mercredi 23 mai 2012 - par Stupeur

Reprenons le pouvoir ! Stopper la récession, c’est possible, dès la semaine prochaine...

Pierre Larrouturou propose une mesure d'urgence pour éviter la récession en Europe, sans avoir à modifier les traités et applicable dès la semaine prochaine...

 

Il propose également des mesures à mettre en oeuvre dans un second temps, pour inventer un nouveau modèle social.

 

 

Politis.fr interviewait Pierre Larrouturou (économiste) le 15 mai dernier, à propos des mesures d’urgence qu’il préconise pour contrer la récession européenne et inventer un nouveau modèle social :


Le constat se pose tout d’abord sur le marasme de la zone euro (chômage, dette, rigueur...), l’endettement record aux Etats-Unis et la bulle immobilière chinoise qui risque de faire des ravages...

 

Ensuite, Pierre Larrouturou se penche sur les années 30 aux Etats-Unis, lorsque Franklin D. Roosevelt avait entamé une série de réformes pour sortir de la crise (15 réformes en 3 mois) : Banking Act, grands travaux, CCC, etc.

 


Message à François Hollande : « Les 6 premiers mois sont fondamentaux... »

 

Message sur lequel le nouveau Président médite certainement au quotidien, mais vu qu’il a été choisi (par l’oligarchie) pour que le changement reste à la marge, aucune chance de le voir inventer un nouveau modèle... Et pour cause, c’est à nous de l’inventer ce nouveau modèle !

 

La mesure d’urgence à prendre tout de suite pour éviter la récession :

« Sans modifier les traités européens, et non pas dans 6 mois ou 1 an, on pourrait baisser le coût de la dette publique très très fortement. Aujourd’hui c’est un vrai scandale, quand les banques privées ont besoin d’argent, elles se financent à 1% et 0,01% aux USA. Alors que quand l’Italie ou l’Espagne ou la Grèce ont besoin d’argent, on leur fait payer des taux monstrueux. Et ce qu’on montre avec Roosevelt2012, c’est que sans modifier les traités on pourrait financer à 0,02% la dette publique. C’est tout simple : la BCE (Banque centrale européenne) prête à la BEI (Banque européenne d’investissement) ou à la CDC (Caisses des dépôts et consignations) et la BEI ou la CDC prêtent à la France ou à l’Italie à 0,02%. Donc il y a un petit ricochet. Mais on montre que du point de vue juridique on a blindé l’analyse et personne ne nous a contredit. Sans modifier les traités, la semaine prochaine on pourrait donner une énorme bouffée d’oxygène à l’Espagne, à la Grèce, à l’Italie, à la France et donc à toute l’Europe. On pourrait éviter la récession.

On ne pense pas que la croissance va revenir... ça fait 30 ans qu’on nous dit que la croissance va revenir ; il faut quand même être très optimiste (en regardant les chiffres de la croissance depuis 1960) pour croire que la croissance va régler le problème du chômage... »

 

 

Autres mesures à prendre :

 

- Le temps de travail (résumé) :

 

Nous devons inventer un nouveau modèle.
La productivité augmente (gains de productivité colossaux) ; Qu’est-ce qu’on fait des gains de productivité ?
Le partage du travail est actuellement favorable aux actionnaires.


Le partage du temps de travail, à gauche, "c’est devenu un tabou, c’est juste scandaleux".
On pourrait passer à la semaine de 4 jours pour les travailleurs.

 

- Le logement et le prix des loyers

« Si on avait le même niveau de loyer qu’en Allemagne on ferait 280€ d’économie par mois pour quelqu’un qui vit dans 70 m2... »

 

 

Pierre Larrouturou rappelle que « Chacun de nous peut peser », « on est acteur ». Etienne Chouard, avec des mesures préconisées parfois proches de celles données par Larrouturou, rappelle lui aussi, sans arrêt, que nous devons reprendre le pouvoir, en allant à la cause des causes et ainsi obtenir un vrai poids politique, dans une véritable démocratie.

 

Reprenons le pouvoir !

 

 

Faites passer...

et devenons des Citoyens-virus-démocratiques-anti-oligarchie

 

 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Pierre Larrouturou est économiste. Il vient de publier « C’est plus grave que ce qu’on vous dit... mais on peut s’en sortir ! 15 solutions contre la crise économique à appliquer d’urgence, nova éditions », 112 p., 3 euros.

 

Pour éviter le krach ultime, une conférence de Pierre Larrouturou, le 23/11/2011

 



15 réactions


  • rosa luxemburg 23 mai 2012 14:45

    Cela fait 17 ans que Jacques cheminade en parle ,c’était aussi son thème de campagne que les journalistes ignares n’ont pas compris . le programme de 380 pages " Un monde sans la city ni wall street Un grand chantier pour demain " est aux editions L’HARMATTAN .Hollande ne comprenant pas l’urgence de la situation il est temps que les gens du peuple qui se sentent responsable prennent le taureau par les cornes si nous voulons sortir de l’impasse sans guerre qui ne profiterait qu’a une petite elite de predateurs. Tout est à faire sur cette planète il serait temps de grandir et de devenir sage.


