jeudi 5 janvier - par Un gars lambda

Arrêtons d’être antisioniste et soyons Pro-Palestinien ? (guerre des mots)

N'avons-nous pas été piégés avec le mot "Antisioniste", avec l'Antisionisme ?
En effet, le risque d'être antisioniste est celui d'être assimilé à un antisémite. 
Pourquoi ? parce que l'expression "antisionisme" désigne le fait d'être contre le projet sioniste.
A partir de là, certains vont considérer que les antisionistes sont contre le droit des juifs à avoir une terre et que cela est du à l'antisémitisme.


Du coup, l'usage du mot "Antisioniste" est devenu dangereux, surtout grâce au travail de pollution de la dissidence Dieudo Soralienne, un travail qui a duré plus de 10 ans et qui dure encore.
Une fois que cela a été dit, est-ce que l'antisioniste ne nous a pas écarté de la vrai cause ?
Quel cause doit être prioritaire ? le droit des palestiniens à vivre sur leur terre ou bien la lutte contre le projet sioniste ?
Certains aujourd'hui confondent les deux causes. C'est normal. il y a eu un travail fait dans ce sens.

N'est-il pas temps de quitter l'antisionisme , de sortir de ce piège ?

 

Réaction a la vidéo de Brahim Rnouna : https://www.youtube.com/watch?v=nJhNikrfDkQ&t=1068s

 

 



48 réactions


  • Vlad Dimir 5 janvier 16:37
    Un mythe bien tenace des origines du mal palestinien. L’équation est simple et limpide. Où sont les sites archéologiques et historiques des « Arabes palestiniens » dans ladite « Palestine » ? Ils n’existent pas.

    Le « peuple palestinien » est obligé au mensonge et à l’imposture pour se trouver une ascendance abusive et fausse avec les Philistins (originaires du monde égéen/et… Crète ?) lorsqu’on sait de surcroît qu’historiquement parlant, c’est vers la Jordanie et l’Arabie qu’il faut tourner les yeux des Palestiniens…


    Ils en sont même aux déclarations absurdes et loufoques selon lesquelles Jésus serait lui aussi palestinien et arabe, lorsqu’on sait qu’il était juif et que les Palestiniens n’existaient pas à son époque. Pire encore, à Gaza, c’est à coup de bulldozer que le Hamas arase les témoins archéologiques antéislamiques, juifs et chrétiens, dans le but de falsifier l’histoire.


    A analyser les récits des voyageurs occidentaux pèlerins en Terre Sainte des XVIe-XVIIe aux débuts du XXe siècle, on se rend à l’évidence qu’une bonne partie des Palestiniens sont en fait des immigrés venus de Syrie et d’Irak, de Turquie, de tous les pays de l’Empire ottoman (du temps de Sélim Ier de Constantinople en 1516), d’Égypte (les Mamelouks aux XIIIe et XVIe siècles), d’Arabie, de Transjordanie, du Liban, etc., et même des îles méditerranéennes et du sud de l’Europe aux XVIIIe, XIXe et les débuts du XXe siècle.


    Les autochtones palestiniens sont donc largement le fruit de métissages— et de conversions à l’islam— depuis de longs siècles, et non pas seulement constitués d’Arabes. Il y avait aussi des chrétiens arabes et de chrétiens non arabes. Et également des juifs natifs de Palestine et les descendants des juifs chassés d’Espagne vers la fin du XVe siècle.


    À la fin du XIXe siècle, la Palestine redevint l’objet de migrations, notamment européennes non-juives aussi bien que juives, et sa population voit l’arrivée massive d’Arabes de Transjordanie.


    Aujourd’hui, après l’épuration ethnico-religieuse à outrance, les Palestiniens se revendiquent comme étant des « arabo-musulmans » « racialement » et culturellement parlant.


    Hors contexte archéologique in situ et biblique, la première mention de l’existence du peuple hébreu apparaît sur la stèle de Mérenptah au XIIIe siècle av. J.-C (vers— 1213 à 1203 ou— 1237 à 1226) en tant qu’Israël.


    Objectivement parlant, personne de sensé ne peut donc suivre cette volonté palestinienne— qui refusa le Plan de partage de 1947— de négation totale, implicite ou explicite, du droit historique à l’existence d’Israël.


