dimanche 27 novembre 2016 - par Clémentine

Clash Ménard vs Ardisson : "Va te faire foutre !", "Grosse tête de con !"

Le maire de Béziers, Robert Ménard, était invité de l’émission Salut les Terriens sur Canal Plus ce samedi 26 novembre 2016. L’élu biterrois a quitté le plateau à grand fracas lors de l'intervention de l'humoriste Tom Villa, après que celui-ci l'ait comparé, tout en sous-entendus, à Adolf Hitler. Voici le texte de sa chronique, sans doute grassement payée, où chaque pause laisse deviner une certaine suite :

« Robert, toi le maire de Béziers tu nous as bien... [pause] prouvé, que dans la vie il faut toujours croire en ses rêves. Tu t’es dévoué, en prenant ce poste, car franchement, à part des emmerdes, qui d’autre aurait repris cette ville de... [pause] 75 000 habitants. Des réformes chocs et des décisions fermes, bientôt, tu iras plus loin que l’Hérault, et un jour tu seras connu dans l’univers comme le célèbre Adolphe... [pause] Sax, l’inventeur du saxophone. »

Notons qu'avant la reductio ad Hitlerum, Tom Villa avait insulté la ville de Béziers, en faisant rimer dans l'esprit du téléspectateur "emmerdes" avec "cette ville de..." merde. Nouvelle illustration d'un parisianisme puant pour lequel la province est peuplée de ploucs, de sous-citoyens, la fameuse "France périphérique" du géographe Christophe Guilluy abandonnée depuis des lustres (entre autres) par nos amis du think tank du PS Terra Nova.

 

Irrité, Ménard s'est donc levé : « Allez, c’est fini, je m’en vais ». Thierry Ardisson a bien tenté de le rattraper, en vain. « Non, tu vas te faire foutre, ça suffit, c’est terminé », lui a lancé le maire de Béziers en quittant le plateau.

 

La séquence a été diffusée ce samedi par Thierry Ardisson sur son compte Twitter :

 

 

L'affaire ne s'est pas arrêtée là. Aussitôt après son départ, Robert Ménard a tenu à faire tourner, également sur Twitter, l’enregistrement de la voix de Thierry Ardisson, qui l’a appelé sur son téléphone portable pour l’insulter ; l'animateur de Canal Plus traite par deux fois le maire de Béziers de "grosse tête de con" :

 

 

Ce même jour, "l'homme en noir" a rendu compte de son clash avec Ménard sur RTL, omettant étrangement d'en donner la raison (la comparaison avec Hitler) :

 

 

On note la belle connivence dans la diabolisation joyeuse de l'ancien patron de Reporters sans frontières :

- Ardisson : J'ai dit à Baffie, "comme Ménard est parti, c'est toi qui va le remplacer". (...) On lui dit "à partir de maintenant tu deviens Ménard"...

- Jade : Tu es Ménard...

- Ardisson : Tu es Ménard...

- Jade : Ah déjà ça fait peur ! Ah, ah, ah, ah !

Etre Robert Ménard, cela fait donc peur... se permettent de dire en choeur nos animateurs. Ces paroles, d'une extrême violence, dites en toute innocence et dans de grands éclats de rire, je crois qu'il n'y a rien de pire. Imagine-t-on un instant que quelqu'un dise : être Martine Chambaraud (vrai nom de Jade, collaboratrice de longue date d'Arthur sur Skyrock, Fun Radio, etc.), ça fait peur. Moi, ça ne me ferait pas rire, je trouverais cela méchant et cruel. Mais telle est bien la logique de la diabolisation : une fois que vous avez diabolisé (déshumanisé) quelqu'un, vous pouvez tout lui faire, tout vous permettre, c'est open bar...

 

Revenons un instant sur Tom Villa, dont j'ignorais jusqu'à ce jour l'existence (et que j'aurai dès demain matin oublié). Sa fiche Wikipédia nous apprend qu'il a fait les premières parties d'humoristes comme Gad Elmaleh, Anne Roumanoff ou Mathieu Madénian (celui-là même qui avait traité de "fils de pute" les électeurs du Front national). Il a aussi participé au Jamel Comedy Club. Bref, il a été à bonne école pour apprendre à bien penser et à bien rigoler. Ce qui attriste, c'est qu'à 27 ans, on sorte des blagues bien plus vieilles que soi... armes de propagande politique qui ne marchent plus depuis belle lurette. Pablo Mira, Toma Villa... tous ces chroniqueurs-humoristes semblent sortis du même moule, tous en mission pour défendre un système vermoulu qui prend l'eau de toutes parts. Aussi drôles que ces célébrités ultra-favorisées (Deneuve, Darmon, Biolay...) qui ont récemment pris la plume contre le "Hollande bashing"...

 

 

Quant à Ardisson, cet ancien monarchiste, jadis catho tradi, pro-colonisation, adepte de l'historien controversé Bernard Lugan, anti-immigration, anti-avortement, qui n'hésitait pas à rencontrer très cordialement Serge de Beketch sur Radio Courtoisie... il a mis beaucoup d'eau dans son vin pour réaliser son ambition avouée, à savoir gagner le maximum de pognon. En regardant en 2016 une émission d'Ardisson, on a l'impression de regarder une émission du siècle dernier, plus du tout en phase avec le mouvement profond de l'Histoire. Ça sent la fin de règne... Celle d'une caste, aveugle au monde qui l'entoure, qui profite à fond de ses privilèges (grand bien lui fasse), sans se rendre compte que la branche sur laquelle elle est perchée est pourrie, et qu'elle va bientôt tomber. Et, en bas, tout en bas, il y a la populace qui ne rit plus depuis bien longtemps aux blagues à la Toma Villa et autre Pablo Mira... Les humoristes au service du pouvoir, cela n'a jamais fait rire personne.

 

Ménard le sait et en joue à fond. Il fait partie de ces personnalités qui font les vierges effarouchées dans des médias qu'ils connaissent mieux que personne, et dont les pratiques douteuses, voire ignominieuses, ne peuvent guère les surprendre. Faux naïf, Ménard joue encore le jeu médiatique pour profiter de l'effet "médias bashing". Son clash ne peut que lui servir. Brexit, Trump, Fillon... Tout concourt à montrer que les grands médias (porte-voix de l'oligarchie) cristallisent un rejet populaire qui ne peut que continuer à enfler.

