dimanche 19 février 2012 - par Clémentine

Enorme clash : Marine Le Pen fait une leçon de journalisme à Ruth Elkrief

C'est une Marine Le Pen enjouée mais très offensive que l'on a pu voir coup sur coup sur i>Télé et BFM TV ce dimanche. Autant capable de chanter Dalida devant des "petits chatons" médusés que de tacler rudement une journaliste trop ouvertement partisane...

 

Face à Ruth Elkrief sur BFM TV, Marine Le Pen commence par une leçon de journalisme : comme tous ses confrères, la journaliste se contente de relayer la propagande de Nicolas Sarkozy, ses promesses innombrables, notamment sur l’instauration de la proportionnelle, sans rappeler celles qu’il avait déjà faites en 2006 ou 2007 et qu’il n’a jamais tenues. Marine Le Pen, à qui on ne peut pas donner tort ici, rappelle que le rôle du journaliste est d’informer les citoyens sur les mensonges de leurs gouvernants, au lieu de servir de relais serviles à leurs mensonges répétés. C’est sur Internet que des amateurs font ce travail de mise en évidence des mensonges (comme ici), ce travail de décryptage que les journalistes prétendent faire, mais qu’ils ne font que rarement en réalité.

 

La candidate à la présidentielle accuse Ruth Elkrief de défendre systématiquement Nicolas Sarkozy et les intérêts de sa caste. "Vous défendez la classe à laquelle vous appartenez, moi je défends le peuple", lâche-t-elle. Il est vrai que la journaliste de BFM TV est une militante anti-FN déclarée (voir ici ou ), et que ses propos sont rarement objectifs. Marine Le Pen ne mâche pas ses mots, qui parle de "mensonges" et de "malhonnêteté". Elle n’a pas digéré que la diffusion de son meeting, annoncée par BFM TV, soit déprogrammée au profit de celui de Nicolas Sarkozy.

 

Plus joviale sur i>Télé, Marine Le Pen a été interrogée sur le premier meeting de Nicolas Sarkozy en tant que candidat et sur ses promesses. En guise de réponse, la présidente du FN a chanté "Paroles, paroles" de Dalida, témoignant pour la chanson de la même passion que son père (voir ici ou ).

 

Interpellée ensuite sur les provocations de Jean-Marie Le Pen, qui a encore récemment cité dans un discours l’écrivain collaborationniste Robert Brasillach, elle se moque des journalistes qu’elle compare à des petits chatons qui courent systématiquement après la baballe que leur lance, joueur, son père... et rappelle que le livre de chevet de Nicolas Sarkozy est Voyage au bout de la nuit, de Louis-Ferdinand Céline, connu pour son antisémitisme virulent. Pour se dédouaner, elle indique qu’il faut distinguer l’oeuvre de l’homme : "Tous les soirs avant de me coucher, je lis un petit poème de Baudelaire, et je ne suis pas une droguée syphilitique".

 

Il n’empêche que, comme certains l’ont fait remarquer, Bruno Gollnisch a encore récemment rendu hommage à François Duprat et aux ligues d’extrême droite des années 30 (voir ici), et qu’elle-même est allée saluer en Italie Assunta Almirante, la veuve de Giorgio Almirante, leader historique du MSI, le plus important mouvement néofasciste italien de l’après-guerre (voir ici).

 

Marine Le Pen est donc très brillante pour démasquer les faux journalistes, qui ne font pas bien leur job et se muent sans même s’en rendre compte en propagandistes, mais sa "dédiabolisation" continue de poser question, car, au fond, on ne sait pas ce qu’elle conserve de l’héritage de son parti et ce qu’elle rejette. L’extrême droite la plus nauséeuse, incarnée par Rivarol et son directeur Jérôme Bourbon, qui a fait du négationniste Vincent Reynouard son héros, lui crache à la gueule ("Marine Le Pen est un démon, c’est l’ennemie absolue à tout point de vue, sur le plan moral, sur le plan politique, sur le plan intellectuel. C’est une catastrophe absolue, je n’ai aucune confiance en elle. C’est une révulsion totale, qui est réciproque d’ailleurs"), ce qui semble attester de sa mue, mais certains de ses comportements (bal de Vienne, visite à Almirante, cohabitation avec des admirateurs du fasciste et négationniste Duprat...) laissent encore dubitatifs... Marine Le Pen aura-t-elle un jour le courage de lever toutes ces ambiguïtés ?



65 réactions


  • l'argentin l’argentin 19 février 2012 23:14

    WOuah quelle audace cette Marine, je suis scotché !


    • RepublicainVox RepublicainVox 20 février 2012 01:46

      Ruth Elkrief c’est une des plus insupportable.



    • l'argentin l’argentin 20 février 2012 11:34

      J’ironisais mais merci tout de même pour vos votes, je comprends mieux la puissance de la démagogie grâce à cela !


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 février 2012 12:49

      Ah ! bon, tu ironisais ?

      Moi, j’admire sincèrement la façon dont elle se joue d’un terrain médiatique hostile, marchant entre les mines en les évitant et parfois, comme ici, en sachant les renvoyer à l’expéditeur.

      Du coup je t’ai plussé, mais bon ... si mon plus ne te convient pas ... tu fais comme s’il n’était pas là !


    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 20 février 2012 13:40

      Ce n’est pas de la démagogie, c’est du populisme.

      La démagogie elle est en face.