    Car, au-delà de la rhétorique palestinienne ambiguë et fort contradictoire, il s’agissait et s’agit, au fond, de la volonté de destruction et d’anéantissement du peuple juif pour des raisons éminemment religieuses reliées au Coran et aux Hadiths.


    En un mot, c’est une guerre de religion islamique qui ne dit pas vraiment son nom et qui dure depuis les débuts des conquêtes du calife Omar ibn al-Khattab, dès 638. Force est de constater qu’en Orient, un des rares pays à reconnaître l’État d’Israël est l’Égypte (en 1982) et ce, quoi qu’il en soit, pour des raisons évidentes de conscience aiguë du sens de l’histoire de la société égyptienne, malgré le passé nassérien funeste puis frériste récent que l’on sait.



    • Norman Bates Norman Bates 5 janvier 17:17

      @Vlad Dimir

      En creusant bien, un chercheur impartial et objectif trouvera bien la trace d’une variété de dinosaures de confession judaïque...

      Du moment que cela ne mène pas à faire du négationnisme avec l’Histoire du Droit international...


  • Norman Bates Norman Bates 5 janvier 17:03

    "Quel cause doit être prioritaire ? le droit des palestiniens à vivre sur leur terre ou bien la lutte contre le projet sioniste ?"


    Si je réponds par les mots "respect du Droit international" personne ne va être saisi de convulsions en vociférant des "antisémite !" compulsifs.. ?
    Voyez les réactions outragées, extrémistes, des dirigeants israheiliens lorsque, pour une fois, l’allié US omet d’appliquer son droit de veto pour éviter une condamnation à cet Etat hors-la-loi...on dirait un morveux en pleine crise d’hystérie parce que ses parents n’ont, pour la première fois, pas cédé à son caprice...
    Une justice internationale respectée et respectable ne peut souffrir aucune exception...l’impunité d’Israheil est une anomalie qui ne sert ni la paix ni les intérêts de cet Etat, c’est juste un levier pour entraîner une radicalisation générale de part et d’autre...à qui profite cet embrasement des esprits.. ?
    Toute la communauté internationale, qu’on le veuille ou non, est concernée par cette situation via le soutien inconditionnel et aveugle apporté à cet axe américano-sioniste...par lâcheté, par intérêts, ou les deux...
    La France est un exemple emblématique de cet horizon boucher par la capitulation absolue de ses "élites"...BHL aux manettes du quai d’Orsay, Valls et son "avant-garde", les députés binationaux au service d’une puissance d’occupation étrangère, les lois liberticides savamment ciblées, la soumission aux ordres du Crif dont le "dîner annuel" est le festival de Cannes des vendus et des traîtres, la diabolisation systématique (notamment par cette assimilation entre "antisioniste" et "antisémite") de la parole critique, déviante, bref, je pourrais illustrer à l’infini mon propos qui ne vise pas seulement une influence, mais surtout un impact réel et désastreux sur notre politique étrangère et intérieure, et sur nos libertés...
    Israheil, France, même motif même punition, les "élites" mènent la danse et les peuples trinquent...il est plus qu’urgent de retrouver notre indépendance et de s’émanciper de cette soumission communautaire imposée par la minorité d’une minorité sous la menace, le chantage mémoriel et sa culpabilisation qui doivent nous faire baisser les yeux...


    • revolQé1 revolQé1 8 janvier 12:03

      @Norman Bates

      Merci... !!! Tout est dit. .. smiley


    • Norman Bates Norman Bates 8 janvier 17:21

      @revolQé1

      De rien, il n’est jamais vain d’administrer une petite piqûre de rappel, même si, justement, ça pique... smiley

      Dans la rubrique "l’actualité et ses coïncidences" je note que le camion fou qui écrase des soldats à Jérusalem tombe à pic, c’est presque une bénédiction, en tout cas cet "événement" apporte un argument de poids (lourd, évidemment) pour accorder le "pardon" au soldat franco-israheilien condamné pour meurtre...

      Dans le chargement du camion fou il y a aussi quelques tonnes d’opprobre et d’indignité pour qualifier la résolution de l’ONU contre Israheil...

      Enfin, il livre aussi une opportune diversion à Bibi titillé par la justice pour corruption, il va pouvoir reprendre sa panoplie de patriote shooté au "Israheil über alles" et se relancer sur les chapeaux de roues avec son coutumier sens de la nuance sur l’autoroute du jusqu’auboutisme...

      Aux palestiniens qui vont avoir droit aux inévitables représailles il ne restera que les essieux pour pleurer...