 



68 réactions


  • Zatara Zatara 27 novembre 2016 10:55

    tant mieux, tout cela participe au réveil et surligne le gap entre ce qui ressemble de plus en plus à une cours du roi, une aristocratie culturelle et les français...en parlant de cours du roi :
    http://www.lejdd.fr/Politique/Deneuve-Binoche-Biolay-Une-cinquantaine-de-personnalites-disent-stop-au-Hollande-bashing-825751
    et
    http://www.lejdd.fr/Politique/Une-petition-en-ligne-contre-le-Hollande-bashing-peine-a-susciter-l-adhesion-827344


  • gaijin gaijin 27 novembre 2016 11:13

    ce qu’il faut retenir aussi c’est la grande classe de tous ces gens .....


  • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 novembre 2016 11:40

    Si ça pouvait signifier le début de la fin de cette caste parisiano boboïde qui a monopolisé le débat public pendant 40 ans, ce serait bien. que dis-je, j’attends ce moment depuis plus de 20 ans, alors ce sera champagne et une cuite de trois mois minimum le jour où cette caste de petits merdeux courtisans des puissants tomberont en même temps que les pseudos dirigeants qui détruisent tout depuis trop longtemps.

    .
    Même Bernard de la Villardière en a marre des bobos et de leur cervelle pleine de merde...
    .
    « L’Express est devenu un journal bobo con, avec cette idéologie bobo de merde que je déteste de plus en plus » a-t-il déclaré. Bobo, c’est l’idéologie multiculturaliste à la con. Tout va bien dans le meilleur des mondes, etc. C’était sympa dans les années 70. Mais là, c’est juste con. »
    .
    http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/bernard-de-la-villardiere-regle-ses-comptes-avec-les-medias_13e7967c-b2ed-11e6-a0e2-b844a3b16519/
    .
    Plein le cul de ces petits laquais sans talents qui ne jouissent que dans l’entre soi et leur dictature de leur absence d’humour tout en se croyant drôles et chébrans comme disent les vieux.
    .
    Putain, les types ont réussi à traiter d’Hitler tous les gens qui ne pensent pas comme eux depuis 30 ans et ils continuent, ce sont des Charlie, c’est à dire des raclures de bidet complètement dépassés, le vent tourne, la veste à Thierry Ardisson va, comme à son habitude, faire office de dynamo pour éclairer ses plateaux tellement elle va se retourner. Des imposteurs intégraux, la petite cours privée de BHL et consorts, qu’ils dégagent tous comme dirait le Che Guevara français, Mélenchon, mouhahaha....

    .
    J’aime pas spécialement Ménard, mais j’aime encore moins les lynchages publics organisés par les petits trous du cul de la classe qui veulent bien se faire voir de leurs maîtres et employeurs.


  • Feathers McGraw Feathers McGraw 27 novembre 2016 12:07

    Ardisson et Baffie : la crème de la ringardise et de la culture branchouille bobo parisienne en cours de débâcle. Des mentalités de gosses étalant du caca sur les murs. Petit bloc soviétique cathodique ne maîtrisant plus très bien son sphincter. 


  • La Vouivre La Vouivre 27 novembre 2016 12:48

    J’imagine le pauvre Villa en train d’écrire son "sketch" pour lui en mettre plein la gueule au facho :

    .
    "Après avoir sous entendu que sa ville c’est de la merde, qu’est ce que je vais bien pouvoir faire d’original, d’hilarant, d’inédit, de puissant, d’imparable pour lui enfoncer sa tronche d’ampoule grillée dans la fosse à purin ? Haoui putain j’ai trouvé LA punchline qui tue, je vais le comparer à Adolf Hitler, hahaha, je suis génial, je suis surpuissant, je suis trop swag, en plus dénoncer le fascisme c’est courageux, je prends des risques, ouais c’est bon ça coco, et puis je dirais ensuite que le F-Haine ça s’écrit comme ça ! Oh Oh quand je me mets à en trouver des vannes moi, rien ne m’arrête (de Poisson) oh nom de Dieu ce que je suis trop drôle, je mets poisson dans le même panier comme ça, dans la foulée, et puis Marine aussi car poisson pull marine hitler ça sonne trop bien chez Ardisson quu Boloré va me payer encore mieux que Guillon tellement je suis trop super. Et puis je pourrais peut être faire la première partie de Kev Adams et de Gad El Maleh après ça, la consécration quoi !"

    .
    Et ouais... C’est trop cool la vie de comique autorisé du système. seulement mec, ce que t’as pas capté, c’est qu’on est plus dans les années 90-2000 là. Le français moyen, celui qui paie la redevance pour avoir le droit de contempler vos sales tronches et écouter vos conneries éculées, il rêve que toi et tes sbires vous soyez noyés dans le caniveau de la médiocrité d’où vous n’auriez jamais dû sortir.


  • psychorigide Psychorigide 27 novembre 2016 12:54

    Mais qui regarde encore Ardisson ?

    Cet has been en devenir a parfaitement le droit de dire ou faire dire ce qu’il pense de quelqu’un, mais ce quelqu’un a parfaitement le droit de répondre comme il l’entend et même de se lever et tailler la route.


  • spoty spoty 27 novembre 2016 12:56

    Après Fillon qui a gentiment remis à sa place Charline bobobelge , Ménard envoie le show-biz et ses procédés puants d’intimidation à base de dérision-non mais rigole se faire foutre. 


  • Hieronymus Hieronymus 27 novembre 2016 14:15

    la vidéo de l’article ne marche pas, la voici :

    https://www.youtube.com/watch?v=BSBaU13PX10

    ces gens (deSalut les T..) sont ignares, vulgaires, lâches et méprisables avec leurs sourires entendus

    le problème c’est que si on les tuait tous (et ce n’est pas l’envie qui manque) ça ne servirait à rien,d’autres prendraent aussitôt leur place, qui seraient pareils si ce n’est pire

    triste époque smiley


    • Zatara Zatara 27 novembre 2016 14:41

      @Hieronymus
      la vidéo est ok, ça doit être vous qui n’avez pas fait de mise à jour flash ou mieux : passez par du html5


  • thierry3468 27 novembre 2016 14:52

    Je crois que Ardisson mérite largement sa diffusion sur une chaine de seconde zone.Il cherche l’audimat mais sa médiocrité le condamne à un public de plus en plus restreint.
    Dans sa catégorie,Ménard n’est pas mieux car en acceptant de venir chez Ardisson,il savait à quoi s’attendre ....Il connait Ardissson et joue les vierges effarouchées dès les premières allusions foireuses de ce pitoyable Tom Villa.
    Que de médiocrité en résumé pour une chaine privée qui se croit grande alors qu’elle ne décolle pas.


