose... 

      J’espère avoir été clair dans ce post balancé d’un trait.


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 09:39

      @Qiroreur
      J’espère avoir été clair dans ce post balancé d’un trait.

      Non, pas vraiment, je ne vois pas où vous voulez en venir, surtout par rapport à ce que j’ai dit... 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 11:39

      @maQiavel

      Je veux en venir au fait que votre perception d’Aldo Sterone comme étant un anti-islam obsessionnel ne tient pas la route.

      Aldo Stérone est un algérien, de culture arabo-musulmane (il parle l’arabe dialectal et lis l’arabe classique ce qui est assez rare, il fait des vidéos en arabe pour les algériens ...). Donc vous lui reprochez de parler de ce qu’il connait et vit et cela revient à repprocher à un agriculteur de ne pas assez parler de ce qui se passe dans les usines ou dans le milieu des compagnies aériennes. A vous lire il faudrait qu’il passe une partie équitable de son temps à parler du bouddhisme pour ne plus passer pour un obsessionnel. 

      C’est là où je veux en venir. 

      Toute mon explication précédente vise à vous faire comprendre que je parle de l’ultra-porosité (je ne trouve pas le terme ad hoc, "confusion", "mélange", "imbrication totale" ...) entre arabité et Islam, c’est une évidence. Je connais l’argument du, "oui mais il y a des arabes chrétiens" et j’anticipe : ils sont ultra minoritaires, et on en trouve surtout au M-O et pas tellement dans les pays du Maghreb (l’explication au fait que je citais les origines). 

      Votre découpage précédent (je comprend que vous voulez compartimenter une attitude - l’anti-islam(isme)) n’est donc pas pertinent. Les arabes sont dans leur écrasante majorité de culture musulmane, et je dis bien de culture. Cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas être des laïcs et même, et c’est une spécificité française, devenir plus français que les français (j’en connais, ils sont rares, et rejettent totalement leurs origines, et épousent totalement la culture d’ici), je dis que vouloir scinder les trois (culture, politique, religion) n’est pas pertinent du fait même que la religion musulmane est à la fois une politique, un Droit, une culture et une religion/spiritualité. En somme vous raisonnez comme un occidental face à un phénomène qui échappe à cette grille (pourtant logique, je ne suis pas en train de vous dire que vous vous trompez, votre découpage n’est pas faux en soit, je répète qu’il n’est juste pas pertinent et que bien souvent les "anti-Islam" en réalité rejette les 3 en même temps, tout simplement parce que c’est un tout) de lecture. Suis-je plus clair ?


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 12:35

      @Qiroreur

      -Je veux en venir au fait que votre perception d’Aldo Sterone comme étant un anti-islam obsessionnel ne tient pas la route.

      ------> D’accord, j’ai compris.

      Comme je vous l’ai expliqué plus haut, je ne reproche pas à aldostérone d’être anti-islam , il a le droit de rejeter les pratiques religieuses et les valeurs islamiques. Ce que je lui reproche c’est son obsession.

      C’est exactement la même remarque que je pourrais faire pour Soral : son antijudaïsme ne me dérange pas du tout. Mais son obsession si. Les juifs sont la matrice de sa vision du monde et quand il y’a quelque chose qui ne fonctionne pas , c’est que forcément il y’a un sioniste derrière.

      Eh bien c’est pareil pour aldo. L’islam est dans son discours à l’origine des maux de l’humanité. Oui , il connait l’islam et l’Algérie mais souvent , je l’entends parler de problèmes dans les banlieues qu’il attribue à l’islam mais qui n’ont strictement rien à voir et cela je le sais car je connais très bien la banlieue parisienne , j’y suis né et y ait grandi. C’est juste qu’il doit fatalement incriminer cette religion, quelle que soit la problématique qu’il aborde.

      C’est ça l’obsession : ce qui s’impose à tous moments à l’esprit du sujet.

      -A vous lire il faudrait qu’il passe une partie équitable de son temps à parler du bouddhisme pour ne plus passer pour un obsessionnel. 

      ------> Non pas du tout. C’est juste qu’il ne parle que de ça. Rien que de ça. Et le fait qu’ il attribue tous les maux de l’univers à l’islam n’arrange pas les choses …

      les "anti-Islam" en réalité rejette les 3 en même temps, tout simplement parce que c’est un tout) de lecture. Suis-je plus clair ?

      ------> Oui mais je ne suis pas du tout d’accord.

      Moi je constate que beaucoup de gens rejettent l’islam sans pour autant y inclure un rejet racial anti –maghrébin (quand bien mémé il y’a un lien évident entre les maghébins en France et l’islam). Ces personnes ne sont pas des racistes , ce qu’ils rejettent ce sont des pratiques religieuses et des valeurs religieuses islamiques ( du moins la représentation qu’ils en ont).

      Je constate aussi que beaucoup de gens n’ont aucun problème avec l’islam si tant est qu’il ne s’incruste pas dans la vie politique (clientélisme électoral et revendications communautaires).

      Et il y’a évidemment des gens qui mélangent le rejet de l’islam tout court, de l’islam politique avec leur rejet racial des maghrébins / arabes.

      Je ne vois pas pourquoi mélanger cette dernière catégorie très minoritaire avec les deux autres, ce n’est pas pertinent. Et c’est d’ailleurs la technique des réseaux communautaires musulmans de mettre tout cela dans le même sac du racisme pour culpabiliser toute critique de l’islam , je ne suis pas d’accord avec ça. 


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 12:37

      @Qiroreur

      -je dis que vouloir scinder les trois (culture, politique, religion) n’est pas pertinent du fait même que la religion musulmane est à la fois une politique, un Droit, une culture et une religion/spiritualité

      ------> Voilà , là on est purement dans l’abstraction.

      C’est exactement ce que je reproche à Zemmour et à beaucoup : la confusion entre l’abstrait et le concret !

      L’islam est une abstraction (comme tout système idéologique), Il n’existe pas un monsieur « islam » avec une volonté, un plan, une pratique religieuse et des objectifs à atteindre.