    • l'argentin l’argentin 20 février 2012 14:08

      La démagogie (du grec demos « le peuple » et ago : « conduire ») est une notion politique et rhétorique désignant l’état politique dans lequel les dirigeants mènent le peuple en s’attirant ses faveurs, notamment en utilisant un discours flatteur.

      Le discours du démagogue sort du champ du rationnel pour s’adresser aux pulsions, aux frustrations du peuple. Il recourt en outre à la satisfaction immédiate des souhaits ou des attentes du public ciblé, sans recherche de l’intérêt général mais dans le but de s’attirer la sympathie et de gagner le soutien

      Donc oui le discours de Marine Lepen est démagogique, celui des journalistes est partisan !


    • l'argentin l’argentin 20 février 2012 14:46

      @ Catherine
      Le carton rouge c’est pour s’adresser aux fans de foot rasés ?
      Bon allez j’arrête ma taquinerie mais faut bien se détendre un peu smiley


    • poujadist26 5 mars 2012 12:38

      eh l’argentin(?) Ton che guevara d’mes deux à le sang sur les mains jusqu’au couilles c’était un criminel en puissance et ton communisme en frigolite à 90 millions de morts sur la conscience. soit nettement plus que le nazisme maiiiiis c’est tellement bon chic bon genre de porter un t-shirt chez guevara. Evolue un peu d’panache même hollande dit que les cocos c’est fini

      ET VIVE MARINE !!! tout les médias sont contre elle c’est révélateur

    • poujadist26 5 mars 2012 12:45

      toi ton discours j’le connait par coeur ! les fondamentaux du gaucho faux-cul de base. Alors c’est quoi le programme économique, le fascisme, la tête à toto ???


  • Hijack ... Hijack 19 février 2012 23:33

    Les votants du FN ... entre le FN et Sarko ... où est l’intelligence dont parle Marine ???

    Un coup je vais là ...l’autre coup là-bas ... " ah merde, me suis fait avoir, je vais voter l’autre " ... et ainsi de suite !!! Quand vont-ils comprendre, que leur défense, c’est eux même qui doivent la faire et non les politiques ... qui doivent juste continuer à tenir boutique ouverte et en vivre !!!

    Le coup du carton rouge ... woww, j’en suis sidéré !!! doit être KO, le Sarko !


  • Nigari nigari 19 février 2012 23:41

    Quel théâtre ! et gratuit en plus.... enfin presque....

    DU PAIN ET DES JEUX, mais aussi..... DU MEETING !!!


  • rototo 19 février 2012 23:58

    c’est pas mal, mais encore trop gentil.


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 février 2012 12:52

      Trop gentil, cetes, dans l’absolu.

      Ruth Elkrief méritait bien pire.

      Mais Marinedoit naviguer entre les écueils : elle doit rendre les coups tout en pousuivant l’exercice de dédiabolisation.

      Je trouve qu’elle s’en sort vraiment bien !


  • cassia cassia 20 février 2012 00:14

    Elle s’est fait superbement et méchamment tacler la Ruth !
    Ca fait du bien à voir et à entendre, une bouffée d’air frais...


  • gregoslurbain gregoslurbain 20 février 2012 00:55

    Gros enfumage de la Le Pen sur les abattoirs hallal. Comme le montre le reportage Envoyé spécial sur France 2 de jeudi 17 février 2012, les industriels choisissent en majorité à Paris l’abattage hallal car cela coûte moins cher mais :
    - d’un, cela n’a rien à voir avec des revendications religieuses
    - de deux, cela est plus susceptible de transmettre la bactérie e-coli

     Je ne pensais pas qu’elle utiliserait une aussi grosse ficelle d’autant que beaucoup de français ont vu cette émission et savent donc que la Le Pen les prend pour des imbéciles.

     La technique du bouc émissaire, vieille technique de l’extrême-droite.


    • Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 20 février 2012 01:38

      Dans ce cas, organisons un referendum sur le Kasher/Hallal et laissons les Français décider. Ca te dit ?.... smiley
      De plus, tu crois à la propagande et aux manipulation du JT de Israël 2 toi ?. Non... sans dec. Ce que tu n’arrives pas à comprendre c’est que les Français en ont raz-le-bol de voir la disparition de leur Pays, de leur Culture, de leur Sécurité et leur douceur de vivre et de l’Art-de-Vivre typiquement français.
      Alors la vieille technique de l’extrême-bobo est de porter des oeillères et de sans cesse balancer sur la table des histoires de bouc-émissaires pour détourner la discussion et éviter les problèmes (la dé-francisation) et leurs auteurs (la caste politique corrompue appuyée par une caste médiatique vénale).
      On en a marre de la kashérisation et de la hallalisation de la Culture française. Toi comprendre quoi moi dire ?


    • toug toug 20 février 2012 02:27

      Par contre l’américanisation ( l’influence la plus effective en réalité ) vous les fachos analphabètes, ca n’a pas l’air de vous gênez plus que ca.... Comme quoi ce n’est aucunement la défense de votre France mythifiée qui vous animes mais la haine, la haine du juif et de l’arabe. Ca toujours été cela d’ailleurs, toujours la même chose. Au final j’arrive pas à ressentir une quelconque haine envers les fachos moi, mais exclusivement de la pitié. Pitié pour cette idiosyncrasie si caractéristique qui vous animes, quasiment éthologique... Tous ces coms agoravoxiens pétrifiants de bêtises commençant à me donner mal à la tête je m’en vais relire du Nietzsche moi... Et les fachos d’ago, vous deviez en faire de même, au lieu de vous lobotomiser devant les enfants de la télé ou le juste prix de lagaffe...