    • HELIOS HELIOS 28 novembre 2016 01:55

      @thierry3468

      Je ne pense pas que Menard ait su ce qu’allait dire le tordu d’humoriste.

      Il y a un equilibre dans tout. Aller chez Ardisson n’est certes pas aller dans "la grande librairie", mais on n’y va pas pour se faire comparer a Hitler et insulter les habitants de sa ville quand on est maire.

      J’approuve parfaitement Menard dans son attitude, il faut assumer, et il y a des limites a tout.

      Quand à Baffie, a part sa vulgarité, que dire.... pas mieux que ses tentatives de films... un echec permanent même si parfois il a un bon mot qui fait rire.


  • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 15:10

    Ménard a préféré partir mais il aurait été mieux inspiré de rester et répondre à ce grossier paltoquet. Mais c’est un sanguin et les autres le savent très bien et ont obtenu ce qu’ils voulaient. 

    Ménard aurait du rester et répondre qu’insulter sa ville et ses habitants était indigne, que d’insinuer qu’il serait comparable à Hitler tout autant, que la petite équipe de bobos planqués chez Boloré seraient bien inspirés de dénoncer ce que leur employeur fait au Cameroun et comment il remporte les marchés dans toute l’Afrique, comment il réduit au silence toute critique sur sa propre chaîne et une fois tout cela dit, sortir en disant un truc du genre : "je vous laisse les happy-few, je vous laisse ricaner entre vous, entre petits privilégiés parisiens méprisants pour les gens d’en-bas. Ciao les roquets. Les seuls fachos ici c’est vous et même si vous les abrutissez au maximum figurez-vous que les gens le savent.". 


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 15:51

      On notera le remplacement par le "comique" Baffie dont la fonction est de rendre tout dérisoire et si possible ramener toute forme de sérieux en-dessous de la ceinture. Il fait d’ailleurs parfaitement la paire avec son pote Ardisson dont la célèbre question ardicon "est-ce que sucer c’est tromper ?" ne nécessite pas de réponse de sa part. Ce n’est pas la peine - navré par avance pour la vulgarité - lui, il suce et trompe. Je ne sais pas si "Tout le monde en parle" parmi les terriens salués mais beaucoup l’auront remarqué d’eux-mêmes. 


    • Hieronymus Hieronymus 27 novembre 2016 15:59

      @Qiroreur
      avant de foutre le camp

      il aurait surtout du flanquer une paire de tartes à ce sale Ardicon

       smiley


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 16:31

      @Hieronymus
      Pourquoi pas ... mais à mon avis le mieux est de signifier publiquement à ces gens ce qu’ils sont, de les prendre à leur propre jeu. Il lui aurait collé une tarte et ça serait passé dans le zapping. "Bouhhh Ménard, le facho qui est incapable de garder ses nerfs, le violent, méchant pas beau". Les humilier me semble bien plus efficace. La tarte ça détend juste sur le moment. 


    • izarn 27 novembre 2016 16:50

      @Qiroreur
      Bof, des fois si tu restes, tu risques de foutre un poing dans la gueule en direct à Baffie.

      Cette ordure.

      Vaut mieux se barrer...Les laisser mijoter dans leur fumier puant.

      Mais qui regarde encore Ardisson ? Le mec a trahi tous les anti-systèmes.

      Ce type n’a pas de testicule, c’est une merde, et un menteur.


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 novembre 2016 17:11

      @Qiroreur
      Ménard connaît parfaitement les merdias, leurs coulisses, leurs fonctionnements puisqu’il en vient, ils se connaissent de longue date avec Ardisson, et jouer leur jeu, comme dirait Trump, je pourrais être le plus politically correct du monde, ou le meilleur bon client des plateaux tv, mais on n’a pas le temps. 

      .

      Et 40 ans de reductio ad hitlerum pour toute forme de pensée divergente de la doxa des milliardaires patrons de chaîne, ça finirait par lasser même une momie égyptienne à force. Donc non, il faut montrer à ces gens là et contrairement à Marine Le Pen qui subit encore avec le sourire le petit jeu des bobos nobos, que l’opinion publique change, qu’avec internet les héros de la petite lucarne d’autre fois, la fenêtre bleutée qu’on regardait en revenant du boulot, n’est plus indispensable, ces "stars" du petit écran ne brillent plus que par leur côté sombre, à force de surenchère dans le cynisme, la dictature de la dérision, leur perception de la "tolérance" magnifique d’hypocrisie, une anthologie du bal des faux culs, c’est terminé, les soirées putes coke champagne de canal+, c’est fini, que ces bouffons sont sur un siège éjectable, qu’ils sont has been, qu’ils sont dépassés et ont fait leur temps.

      .

      Fini de leur passer la soupe en acceptant avec le sourire de se faire insulter, calomnier, ridiculiser à 4 contre 1 dans un pseudo débat aussi vide que la cervelle de Villa, pour montrer qu’on a aussi de l’humour, ça valait la peine quand la situation n’était pas trop grave, comme l’a dit la vouivre dans les années 90, mais maintenant on n’en est plus là, le peuple qui se sert la ceinture en a marre de se faire mépriser par ces putains de courtisans qui se croient à la cour de Louis XVI, se faire donner des leçons de morale par des nantis qui chient dans la soie et font des indigestions de caviar, c’est fini ce temps là. La prochaine étape devrait être, si il y a encore des émissions en direct, le coup de boule à péter le nez d’un Ruquier ou d’un Ardisson ou du prochain trublion qui se croit magnifique en ressortant hihi t’es hitler hihi t’es un facho hihi t’es un nazi. Bordel 40 ans que ça dure l’imposture, la promotion des imposteurs, la nullité abyssale de la pensée, le règne obligatoire de la connerie pure alors que les vrais héros, ceux dont on ne parle jamais, sont dans la recherche, la vraie, les sciences, les vraies pas les gadgets, le personnel soignant, les pompiers, les flics, même si ça m’arrache les doigts de l’écrire pour la dernière catégorie citée, ceux qui sont sur le terrain, les héros du quotidien, les petites gens qui ont un coeur énorme et de la générosité qui compense le monde de malades mentaux distillé par ces merdias de chiotte qui gaspillent un outil qui aurait pu être très pédagogique, très complémentaire à l’école, plutôt que de sombrer dans l’unique divertissement pour donner aux populaces le pain et les jeux dont les masses de crétins se satisfassent au lieu de s’instruire pour comprendre leur monde plutôt que de se contenter de se plaindre sans savoir pourquoi ils sont dans une situation peu reluisante.