      Par contre, il existe des individus, des communautés et des réseaux qui se revendiquent de l’islam mais qui ont des pratiques religieuses différentes les unes des autres et qui sont aussi hétérogènes que les chrétiens le sont, le bloc monolithique et mythique « oumma » est une simplification qui travesti la réalité sociologique.

      Cette confusion entre abstraction et pratiques sociales concrètes amène à des contre sens énorme comme ceux de Zemmour qui dit « l’islam c’est ceci » et à qui on fait souvent remarquer que le comportement social de la grande majorité des musulmans ne correspond pas à ce qu’il décrit , ce à quoi il répond « oui mais ce sont de mauvais musulmans ». smiley

      Il faut être sérieux, on ne peut pas partir d’un texte religieux pour décrire la réalité des pratiques religieuses, ça n’a pas de sens, c’est un biais cognitif énorme. On part de l’étude pratiques sociales concrètes que l’on va éclairer par la suite à l’aune des textes qui les codifient. Autrement dit, on part de l’observation concrète d’un objet et on va ensuite se construire une représentation intellectuelle de cet objet à partir de ce qu’on a vu , on ne commence pas par se construire une représentation intellectuelle d’un objet pour tirer des conclusions sur la façon dont il doit être observé … smiley

      D’autant plus que les textes en question passent par le crible de l’interprétation comme tous les textes un peu complexe. Et ce, quand bien même dans ces textes il est écrit qu’on ne peut pas interpréter, c’est un mécanisme cognitif inconscient, notre subjectivité influe forcément le sens que l’on dégage d’un texte. D’ailleurs, s’il n’avait aucune interprétation, tous les musulmans seraient d’accord entre eux sur l’essentiel mais on voit bien que ce n’est pas le cas.

      Vous dites que vouloir scinder les trois (culture, politique, religion) n’est pas pertinent du fait même que la religion musulmane est à la fois une politique, un Droit, une culture et une religion/spiritualité et pourtant dans la réalité sociale , on observe des individus et des groupes qui séparent ces trois domaines dans leur existence concrète. Moi la plupart des musulmans que je connais entrent dans cette catégorie, d’où ma phrase : « je constate surtout que les pratiques de la très grande majorité des musulmans que je côtoie au quotidien ne me posent aucun souci. Mais je conçois très bien qu’il en soit autrement pour d’autres ».

      Que faudrait-il faire sinon ? Oublier les musulmans du quotidien et se fier à l’interprétation que certains ont des textes coraniques ? Ca c’est une déconnexion de la réalité concrète … 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 13:03

      @maQiavel
      "On part de l’étude pratiques sociales concrètes que l’on va éclairer par la suite à l’aune des textes qui les codifient. Autrement dit, on part de l’observation concrète d’un objet et on va ensuite se construire une représentation intellectuelle de cet objet à partir de ce qu’on a vu , on ne commence pas par se construire une représentation intellectuelle d’un objet pour tirer des conclusions sur la façon dont il doit être observé … "

      Merci d’avoir mis en gras ce qui est l’exact nœud de notre désaccord. 

      Je travaille en banlieue et y vit depuis longtemps. Et mon observation concrète n’est manifestement pas la même que la vôtre. Moi, ce que je vois, ce sont des non-pratiquants qui jurent malgré tout sur le Coran et qui mangent hallal (amusez-vous à essayer de monter un commerce alimentaire en banlieue qui n’est pas hallal : je vous prédis la faillite avant même la moitié de votre premier exercice comptable). Ce que j’observe c’est la progression de l’Islam (construction et surtout fréquentation des mosquées) et de ses mœurs précédemment cités. Je ne sais pas comment vous faites pour ne pas voir la même chose. Je vous parle d’une situation à un instant T comparée à une situation à un instant T-20 (20 étant le nombre d’années). 

      Ensuite je ne pars pas d’une représentation intellectuelle de l’objet "Islam", je regarde les deux en même temps : la pratique et la doctrine. Je peine vraiment à comprendre comme d’une part vous pouvez nier l’imbrication des deux (contrairement au catholicisme par exemple), et d’autre part comment vous pouvez occulter la tendance (l’expansion) des deux. 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 13:10

      @maQiavel
      "-je dis que vouloir scinder les trois (culture, politique, religion) n’est pas pertinent du fait même que la religion musulmane est à la fois une politique, un Droit, une culture et une religion/spiritualité

      ------> Voilà , là on est purement dans l’abstraction."


      L’Islam n’est qu’une religion/spiritualité d’après vous ? smiley.

      Evidemment qu’il n’y a pas de Monsieur "Islam". Il y a, vous le dites vous-mêmes des réseaux qui oeuvrent clairement à son expansion. Je ne vais pas détailler tellement c’est évident (et vous le dites vous-mêmes). Franchement, je ne vous suis pas dans votre raisonnement ultra-analytique qui finit par nier le réel. 


      "Que faudrait-il faire sinon ? Oublier les musulmans du quotidien et se fier à l’interprétation que certains ont des textes coraniques ? Ca c’est une déconnexion de la réalité concrète … "

      On en a déjà discuté il me semble. Imposer la laïcité réellement. Et j’ajouterai que je ne suis pas opposé à la construction des mosquées, mais dites-moi combien ici voyez-vous d’édifice qui respectent notre architecture ? Regardez tous les projets réalisés et en cours et dites-moi que j’ai tort.


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 13:25

      @Qiroreur

      -Moi, ce que je vois, ce sont des non-pratiquants qui jurent malgré tout sur le Coran et qui mangent hallal

      ------> Oui je vois la même chose mais cela ne me dérange pas du tout.

      -amusez-vous à essayer de monter un commerce alimentaire en banlieue qui n’est pas hallal : je vous prédis la faillite avant même la moitié de votre premier exercice comptable

      ------> Evidemment, quand vous avez dans un quartier la majorité des habitants qui mangent hallal et que vous ouvrez un commerce alimentaire qui ne l’est pas, vous ne ferez pas de chiffre , cela va de soi , c’est une logique de marché. On ne va pas non plus obliger les gens à manger ce qu’ils ne veulent pas n’est ce pas ? Donc je ne vois pas non plus le problème  …

      -Ce que j’observe c’est la progression de l’Islam (construction et surtout fréquentation des mosquées) et de ses mœurs précédemment cités. 