  • samagora95 samagora95 5 janvier 19:55

    Les effets négatifs du sionisme ne se limite pas au sort des palestiniens, puisqu’il est à l’origine de tous les conflits du moyens orient et de la plus part des grands attentats tel que le 11 septembre 2001, bataclan, nice etc....


    Etre contre une idéologie n’est pas hors la loi, c’est même la première des liberté, celle de pouvoir s’exprimer et de disposer d’une totale liberté de conscience !

    Etre antisémite c’est comme être anti-cheveux long, anti-yeux-marrons, anti-vieux, anti-jeunes etc.... ça ne veut rien dire ! l’antisémitisme est une invention qui sert de bouclier à la critique !




    • Yacine Chibane Yacine Chibane 5 janvier 20:49

      @samagora95

      #cilisiounist smiley


    • Celse 6 janvier 13:02

      @samagora95

      Les effets négatifs du sionisme ne se limite pas au sort des palestiniens, puisqu’il est à l’origine de tous les conflits du moyens orient et de la plus part des grands attentats tel que le 11 septembre 2001, bataclan, nice

      Vous oubliez aussi le big-bang et la disparition des dinosaures !


    • samagora95 samagora95 6 janvier 15:19

      @Celse
      Bizarre cet esprit critique à sens unique, qui trouve son origine dans la propagande médiatiques officielle, qui a prise sur les esprit malléable. 

      Car il est en effet absurde d’accepter que tous les conflits et attentats soient attribués à l’idéologie islamique sans l’ombre d’un procès, d’une enquête ou d’une preuve sérieuse, alors même que l’état sioniste d’Israël est le seul à profiter de ces désordres et que les arabo-musulmans, non seulement n’en tirent aucun profit mais sont au contraire littéralement massacrés en masse sous le prétexte de combattre un terrorisme fabriqué de toute pièce comme le prouve le conflit Syrien !

      Les musulmans seraient donc à l’origine de tous sans que cela ne vous dérange ?

      Renseignez vous sérieusement, vous reviendrez alors me parler des dinosaures si ça vous chante.


    • Celse 6 janvier 19:35

      @samagora95

      Car il est en effet absurde d’accepter que tous les conflits et attentats soient attribués à l’idéologie islamique sans l’ombre d’un procès, d’une enquête ou d’une preuve sérieuse


      Si vous sortiez votre tête du fion de Dieudonné peut être finiriez-vous par voir autre chose que : CILISIOUNIST ! 

      Moi je ne prétends pas que les musulmans sont à l’origine de tout, vous par contre prétendez que les sionistes le sont. 


  • eau_du eau_du 5 janvier 21:16

    Bonjour,
    .
    L’antisionisme ne concerne pas seulement la Palestine !
    .
    Le sionisme à tissé son étoile au tours du monde !
    .
    Deux vidéos à regarder :
    http://www.dailymotion.com/video/x2qeic2_entretien-avec-jacob-cohen-sur-le-supremacisme-juif-et-les-strategies-communautaires_news?start=5
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=IoUJJRLozok&t=26m15s
    .


    • eau_du eau_du 5 janvier 21:24

      une troisième vidéo à regarder

      https://www.youtube.com/watch?v=IoUJJRLozok&t=21m


    • baleti baleti 6 janvier 12:31

      @eau_du

      L’antisionisme ne concerne pas seulement la Palestine !
      .
      Le sionisme à tissé son étoile au tours du monde !

      Je suis entièrement d’accord, on est pousser sur le terrain de la palestine, pour que l’anti sionisme, n’est pas les soutiens "logique".

      l’auteur a aussi raison, se battre pour une idée, c’est la developer, et non perdre sont temp a enfoncer les autres penser.


      Le jeu d’échec, consiste a placer ses pions pour, anticiper l’attaque adverse.Mais le plus important, et de pousser l’attaque sur un terrain qu’on a bien préparer.