      .

      Mais non, ceux qui voulaient s’émanciper, comprendre, tirer les sonnettes d’alarme, se faisaient et se font encore traiter de cerveaux malades, rien qu’à écouter Bruno Solo qui veut éduquer ses enfants à ne pas s’instruire par eux mêmes en restant dans les clous donne une idée du malaise et de sa profondeur, à ce niveau là de l’abrutissement généralisé et du conformisme à marche forcée que les élites nous imposent via ces merdias depuis des décennies. (la partie de l’émission sur la "fachosphère", pour bien fermer la nasse sur Robert Ménard, seul contre la horde, comme toujours, est aussi une anthologie d’hypocrisie et d’inversion accusatoire sans parler de la diffamation sur les Soral et autres Dieudonné en leur absence, comme d’habitude.)

      .

      Internet va sonner le glas de la tv de papa, de plus en plus de cerveau malades d’avoir bu trop de coca cola et vus trop de pub de Tf1 pendant leur temps disponible se réveillent, se soignent, se cultivent, et si ça continue comme ça, dans quelques temps, les têtes des Ardisson, Bolloré, Goupil et autres BHL, se balanceront sur des pics à côté de celles des Valls, Habib et autres Sarkozy. Car si on en arrive là un jour, on ne fera pas de détail parmi ceux qui ont mis la France à genoux et ceux qui ont contribué à le faire, enfin la France, disons carrément l’occident, car le ras le bol est général des USA à Moscou de ces zélites à la mord moi le noeud. Mais là, j’extrapole en skis....

      .

      Quand Bruno Solo témoignait s’être fait "sauver d’un lynchage antisémite" par le public de Dieudonné :

      http://www.purepeople.com/article/bruno-solo-raconte-son-agression-choc-j-ai-ete-sauve-d-un-lynchage_a144771/1

      .

      Bref, ces gens là, dans un monde normal, n’auraient jamais été connus, car ce n’est pas le talent qui les étouffe mais leur orgueil, leur suffisance, leur abyssale connerie. Dans le règne de la connerie ils ne sont, hélas, jamais assis loin du trône du roi des cons et leurs tronches s’étalent partout avec leurs noms écrits en lettres scintillantes. C’est l’image que garderont les historiens futurs qui étudieront la période 1980- ????


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 17:15

      @izarn
      C’est fou cette incompréhension, et tous ces gens qui ne lisent pas, ou lisent et comprennent ce qu’ils veulent. C’est parfois marrant, d’autres fois inquiétant. En tout cas cela traduit ce que l’on fait de la forme, et le paradoxe le plus amusant est que l’on parle ici d’une émission qui n’est que cela, forme, spectacle, apparence, montage, bref de l’artifice.


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 17:22

      @Gaston Lagaffe
      "La prochaine étape devrait être, si il y a encore des émissions en direct, le coup de boule à péter le nez d’un Ruquier ou d’un Ardisson ou du prochain trublion qui se croit magnifique en ressortant hihi t’es hitler hihi t’es un facho hihi t’es un nazi."


      C’est le "si" ici qui est important. Cf ; ce que je réponds à Izarn, Ardissons est le roi du montage et chez Ruquier c’est pareil (tout est monté). Votre coup de boule n’aurait aucune efficacité. Même les directs sont des directs légèrement différés pour avoir qq secondes pour réagir en cas de trublion qui se la jouerait Gégé Depardieu (avec attrapage de narine suivi du coup de tronche). 

      Tout ce que je dis est que Ménard connait tout cela mais qu’il glisse sur la peau de banane. Or soit tu restes et tu affrontes ces débiles et les bat à leur propre jeu (ce qui à mon avis est difficile), soit tu n’y vas pas. L’entre-deux, le clash, les insultes, c’est la défaite, càd le "buzz" pour le commanditaire et c’est exactement ce qui s’est passé ici.

      Perso j’ai pas vu l’émission, pas de télé. Pour le reste on est d’accord. 


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 17:31

      @Qiroreur
      Ce qu’il reste en Directs et qui permettent les fameux aléas du même nom ce sont les interviews live de BFM WC et consorts. A ce titre la quenelle avec faux accent portugais de ce supporter de foot reste un must. Les médias qui restent ce sont qq rares émissions. Bourdin par exemple sur lequel bcp crachent ... cette semaine j’ai entendu un militaire balancer sévère sur la honte qu’il avait d’avoir servi ces crapules qui nous gouvernent, et Bourdin, beau joueur, l’a laissé finir son intervention et aussi parce que le mec en entend des milliers comme ça et qu’il parait suffisamment honnête pour ne pas faire semblant de ne pas entendre, essayer de dialoguer et surtout ne pas ostraciser comme les abrutis pseudos-comiques de cette émission d’Ardicon (dont j’aurai, à l’instar de l’auteur, moi aussi oublié les noms demain matin). 


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 novembre 2016 17:32

      @Qiroreur
      Suis pas fan de Ménard mais lui est dans le concret, il gère une ville, qui connaît pas mal de difficultés à ce que j’ai lu, et les habitants semblent satisfaits de son travail, certains habitants, je ne connais pas la proportion des contents/mécontents, bien sûr.

      .