      ------> Si ces mosquées ne sont pas construites avec l’argent du contribuable ou avec celui de puissance étrangère , cela ne me pose pas de problème ( et si ce n’est pas ainsi c’est un reproche qu’il faut faire à nos représentants ). En fait si , peut être du point de vue architectural mais de ce coté là je pense qu’il faudrait des prendre mesures urbanistiques pour que nos villes ne ressemblent pas à des villes orientales.

      -Je peine vraiment à comprendre comme d’une part vous pouvez nier l’imbrication des deux (contrairement au catholicisme par exemple), et d’autre part comment vous pouvez occulter la tendance (l’expansion) des deux. 

      ------> Je ne nie pas le fait qu’il y’ait un lien entre la doctrine et la pratique puisque je vous dit plus haut « On part de l’étude pratiques sociales concrètes que l’on va éclairer par la suite à l’aune des textes qui les codifient  ». S’il faut éclairer des pratiques sociales par des textes , c’est forcément qu’il y’a un lien entre la doctrine et les pratiques observées.

      Par contre, je dis ceci : c’est une erreur de partir de la doctrine pour en déduire des pratiques sociales, ça n’a pas de sens

      Pour ce qui est de l’expansion des pratiques religieuses musulmanes, comment voulez vous que je ne remarque pas ce fait ?  smiley

      Par contre, l’origine de cette expansion est liée aux politiques migratoires complètement folles, je ne vois pas pourquoi j’en voudrai au musulman à qui on a accordé le droit de vivre en France de pratiquer sa religion. Par contre, il y’a des comptes à demander aux politiques pour lesquels on vote d’ailleurs …

      -L’Islam n’est qu’une religion/spiritualité d’après vous ?

      ------> Ce n’est pas ce que j’ai dit. J’ai dit que l’islam est une abstraction sujette aux interprétations de ses textes doctrinaux desquels découlent des pratiques religieuses différentes les unes des autres.

      Cela signifie que chez certains, l’islam est bien plus qu’une religion au sens occidental du terme et que chez d’autres, ce n’est que cela , je connais pas mal de musulmans qui sont dans ce cas de figure. Nier l’existence de cette catégorie de personne, c’est nier la réalité au nom de la conception que l’on a de la doctrine islamique … 


    • Qiroreur Qiroreur 22 novembre 2016 13:54

      @maQiavel
      Ok, on est définitivement pas d’accord sur le processus en cours qui ne vous dérange pas, ou alors à demi-mot ... et là je parle par exemple des aspects urbanistiques que vous finissez par concéder au prix d’un putain effort de ma part smiley , mais ça reste toujours intéressant d’échanger avec vous. Bonne journée. 


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 14:13

      @Qiroreur
      Ce qui me dérange, c’est l’immigration de masse. Pas le fait que par exemple des musulmans mangent hallal. Le hallal ne me dérange pas plus que le casher. 

      Bonne journée à vous également. 


    • Hieronymus Hieronymus 22 novembre 2016 19:18

      @Qiroreur
      merci de votre réponse

      C’est un miracle, compte-tenu du système électoral que le FN ait eu 2 députés aux législatives

      c’est parce qu’il y avait une triangulaire, sinon Collard et MMLP ne seraient pas passés, ce système français excluant toute proportionnelle est antidémocratique, c’est comme si sur chaque portion de territoire se jouait une présidentielle en miniature, ça fait doublon au niveau élections

      Le noyau historique du FN ne représente rien en nombre

      pas tant que ça, il y a tout l’électorat du Sud, pieds noirs et autres, obsédés par la présence grandissante des reubeux, ceux là ne jurent que par Jean Marie

      Vous êtes nostalgiques d’un discours

      vous faites erreur, je souhaiterais surtout qu’on en finisse avec ce simulacre d’opposition droâte/gôche dont les élus sont quasiment tous mandatés par la même oligarchie et que s’ouvre enfin une vraie opposition entre souverainistes et mondialistes, le seul parti en France (en dehors de groupuscules représentés par un seul individu) qui représente une vraie menace face à l’imposture de l’oligarchie est le Front National, sinon perso j’ai peu de sympathie pour les partis qui sont la propriété d’une famille, halte aux dynasties !


    • Hieronymus Hieronymus 22 novembre 2016 19:23

      @maQiavel & Qiroreur

      concernant les questions que vous soulevez sur le processus d’islamisation de l’Europe et la responsabilité politique de nos dirigeants

      https://www.youtube.com/watch?v=b8HRn2SjSOY&t=1s

      13 minutes, mais qui en valent la peine


    • pegase pegase 23 novembre 2016 00:22

      @Hieronymus

      Si vous voulez sortir de ça, il vous faut voter pour des gens qui veulent réellement sortir de l’UE, euro, Otan afin de reprendre les commandes de la France..

      Fillon ou le FN ne pourront pas changer l’UE, elle est irréformable compte tenu des traités (il faut la majorité des 28 pays membres) ... Donc le même enfumage continuera longtemps, c’est une politique voulue par les états unis , et rien n’indique que Trump parviendra à changer cette politique ..

      C’est notre dernière chance , sinon d’ici 5 ans votre femme devra porter le voile pour aller faire les courses ... c’est du garanti 100% ....je vous aurai prévenu !

      On en reparlera Hieronymus ...


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 21 novembre 2016 13:28

    Il faut vraiment être naïf ou raciste pour croire que l’entreprise Lepen fera mieux que l’UMPS en France ... Vous me faites penser à ces noirs afro-américains qui ont cru qu’Obama aller les aider. Ils ont été si naïfs, tels ces blancs Lepenniste Français ...
     


    • howakhan howakhan 21 novembre 2016 13:53

      @DJL 93VIDEO

      salut là n’est pas la question de mon avis...

      on est parti pour des siècles de domination unique d’une classe parasite en france....sous les ordres de Bruxelles elle même sous les ordres de ....qui nous savons..

      peu croient que lepen fera mieux sans savoir d’ailleurs, , là n’est pas du tout la question..la question est de casser ce vieux moule putride par un moyen x ou y...et lepen a l’Élysée peut être tout à fait un élément valable pour ce faire..un révélateur, un catalyseur d’éveil....

