jeudi 2 février - par TV Libertés

Jusqu’où Fillon va-t-il descendre ?

Atmosphère pestilentielle chez les Républicains. Les boules puantes n’arrêtent pas de tomber autour de François Fillon. Les médias font la course au scoop et … la situation pour le candidat devient de plus en plus délicate.

 

Jusqu’où Fillon va-t-il descendre ? Au fil des jours, le candidat les Républicains tombe de plus en plus bas et les révélations ne s’arrêtent plus. France 2 consacre ce jeudi soir un numéro d’Envoyé Spécial sur l’affaire Pénélope et promet des révélations importantes. Malgré le soutien total de 17 députés des Républicains qui dénoncent une tentative de mise à mort, d’autres sont moins rassurants. En effet, le député Georges Fenech, proche de Nicolas Sarkozy, réclame un conseil national en urgence pour désigner un autre candidat à la présidentielle. Pire, selon un sondage Harris Interactive, 69 % des Français souhaitent voir François Fillon laisser sa place pour représenter la droite et le centre à l’élection présidentielle. Dans les couloirs, on parle désormais clairement de trouver un remplaçant…

 

Source : http://www.tvlibertes.com/2017/02/02/14208/jusquou-fillon-va-descendre-tvl

 

Retrouvez ce sujet dès 19h dans le JT sur le site : http://www.tvlibertes.com/

 

 

► Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes


► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel
► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/
► Vous pouvez également faire un don directement via Facebook : 
https://www.facebook.com/tvlibertes/a...

 



26 réactions


  • lancelot 2 février 17:02

    Et voila, la droite va encore se retrouver avec un candidat/président couille molle qui séduira le microcosme culturo médiatico mondain, repétèra son alphabet européo atlanto droit de l’hommiste et cèdera a toutes les grèves cgto intermitto corporatistes

    La France est maudite, le conservatisme libéral n’est peut etre pas fait pour elle.

    • La mouche du coche La mouche du coche 2 février 17:45

      Nous sommes désormais dans des élections où se sont les journalistes qui choisissent les candidats. Ils sortent les "affaires" au grès de leurs envies et les français sont suffisamment veaux pour les suivre. Qu’est-ce que je suis heureux de ne pas voter ! smiley


  • #WorldPeaceNow* Pilule Rouge 2 février 17:22

    Fillon est mort cramé, il va bientôt se désister.
    PS : Faites barrage au FN, votez Satan !


  • BlueMan BlueMan 2 février 18:01

    Voici la révélation en avant première :


    Le magazine "Envoyé spécial" vient de découvrir que dans une interview au journal anglais Daily Telegraph en 2007, Penelope Fillon a déclaré "Je n’ai jamais été l’assistante de mon mari". SIC !



    • Pyrathome Pyrathome 2 février 22:53

      @BlueMan
      Le coup de grâce....


    • BlueMan BlueMan 2 février 23:01

      @Pyrathome : oui, il est cuit ! Cui, cui, cui... ^^

      Seul problème : c’est Macron qui va profiter en partie de ce scandale.


  • Joe Chip Joe Chip 2 février 18:28

    Petit repost : anthropologie du droitard, et pourquoi ils finissent toujours par perdre


    Fillon a fait preuve de candeur, comme c’est souvent le cas avec les gens issus de sa famille politique (les Barre, Balladur, Léotard, Villiers, et autres cathos/libéraux/conservateurs qui ont tous finis cloués au pilori) qui croient que le fait de porter leurs "valeurs" en bandoulière fait d’eux des hommes d’exception et les dispense de respecter la décence commune des électeurs et des prolétaires.

    C’est un biais psychologique très répandu chez les catholiques qui tendent à considérer ou à s’auto-persuader (de manière plus ou moins consciente) que leur foi inébranlable les met à l’abri du monde et agit comme une sorte d’immunité morale ; ce faisant, ils n’ont jamais l’impression d’avoir mal agi - puisqu’ils sont toujours de bonne foi -, ni d’être tenus de bien agir, car ils sont trop peu motivés à commettre les bonnes actions, c’est à dire les actes justifiés par la nécessité politique.

    Fillon n’avait qu’une manière de s’en sortir : en faisant hypocritement mea culpa (comme le font les dirigeants américains pris dans un scandale). En se mettant sur la défensive et en se désignant comme la victime d’une vindicte et d’un complot politique, il a fait le plus mauvais choix possible.

    C’est la même stratégie que Louis XVI pris dans la tourmente révolutionnaire, qui jusqu’au bout protestait - en toute bonne foi - de son innocence (qui était de l’incompétence) et de son amour sincère du peuple (qui était du paternalisme un peu complaisant) tout en exigeant que l’on respecte son autorité (de droit divin), incapable de comprendre les transformations du monde dans lequel il évoluait.