      Si ils ne passent plus d’émission en direct, il en existe encore, je crois qu’une a dû être annulée à cause de manifestants devant les portes du studio, je ne sais pas laquelle, je n’ai plus de tv depuis 1996 mais je regarde où ça en est sur le net, la propagande à l’ancienne, c’est bien qu’ils savent qu’ils ne sont pas aimés par la majorité des français comme ils aimaient à le croire du temps où le public et les gens lambda n’avaient pas ou peu la parole pour les faire descendre de leurs nuages à tous ces cons. Bref, le niveau général des émissions est tombé tellement bas que je me demande comment il y a encore des téléspectateurs, comme quoi les habitudes ont la vie dure.


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 17:57

      @Gaston Lagaffe
      Je vais vous dire, dans ma propre famille il y a des gens qui ont payé pour aller voter aux primaires "républicaines". C’est dingue, parce qu’on discute, on échange, et ils comprennent mais continuent. Je ne leur en veut pas évidemment, ils ont juste le petit écran dans le salon, savent que ce qui est diffusé est globalement de la propagande, s’en affranchissent de plus en plus, mais ça ne suffit pas. L’image et le son c’est puissant pour retourner un cerveau. Ecoutez et regardez ça. un excellent morceau sur les drogués que nous sommes tous potentiellement...


    • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 01:59

      @Qiroreur

      Bien vous avez mis le temps à le remarquer le remplacement de l’humoriste puisque cela fait au moins 6 mois et + ... et Menard aussi , puisqu’il s’est déjà fait taillé la même année par le même humoriste....


    • HELIOS HELIOS 28 novembre 2016 02:01

      @Qiroreur

      Je confirme, il n’y a plus aucun direct.

      Comme en Arabie Saoudite, qui a inauguré le mecanisme, le "direct" est différé d’une vingtaine de seconde que les "gardiens" mettent a profit au cas où se passerait quelque chose de non désiré (par la chaine, la classe mediatique, politique, economique etc...)


    • Qiroreur Qiroreur 28 novembre 2016 20:19

      @InternetDev

      Je n’ai pas la télé, et le niveau de cet "humoriste" ne vole manifestement pas très haut. Mais cela confirme mon propos plus haut : Ménard savait bien où il allait. Il a accepté, joué et perdu. 

      Voici le commentaire de Ménard aujourd’hui même : 

      "Il [Ardisson] est venu me supplier de rester dans l’émission. Cela a duré 10 minutes dans la loge. Il m’a dit que c’était inacceptable et que ce serait coupé au montage. Me dire qu’il n’était pas au courant, je n’en crois pas un traître mot. Il est toujours quelqu’un prêt, pour un peu de buzz, à vendre sa mère, sa grand-mère en même temps. Je n’apprécie pas."


  • izarn 27 novembre 2016 16:45

    Bref quand un Ménard va dans une émission de néo-nazi : Baffie et Ardisson ; Il se fait insulter...
    Ménard ne doit pas etre aussi nazi...C’est pour ça.
    Il est trop gauchiste !


    • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 00:40

      @izarn

      Rien compris ??? Et en plus s’il s’y fait insulter (selon vous) pourquoi y retourne-t-il une deuxième fois en 1 an ?


  • yoananda yoananda 27 novembre 2016 16:49

    En surface, c’est un clash qui donne du buzz facile à Ardison et à Ménard.

    Mais pour ma part, je vois dans ce geste une portée sociologique beaucoup plus grande.

    Avant la gauche avait le monopole de la vie sociale. Tu voulais exister, fallait te plier à la pensée de gauche.

    Par son geste (ce n’est pas le seul et c’est pareil dans la rue) Ménard montre que "on peut vivre sans vous, on n’a pas besoin de vous pour exister", et au final c’est "ça", ce monopole qui était la SEULE force de la gauche et qui lui a permis d’imposer toutes ses idées débiles.

    Ce monopole est en train d’éclater. C’est LE FAIT SOCIAL de 2016 avec l’autre fait social : les quartiers islamo-africanisés "débordent" dans l’espace public jusque la relativement tranquille des français de sang.

    Les droitards ne se soumettent plus. Et ils le font savoir.


  • Pierre Régnier 27 novembre 2016 17:41

    à l’auteure

    Évidemment c’est le peuple qui se trompe

    Il est grand temps que celui-ci entre dans le merveilleux bedosisme du merveilleux audiovisuel de la merveilleuse époque que nous vivons

    Quand l’insulte et la grossièreté font ricaner les confrères et les spectateurs invités aussi bien sur Canal Plus que sur Twitter, sur BFM ou, depuis des années, sur la radio de service public France Inter, c’est qu’il s’agit d’une importante avancée culturelle et civilisationnelle.


  • Constant Danlerreur Constant Danlerreur 27 novembre 2016 18:02

    En véritable homme de la gauche authentique et défenseur acharné de la liberté d’expression, je ne peux qu’être satisfait que ce skinhead virulent, graine de Goebbels aie été éjecté de façon courtoise et polie, par la parole, le débat démocratique, ce petit monsieur à la tête sinistre ne supporte pas le moindre humour, c’est bien le point commun de tous les nervis d’extrême droite fascisto nazie aux idées rances et moisies.
    .
    Je ne peux que féliciter les dirigeants de la RTF d’avoir permis de démasquer ce triste sire qui n’a pas tardé à montrer son vrai visage de haine aux yeux injectés de sang être contraint de battre en retraite et de baisser pavillon devant le bon sens des hommes de gauche authentique au demeurant fort sympathiques qui formaient ce plateau délicieux comme on savoure des fruits de mer crus au bord d’une plage de Cavalaire au mois de septembre. D’ailleurs ses gesticulations de dictateur ivre de rage, ses menaces verbales et ses insultes quand il quittait les lieux sous les huées des hommes de bien, auront permis à bon nombre d’électeurs, tentés par le vote des extrêmes, de se rallier à François Hollande, pour que perdure l’excellent travail de la télévision publique, pour laquelle nous sommes heureux et fiers, de contribuer au financement pour des spectacles de cette qualité, on en redemande. Par contre, je suis toujours étonné de l’absence prolongée de ce bon Léon Zitrone, est il en convalescence ? Nous cacherait on quelque chose à son sujet car il me manque cruellement ainsi que l’inénarrable Guy Lux, ces jeunes gens dans le vent font, enfin faisaient, avant leur inexplicable disparition, le bonheur de mes longues soirées d’hiver. Quelqu’un a t’il des nouvelles de ces deux compères ?

