lundi 5 septembre 2016 - par Simple citoyenne

Yánis Varoufákis l’interview oubliée ?

À l'heure où le " TAFTA " serait remis en cause avec indolence où pourtant Sigmar Gabriel, ministre allemand de l’économie, affirmait lui-même, je cite " Le TAFTA, c'est fini ! " ; et à l'heure où j’écris l'article, et que personne ne sait encore si Merkel et son parti ont "perdu ou gagné" à l'élection régionale du dimanche 4 septembre 2016, ce qui laisserait présager de son avenir politique lors des prochaines élections en 2017, Merkel, qui ne se ménage pas, en plus de ses efforts en faveur de son TAFTA envers et contre tous, tel un Gollum accroché à son précieux ; bref ; voici une interview de Yánis Varoufákis qui semble avoir été oubliée et s'être perdue dans les méandres de l'information et qui semble en dire long.

 

 

Interview de Yánis Varoufákis

 

C’était donc le lundi 18 avril 2016, Jean-Jacques Bourdin recevait Yánis Varoufákis, ancien ministre grec des Finances, pour son livre "Et les faibles subissent ce qu'ils doivent ?" où dans celui-ci, il raconte l'influence américaine dans l'Union Européenne, où même Jean-Jacques Bourdin, cite quelques petits extraits du livre de Yánis Varoufákis et dit-il :

 

- Vous dites même, finalement, ce sont les Etats-Unis qui ont créé l’Union Européenne… à des fins financières, stratégiques… et vous dites aujourd’hui, l’euro assure l’hégémonie allemande, l’euro assure l’hégémonie allemande aujourd’hui ? 

 

- Ça veut dire quoi, que le budget de la France va être décidé à Berlin ? 

 

Réponse de Yánis Varoufákis - Il est sûr que le … Schäuble va avoir son mot à dire, sur le budget français, il est déterminé à contrôler votre budget ; cela ne fait aucun doute. »

 

 

Je vous laisse visionner à vous de juger, interview du lundi 18 avril 2016. Rendez-vous vers la dixième minute.

 

 



2 réactions


Réagir