    • Bond, Nausea Bond Bond, Nausea Bond 20 février 2012 03:06

      Il ne s’agit ni haine de l’arabe ni haine du juif mais de la haine de la disparition de la France.
      Si je viens chez toi, dans ton appartement, que je m’installe et que je fais venir tous mes potes et toute ma famille et que nous restions, chez toi, jusqu’à la fin des temps, tu ne vas pas être content.
      Donc, ce n’est pas la peine de faire semblant de ne pas comprendre.
      Il ne s’agit que de la haine de la disparition et de la destruction de la France.
      Mais je constate que la chutzpah est un truc typiquement sémitique que les Juifs et les Arabes savent manier avec dextérité.
      Les Arabes sont les premiers à pleurnicher que des Ashkénazes sont, d’un coup, venus inonder la Palestine pour virer les autochotones et les remplacer. Par contre, lorsque les Arabes font en France ce que les Ashkénazes ont fait en Palestine, là le cerveau dévisse.

      Fait pas semblant de ne pas comprendre : pourquoi laisser des millions d’Arabes venir envahir la France lorsque ces mêmes Arabes commencent à se plaindre de l’invasion chinoise au Maghreb.

      Si je pouvais te donner un conseil ça serait de laisser la chutzpah de côté, de te servir de ta bonne foi et de ne pas esquiver les sujets qui fâchent.
      Si les Arabes sont lentements en train de remplacer le prolétariat de France et si les Ashkénazes sont en train de lentement remplacer les Gaulois aux postes clés, nous n’avons pas les statistiques car des petits malins ont tout bloqué par des lois.

      Soit Franc si tu veux devenir Français. Dans "Français" il y a la racine "franc".


    • toug toug 20 février 2012 03:47

      "Il ne s’agit que de la haine de la disparition et de la destruction de la France." Mais c’est quoi la France pour vous exactement ? que représente ce mythe que vous défendez tant ? La pensée magique des mystificateurs je ne la saisie pas. C’était quoi "la France" il y a 10 000 ans ? Ce sera quoi "la France" dans 5000 ans ? Quand ton être sera poussière, quand ton illusion à croire que tu es essentiel dans cet espace infini aura définitivement disparu de la surface terrestre, quelle signification aura "la France" pour toi dans ton ciel magique des idées ? La même signification qu’elle a pour toi aujourd’hui ? En es-tu bien sur ? Vous êtes des rigolos pour moi. Je vous regarde des cimes et n’arrive pas à saisir la pertinence de vos passions tristes, comme le surhumain Nietzschéen regarde les untermensh en uniforme obéissant au Fuhrer. Et malheureusement, quelques débats que l’on pourrait avoir ici, ils resteraient en tout point d’une stérilité parfaite... Comme disait le grand Friedrich "je ne suis pas la bouche qu’il faut à ces oreilles." 
      "L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhumain, - une corde sur l’abîme. Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière - frisson et arrêt dangereux. Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin. J’aime ceux qui ne savent vivre autrement que pour disparaître, car ils passent au delà. J’aime les grands contempteurs, parce qu’ils sont les grands adorateurs, les flèches du désir vers l’autre rive. J’aime ceux qui ne cherchent pas, derrière les étoiles, une raison pour périr ou pour s’offrir en sacrifice ; mais ceux qui se sacrifient à la terre, pour qu’un jour la terre appartienne au Surhumain. J’aime celui qui vit pour connaître et qui veut connaître afin qu’un jour vive le Surhumain. Car c’est ainsi qu’il veut son propre déclin. J’aime celui qui travaille et invente, pour bâtir une demeure au Surhumain, pour préparer à sa venue la terre, les bêtes et les plantes : car c’est ainsi qu’il veut son propre déclin. J’aime celui qui aime sa vertu : car la vertu est une volonté de déclin, et une flèche de désir. J’aime celui qui ne réserve pour lui-même aucune parcelle de son esprit, mais qui veut être tout entier l’esprit de sa vertu : car c’est ainsi qu’en esprit il traverse le pont. J’aime celui qui fait de sa vertu son penchant et sa destinée : car c’est ainsi qu’à cause de sa vertu il voudra vivre encore et ne plus vivre. J’aime celui qui ne veut pas avoir trop de vertus. Il y a plus de vertus en une vertu qu’en deux vertus, c’est un nœud où s’accroche la destinée. J’aime celui dont l’âme se dépense, celui qui ne veut pas qu’on lui dise merci et qui ne restitue point : car il donne toujours et ne veut point se conserver. J’aime celui qui a honte de voir le dé tomber en sa faveur et qui demande alors : suis-je donc un faux joueur ? - car il veut périr. J’aime celui qui jette des paroles d’or au-devant du ses œuvres et qui tient toujours plus qu’il ne promet : car il veut son déclin. J’aime celui qui justifie ceux de l’avenir et qui délivre ceux du passé, car il veut que ceux d’aujourd’hui le fassent périr. J’aime celui qui châtie son Dieu, parce qu’il aime son Dieu : car il faut que la colère de son Dieu le fasse périr. J’aime celui dont l’âme est profonde, même dans la blessure, celui qu’une petite aventure peut faire périr : car ainsi, sans hésitation, il passera le pont. J’aime celui dont l’âme déborde au point qu’il s’oublie lui-même, et que toutes choses soient en lui : ainsi toutes choses deviendront son déclin. J’aime celui qui est libre de cœur et d’esprit : ainsi sa tête ne sert que d’entrailles à son cœur, mais son cœur l’entraîne au déclin. J’aime tous ceux qui sont comme de lourdes gouttes qui tombent une à une du sombre nuage suspendu sur les hommes : elles annoncent l’éclair qui vient, et disparaissent en visionnaires. Voici, je suis un visionnaire de la foudre, une lourde goutte qui tombe de la nue : mais cette foudre s’appelle le Surhumain. "


    • L’Europe il y a 10 000 ans existait que l’Egypte n’existait pas et encore moins le monothéisme.