    .
    Pour que la Radiodiffusion-télévision Française serve toujours les valeurs de la gauche authentique et continue à suivre le cap fixé par le CNR de Jean Moulin, une seule option : Hollande 2017 ! VITE !!!


    • hase hase 27 novembre 2016 20:05

      @Constant Danlerreur
      Excellent !!

      On m’a dit que Léon croupissait dans un trou après avoir reçu un coup de pied de cheval, quant à Guy, c’est une vachette qui l’aurait encorné, il est entre purgatoire et paradis... à ce qu’on m’a dit.


  • alanhorus alanhorus 27 novembre 2016 18:24

    Et si tout cela n’était qu’un sketch prévu d’avance .....
    false flag un jour, false flag toujours....
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Salut-Les-Terriens-decryptage-des-invites-de-Thierry-Ardisson-42263.html


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 novembre 2016 19:07

      @alanhorus
      Ne vous dites-vous jamais que votre propre naissance était un false flag, un sketch prévu d’avance ?


    • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 00:35

      @alanhorus

      Et la Terre est carrée (c’est un complot des Shtroumphs qui nous empêchent de le voir), et Sarkozy c’est mère Thérésa, et Nadine Lepen est belle, et l’eau ça brûle ... etc...


    • alanhorus alanhorus 28 novembre 2016 01:29

      @InternetDev et @Qaspard Delanuit

      Robert Menard savait très bien qu"il allait être chahuté et Ardisson et consort on pour job de malmener les invités.

      Donc tout ça c’est buzz coup de com et de pub. Faut vraiment être con pour pas s’en rendre compte.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 novembre 2016 02:18

      @alanhorus
      "Robert Menard savait très bien qu"il allait être chahuté"


      Il savait très bien aussi que vous alliez écrire cela et vous êtes tombé dans le piège !


    • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 02:22

      @alanhorus

      J’ai un peu "bossé" (c’est vite dit) le truc.. et si vous aviez aussi bossé un peu , vous auriez vu que c’est, au moins, la deuxième fois que Ménard vient chez Ardisson en 1 an.. Et que c’est aussi la deuxième fois que l’excellent Villa lui ramasse le cul (la première fois on voit déjà que Ménard fait mine d’accepter la chronique et se retient de fuir).

      Ménard est un débile sanguin .. il se prétendait défenseur de journaliste, en realité son RSF a plus servit à cracher sur les république d’URSS, allant bien dans le dens des Kissinger, qu’à promouvoir la liberté de la presse qui en France est plus chez Mediapart qu’ailleurs (et qu’il n’apprécie pas) et il salissait une jeune journaliste qui s’était infiltré pour peindre les portraits de militants (anonymisés) FN...

      La première fois ,on voit qu’il fait la gueule et hésite même mais il supporte la chronique, et l’émission se poursuit ..

      là il a été cueillis .. il aurait sûrement préférer qiue Villa lui lance une vanne attaquable en justice, mais l’humoriste a été talentueux et c’est ça qui a aussi fait pété un plomb au vilain petit Ménard ... revoyez les vidéos, c’est flagrant.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 novembre 2016 03:20

      @InternetDev
      "mais l’humoriste a été talentueux"

      Heuuu ?? Vous l’avez écouté à jeun (je veux dire sans que vous ayez pris quelque chose pour vous aider à rire) ?


    • alanhorus alanhorus 28 novembre 2016 08:37

      @InternetDev

      Lisez quelques commentaires de cette page :

      https://www.youtube.com/watch?v=DdvWZV63kYQ

      ROBERT MENARD CLASHE PAR DES TERRIENS du
      6 juin 2016

      C’était déjà évident, en plus vous y faite des insultes sous le même pseudo avec le meme dessin manga : vous êtes un troll sioniste, votre travail c’est de faire des commentaires sur le net et vous êtes payer pour cela.

      Ardisson est vu comme un bobo partouzeur royaliste et Menard comme un sioniste pied noir voleur.


    • Joe Chip Joe Chip 28 novembre 2016 11:09

      @InternetDev

      Ménard a un côté tête-à-claques, il sait effectivement très bien où il met les pieds et il recherche outrancièrement la victimisation. Sa réaction est ridicule car il s’est mis de son plein gré dans une situation où il n’avait que deux options :

      - encaisser sans broncher

      - répondre sur le même ton ou essayer de prendre au piège le chroniqueur sur la médiocrité de son "humour antinazi" réchauffé

      Partir en lançant des insultes avec le dos à moitié tourné, c’est pas très opportun. A titre perso je trouve que Ménard est horripilant avec son côté droitard de bas étage mais peu importe, il réagit aussi en tant que représentant de sa commune car ce sont les habitants de Béziers qui étaient également visés et traités de cons/nazis à travers lui. De ce point de vue, la séquence, à la fois humiliante et légère comme une bulle de champagne, est réussie, validant un peu plus le ressenti de nombreux Français qui ont l’impression (objective et fantasmée) qu’une petite élite déconnectée peut se foutre de leur gueule et les insulter à loisir sans avoir rien à craindre ni à assumer. 

      Les gens humiliés ont tendance à se raccrocher à leurs chefs, je trouve ça incroyable que la gauche, avec son obsession pathologique de la seconde guerre mondiale, n’ait toujours pas assimilé cette leçon et continue de miser sur l’humour antinazi des années 80 (qui ne fait plus rire qu’une petite couche de la population) et la reductio ad hitlerum pour édifier le petit peuple qui pense mal. 

      Pas besoin d’être analyste pour comprendre qu’il est très facile ensuite pour Ménard de retourner dans sa commune et d’attiser le ressentiment en disant à ses administrés "vous voyez un peu ce que ces gens à Paris pensent de vous".

      Védrine ne disait pas autre chose à la radio hier, la mise à l’écart et l’humiliation (économique, sociale, morale) des "réprouvés" de la mondialisation ne pouvait pas durer. 