  • Qiroreur Qiroreur 5 janvier 21:47
    Sur la forme (parce que sur le fond je suis en totale opposition avec l’auteur et la plupart des gens ici), il n’y a pas de raison de se soumettre aux orientations sémantiques impulsées par certaines personnes qui tentent d’assimiler l’antisionisme à l’antisémitisme (terme impropre tout comme "racisme", "islamophobie" et bien d’autres mais que tout le monde comprend). On peut parfaitement être opposé à l’existence de l’état d’Israël ou à la politique israélienne (être opposé au "projet" sioniste n’a plus trop de sens - sauf si on parle de la colonisation de la cis-Jordanie - puisqu’Israël n’est plus un projet depuis près de 70 ans mais une réalité) sans pour autant être hostile aux juifs dans leur ensemble, par conséquent sur le plan moral l’antisionisme ne pose aucun problème. 
    Nous n’avons pas à nous soumettre à ces gens qui au nom de la défense d’un pays et d’une idéologie - ce qui est leur droit** - décident, de leur propre chef et afin de faire taire toute critique, de criminaliser une opinion parce qu’ils ne la partagent pas. C’est une question de principe. Il y a des lois. De même qu’il n’existe pas de délit d’anti-communisme, il n’y en a pas davantage d’antisionisme. La loi, et en pratique la justice française, ne condamne pas l’antisionisme puisque celui-ci n’est pas assimilé à un racisme (la LICRA s’est faite régulièrement débouter pour cette raison évidente).


    * Mais alors on doit aussi être opposé à l’existence de tout un tas d’autres pays à ce moment-là, mais n’en demandons pas trop...
    ** Même si concernant des personnalités exerçant des mandats et fonctions publiques en général leur seule préoccupation devrait être la défense des intérêts du peuple.

    • Qiroreur Qiroreur 5 janvier 21:51

      "sur le plan moral " —> sur le plan moral, logique et légal, même si c’est précisé après.


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 janvier 02:57

    Le sionisme est une erreur. Le sionisme est un parasite de la religion juive ... Il n’y a rien dans les religions qui disent qu’on a le droit de créer un pays ... et s’étendre à l’infini ... Etre anti-sionisme c’est être pour la vérité.
     
    Le projet des religions n’est pas de créer une nation, bien au contraire ; Il y a patrie et patrie : il y a celle de la terre et celle du Ciel. Le Christ ne s’est soucié que de la Patrie céleste, qui « n’est pas de ce monde ». Le monde terreste et ses créatures doivent être aimée « en Dieu », c’est à dire que l’amour ne nous appartient jamais en entier.
     
    Malgré tout j’entends bien ton message. Travailler contre un truc est toujours moins efficace que de travailler pour un truc !


    • cathy cathy 6 janvier 08:25

      @DJL 93VIDEO
      Jésus se trouve actuellement au ciel, mais il nous a laissé son Esprit, mais son règne sera sur TERRE. Son règne n’est pas de ce monde "actuellement", mais tout est à Lui, il a vaincu le monde sur la croix, ses ennemis seront bientôt sous ses pieds. 


    • micnet micnet 6 janvier 11:30

      @DJL 93VIDEO

      "Il n’y a rien dans les religions qui disent qu’on a le droit de créer un pays "

      ---> La vache, ça c’est un argument de haut vol smiley ;

      Dans ce cas, si vous êtes cohérent, vous devez être opposé à l’existence de l’intégralité des pays qui composent cette planète, n’est-ce pas ?


    • micnet micnet 6 janvier 11:39

      @DJL 93VIDEO

      Cela dit, vous n’avez pas entièrement tort : les 3 religions "du livre", surtout le christianisme et l’islam, sont des religions universalistes et prosélytes qui sont donc, par essence, hostiles au concept même d’état-nation et hostiles aux frontières.

      Moi je pretends que c’est "l’universalisme" intrinsèque aux religions qui constitue la source de tous nos problèmes.

      Donc le sionisme, au sens de Theodor Herzl c’est à dire nationaliste et identitaire, a toute ma sympathie smiley. J’aimerais juste qu’on applique la même politique en France que celle qui est appliquée en Israël et qu’on affirme (enfin) notre identité ! (C’est le meilleur moyen pour en finir avec l’influence du CRIF, de BHL et de façon générale de tous les "franco-israéliens" qui n’ont pas leur place chez nous)


    • Norman's mum Norman’s mum 6 janvier 13:31

      @cathy

      Vivement la légalisation du cannabis, que cette personne ne soit plus une délinquante en sus d’être sévèrement perturbée..


    • baleti baleti 6 janvier 15:21

      @Norman’s mum

      D’autre dirons, que c’est toi qui est perturber.

      Au final, c’est parler pour ne rien dire.


    • Norman's mum Norman’s mum 6 janvier 15:42

      @baleti

      Merci de votre remarque que je prends en considération, votre expertise sur le sujet semble incontestable.