      Le déluge est son anéantissement par la fonte des glaces...

      Si tu t’y connais plus en religion qu’en archéologie ce n’est pas de ma faute, et en parlant de poussière, ton prophète en restera une comme il l’a tout le temps été.

      Maintenant ici en france il y a un peuple proto-indoeuropéen depuis des millénaire, ce n’est pas toi qui le virera, tout attiré par leur pognon que tu es.

    • requete Requete 20 février 2012 07:17

      @athanase : tu démontres bien que les humains (sous-surhumains ? pré-surhumains ?), se caractérisent par leur habitude à ne comprendre que ce qui arrange leurs obsessions.

      Comme les animaux.
      Le choix de l’échelle spacio-temporelle géographique que tu fais est beaucoup plus arbitraire et donc religieux que la pensée de Nietzsche.
      Mais peut-être était-ce du second degré ?
      Il est très peu probable que dans 120 ans quelqu’un se souvienne de ton passage sur terre ou de celui de tes enfants... mais tu vas passer ton existence à défendre un territoire, comme un animal affolé et grimaçant.



    • Union Latine francgerminal 20 février 2012 09:30

      @ par toug

      4 point godwin ! ... en 22 lignes, désolé pas le courage d’en lire plus...

      Tu ferais mieu d’aller lire ’Mein Kampf" pour voir ce qu’est le vrai fachisme.


    • Bender Bender 20 février 2012 10:51

      "Les Arabes sont les premiers à pleurnicher que des Ashkénazes sont, d’un coup, venus inonder la Palestine pour virer les autochotones et les remplacer. Par contre, lorsque les Arabes font en France ce que les Ashkénazes ont fait en Palestine"

      Mouhahaha, vous OSEZ comparer la situation de la France avec celle de la Palestine ? En Palestine il y a l’occupation et la colonisation, en Palestine il y a le mur de l’apartheid (peut être que ça ne vous déplairait pas qu’on l’installe en France d’ailleurs), en Palestine les arabes se font massacrer par une armée sur-puissante et humilier tous les jours en passant par des check-points insultants et humiliants...
      Je pensais déjà que vous n’étiez qu’un clown, maintenant j’en ai la preuve absolue ; comparer la France à la Cisjordanie occupée est d’une stupidité crasse et ne démontre qu’une chose : votre parfaite ignorance !!


    • Cascabel 20 février 2012 11:31

      les industriels choisissent en majorité à Paris l’abattage hallal car cela coûte moins cher mais :
      - d’un, cela n’a rien à voir avec des revendications religieuses
      .
      Voilà un exemple du plus beau sophisme.
      L’ abattage hallal en soit n’ est pas moins cher que l’ abattage sain (sans jeu de mots, lol !), au contraire il alourdi la facture du fait de la dîme religieuse qui lui est imposé. Ce sont donc bien des revendications pseudo-religieuses qui justifient l’ abattage hallal. L’ aspect économique du tout hallal vient seulement une fois après que cette pratique s’ installe dans les abattoirs.
      Or on touche là l’ absurde puisque d’ une part de mode d’ abattage est contraire aux règles en vigueur, est sanitairement dangereux (matières fécales et urines rejetées par la bête torturée), et oblige le consommateur à payer, à son insu en plus !, un service religieux.
      Par conséquent si un choix devait être fait en matière d’ abattage ce serait bien celui d’ interdire tout simplement l’ abatage hallal.


    • toug toug 20 février 2012 14:36

      Dur de pas faire de point godwin quand on regarde le profil psychologique, ontologique, de vos amis fafs : http://fafwatch.noblogs.org/post/2012/02/18/fn-sans-commentaire/
      Sinon à l’autre taré qui me prend pour un musulman, je suis désolé de te décevoir, je suis ni musulman, ni arabe... Essaye encore.


    • Cascabel 20 février 2012 17:56

      Là ce n’ est pas un point godwin mais un point amalgame.


    • Alors.. figure toi mon petit @requete que si tu veux détruire l’archéologie par la religion tu risques de trouver une forte opposition...


      Commence par étudier la période l’Holocène, ses conséquences cataclysmiques sur l’Europe-Russie-Amérique du Nord, puis cherche le plus vieux temple du monde (qui se trouve en Turquie datant de -10 000 ans) puis les Momies de Varna en Bulgarie...

      Tu vas vite comprendre que les Mythes (comme celui de Noé) ne tiennent pas forcément de l’imaginaire et que la création de Sumer vient d’une migration vers le sud de peuples d’Europe et non l’inverse.

      N’oublie pas non plus pourquoi les les régions du Nord (par rapport à l’Egypte sont devenue désertiques et comment la facturation de la calotte polaire a créé la mer noire par augmentation des eaux de 800 mètres...