      Je me demande d’ailleurs si, confronté à tel ou tel imam ou racoleur islamique, le courageux petit chroniqueur oserait se foutre de sa gueule en le comparant à Daesh ou aux salafistes et si cela ferait rire Ardisson.... sans doute que non, car là on estimerait qu’il est dangereux et contre-productif de "faire des amalgames" en excitant la paranoïa communautaire et l’exaspération d’une partie des musulmans. Ou s’il vannerait les nombreux politiques/intellectuels et autres artistes français dits de gauche qui ont soutenu et qui défendent parfois encore les pires bouchers et dictateurs du XXème siècle (Staline, Mao, Castro...). 


    • InternetDev InternetDev 6 décembre 2016 19:39

      @Qaspard Delanuit

      Tallentueux ou malicieux selon vos goût, parce qu’en ne disant pas les mots qu’il laisse entendre, il est juridiquement inattaquable face aux procédurier petit Menard, qui espérait un dérapage pour pouvoir aller en justice.
      Surement au nom d’une liberté d’expression que le même Menard voulait lorsqu’il s’agissait de laisser d’autres humoristes salir l’URSS ... car Ménard n’est pas journaliste, c’est, depuis le débit de sa carrière, un militant FN , Neoconservateur et Atlantiste (coté Bush).


    • InternetDev InternetDev 6 décembre 2016 19:58

      @Joe Chip

      Tant pis, je me répete ...

      1 - Menard a prétendu "défendre la liberté d’expression" quand il instrumentalisait , en réalité, l’association Reporters sans frontières (RSF) contre les républiques sous la coupe de l’URSS (faut-il le rappeler, après le partage de EU par les USA et l’URSS suite à leurs victoire lors de le seconde guerre mondiale).

      (Premier acte de Néoconserviteur à la con).

      un peu comme Fourest ou Valls, Sarkozy Lepen qui se vendent anti-raciste de gauche (pour Valls, si des cons le crouient encore à gauche), alors qu’elle passe sa vie à titillet les musulmans et falcifier la laïcité (séparation Eglise et Etat (donc Elus / Currés) pour inventer une pseudo séparation Eglise / Croyant/

      2 - Ménard est déjà venu , l’an passé, dans la même émission, il s’est fait tailler pareil (à juste titre), sauf que mal dons son cul, cette fois, il s’est barré parce qu’il croyait que sa propagande avait fonctionné.

      Re1 - Quand le petit Ménard était sur I>Télé, il recevait une jeune journaliste qui avait écris un livre sur son infiltration au FN. Dans son livre elle racontait la vie de simple militants et notait les contradiction de classe pauvres qui seduites par les châtelains de Montretout pas moins anti-sociaux que Sarkozy et Valls ... La seule chose que le petit Menard avait à lui reproché, était de s’être infiltré dans ce partis (qui est aujourd’hui le sien) Hors l’infiltration est une pratique que Ménard semblait ne regretter que parce que celle-ci touchait son FN.

      Ce sous fifre n’est ni journaliste, ni politicien, c’est un nostalgique de Pétin qui a avancé masqué pendant des années... mais maintenant que son pseudo costume de "Reporter Sans Frontière" ne fonctionne plus, il a mal au cul qu’on l’analyse avec moins de précautions qu’il croit en mériter... (et en passant, je ne suis nio communiste, ni nostalgique de Putine ou autre tarés du genre).


  • Cobat19 Cobat19 27 novembre 2016 18:32

    Ces émissions de télé n’offre plus rien d’autres que du clash...on fonce droit vers une société qui au lieu d’apprendre à argumenter et à prouver va s’en remettre à la rhétorique sophistique et aux clash pour se donner l’impression d’avoir raison.


    Misère...



    • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 00:38

      @Cobat19

      Personnellement je n’aime pas les faux clash (fausses postures PS UMP ou même FN d’ailleurs et même Mélenchon se fout de nos gueules aussi quen il attaque un Hpllande qu’il a fait passer devant Aubry en 2011), mais le pauvre petit Menard c’est vraiment sentis merdeux.


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 novembre 2016 19:06

    La vraie tête de con dans cette histoire, c’est le petit collabo qui se fait passer pour un humoriste en envoyant des tartes au caca sur les diables qu’on lui désigne. Vous n’entendrez évidemment jamais ce caniche de la bien-pensance aboyer contre les chouchous du système (le chien apprend très jeune à ne pas mordre la main qui le nourrit). Quant à Ardisson, c’est juste un publicitaire qui pompe du fric avec sa machine à faire du bruit médiatique. Ajoutons que les couleurs "bonbon" de l’éclairage de cette émission sont d’une laideur à vomir. Ménard a bien fait de partir et le message que lui a envoyé Ardisson est simplement stupide : c’est bien Ardisson qui a commis une faute professionnelle. Bien fait pour sa gueule : qu’il fasse donc de l’audience avec ses comiques à la con, quelques putes médiatiques aux gros nichons et sans invité sérieux ! On verra s’il peut tenir longtemps comme ça à l’heure d’internet, maintenant que tout le monde peut faire une véritable émission politique de qualité dans son salon et avec une simple petite caméra.  smiley


    • medialter medialter 27 novembre 2016 19:53

      @Qaspard Delanuit
      "La vraie tête de con dans cette histoire [...] une laideur à vomir [...] Bien fait pour sa gueule [...] ses comiques à la con [...] quelques putes médiatiques aux gros nichons"

      *

      Tout ce qui est excessif est insignifiant. C’est bien de vous la formule ?  smiley


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:06

      @Qaspard Delanuit
      " Ajoutons que les couleurs "bonbon" de l’éclairage de cette émission sont d’une laideur à vomir. "

      Il y a une imagerie "Matrix" qui aurait excité la complosphère en temps normal ; serait-il possible qu’elle ne l’ait pas identifié comme une étoile jaune au milieu d’un pyjama raillé ? Vous êtes excessif mais perso ça ne me dérange pas (toujours) sauf quand vous êtes méprisant presque autant que ce connard de Medialter smiley


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:11

      Sinon excellent l’édito de Blacko. Enfin il répond à la questio de Desproges et qui m’obsède depuis des décennies : mais "que fait black(o) quand Dekker est aux putes ?". J’ai ma réponse désormais, ouf, merci, on m’a dit qu’un blaireau s’est glissé dans le champ de l’objo. J’en vois au moins trois, Solo, Blacklo et Titi.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 novembre 2016 20:16

      @medialter
      "Tout ce qui est excessif est insignifiant. C’est bien de vous la formule ?"