      Mais cela dépends avant tout de la capacité des gens en france à vouloir autre chose qui ne soit pas avant tout exactement la même chose donc tout pour ma gueule car la société française , entre autre, c’est ça bien sur.. et donc la capacité de remettre en avant VOLONTAIREMENT un intérêt commun solidaire de coopération en paix ...etc bien sur ..

      là pour le moment j’assiste juste à la gueulante des perdants qui ont joué au monopoly et qui ont perdu...et ce sur un pan planétaire...on n’a donc pas affaire à un probleme franco-français mais a un probleme global...+ ou - sévère selon le pays..

      fallait pas jouer je dis souvent,mais curieusement cela ne semble remonter à aucun neurone actif...


    • microf 21 novembre 2016 14:49

      @howakhan

      Entièrement d´accord avec vous, c´est presque ce que j´ai écris dans mon commentaire, et c´est ce que j´avais déja dit á de nombreux Francais amis en 2002 oú la France avait raté pour casser ce moule, il n´est jamais trop tard avec l´arrivée de Trump au pouvoir aux Usa, les Francais peuvent se rattraper car il ya déja une première dans un pays oú on ne l´aurait jamais cru.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 22 novembre 2016 02:47

      @howakhan : Les gens voteront ce que l’on diras de voter ... On leur a dit soit Trump, candidat élu No1 chez les Républicains, ou soit Hillary la démocrate ... 2 candidats du système ... Le FN aussi un candidat du système ... Tu n’as pas remarqué que le FN avait tous les médias pour eux ??? ... Tu n’as pas oublié que la France a perdu la seconde guerre mondiale, et que depuis, elle est américaine, comme l’Allemagne ???


  • howakhan howakhan 21 novembre 2016 13:39

    Salut et si seulement dire des faits avérés est la seule solution..donc ce qui est vrai devrait se suffire et si cela ne marche pas et bien autant en emporte le vent non ?

    Gauche du travail droite des valeurs...çà je jette mais c’est on avis...Mr Soral je suggère timidement que vous vous débarrassiez de cela..car ce slogan porte en lui le conflit même...le chef qui lui ne bosse pas et a une morale, la sienne, donc son profit et de l’autre coté l’esclave qui lui bosse et n’a pas de morale....

    quand je dis que la compétition élimine, c’est un fait, c’est la base de la compétition qui est alors sensée donner partout et tout le temps le meilleur..= nous vivons forcément donc dans le meilleur des mondes

     ...l’humain, pas tous et loin de là, lui croit en la vertu criminelle de cela sans rien y comprendre parce que le maître le lui a dit...entre autre

    et parce que il y a bien en lui même quelque chose qui ressemble à cette pseudo compétition mais comme il ne connaît rien du tout de lui même en profondeur, surtout en occident , il ne va pas saisir l’origine de ce qui crée ce combat entre tous et qui je le sais pour moi même n’a rien a voir avec notre nature profonde mais tout à voir avec la perte de nos autres capacités non analytique donc qui ne divisent pas mais au contraire rassemblent et +++++ et par contre a aussi à voir avec le contenu du programme même de la pensée...que quelques rares personnes pour le moment connaissent un peu ou +++

    cela n’est pas une question de valeur car tout cela est là pour tous sans critères aucun..sauf de trouver par soi même puis aidé par mère nature éventuellement le bon chemin de la vie ,sur lequel nous ne sommes plus et ce depuis longtemps..

    , on ne va alors pas non plus saisir la portée de tout le reste, cela va des rapports en moi même jusqu’aux rapports avec les autres humains mais aussi bien sur la profondeur du fait de vive que nous ne connaissons pas donc plus car nous sommes tous en fuite mentale impossible de la mort qui est un des absolus du fait de vie avec entre autre la naissance,donc vivons comme si nous avions l’éternité + 1 jours pour changer radicalement la "merdasse" en coquille saint jacques gratinée au four ( mon repas d’hier) .. etc

    le maître a une raison précise de dire cela, pour bien nous voler avec notre consentement, nous devons absolument croire cela...

    nous avons là la principale religions dans le sens croire sans savoir des humains qui n’ont jamais la conscience d’y appartenir..

    le maître est vraiment très fort et nous la masse et bien sommes globalement des idiots, modestes ou arrogants..avec ici et là des éveillés à eux mêmes...mais la nature profonde de L’Origine n’a rien à voir avec le pouvoir ni l’élimination, ni la hiérarchie etc et le bien ne peut pas s’imposer , je dirais même que il ne veut pas s’imposer etc

    que reste t’il alors ? j’ai quelques visions à ce sujet..mais est ce utile d’aller plus avant....


  • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 13:48

    Je n’ai pas encore écouté les vidéos, je n’écouterai sans doute pas celle d’aldostérone dont je connais les obsessions anti-islam par cœur , quant à Soral , ça fait plus de 2 ans et demi que je ne l’écoute plus entre autre à cause de son obsession anti-judaïque. Mais bon, je vais faire l’effort d’écouter au moins celle-ci.

    Sinon de façon générale, quand on analyse les critiques de la mouvance pseudo -identitaire de la stratégie du FN, on comprend très rapidement que cette mouvance a un gros problème qui relève plus de l’affectif que d’autre chose. Je précise que je ne suis pas un sympathisant frontiste, donc je n’essaie pas de défendre ce parti, j’essaie simplement d’analyser de façon rationnelle.