  • adam 20 février 2012 02:25

    MLP a beau gesticuler en vomissant sa bile nauséabonde sur ses compatriotes de confession musulmane, que fera-elle si elle est élue présidente de la république ? RIEN !
    Avec les élections législatives en Juin, jamais le FN n’obtiendra de majorité, tout juste quelques sièges et encore dans le meilleur des cas !
    Si à cela, on rajoute à l’équation le sénat qui vient de passer a gauche, MLP ne pourra rien gouverner du tout mise à part peut-être son conseil des ministres ! (Si toutefois elle arrive à trouver une vingtaine de personnes compétentes à devenir ministre dans les cadres du Front National ! Ce qui est loin d’être le cas !)

    Bref, VOILA la grande farce MLP... Faire réélire talonnette, rien de plus !


    • Bender Bender 20 février 2012 10:56

      Alors pourquoi MLP les stigmatise à longueur de discours et de meeting ? Ah oui j’oubliais... Ils ne doivent pas être aussi français que ceux "de souche" pour elle.
      Puis, faut pas oublier que l’extrême droite c’est la politique du bouc-émissaire et que c’est même à cela qu’on la reconnait quand elle avance masquée !!


    • estebanh 20 février 2012 19:02

      En l’occurrence, Marine n’attaque pas les musulmans français - qu’elle considère pour la très grande majorité respectueux et respectable - mais les lobbys ou responsables politiques , economiques, qui justement mettent en place ces décisions que les musulmans eux même n’ont pas demandé. Et c’est ces reponsablles qui donnent ainsi une mauvaise image de la culture musulmane. Donc c’est plutôt contre eux qu’il faudrait se lever, pas contre Marine.


  • edwig 20 février 2012 07:51

    Je dois avouer que je me fiche de la marine, mais elle a un aplomb qui me laisse pantois.
    et puis il faut être lucide, elle est de loin infiniment plus intelligente que sarkozy et holllande.
    si elle avait les même moyens qu’eux, elle n’en ferait qu’une bouchée.


  • Domkishoot Domkishoot 20 février 2012 08:40

    Je n’ai pas trouvé trace d’un poète nommé "Babal, Babbal, Babale, Baballe etc" fusillé pour collaboration par les Allemands ! Quelqu’un aurait-il plus de culture que moi ? Ce serait dommage que le journaliste de Itélé est confondu... Ou pire inventé !


    • Deebs Deebs 20 février 2012 10:02

      Statistiquement, je dirais qu’il y a plus de chance qu’un baballe fusillé ait existé, que de chance de trouver des journalistes sur itélé !


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 février 2012 12:58

      Oui, moi aussi j’ai adoré.

      Chaque seconde de cette raclée fut une pure jouissance.


  • Cascabel 20 février 2012 11:04

     BRAVO MARINE !
    C’ est autrement plus percutant que les coups de gueules inoffensifs de Mélenchon. Voilà Sarkozy renvoyé dans les cordes et une "journaliste" servile remise à sa place.
    Mais Marine a été d’ autant plus pertinente pour ne pas dire impertinente, qu’ elle a dénoncé les "zélites" au pouvoir comme les membres d’ une CASTE, expliquant ainsi comment journalistes et politiques travaillent ensemble comme une seule et même équipe au détriment des intérêts du peuple (sous-entendu du peuple français) . Elle identifie par là très justement le problème.


  • Bender Bender 20 février 2012 11:05

    Je dois quand même avouer que même si elle me fout la chair de poule, je salue sa combativité face à cette vendue de journaliste aux ordres...
    Par contre, sur le hallal, je pense qu’il y a pire comme problème en France mais bon, on reconnait bien là l’extrême droite ; il faut toujours un groupe de personnes à montrer du doigt ; hier c’étaient les juifs, aujourd’hui ce sont les musulmans !
    Je me demande quand est ce que MLP crachera sur l’oligarchie comme elle crache sur les étrangers et les musulmans...


    • Cascabel 20 février 2012 11:40

      Elle ne crache pas sur les musulmans, elle dénonce une pratique barbare (non conforme aux règles classiques d’ abattage) imposée par une minorité sur une majorité.
      J’ espère bien pour les croyants musulmans que leur religion ne se réduit pas à un morceau de viande provenant d’ une bête torturée !
      En réalité le communautarisme, y compris islamique, intéresse la caste au pouvoir car il encourage et justifie la fragmentation de la société en castes différentes justement.


    • Hacyran 20 février 2012 16:53

      "elle dénonce une pratique barbare (non conforme aux règles classiques d’ abattage) imposée par une minorité sur une majorité."
      - Tu veux bien sûr parler des millions de volailles qu’on fait pousser dans des hangars crasseux, à coté de truies qui n’ont que 1,50m2 pour "vivre" ? Pour info, lors de la dernière vague de grippe aviaire, par mesure préventives, ce sont 40 millions de poulets qui ont été incinérés en un week-end, et sans qu’on prenne la peine de vérifier qu’ils étaient bien morts.

      Ce qui vous dérange, ce n’est pas la pratique ; c’est le culte. Ils pourraient tuer les animaux à coups de discours de Marion LePen, ça ne changerait rien pour vous. Vous ne pouvez pas les sentir, et ça ne va pas plus loin que ça. Pas besoin de chercher des justificatifs fallacieux.