      Mais d’abord, pourquoi me tutoyer.. ? nous ne gardons pas les asticots ensemble, que je sache...vous êtes un petit freluquet, je suis une dame d’un certain âge, un peu fatiguée comme le prouve mon avatar, mais distinguée et de bonne éducation, pas le genre à me faire hameçonner dans la rue par le premier goujat venu dont les pensées s’égarent vers des choses impures que je n’ose même pas verbaliser..

      Alors désormais, si d’aventure l’idée intrépide devait vous revenir de m’adresser la parole, je vous prie de marquer le respect digne de mon rang, et vous me donnerez du "Madame Bates", et peut-être, si je parviens à vous pardonner l’outrage dont vous vous êtes rendu coupable, je vous accorderai un fragment de mon éternité si précieuse..

      Merci.


    • baleti baleti 6 janvier 17:33

      @Norman’s mum

      De croire que le vous et un signe de respect, c’est comme de croire qu’on a quelconque droit sur son (ses) "avortons".

      quand a l’avorton, les chiens, ne fond pas des chat.

      Quand a l’avatar il ne reflète pas du tous,celui qui le porte, et surtout pas une mami .La "magie" du net, c’est de venir blablater, tous et n’importe quoi, dans le costume que l’on désire. 

      C’’est pas la peine de répondre, avec des exigence farfelue, pour se plaindre, ne rien dire.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 7 janvier 00:37

      @micnet : Les religions n’ont pas de pays ... Mise à part le Vatican qui fait moins de 100 ha, c’est à dire la superficie d’une ferme agricole, les religions n’ont pas de patrie, sauf celle du ciel ... Tu connais beaucoup de monde qui a la nationalité et le passeport du Vatican ? ... Le Vatican n’est pas un pays comme les autres.

       

      L’Islam n’a pas de clergé et encore moins de pays ...

       

      Il n’y a que les sionistes qui ont créer un pays artificiel nommé Israel, un endroit où les gens sont belliqueux et les frontières variables selon les guerres que l’ont mènent ...


  • simazou 6 janvier 08:36

    Un point de vue japonais sur les palestiniens

    On ne pourrait pas le dire mieux

    Un dessin vaut mieux que mille mots

    La fin de l’injuste occupation juive du territoire arabe

    Le monde est-il totalement stupide

    Un questionnaire intéressant pour les avocats palestiniens

    Par Yashiko Sagamori

    Si vous êtes si sûrs que la « Palestine, le pays, a toujours été reconnue historiquement », j’espère que vous êtes capables de répondre à quelques questions de base sur ce pays de Palestine :

    1. Quand le pays a-t-il été fondé et par qui ?

    2. Quelles étaient ses frontières ?

    3. Quelle était sa capitale ?

    4. Quelles étaient ses villes les plus importantes ?

    5. Quelles étaient les bases de son économie ?

    6. Quelle était sa forme de gouvernement ?

    7. Pouvez-vous nommer au moins un leader palestinien avant Arafat ?

    8. La Palestine a-t-elle été jamais reconnue comme un pays dont l’existence, alors ou maintenant, ne laisse aucune place à interprétation ?

    9. Quelle était la langue de la Palestine ?

    10. Quelle était la religion prédominante de la Palestine ?

    11. Quel était le nom de sa monnaie ?

    Choisissez une date quelconque dans l’histoire et dites quel était le taux de change approximatif de l’unité monétaire palestinienne par rapport au dollar US, au mark allemand, à la livre anglaise, au yen japonais ou au yuan chinois à la dite date.

    12. Et enfin, étant donné que ce pays n’existe pas actuellement, qu’est-ce qui a cause sa disparition et quand est-elle survenue ?

    Vous vous lamentez sur le « naufrage » d’une nation « qui fut fière ».

    Alors dites-moi, quand exactement cette « nation » a été fière et de quoi elle était fière ?

    Et voici la question la moins sarcastique de toutes : Si les peuples que vous appelez par erreur « palestiniens » ne sont que des arabes génériques arrivés de tout –ou qui ont été chassés de tout – le monde arabe, s’ils ont réellement une véritable identité ethnique qui leur donne le droit à l’autodétermination, pourquoi n’ont-ils jamais essayé de devenir indépendants avant que les arabes ne subissent leur défaite dévastatrice lors de la guerre des Six Jours ?