    -Oui, le FN a des contradictions mais si on observe les partis de gouvernement, ils en ont tous : le PS va de Hamon à Valls et LR va de Juppé à Poisson, tout cela est incohérent. Les paysage politicien ne correspond plus depuis longtemps aux mutations engendrées par la mondialisation, le clivage gauche droite politico-médiatique est obsolète, ces partis politiques ne veulent plus rien dire et sont destinés à imploser pour se recomposer. De ce point de vue là, reprocher au FN ses contradictions internes n’a pas de sens, ce n’est pas ce qui fera gagner ou perdre ce parti …

    -Mais surtout, les critiques de cette mouvance pseudo-identitaire s’axent sur le manque de radicalité du FN. A croire que ces personnes souhaiteraient que le FN ne s’adresse qu’à une seule frange de la population à savoir ces Français en crise identitaire qui haïssent l’islam de façon quasi pavlovienne, l’électorat FN canal historique en quelque sorte. C’est bien beau mais ca vaut combi en de division tout ça ? En tous cas rien qui ne puisse permettre de conquérir le pouvoir. En réalité, ces gens là voudraient que le FN redevienne un parti de témoignage, comme au temps du père , un parti de gueulards qui joue à fond dans le « parler cash » et qui ouvrirait grand les bras à des Boris le Lay et à des aldostérone et préconiserait ouvertement la remigration ou la Reconquista.

    Il s’agirait donc de renoncer à prendre le pouvoir en tenant un discours qui soulagerait les plus crispés de l’identité qui en ont gros sur le cœur, c’est pour ça que je dis que cette mouvance est dans l’affectivisme, on pourrait aussi dire dans le romantisme mais je ne ferais pas injure aux romantiques du 19 ème siècle en les comparant.  Ces gens sont plus dans le défoulement verbal qu’autre chose.

    Les cadres du FN, eux, ont un objectif plus sérieux que le simple défoulement verbal : constituer un groupe frontiste aux législatives de2017 qui servirait de tremplin à une victoire en 2022. Ils n’ont pas le temps pour ces conneries …


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 14:22

      @maQiavel
      je n’écouterai sans doute pas celle d’aldostérone dont je connais les obsessions anti-islam par cœur

      quand je dis que vous êtes pro-muzz...

      et bien ds cette vidéo Stérone ne parle pas une seule fois de l’Islam ou des musulmans

      quant à refuser d’écouter Soral, qu’on soit d’accord ou pas, c’est un plaisir dont on aurait tort de se priver, un talent pareil c’est rare ds le spectre politique

       smiley


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 14:28

      Je viens d’écouter Soral et en effet je ne suis plus habitué à l’arrogance du bonhomme, à son plaisir de rabaisser ses interlocuteurs et à ses déclarations mégalomaniaques qui frôlent le ridicule du genre « je suis prophète » smiley , je ne serais pas étonné s’il y croit vraiment … smiley

      Enfin, bref, laissons tomber la forme et concentrons nous sur le fond :

      -Déjà, tout ceux qui s’intéressent un peu à la question savent qu’il y’a schématiquement deux FN, Soral n’a pas découvert l’eau tiède, c’est très connu.

      -Affirmer que le FN va imploser avant les présidentiels est grotesque, évidemment lorsque la prophétie s’avérera fausse, son auteur fera comme s’il n’avait rien dit. Marine ne sera jamais contestée dans ce parti avant l’échéance de 2017.

      Par contre, pour la suite ça dépendra :

      -Du résultat de la présidentielle.

      -Du résultat des législatives

      Si le FN n’est pas au second tour ou qu’il est au second tour et fait un petit score (moins de 40 %) , et surtout si le FN est dans l’incapacité de constituer un groupe de 30 à 50 députés à l’assemblée alors Marine sera contestée au sein du parti par la ligne incarnée par sa nièce.

      Par contre , si tout se passe bien ( bon score aux présidentielles et bons résultats aux législatives ) , les choses sérieuses vont vraiment commencer pour le FN avec 2022 dans le viseur , non pas dans l’objectif de faire un bon score mais cette fois pour gagner , dans ce cas , Marine sera toujours à la tête du parti et poursuivra la ligne Phillipot ( qui en réalité est la meilleure sauf peut être sur la question de l’euro , le FN devrait lever le pied là-dessus histoire de ne pas effrayer les rentiers et s’en tenir à un discours euro- critique ).

      On verra bien , rien n’est écrit d’avance mais j’attends Soral au tournant et si sa prophétie se réalise , je serais le premier à accepter son statut de prophète , je changerai même de pseudo pour prendre celui de « le prophète Soral » avec un avatar à son effigie …


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 15:03

      -quand je dis que vous êtes pro-muzz...

      ------> Soit on est pro-muzz ,soit on est anti –muzz ? Je ne sais pas ce que c’est être pro-Muzz par contre je sais ce que j’entends par être « anti-islam » (haïr l’islam).

      -et bien ds cette vidéo Stérone ne parle pas une seule fois de l’Islam ou des musulmans

       

      ------> Ah bah si , il termine même sa vidéo en parlant du risque pout la France de finir en califat Wahhabite , faut croire que c’est plus fort que lui. Non mais je sais bien que c’est son obsession, il devait en parler même au détour d’une phrase, quand bien même il ne voudrait pas en parler , son inconscient en parlerait à sa place.

      Sinon , j’ai fait l’effort de l’écouter. Bon , après les lapalissades sur les divergences d’intérêts entre le peuple et l’oligarchie , il parle de la volonté du FN de plaire aux journalistes. Il n’a pas compris le but de la fameuse dédiabolisation. Le but n’est pas d’obtenir l’approbation des journalistes, vous pensez réellement que les cadres du FN sont complètement trisomiques pour avoir ce genre d’objectif ? Le but était avant tout de donner une image aux Français qui ferait que le FN ne soit plus le parti le plus détesté de France. Parce qu’il faut le savoir : le FN était ( et est peut être encore , on verra bien en 2017 ) le parti le plus détesté de France. C’est pour ça que le pseudo front républicain fonctionne. Il faut se rappeler que le papa s’est fait laminer 82 -18 par Chirac en 2002. Je ne sais pas si les khmers rouge gagnaient les élections avec un tel % … smiley

      Il fallait donner une image différente de ce parti aux Français pour ne pas provoquer de répulsion d’une large frange du corps électoral. Et puis les Français ne sont pas les américains, on est un peu plus sophistiqué, un Trump chez nous, ça ne peut pas fonctionner, les Français aiment le respect des formes dès qu’il s’agit des dirigeants, sans doute un héritage de notre passé monarchique.