    • Cascabel 20 février 2012 17:45

      " Tu veux bien sûr parler des millions de volailles qu’on fait pousser dans des hangars crasseux, à coté de truies qui n’ont que 1,50m2 pour "vivre "
      .
      Non, je parlais bien du hallal. Si je le souhaite je peux éviter le poulet de batterie (que je ne consomme jamais) car il existe des labels me permettant de les distinguer.
      Par ailleurs il existe aussi la question de la vente forcée (interdite) et celle de la liberté de conscience. Or il se trouve que je voudrais bien pouvoir consommer de la viande sans donner un seul centime aux organisations islamistes ou judaïques.
      Est-ce trop demander ?


    • Hacyran 20 février 2012 20:45

      Je réagissais à la "pratique barbare" que tu dénonçais. Quant à moi, sans être végétarien ni écolo béat, la surproduction et le traitement infligé aux animaux de grande consommation m’insupporte infiniment plus que le rite selon lequel ils sont tués ; dans tous les cas, c’est la fin de leur calvaire.

      A la fin, il faudrait arriver à définir ce qui vous gêne :
      * que la bête ne soit pas assommée avant d’être saignée ?
      * qu’un imam ait prononcé des paroles rituelles ?
      * que la viande en est différente ?
      * que ça dénote une phagocytose du marché boucher français ?
      * qu’un abattoir halal, en tant qu’entreprise commerciale, et n’ayant aucune obligation d’indiquer le mode d’abattage de sa marchandise, que cette entreprise donc, n’ait pas le droit d’élargir son marché aux boucheries traditionnelles ?
      * que ces boucheries traditionnelles ne suffiraient peut-être pas à faire tourner un seul abattoir en région parisienne ?
      * que vous voudriez voir marqué en gros dessus : "Viande halal manipulée par des mains musulmanes" ?
      * Ou, plus simplement, que c’est une preuve de plus de l’invasion rampante de hordes de salafistes qui vont nous, à terme, nous imposer leurs rites et leurs coutumes ?

      Cette affaire semble soulever bien plus d’indignation que la condition quotidienne des animaux qui survivent dans leur batterie. Le FN surfe sur la vague, et on a +50% de gens qui seraient choqués d’apprendre qu’ils ont consommé halal. Chaque jour qui passe me renforce dans mon choix de ne pas voter.


    • Cascabel 21 février 2012 00:46

      "A la fin, il faudrait arriver à définir ce qui vous gêne :"
      .
      Je pense l’ avoir déjà fait  smiley
      Mais je peux préciser d’ avantage si vous y tenez .
      Je ne veux financer d’ une manière ou d’ une autre une religion dont je ne partage pas les croyances et que je considère étrangère à mes mœurs. Voilà pour la principale raison, cela vaut aussi pour la nourriture casher d’ ailleurs. Je ne dois en tant que citoyen français AUCUN impôt à la mosquée ou à la synagogue. Est-ce clair ?
      Vient la seconde raison, je réprouve entièrement cette façon d’ abattre les bêtes, tout comme la loi d’ ailleurs. Il a fallu un aménagement spécial pour permettre aux obsédés du communautarisme d’ égorger l’ animal sans l’ assommer au préalable. Or cet aménagement se transforme à présent en règle générale pour les intérêts spécieux d’ une minorité qui fini insidieusement par imposer ses règles régressives au reste de la société.
      Voilà pourquoi je souhaite au moins une traçabilité du produit. Mais comme visiblement il est difficile de faire cohabiter des modes d’ abattage différents pour des raisons logistiques, le plus simple serait qu’ on fasse respecter sans exception la loi. Les musulmans n’ en mourrons pas et ça leur permettra en plus de pratiquer la religion ailleurs que dans une barquette de grande surface. Et si vraiment ils y tiennent ils pourront toujours se procurer de la viande d’ importation.
      Maintenant que je vous ai donné mes raisons, je voudrais savoir ce qui vous motive à vouloir m’ imposer le hallal, à mon insu en plus.


    • Hacyran 21 février 2012 01:53

      Nenni, je ne veux rien imposer à personne, et si mon sens républicain m’interdit de stygmatiser une population dans laquelle vous voyez "une minorité qui fini insidieusement par imposer ses règles régressives au reste de la société", quand je vois, moi, une adaptation modique du système pour éviter les abattages clandestins, comme cela se pratiquait avant, mon anti-cléricalisme irait plutôt dans votre sens.
      Toutefois, je trouve l’argument du don (zakat) plutôt spécieux. Vous allez demander la traçabilité de tous les produits que vous allez consommer, maintenant ? Vous ne mangerez plus de dattes ? Vous ne regarderez plus de match du PSG (si vous les regardiez...) ? Vous pensez vraiment que vous arriverez à oublier l’islam ? smiley
      Là où j’habite (Saint-Denis, 93), partout où on vend de la viande halal (c’est-à-dire quasiment partout), c’est explicitement écrit. Quand c’est sous blister ou en conserve, c’est écrit. Quand c’est en kebab, c’est écrit. Ah ouais, au fait, parce qu’on ne le savait peut-être pas, mais la quasi-totalité des kebabs qu’on mange ou qu’on a mangé en France étaient halal.  smiley
      J’ai bien l’impression qu’il y a autant de chances de tomber sur de la viande halal sans le savoir que de découvrir une chenille dans sa salade.