    C’est la raison pour laquelle les catholiques (goyims) finissent toujours par se faire enfler quand ils n’exercent pas un pouvoir autoritaire et immanent, et c’est ce qui explique leur faiblesse dans le monde politique moderne ou tout commence par l’acceptation du rapport de force et non par la revendication d’une posture christique et surtout pas d’une supériorité morale comme le fait Fillon. Dire au peuple que l’on est bon même si l’on a fauté, c’est de l’inconscience politique.

    On retrouve toujours ce même schéma chez les "cathos libéraux", éternels cocus de la politique, qui finissent systématiquement par vivre un calvaire et par monter en croix sous les huées, victimes expiatoires d’une plèbe frustrée dont les mauvais penchants sont excités par leurs ennemis. Toujours dénonçant des "complots" et cherchant à défendre pathétiquement leur "honneur", la "vérité" tandis que leurs anciens amis attendent le moment le plus opportun pour leur enfoncer un couteau dans le dos, quand c’est sans risque. Toujours victimes de leur naïveté.

    Fillon qui exhorte sa "famille politique" et ses "amis" à lui offrir "15 jours" de répit, ça donne une bonne mesure de la solidarité qui règne dans ces milieux de "patriotes" droitards.


    • pegase pegase 2 février 19:20

      @Joe Chip
      Fillon n’avait qu’une manière de s’en sortir : en faisant hypocritement mea culpa (comme le font les dirigeants américains pris dans un scandale). En se mettant sur la défensive et en se désignant comme la victime d’une vindicte et d’un complot politique, il a fait le plus mauvais choix possible.


      Ces presque un million d’euros sont des broutilles en comparaison des 800 milliards d’euros* de dette supplémentaire contractée auprès des officines anglo-saxonnes sous l’ère Sarko 1er ... Argent des français qui a très probablement fini pour partie à financer leurs guerres illégales en Syrie, Mali, Libye ...

      438 millions 356 000 euros d’argent publique chaque jour de leur quinquennat, il faut le faire non ?


      C’est plutôt sur cet aspect qu’il conviendrait d’attaquer Fillon ...


    • Semi Kebab 2 février 19:25

      @Joe Chip
      Oui bon très bien mais pour finir, il est pédé ou pas Fillon ?


    • jeanpiètre jeanpiètre 2 février 19:53

      @Joe 

      Pourquoi le catho serait il plus cocu pre que post mortem ?


    • Hieronymus Hieronymus 2 février 20:00

      @Joe Chip
      c’est vrai, les cathos libéraux ne sont pas assez méchants et ils se font toujours "bouffer" en période de trouble

      Chaban s’est fait enfiler par Giscard qui avait en 1974 envoyé sa feulle d’impôt (celle de Chaban) au Canard (déjà à l’époque)

      Balladur s’est fait niquer en 1995 par Chirac qui n’a jamais lésiné sur la démagogie, chichi est un coquin mais il "sent" le Français, ses vices, ses faiblesses, et à coup de "révélations" (des choses en fait anodines) sur Ballamou, il a inversé la courbe des sondages

      maintenant rebelote avec Fillon qui sait être lisse (parfois utile en politique) mais sans doute pas assez tordu (comme Hollande) et surtout ne sait pas se battre, mordre, donner des coups !

      .

      il fallait faire 2 choses (trop tard maintenant Macron est devant) :

      - s’excuser platement, promettre que ça n’arrivera plus, d’abord il y a toujours des gogos pour le croire, ensuite ça aurait rassuré ceux qui s’en foutent (car ils font ou feraient pareil) mais qui attendaient qu’il réagisse

      - contre-attaquer en s’en prenant à Macron, ses liens avec la banque, ses réseaux, son financement de campagne, sa fortune personnelle, son train de vie, etc... mais en délégant ce sale boulot (de diffamation) à ses coéquipiers, lui se devant de rester le "gentil garçon bien peigné"


    • Lord Volde Lord Volde 3 février 02:42

      @Joe Chip

      C’est un pamphlet de belle facture qui honore la langue et le texte.

      Je partage bon nombre d’appréciations, presque toutes si ce n’est un bémol, quant à croire que s’il avait, au moins partiellement, reconnu les faits qui lui ont été reprochés, il s’en serait sorti grandi et aurait ainsi pu poursuivre sa campagne politique pour la présidentielle.

      Malheureusement pour Fillon, cette hypothèse n’aurait pas tenue dans la mesure où ce dernier a toujours affirmé, encore récemment, qu’une personne sur laquelle pèserait quelque soupçon qui soit, et qui serait inquiétée dans le cadre d’une enquête judiciaire, a fortiori si elle est mise en examen, devait incessamment se retirer de l’exercice de toute fonction élective ou gouvernementale et se déporter jusqu’au terme de la procédure.