    J’espère que vous éviterez la tentation de faire descendre les « palestiniens » actuels des philistins de la Bible en utilisant l’étymologie étant donné que sur le plan historique, cela ne marche pas.

    La vérité devrait évidente pour tous ceux qui veulent la connaître.

    Les pays arabes n’ont jamais abandonné le rêve de détruire Israël ; ils le caressent encore aujourd’hui.

    La réalisation de leur objectif diabolique par les armes, ayant encore et encore échoué, ils ont décidé de combattre Israël par procuration.

    A cet effet, ils ont crée une organisation terroriste, appelée cyniquement « le peuple palestinien » et l’ont installée à Gaza, en Judée et en Samarie.

    Comment peut-on expliquer autrement le refus de la Jordanie et de l’Egypte respectivement, de reprendre la Cisjordanie et Gaza ?

    Le fait est, que les arabes qui peuplent Gaza, la Judée et la Samarie réclament beaucoup moins d’exister en tant que nation qu’une tribu indienne qui a émergé avec succès dans le Connecticut dans le but de lancer un casino exonéré de taxes ; cette tribu, au moins, était motivée par un but constructif.

    Les soi-disant « palestiniens » ont une seule motivation : la destruction d’Israël et, à mon avis, ce n’est pas suffisant pour les considérer comme une nation » - ou quelque chose d’autre que ce qu’ils sont réellement : une organisation terroriste qui sera démantelée un jour.

    En fait, il n’y a qu’une seule façon d’obtenir la paix au Moyen Orient.

    Les pays arabes doivent reconnaître et accepter leur défaite dans leur guerre contre Israël.

    En tant que vaincus ils doivent payer des réparations à Israël pour les plus de 50 ans de dévastation qu’ils lui ont causé.

    La forme la plus appropriée de réparation serait l’évacuation de leur organisation terroriste de la terre d’Israël et l’acceptation de l’ancienne souveraineté d’Israël sur Gaza, la Judée et la Samarie.

    Cela marquerait la fin du peuple palestinien.

    Comment a-t-il commencé, dites-vous ?


    • howakhan howakhan 6 janvier 09:24

      @simazou

      réponse simple..vidéo de photos d’ avant le drame..

      https://www.youtube.com/watch?v=MuLBIxtYnqo


    • howakhan howakhan 6 janvier 09:28

      @howakhan

      https://www.youtube.com/watch?v=JGBoGKPZlQE

      etc....................


    • cathy cathy 6 janvier 09:35

      @howakhan
      Ces images ne datent pas de 1900, parce que ce territoire et je dis bien territoire, à cette date était en reconstruction, non habité.


    • howakhan howakhan 6 janvier 10:11

      @cathy

      salut c’est fatiguant de toujours déformer...il est dit que l’ensemble des images vont de 1900 à 1946..faut lire un peu !!!


    • QAmonBra QAmonBra 6 janvier 12:56

      @howakhan

      Merci pour ce rappel historique !

      Heureusement que la photographie et le cinématographe existaient avant 1948, sinon ils y auraient des lobotomisés suffisamment formatés pour croire que cette terre, convoitée par tous les conquérants de l’Histoire, étaient encore déserte et n’attendait que la venue du "peuple élu" !


    • cathy cathy 6 janvier 13:02

      @QAmonBra
      Effectivement, il n’y a aucune photo de 1900, mais de 1948 oui. Cette terre attendait les musulmans et le peuple "élu", deux peuples, sinon il n’y aurait pas de conflit et c’est ce conflit qui va nous amener au nouvel ordre. Tout cela n’est qu’un gros mensonge.


    • simazou 6 janvier 16:57

      @howakhan
      Tout d’abord la Palestine historique était ruine et désert au début du XX siècles, avec très peu d’habitants arabes, 95% des habitants étaient juifs et chrétiens et quelques milliers de bédoins. Gaza était habitée par 50% de juifs et 50% de chrétiens, Oum Al Fahem était habitée par 100% de chrétiens ect...

      La plupart des images du montage de ces films proviennent des pays arabes tels que la Syrie, Liban, Turquie et l’Egypte, en plus il y a des images de Tel-Aviv construite par les juifs au début du XX siècles, et puis cela ne prouve pas l’existence de la Palestine !!!!.

      Les questions du japonnais Yashiko Sagamori sont pertinentes et sans réponses, car il n’y a jamais eu d’état palestinien musulman point barre............