      Donc le FN ne s’attend pas à ce que les journalistes le soutiennent, il ne veut plus faire peur à l’électorat, ce n’est pas la même chose. 


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 16:31

      @maQiavel
      avec vous y a à boire et à manger

      vous avez raison sur la fin, Stéronel évoque bien la menace d’un califat islamique, et bien moi je ne me gausserais pas car ce n’est pas si absurde que cela

      qui eut cru il y a 20 ans que la France serait ce qu’elle est aujourd’hui avec le mariage homo, les burkinis sur les plages et les burkas intégrales tolérées de fait ?

      avez vous lu Mosquée Notre Dame ?

      revenons au FN :

      parenthèse sur le score de 2002 au 2nd tour qui devait en réalité être d’env. 75/25 et non 82/18, y a du y avoir du bourrage d’urne, je ferme la parenthèse

      ce qu’énonce Aldo et je suis d’accord avec lui c’est que cette soi disant stratégie de "dédiabolisation" est un leurre, c’est une dialectique d’enfermement, un piège sémantique posé par l’ennemi car c’est un objectif de toute façon inatteignable

      quand vous avez affaire à un adversaire de mauvaise foi, rien ne sert de lui apporter des gages de bonne volonté, ce qu’a tendance à faire MLP et qu’a bien souligné Soral car votre ennemi rétorquera toujours que vous n’en avez pas encore assez fait et vous demandera de vous disculper de ses accusations ce qui est impossible, normalement c’est à l’accusateur de prouver la véracité de ses accusations, avec le FN c’est l’inverse, ce parti doit en permanence apporter la preuve de son innocence et de sa bonne appartenance à "l’arc républicain" ce qui ne veut rien dire car qui peut en juger ?

      et on tourne en rond ainsi depuis des décennies en annonant a tue tête l’anathème d’extrême droâte et puis de toute façon MLP est foutue puisqu’elle est la fille de son père, fermez le ban !


    • izarn 21 novembre 2016 16:36

      @Hieronymus
      Hahahaha !

      Vive le grand cheikh chauve !

      Il devrait reécire son bouquin : Comprendre l’Empire.

      Trump ne fait pas partie de l’Empire. L’Empire n’est pas un pays, c’est le Système.

      Système capitaliste anti-national, anti-peuple, anti-cultures humaines, globalisé.

      Nouvel ordre capitaliste mondial. Il n’a plus de peuple, il n’a plus de patrie, c’est Sauron !

      Il propose l’anneau de puissance à tous les traitres, en France, Sarkosy, Hollande, Juppé, Fillon...

      Sa patrie c’est le Mordor ! Il sème la haine. Vous haissez Marine Le Pen ? Vous haissez le stalinien Mélenchon ?

      C’est Sauron qui vous fascine ! Sauron n’est pas un corps, ce n’est pas un individu...Une puissance maléfique venu de l’Enfer !

      Bon j’arrete de délirer ! smiley


    • Hieronymus Hieronymus 21 novembre 2016 16:48

      @maQiavel
      vous en avez vraiment contre Aldo comme si c’était un "traître de classe", algérien né musulman, il est très anti-Islam (ce qui est tout à son honneur) mais vous voyez cela comme une trahison du tiers-mondisme qui devrait être son attitude naturelle

      concernant le FN, je trouve au contraire que ce qu’exprime Stérone est très sensé, on a le sentiment à observer MLP et c’est la même observation qu’a faite Soral, qu’elle est en permanence en train de courir après les médias afin de lisser au maximum son image comme si elle était toujours coupable d’une sorte de pêché originel (la fille de son père) et qu’elle n’en finissait pas de devoir s’excuser

      cette attitude de dévotion et de soumission au contraire induit et renforce la conviction pour tous les électeurs qui sont encore "bloqués dans la matrice" que le FN est bien un parti d’extrême droâte et à ce titre infréquentable, adopter la dialectique de l’adversaire (la dédiabolisation) c’est faire le jeu de l’ennemi et se retrouver enfermé dans le piège qu’il vous tend

      pour exister et peser valablement en politique on ne doit jamais commencer par s’excuser d’être ce qu’on est


    • maQiavel maQiavel 21 novembre 2016 17:34

      @Hieronymus

      Concernant aldo, j’ai déjà dit plusieurs fois en long et en large ce que je pense de lui. Sur le reste , je n’ai pas grand-chose à dire de plus …


    • pegase pegase 23 novembre 2016 00:32

      @Hieronymus
      vous en avez vraiment contre Aldo comme si c’était un "traître de classe", algérien né musulman, il est très anti-Islam (ce qui est tout à son honneur) mais vous voyez cela comme une trahison du tiers-mondisme qui devrait être son attitude naturelle


      C’est un juif sépharade chantre de l’Aipac, normal qu’il pousse à voter FN ......

      Je n’ai rien contre eux, d’habitude je les défends sur les réseaux sociaux, dans les sujets concernant les élucubrations de soral et les révisionnistes, ce qui m’a valu d’ailleurs des coups de gueule terribles .. Mais à mon grand désespoir, sortir de l’UE , euro, Otan n’est pas dans leurs cartons ..



  • cathy cathy 21 novembre 2016 14:06

    Alain Soral n’est plus qu’une caricature de lui même. 


  • Elisa 21 novembre 2016 14:38

    Qui est ce pitre qui se gargarise du terme oligarchie sans le définir ?
    Ainsi, il ne désigne jamais précisément quels sont les pouvoirs économiques et politiques qui instituent les dominations, les guerres, les exploitations, bref les rapports de force qui imposent les exploitations, accroissent les inégalités, les violences et la précarité dont souffre le plus grand nombre.
    L’oligarchie devient un ennemi d’autant plus abstrait qu’on peut la situer partout et nulle part, interdisant ainsi la possibilité stratégique de combattre les véritables responsables.


    • izarn 21 novembre 2016 16:52

      @Elisa
      L’oligarchie, ce ne sont que des imbéciles qui se font du pognon facilement par aide du Système. Soudoyés, bien sur.

      Inutile de citer tous les enc... poursuivis par Poutine. La liste est trop longue.