    • pegase pegase 3 février 13:20

      Cette affaire est une mascarade, ceux qui poussent des cris d’orfraies ne sont pas au courant des coûts salariaux ne serait ce que pour un smicard à 35 heures semaine...

      Coûts annuels du smic 17 763,20 euros, pour 30 ans on dépasse déjà le demi million d’euros ... Il faudrait en plus prouver qu’elle n’a rien fait, aucune loi oblige les députés à ne pas embaucher son conjoint ..

      et je précise que je ne soutient pas du tout Fillon ...

      http://www.smic-horaire.com/


    • pegase pegase 3 février 14:35

      @pegase


      Rectification : 

      C’est plutôt dans les 19 000 € , j’ai oublié d’y rajouter les charges patronales ..

      Soit sur 30 ans : 570 000 euros ...pour 35 heures semaine, sans les coûts induits par le recrutement, financement du poste de travail, indemnités de congés payés, treizième mois, panier repas et indemnités de déplacement (50%)

      Il faut plutôt tabler sur 20 000 x 30 => 600 000 euros ...

      en admettant que Pénélope gagnait 2 fois le smic, ça fait la même somme sur 15 ans seulement ... et deux fois le smic il n’y a pas de quoi fouetter un chat, c’est l’équivalent du smic en Suisse ...


  • alanhorus alanhorus 2 février 18:31

    Si cela se trouve penelope fillon n’était pas au courant de la magouille de son mari.
    Savoir qui est responsable de la délation ? Il faut que françois fillon se soit confié à quelqu’un, pensant que c’était un ami qui ne le trahirai pas.
    Je pense à Sarkozy, comme traitre y a pas mieux, faut voir ce qu’il a fait à kadhafi après avoir pris ses 50 millions et l’avoir reçu à l’Élisée.


  • BlueMan BlueMan 2 février 18:55

    La séquence d’Envoyé spécial sur la révélation de l’épouse de Fillon :



    • pegase pegase 2 février 19:25

      @BlueMan


      Ce sont des Broutilles,

      je lui poserais plutôt la question : qu’avez vous fait du fric emprunté sous le quinquennat Sarkosy ? ... on veut voir toute la comptabilité ...

      Le coup du renflouement des banques ? smiley


    • Pyrathome Pyrathome 2 février 23:28

      @pegase
      Ce sont des Broutilles,

      .

      C’est surtout le coup de sifflet final du match pour lui et les ripoublicains !

      On peut d’ores et déjà pronostiquer sans trop d’erreur que ni Lr, ni Ps ne seront au second tour en mai 2017, c’est une grande première !

      Le grand bénéficiaire n’étant rien d’autre que le chouchou du grand Barnum, Sire Micron, attirant au passage tous les arrivistes du quartier, enfin, seulement pour l’instant......

      Car, guerre mafieuse déclarée oblige, le canon à lisier va se tourner vers d’autres cibles.


  • Yacine Chibane Yacine Chibane 2 février 19:52

    Le titre renvoit au bouquin d’Alain Soral : "Jusqu’où va-t-ton descendre ?"
    à quand une invitation de Soral sur TVL smiley ?


    • jeanpiètre jeanpiètre 2 février 20:00

      @Yacine Chibane
      En camisole et bourré de subu ca pourrait etre marrant sinon soral a toutes sa place chez les rookies de catch americain


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 2 février 20:19

      @jeanpiètre

      Bof, quand on voit ceux qui y passent fréquemment ça vole pas très haut... (Parmentier, Bourges, Ménard, Collard etc...) smiley


    • Lord Volde Lord Volde 3 février 02:00

      @Yacine Chibane
      TV Libertés est la tribune privilégiée des islamophobes patentés. Hormis ce credo disposant d’un temps d’antenne majoritaire, la parole est aussi donnée à une poignée de dissidents parmi lesquels des identitaires xénophobes et suprématistes et quelques rares intellectuels produisant de la pensée aussi brillante que noble.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 3 février 09:33

      @Lord Volde

      Nicolas Gauthier est le seul à remonter le niveau... LeGallou est vraiment indigent. D’ailleurs y a 10 ans ils ont débattu tous les 3 sur Radio-Courtoisie.


    • jeanpiètre jeanpiètre 4 février 12:06

      @Yacine Chibane
      Oui cest souvent un mélange du fameux jt intelligent et de tf1 circa 1992,bref ni tele ni libre


  • mjk mjk 2 février 23:01

    @TV Libertés

    Vous auriez dû également interroger Catherine Griset pour votre petit sujet, afin de renforcer le côté comique de la chose.


  • nainfernal 3 février 23:22

    LR : il ne faut pas traduire par Les Républicains , mais par Les Racailles .


Réagir