    • Cascabel 21 février 2012 09:14

      Donc selon vous il est normal que la population musulmane ait le droit de savoir si la viande qu’ elle consomme est hallal mais pas le reste de la population ?
      Voila une bien curieuse conception de la vie en société.
      Et bien voyez-vous, tout comme le musulman pointilleux a besoin de son label hallal ou le juif pratiquant son label casher, moi j’ ai besoin de mon label non-allal et non-casher. Ce n’ est pas aux minorités superstitieuses d’ imposer leurs pratiques aux autres.
      Là dessus je sors mon mouchoir et sèche avec vos larmes de crocodile versées au nom de la "stigmatisation". smiley


    • Hacyran 21 février 2012 11:43

      "Donc selon vous il est normal que la population musulmane ait le droit de savoir si la viande qu’ elle consomme est hallal mais pas le reste de la population ?" - Non puisque je n’ai rien contre cette tracabilité que vous demandez, hormis qu’à défaut d’être purement indicative, cette désignation vous permettra de pointer du doigt la consommation halal en France, et cette fois, vous ne l’attribuerez plus qu’aux musulmans pratiquants. Donc, d’un coté ce sera "on me fait manger du halal sans que je le sache", et de l’autre ce sera "tant de % viande halal en France = autant de musulmans intégristes". La même technique qui transforme soudain le FN en défenseur de la cause animale (si ce n’est pas à se pisser dessus, ça....). La même, aussi, qui travesti l’indication halal en instrument de propagande, comme si on allait voir fleurir des boucheries "non-chevalines" et des labels "non-bio". C’est-à-dire qu’il ne suffira pas d’indiquer tout ce que la viande est, il faudra aussi indiquer ce qu’elle n’est pas, quand bien même ces indications ne modifieraient en rien les qualités intrinsèques de la viande.
      Pour revenir à l’argument sur la fraction de bénéfices qui serait reversée au titre de la zakat (si c’est bien de ça dont il s’agit), que je respecte et que je comprends, il faudrait alors que toutes les entreprises qui pratiquent le don à des associations, comme la loi le leur permet, affichent clairement la liste de leurs bénéficiaires sur tous leurs produits. Ca permettrait à chacun de faire ses achats en fonction de ses convictions, et ça montrerait peut-être que le don au titre de la zakat n’est pas forcément le moins honorable qui soit. (pardon pour le "stygmatiser")


    • Cascabel 21 février 2012 12:13

      Non puisque je n’ai rien contre cette tracabilité que vous demandez, hormis qu’à défaut d’être purement indicative, cette désignation vous permettra de pointer du doigt la consommation halal en France, et cette fois, vous ne l’attribuerez plus qu’aux musulmans pratiquants
      .
      Bref vous ne savez pas sur quel pied danser.
      Vous dites d’ abord ne rien avoir contre la traçabilité de la viande puis vous affirmez ensuite l’ exact contraire en utilisant des arguments fallacieux en plus.
      Le coup des boucheries "non-chevalines" il fallait le faire ! smiley
      Saviez-vous qu’ une personne refusant de manger du cheval (j’ en connais personnellement) est sûr et certaine d’ acheter du bœuf lorsque cela se présente comme tel à la boucherie ? On ne lui refourgue pas des pièces de cheval à son insu.
      Pour le poulet il est de même, si la volaille a été élevée en plein air cela est clairement indiqué, mais il me semble l’ avoir déjà dit.
      Bref, tout ceci pour dire que le mode d’ abattage doit pouvoir être repéré par le consommateur. Et si cela se traduit en surcoût pour le hallal et bien c’ est aux superstitieux hallalistes d’ en tirer les frais.
      Mais encore une fois le plus simple serait d’ appliquer la même loi pour tous. Rien n’ interdira les fanatiques d’ importer leur viande comme rien n’ interdit les bobos de dépenser quatre fois plus en fruits et légumes pour manger bio ou les végétalistes de brouter de l’ herbe tout en la fumant.


    • Cascabel 22 février 2012 10:59

      Et je finis là dessus, si l’ Etat se montrait plus ferme contre les dérives de communautarisme il rendrait un grand service aux musulmans et aux autres groupes ethno-religieux comparables. Ceux-ci pourraient dés lors se libérer de la pression de leur communauté, ou de ceux qui parmi elle prétendent se substituer à l’ Etat.
      Ainsi si l’ abatage hallal ne jouirait d’ aucune dérogation, la majorité des musulmans s’ adapterait à cet état de fait et consommerait comme tout le monde la viande du pays sans s’ enfermer dans une attitude sectaire. Seuls les fanatiques seraient prêts à dépenser beaucoup plus pour importer leur viande.
      Le seul accommodement possible serait un label hallal français où la bête serait tuée selon les règles en vigueur de notre pays (donc pas d’ égorgement conscient) et sans impôt religieux. Il y aurait simplement la charge symbolique de l’ animal tué tourné vers la Mecque et la présence d’ un imam volontaire si tel est le désir des croyants musulmans. Évidemment afin de satisfaire tout le monde on maintiendrait aussi une traçabilité rigoureuse du mode d’ abattage.
      Mais comme il existe des lobbies puissants chez les groupes communautaires ces mesures de bon-sens ne risquent pas d’ être prises en l’ état actuel des faits. Quand on voit le Qatar capable d’ acheter le PSG ou de faire plier l’ Etat français pour obtenir d’ importantes dérogations fiscales on comprend mieux pourquoi nous reculons si facilement devant les revendications communautaires.