      Oui, c’est de moi ©

      En revanche, la formule "tête de con" est celle d’Ardisson (si vous avez suivi), et non la mienne. Elle est d’ailleurs assez pauvre.

      J’assume "laideur à vomir" pour le décor de l’émission, ainsi que "putes médiatiques à gros nichons" et tout le reste qui est exprimé dans un langage approprié à la situation et, qui plus est, du meilleur goût.  smiley


    • medialter medialter 27 novembre 2016 20:17

      @Qiroreur
      J’en vois deux qui glissent eux aussi lentement dans le côté obscur smiley Au fait votre film, c’était pas un chef-d’oeuvre smiley Une bonne comédie, mais c’est tout, et j’ai pas bien saisi la chute


    • medialter medialter 27 novembre 2016 20:18

      @Qaspard Delanuit
      "qui plus est, du meilleur goût"

      *

      J’avoue, j’apprécie en connaisseur smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 novembre 2016 20:18

      @Qiroreur
      "presque autant que ce connard de Medialter"

       

      Toute comparaison excessive est insignifiante.  smiley


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:33

      @medialter
      Oui je me suis emballé pour le côté "chef d’oeuvre", mais avouez que vous avez bien ri... ah bon vous n’avez pas saisi la chute ? Alors ça ...


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 20:36

      @Qaspard Delanuit
      Je savais que j’allais vous faire marrer avec cette connerie... : l’intéressé ne m’en tiendra pas rigueur, sauf si je lui conseille un nouveau film smiley


    • medialter medialter 27 novembre 2016 21:05

      @Qiroreur
      Tant que vous restez dans le côté sombre, je vous pardonne, mon fils, mais surtout n’allumez pas la lumière. Et donc cette chute ? Ne me dîtes pas qu’ils deviennent des héros anonymes (ça me serait particulièrement insupportable), parce que sinon je vous promeus sur le champ grand prêtre des nanars


    • Qiroreur Qiroreur 27 novembre 2016 21:17

      @medialter

      Oh mais je sais bien qu’une telle perspective vous ferait disjoncter. José Maria termine écrabouillé en bas du temple de Satan (là, en principe, vous avez mouillé ou alors n’êtes pas tout simplement pas humain). Le padré et l’autre starlette d’astrologue télévisuel (excellent dans son rôle) terminent en clodos à bouffer les restes de la société de consommation. 

      Mais quelle plus belle et pertinente fin auriez-vous voulu, nom d’une putain satanique ? Ah bah oui, il n’y pas de messages cachés kabalistico-alchimico-ché pas quoi, mais bon, c’est du cinéma et plutôt bien foutu, non ? Arrêtez d’exiger de nous autres pauv’ mortels ce que ne pourrons jamais vous livrer.


    • medialter medialter 27 novembre 2016 22:21

      @Qiroreur
      Franchement vous n’êtes pas digne de venir enseigner dans mon église smiley Puisque c’est ainsi, je vais vous faire votre éducation, mon fils. Voilà pour commencer un classique (à mon avis le meilleur rôle de Vincent Cassel). Apprenez donc ce qu’est une fin digne de ce nom smiley


    • Qiroreur Qiroreur 28 novembre 2016 07:06

      @medialter
      Église ? Votre truc c’est pas plutôt les hôtels abandonnés ?


  • Nainconnu 27 novembre 2016 22:52

    Quel clash  ??? un larbin chez les charlie vous appelez ça un clash ??? C’est plutôt du cirque ou du catch ...


  • jean mouche jean mouche 27 novembre 2016 23:24

    Faut pas être si dur avec baffie, il a pu faire des trucs pas mal...

    https://www.youtube.com/watch?v=gFuqZ3tUpfo

     :)


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 novembre 2016 01:02

      @jean mouche

      Comme le dit un commentaire sous la vidéo :

      "C’est mal joué : on voit que l’interlocuteur est complice."

      Et on entend aussi que le texte est "écrit", ce n’est pas spontané.

       smiley


    • jean mouche jean mouche 30 novembre 2016 01:42

      @Qaspard Delanuit

      Bah ouais, auteur-interprète le baffie.

      En tout cas ça me fait rire, même si c’est pas un vrai canular.

      Cela manque de subtilité, à la bonne heure, je vous ai réservé une petite devinette que j’ai inventée.

      Non content de porter un kilt, ma tête est coiffée d’une kippa.

      Mon nom est aussi celui d’un pâtisserie.

      Quel est mon nom ?


  • InternetDev InternetDev 28 novembre 2016 00:32

    Excellent Menard ... il s’est massacré tout seul le Mal Bézier.....

    Excellent Tom Villa ... D’ailleurs ce n’est pas seulement le contenu de sa chronique qui a touché le petit maire 2 b.. , mais le rythme comique dévastateur que le pseudo "libertaire" (soit disant militant de reportère sans frontière alors que sa motivation n’était que néoconservatrice).

    Et Menard chiale alors que Tom Villa a été égale à la dernière fois où la fausse victime (Robert) n’a pas pris la mouche (du moins il a fait mine de ne pas être touché)
    ici : - https://www.youtube.com/watch?v=DdvWZV63kYQ

    Le type passe deux fois sur SLT en 2016, et il fait sa chialleuse... J’aimerai plutôt qu’on plaigne les habitants qu’il emmerde à Bezier avec ses archaïsme Péténistes et rances.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 28 novembre 2016 19:35

    Ménard est un gros corrompu qui bosse pour les oligarques mondialiste et ses copains de la CIA ... Ménard n’est pas qu’un nazi en herbe, c’est un monstre à la recherche de + de pouvoir !


    • Zatara Zatara 28 novembre 2016 21:12

      @DJL 93VIDEO
      parait même qu’il compte faire de Bézier une étoile de la mort pour soumettre le monde...


  • zebulon zebulon 29 novembre 2016 15:16

    Et vous lui trouvez des qualités à ce pauvre mec ?

    Mème physiquement on lui voit une tète de poisson désséché



  • agent ananas agent ananas 29 novembre 2016 15:21

    Quand on met sur un plateau Robert Connard et Thierry Ardicon, normal que çà clashe.
    J’imagine le pire si Tom Villa l’aurait traité de Maire 2...


Réagir