       


    • Celse 6 janvier 19:44

      @simazou

      Les arabes de cette région du monde ont quand même du débarrasser le plancher pour faire place à des colons juifs européens, il en pense quoi ce monsieur Sagamori ? Légitime ou pas ?


    • baleti baleti 6 janvier 20:10

      @simazou

      ""il n’y a jamais eu d’état palestinien musulman point barre...""


      Comme il n’y a jamais eu de MR Yashiko Sagamori, point barre ..........


      N’arivant a trouver personne pour défendre leur cause, ils en invente. point barre......

      Comme ne trouvant aucun musulman qu’y les agresse, plusieurs rabin de france, se sont poignarder pour qu’on rentrent dans leur jeu machiavélique. 


    • baleti baleti 6 janvier 20:21

      @Celse

      ""Les arabes de cette région du monde ont quand même du débarrasser le plancher""

      Ils ont pas encore débarrassé le plancher, et sa se fera jamais.La prochaine guerre mondial (surement la derniers) sera encore la faute de se peuple de comploteur. 


    • cathy cathy 7 janvier 09:35

      @Celse
      Effectivement, quand les européens ont reconstruits Jérusalem, les bédoins sont venus s’installer en grand nombre. Après 1948, ils ont déportés des milliers de juifs. Ensuite la guerre pour la conquête du territoire.


  • aldous aldous 6 janvier 10:57

    Le japon, comme la CHINE et la Russie commence à comprendre qu’l’éducation, l’éthique comme la sagesse peux exister dans notre monde ; uniquement quand Washington et Wall Street sont exclu. Washington c’est le danger de notre planète pire que la pollution est le terrorisme. Obama pousse la planète à comprendre que ce Washington notre ennemie et pas le cancer. Ce Washington qui créé le cancer dans notre corps comme le rechaussement climatique. Qui détruit les plantes et les animaux, Washington qui pousse au suicide et le terrorisme l’autodestruction et l’esclavage. Washington doit d’être exclu de la communauté universelle il a besoin plus de conseille psychologique comme morale. Seule l’Europe reste aveugle dans ces chaos infernaux impose par Washington. 


  • aldous aldous 6 janvier 11:11

    Le vrais problème d’Israël c’est que Israël c’est une nation juive religieuse exclusive au pratiquant juifs, construite sur un drame ; et une nation ne peux pas se construire réellement édifié sur un drame religieux, c’est impossible, car il n’existe pas de nation religieuse dans notre sphère psychologique ni cognitive. Il existe des gens et des terres, des animaux et des plantes, sans aucune religion, la fausse idéologie de la laïcité se termine le moment qu’un territoire existe sur le guide d’une religion dans cette réalité ISIS ne pas différent de Israël ils sont identique car ISSIS DAESH la nation terroriste réclame une nation califat une territoire religieux identique à Israël exclusive. Isis islam, Israël juive, Voilà le paradoxe du terrorisme réel d’une nation assiette sur la religion. 


    • simazou 6 janvier 17:06

      @aldous
      Israël est une démocratie et non théocratie et état refuge pour tous les juifs religieux et athées qui désirent y habiter, par contre tous les pays musulmans sont des théocraties gouvernés par la Charia.


    • Norman Bates Norman Bates 6 janvier 23:56

      @simazou

      "tous les pays musulmans sont des théocraties gouvernés par la Charia."

      C’est vrai, la Charia c’est pas bien, c’est pas beau...ceci dit, beaucoup de pays musulmans adoptent peut-être ce régime par instinct de conservation, parce qu’il est quand même embêtant de constater que l’oncle Samuel et ses caniches bombardent et dévastent en priorité des sociétés laïques avec des "dictateurs" laïcs...

      "Israël est une démocratie et non théocratie et état refuge pour tous les juifs religieux et athées"

      Oui, une "démocratie" avec ses sous-citoyens et son gouvernement avec des allumés comme Avigdor Liberman et autres timbrés pour qui le Talmud prévaut sur toutes les autres lois...tiens, ça me rappelle quelque chose...


    • Norman Bates Norman Bates 7 janvier 00:20

      Elle fait vachement envie, cette "démocratie" :

      https://francais.rt.com/international/31789-pour-benjamin-netanyahou-soldat-israelien-condamne-meurtre-devrait-etre-pardonne

      Un premier ministre empêtré dans une affaire de corruption qui exige le "pardon" pour un meurtrier...pour une fois que le Droit s’impose dans ce genre d’acte...
      Des juges menacés de mort...atmosphère, atmosphère...