      Ca vous va ?


    • pegase pegase 22 novembre 2016 00:14

      @Elisa


       Je vais vous livrer tout ici, et en exclusivité pour vous Elisa ...

      par pegase
      lundi 14 novembre 2016
       

      L’oligarchie anglo-saxonne et ses princes

       

      Pierrre Hillard nous livre ici les origines anglo-saxonnes et allemandes de l’Union européenne et des euros-régions ...

       

      Le publique francophone est malheureusement ignorant des vrais acteurs de la politique mondiale, ces derniers exerçant leurs talents plus dans les coulisses que sur le scène politicienne. Pour mieux comprendre la situation désastreuse, dans laquelle les défenseurs de la cause nationale se trouve en ce début du XXI ème siècle, il est nécessaire de rappeler dans ses grands traits le rôle émminement important de la puissance financière et aristocratique.

       

       - Selon Hillard, une nouvelle caste pris de l’influence au lendemain de la bataille de bouvines (l’oligarchie financière), celle ci a toujours constitué un état dans l’état, on peut situer sa prise de pouvoir suite à l’instauration de la <<grande Charte>> du 15 Juin 1215. Après la défaite du Roi Jean Sans Terre d’Angleterre, le 27 Juillet 1214 à Bouvines face au Roi de France Philippe Auguste, les barons anglais ont arraché des privilèges politiques et financiers, désormais la couronne britanique est obligée de composer et de collaborer avec une caste qui allie force , puissance financière et ambitions commerciales. Dès cette époque, une élite avide et revendicatrice est née. Elle est à l’origine de ces groupes de pressions, qui par des voies aussi diverses que la finance, le renseignement ou les médias, exerce des pressions sur le pouvoir politique. Ce dernier dépendant largement d’appuis et de monnaie sonnante et trébuchante pour son maintien au pouvoir, est dans l’obligation absolue de tenir compte des avis et des conseils émanant de cette caste.

       

      Les think tanks, fondations et groupe élitistes sont la suite logique d’un état d’esprit élitiste et mercantile.

       

      Ces cénacles sont devenus les centres incontournables d’une minorité active conditionnant l’avenir du monde anglo-saxon, puis de proche en proche, de l’univers entier ... Contrairement à la conception politique française qui soumet toute activité à celle de l’état, ces autorités politico commerciales ne dépendent plus d’une autorité nationale.

       

      Très tôt, elles ont exercé leur talent ... Dès le moyen âge, des compagnies comme les London Staplers, les London Mercers company, ou encore la British East India Company ont été les fers de lance de l’impérialisme britanique. Ainsi les acteurs de l’aristocratie commerciale se sont transmis le flambeau de la conquète et de la maitrise des richesses de génération en génération.

       

      La défaite française en amérique du nord conduisant au traté du 10 Février 1763 peut être considérée comme l’acte de naissance de la montée en puissance de l’oligarchie britanique. En effet, la perte de la nouvelle France donne à la couronne britanique tout un continent aux richesses inouïes et presque vide d’habitants. L’incapacité de la monarchie française à peupler ces vastes territoires et à les intégrer à la civilisation gréco-romaine fait basculer tout cet espace sous la coupe anglo-saxonne. Mâtinées de protestantisme, de maçonnisme et d’un tour d’esprit messianique, les élites conquérantes américaines en liaison avec leurs homologues britanniques sont prêtes à imposer leur modèle au monde entier. Après les guerres de la Révolution et la défaite de Napoléon 1er en 1815, la puissance anglo-saxonne n’a plus de rivals sur les mers. Puissance démographique, peuplement de vastes territoires en amérique du Nord, en afrique australe, en Australie et en Nouvelle zélande, contrôle de points stratégiques partout dans le monde (Gibraltar, Hong Kong..) , mainmise sur des territoires sur presque tout les continents, technologies de pointes et secteur bancaire performant permettent à ces aristocraties commerciales de Londres et de New York de rêver à un contrôle du monde sous les auspices de la City et de Wall Street. Un homme a été la figure de proue de cet idéal, Cécil Rhodes (1853-1902).

       

      Source : "Géopolitique cachée de la construction européenne" .. "La décomposition des nations européennes" par Pierre hillard.

       

      https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t34.0-12/15058697_10154778573991108_1462810594_n.jpg?oh=3f066c21f19671c775ef257d25925e08&oe=582B13E8


  • cathy cathy 21 novembre 2016 15:00

    Aldo Sterone ne devrait pas s’aventurer au delà du thème de l’islam.


  • ged252 21 novembre 2016 18:43

    A mon avis il y a une stratégie derrière le comportement du FN, du style ;
    .
    Les français étant trop stupides et incapables d’avoir une autre opinion que celle des journalistes, ou les français étant incapables de passer au dessus de l’opinion des journalistes, rendons-nous irréprochables aux yeux des journalistes, afin que ceux-ci n’aient rien à nous reprocher et puissent voter pour nous.


  • ged252 21 novembre 2016 18:47

    Pour Soral ne ne suis pas d’accord, il n’est pas un "moi je" et n’a pas non plus un ego surdimentionné : mais il s’estime à sa juste valeur, et ça semble dérange beaucoup de gens..
    .
    C’est un philosophe qui a écrit quelques livres, qui se vendent bien, qui est connu de toute la France et au delà, qui a créé un site internet qui marche très bien, et qui fait souvent de bonnes analyses politiques.
    .
    Même si je n’ai jamais défendu la ligne soral, trop à gauche et pro immigré pour moi, je n’ai rien à lui reprocher.


  • ged252 21 novembre 2016 18:53

    Il n’y a toujours pas de critique vis à vis des journalistes, moi, quand j’ai vu appoline de malherbes et les sept type de l’UMP, j’ai aussitot pensé à blanche neige et les sept nains.
    .
    Appoline de Malherbe était l’institutrice qui distribuait et coupait la parole à ses élèves, c’était juste ridicule.
    .
    Quand j’ai vu le deuxième débat avec Pujadas et Elkabach, je me suis dis : purée ils n’ont même pas les moyens de se payer des vrais journalistes.
    .
    Les sept types qui se sont affichés avec ces journalistes en sorte plus petit qu’ils n’étaient au départ.
    .
    Les journalistes sont des escrocs .... !