       


  • Martin D Martin D 20 février 2012 11:23

    entendu ce matin sur RTL ou RMC, je sais plus, que MLP déforme grossièrement la vérité.
    c’est le monsieur qui a pondu le rapport qui lui-même l’a dit à la radio : seul 2% de la viande consommé est hallal !


    • Martin D Martin D 20 février 2012 11:25

      de plus, ce qu’il demande c’est une traçabilité : quelle viande est cacher ? quelle viande est hallal ? quelle viande n’a pas été abattue rituellement ?


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 20 février 2012 13:03

      Ce que Marine a dit, et ce que le reportage d’Envoyé Spécial a dit avanr elle, c’est que 100 % de la viande ABATTUE en Ile de France est halal.

      S’agissant de la viande CONSOMMEE, personnellement, je ne sais pas (la viande pouvant être consommée en IDF en ayant été abattue ailleurs).

      Un bon moyen de savoir : mettre en place la traçabilité que les lobbys religieux combattent sans relâche.

      Et qu’on arrête de dire que ce n’est pas la faute aux religions si cette traçabilité n’est pas en place.

      Il existe, si je me souviens bien, une vidéo de Brice Hortefeux s’adressant à un public juif et expliquant qu’on pouvait compter sur le gouvernement français pour bloquer les efforts de traçabilité faits au niveau européen.


    • Hijack ... Hijack 20 février 2012 17:20

      Catherine,

      C’est bien ce que je disais ... Marine par ses annonces ... fait croire au lepenniste de base ... que la majorité de la viande qu’il achète est halal ... alors que c’est la viande abattue dont elle parle ... elle trompe son monde dans la nuance.


    • cassia cassia 20 février 2012 21:37

      Tout ce que je sais c’est que j’achète ma viande au producteur du coin, les animaux vivent dans des conditions décentes voir optimales , paissent dans les prés, sont nourris avec de la production locales et non pas du grain transgénique. Pour le reste, Hallal me semble plus que suspect... Les gros groupes industriels ont fleuré le bon filon, à moins que l’ont leur ai suggéré cette voie, dans quel but ? Satisfaire les mulsulmans ou nous conduire encore un peu plus au clash des civilisations ? Bizarre !


  • Union Latine francgerminal 20 février 2012 11:41

    La polémique fait rage depuis ce reportage

    http://www.youtube.com/watch?v=qFq2eVlgAvw&feature=player_embedded

    Comme je suis un bon démocrate, je vais essayer de rétablir un peu de parité contre ceux qui critiquent encore les musulmans.

    "tout les abattoires proposent de la viande Cachère, j’en ais mare de ces juifs qui essaient de nous imposer leur mode de vie religieux, nous sommes dans un état laïque"


  • Mor Aucon Mor Aucon 20 février 2012 11:43

    Plus que marre d’entendre cette bourgeoise arriviste, à moitié analphabète, se gaver du mot peuple. Moi, je défends le peuple, qu’elle dit. Mais quelle bougresse hypocrite ! C’est encore pire que du temps du père.


  • Aldo Berman Aldo Berman 20 février 2012 12:22

    Je trouve qu’elle a un joli timbre de voix, elle devrait chanter plus souvent. ;)


  • juluch juluch 20 février 2012 13:31

    Aussi incisive que son père.


    Elle a bien mouchée cette "journaliste" en tout cas.

    Quant à la viande Halal en Iles de France......ou surement ailleurs...............j’en reste sur le c** !

  • chtouille 20 février 2012 13:33

    Les islamistes du web nous pompent l’air et insistent pour qu’on leur pompe autre chose. C’est fatiguant, et l’oligarchie mondialiste se trouve bien conforté dans leur stratégie de division par l’immivasion musulmane.


    • Martin D Martin D 20 février 2012 13:43

      dès fois, je ne sais plus si c’est de la malhonnêteté, de l’ignorance ou de la stupidité abracabrantesque...


    • chtouille 20 février 2012 13:49
      c’est action-réaction :). tout corps exerçant une force sur un autre corps subit une force d’intensité égale, de même direction mais de sens opposé.
      on me frappe sur la joue gauche, je frappe sur sa joue gauche, ou droite.

  • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 20 février 2012 13:50

    Zezette dans les cordes cinq minutes de rang.
    Arrêt du match par l’arbitre à la fin du 1ier round.

    Madame Le Pen AVEC les gans !


  • gazatouslesetages 20 février 2012 14:02

    Faut avouer que là, marine a bien mouché ces journaleux.. On comprends mieux pourquoi ces derniers la détestent tant..
    .
    Quant au hallal, je comprends même pas que cet égorgement douloureux et d’un autre âge (de surcroît non hygiénique) soit autorisée en France.


  • DIVA DIVA 20 février 2012 17:48

    De l’humour, de la pertinence et du courage, enfin du neuf en politique !
    .
    Marine contre la France des forts !


  • therasse 21 février 2012 00:28

    C’est bien connu, ce ne sont plus les politiques qui sont en campagne, mais les journalistes politiques conformément aux desiderata des patrons de presse ? N’’est-ce pas leur temps de parole qui devrait être compté ?






  • Serpico 21 février 2012 22:14

    Ruth Elkrief se rend très bien compte de ce qu’elle fait. Une sioniste de ce calibre n’oublie pas sa mission.

    Il n’y a qu’à voir le générique de son émission et les couleurs (israéliennes) du fond. Un vrai drapeau.


Réagir