      Question : ce meurtrier étant binational, si l’idée lui vient, après le "pardon" qui lui sera certainement accordé, de se mettre au vert en France, va t-on entendre des discours indignés sur la présence de ce charmant "compatriote".. ? sera t-il placé en centre de déradicalisation.. ?


    • Norman Bates Norman Bates 7 janvier 00:42

      Heureusement cette "démocratie" est exemplaire dans le respect des Droits des femmes...

      http://www.rfi.fr/moyen-orient/20111227manifestation-israel-contre-segregation-femmes-ultra-orthodoxes

      Mince ! encore raté ! bon, une charia en mode casher fait moins flipper...


  • aldous aldous 6 janvier 11:25
    La stratégie territoriale de l’État islamique : un califat sans frontière

  • Cobat19 Cobat19 6 janvier 14:21
    Quand on prend fait et cause pour des gens malhonnête, il faut s’attendre à être trahis tôt ou tard.




  • VINASAT-2 VINASAT-2 9 janvier 02:25
    PETITE MISE AU CLAIRE SUR LES AMALGAMES CONTRE PRODUCTIF SIONISTE PAS SIONISTE 
    MOIS JE VOIS QUE UNE ESCROQUERIE OU L’ANCIEN TESTAMENT SERVIRAI DE CADASTRE DE PLUS UN SIONISTE C EST JUSTE UN JUIF PRESSÉ CQFD PAS DE DIFFÉRENCE
    CE SONT JUSTE DES VOLEURS RIEN DE PLUS 
     smiley  

  • phan 19 janvier 12:31

    L’armée israélienne et les groupes takfiristes qui font aujourd’hui régner la terreur au Moyen-Orient sont les bras armés de deux idéologies qui sont beaucoup plus proches qu’on ne l’imagine : Le sionisme et le wahhabisme. Alors que les apparences et la propagande médiatique laissent à penser le contraire, elles sont en réalité les deux faces d’une même médaille, et leur alliance apparait désormais au grand jour. Ces deux forces apparemment antagonistes sont les enfants de l’impérialisme anglais qui a contribué à les créer vers la fin du 18 ème siècle, avant de participer activement à instaurer les deux entités territoriales abritant leurs adeptes : Israël et l’Arabie saoudite.
    ....
    En effet, le wahhabisme est à l’islam ce que le sionisme est au judaïsme : une idéologie de conquête du pouvoir au nom d’une interprétation dévoyée de la religion et au détriment des peuples. Chacun prend en otage les lieux saints de la religion qu’il prétend représenter : la Mecque pour les uns, Jérusalem pour les autres. Leur méthodes sont similaires dans leur violence et leur férocité : crimes de guerre, bombardements aveugles sur des populations civiles (Yémen/Gaza et Liban), meurtres de sang-froid de civils désarmés, assassinats de femmes et d’enfants, tortures.
    ...
    Leurs objectifs actuels sont les mêmes :

    – opposer les Musulmans chiites et sunnites et par voix de conséquences s’attaquer sans cesse à la République Islamique d’Iran et au Hezbollah, principaux remparts à leur domination régionale.

    – déstabiliser et détruire les États arabo-musulmans afin de justifier l’occupation par des armées étrangères.

    – par leurs actions, légitimer les attaques islamophobes contre les minorités musulmanes en Occident.

    Ainsi, alors que l’on pensait que le wahhabisme était au service de l’impérialisme américano sioniste, on se rend compte aujourd’hui qu’il en fait intégralement partie et que sionisme et wahhabisme sont deux frères jumeaux.
    ...


  • phan 19 janvier 12:42

    Au cœur du mensonge historique… L’origine hébraïque du takfirisme

    “Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarque sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Égypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”
     Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999 
     
    Les racines juives de la culture takfirie - Dr. Ashraf Ezzat

    Citations

    « Ils savent que le terme correct pour désigner une personne qui s’opposerait au judaïsme en tant que religion, n’est pas « antisémite », mais bien « judéophobe ». Mais s’ils ont préféré la racine « -sémite », à la racine « judéo- », c’est justement pour forger un terme de diffamation […]. »
    Benjamin Harrison Freedman, Les faits sont les faits : la vérité sur les Khazars


Réagir