  • ged252 21 novembre 2016 18:59

    Vous savez pourquoi ils se sont autant mobilisés pour fillon ?
    .
    Parceque si Sarkozy sortait premier, ils se seraient senti obligé de voter pour lui à la présidentielle, et cela ils ne le voulaient absolument pas, ils ne veulent pas non plus être contraints de voter FN, la seule solution c’était que fillon sorte prémier des primaires/
    .
    En dehors de tout cela il y a un problème avec les gens de "droite classique", Sarkozy a raison de dire que ces sont des ploucs.
    .
    Déjà Gustave Lebon disait que la bourgeoisie était incapable de rien faire par elle-meme et comptait sur l’état providence, ensuite il y a Bernanos qui a écrit un livre : "La grande peur des bien-pensants", dans lequel il reproche aux gens de droite leur veulerie, leur conformisme, et leur bien pensance.
    /
    Le famille des gens de droite se reconnaissent des ces trois défauts : veulerie, conformisme et bien pensance, ils voteront toujours pour les gens de leur famille de pensée.


  • eau_du eau_du 21 novembre 2016 21:19

    Bonjour,
    .
    Aldo Stérone ne semble, comme 95% des français, pas connaître l’UPR, qui est justement le partie "outsider" donc il parle.... partie politique boycotté par les grands médias mais qui à réussit l’exploit de ressembler 13 361 adhérents et l’UPR enregistre une croissance exponentielle....
    .
    http://www.upr.fr


  • yoananda yoananda 21 novembre 2016 22:36

    Le FN ne gagnera pas :
     * Marine est une fausse dure
     * aucune alliance
     * pas d’implantation locale
     * le philipotisme qui dégoûte les libéraux
     * la dédiabolisation devenue soumission qui éloigne les extrême droites
     
    Le peu que le FN à gagné en se dédiabolisation il l’a perdu pour la même raison.
    Les médias seront absolument contre, parce que c’est qu’ils prêchent depuis le début et qu’ils ne sont pas capable de remise en question.


    • pegase pegase 22 novembre 2016 00:18

      @yoananda


      Et le récent mandat d’arrêt international lancé contre Chauprade (député FN européen) , pour l’affaire air cocaïne .....


    • Hieronymus Hieronymus 22 novembre 2016 13:31

      @yoananda
      Le peu que le FN à gagné en se dédiabolisation il l’a perdu pour la même raison.

      c’est en gros ce que je tâche d’exprimer, c’est aussi l’analyse faite par Stérone et Soral (les 2 partent de point de vue très différent)

      je pense même comme Soral que MLP s’est "faite avoir", qu’elle a compris mais un peu tard, qu’avoir viré son père était en fait une grave erreur :

      - le parricide n’est jamais élégant, elle passe auprès du public pour une cynique et une "méchante"

      - elle est fragilisée en interne, se retrouve seule alors que son père était son meilleur allié

      - d’anciens électeurs qui votaient toujours FN par fidélité à JMLP seront désormais perdus

      - surtout quel aveu de faiblesse face au système politico-merdiatique au lieu de lui tenir tête avec bravache

      - globalement perte d’image, perte d’électeurs, en tout cas plus de perte que de gain


    • César Castique César Castique 22 novembre 2016 18:10

      @yoananda

      "Le peu que le FN à gagné en se dédiabolisation il l’a perdu pour la même raison."


      La "dédiabolisation" n’a jamais eu pour but d’obtenir l’indulgence des médiateux, mais de cesser de lui fournir des sacs de grains à moudre à la manière de JMLP.

      .

      Quant à ceux qui - comme Soral - déplorent l’éviction du président donneur, ils ont oublié l’époque des interviews au cours desquelles les représentants du FN devaient consacrer la moitié de leurs temps de parole à essayer de rattraper les dérapages du Menhir.


      Seuls des inconscients, ou des cryptos-UMPS, peuvent regretter que la campagne de la présidentielle 2017, ne soit pas placée sous le triple signe du "détail", de "Durafour crématoire" et de la "fournée". Avec des conseillers comme ceux-là, la caste pourrait dormir sur ses deux oreilles.

       


    • maQiavel maQiavel 22 novembre 2016 19:36

      @César Castique
      Evidemment !


    • Joe Chip Joe Chip 22 novembre 2016 21:19

      La dédiabolisation était une bonne ligne compte tenu du contexte français et de l’histoire, qui a fait passé le FN dans une autre dimension. Si Philippot est un peu trop sectaire sur le plan idéologique, un peu trop "macro" comme dirait Rochedy, il a réussi à institutionnaliser le parti, à faire le ménage au niveau régional et à insuffler un professionnalisme dans ce qui était autrefois une collection un peu pittoresque de rombières désoeuvrées et de nationalistes insortables que les cadres faisaient tout pour dissimuler dès qu’une caméra pointait le bout de son nez. Marine Le Pen les a virés, à la rigueur, c’était plus honnête. 

      Le fait que la droite identitaire, les petits trouducs cathos et les bourgeois libéraux - dont on connaît l’intelligence politique... - se mobilisent aujourd’hui contre lui, montre à quel point le parti n’a pas l’envergure pour assumer une véritable rupture politique. 

      Le peu que le FN à gagné en se dédiabolisation il l’a perdu pour la même raison.
      Les médias seront absolument contre, parce que c’est qu’ils prêchent depuis le début et qu’ils ne sont pas capable de remise en question.

      La stratégie de dédiabolisation ne visait évidemment pas les médias (MLP n’est pas idiote à ce point) mais l’électorat. De ce point de vue, elle a en grande partie fonctionné.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 novembre 2016 21:26

      @Joe Chip
      "La stratégie de dédiabolisation ne visait évidemment pas les médias (MLP n’est pas idiote à ce point) mais l’électorat." 

       

      Je vois mal comment séparer les deux. L’électorat est fabriqué par la médiatisation, sinon de quel moule magique sortirait-il ? 


Réagir