lundi 3 avril - par TV Libertés

I-Média #145 : Comment Pujadas pourrit la campagne électorale

Une émission présentée par Jean Yves le Gallou et Hervé Grandchamp.

 

Comment Pujadas pourrit la campagne électorale

 

Le présentateur du service public, David Pujadas invite François Fillon et Marine Le Pen. Dans ces 2 émissions, les candidats ont été piégés par le chef d’orchestre des émissions politiques : Face au candidat de la droite et du centre , le présentateur de France 2 invite l’écrivain, Christine Angot, connue pour être incontrôlable sur les plateaux de télévision. Face à la présidente du Front national, Pujadas s’enferme dans des polémiques stériles au lieu de parler de politique. Ici pas de fausses notes, c’est bien la partition qui sonne faux.

 

Source : https://www.tvlibertes.com/2017/03/31/16276/i-media-145-pujadas-pourrit-campagne-electorale

 

 

► Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes
► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel
► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/
► Vous pouvez également faire un don directement via Facebook : 
https://www.facebook.com/tvlibertes/a...



2 réactions


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 avril 12:30

    "Aidez-nous à faire battre Macron" me semble une formule de bien laide composition et à la syntaxe peu évidente sinon douteuse, surtout en signe de défense de la culture française. 


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 3 avril 12:39

    L’autopromotion des écrivains, chanteurs et comédiens par la surenchère du "politiquement correct", excellente analyse de Jean Yves le Gallou ! Oui, c’est exactement ça et c’est bien ce qui pourrit la vie médiatique et la rend insupportable pour l’intelligence. Le "politiquement correct" est une pourriture sans noblesse. Et tant qu’on n’a pas compris ça, on n’a rien compris. 


Réagir