  • rosa luxemburg 23 mai 2012 15:00

    Sortir de la dette ,que l’on a pas ,sans sortir des traités est impossible.La dette étant celle des financiers joueurs de casinos..il ne propose que de prendre aux uns pour donner aux autres .Il faut au contraire des grands travaux ,quand à la production c’est faux il n’y en a pas.L’urgence mettre en redressement judiciaire les banques par un glass steagall global et emettre du credit productif public.Quant aux states et au japon il est faux de dire qu’il y a des grands travaux


  • eQzez edzez 23 mai 2012 15:38

    http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2462  le plan de bataille des financiers , les adversaires de la france ( la mauvaise finance ) spéculent sur notre dette, se font de l’argent sur le malheurs des autres ...


  • ffi 23 mai 2012 15:47

    C’est évidemment aux états de gérer par eux-même leur monnaie. Le tour de passe-passe par la BCE et la BEI est inutile et nuisible. Ce sera une pomme de discorde, car quid de la justice ?
     
    Pourquoi tel pays aurait-il droit à financer telle quantité de dette, quand un autre pays aurait droit à telle autre quantité ? Sachant que cette création d’Euro ex-nihilo se répercuteraient sur chaque membre de la zone Euro, je doute qu’un accord soit possible...
     
    Imaginez 27 paysans ayant chacun 1 champ, qui se partagent un stock d’engrais en quantité limité, dont la distribution est gérée par un technicien. Pourquoi un tel aurait-il plus de droits à l’engrais que les autres ? C’est évidemment se placer dans une situation où chacun va finir par se taper sur la figure... Le plus simple est que chaque paysan est son propre stock d’engrais, et qu’il le gère en toute autonomie.
     
    Cependant, il y a une information intéressante dans l’article :
    Le différentiel de Loyer entre la France et l’Allemagne : 280 euros pour 70m² !
     
    Cela montre bien que le franc, à l’entrée dans l’euro a été largement surévalué par rapport au mark (politique du Franc fort de Bérégovoy - politique de francfort devrait-on dire...), ce qui fait que, concrètement, la vie est en fait beaucoup plus chère en France qu’en Allemagne.
     
    Par conséquent, puisque les prix du marché sont le produit d’une histoire politique propre à chaque pays, chaque état doit pouvoir gérer par lui-même sa monnaie, pour pouvoir faire varier les taux de change, afin d’harmoniser les prix réels : l’Euro est vraiment d’une imbécilité sans nom !


  • Bender Bender 23 mai 2012 15:58

    Etienne Chouard président !!


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 mai 2012 16:51

    Dans la crise, on ne cesse de parler de déficits budgétaires, d’inflation, de réduction des charges, et cætera...
    Il n’y a personne pour prononcer ce qui semble être LE gros mot absolu : ÉPARGNE ! ! !
    Pourtant, que ne pourrait-on faire avec de l’ÉPARGNE ? ? ?...

    Refondation du Capitalisme & Dividende Universel

    Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

    Ce projet de "Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel" se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

    Objectif Principal :
    Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique

    Objectifs Spécifiques :
    I)
    Transformer le "capitalisme ordinaire" en un véritable 
    Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
    II)
    Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
    Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage.



  • riorim 23 mai 2012 18:21

    On est tous d’accord pour le dire, mais pour le faire, on passe par où ?
    Je viens de recevoir ce lien, le collectif Roosevelt, créé avec Stéphane Hessel, Susan George et bien d’autres.
    Alors à bientôt


  • testarossa 23 mai 2012 21:45

    Mais c’est bien sûr !
    Si le chômage refuse de baisser et que la croissance ne cesse de s’affaiblir, c’est surtout car on ne s’est pas suffisamment endetté, il faut continuer encore plus sans le moindre frein !

    Seulement voilà, Pierre Larrouturou est un charlatan !
    On ne peut pas avoir à chômage (relativement je l’avoue...) stable avec une hausse de la productivité une croissance qui chute : c’est de la pure manipulation...


    • TZ TZ 23 mai 2012 22:11

      Il ne s’agit pas de s’endetter plus, mais d’arrêter de s’endetter à des taux qui dépassent la raison.
      .
      La mesure de Mr Larrouturou est un premier pas, pas une solution définitive.


    • Stupeur Stupeur 24 mai 2012 16:41

      Tout le monde commence à comprendre la véritable escroquerie de la dette publique, qui profite aux riches prêteurs, en plombant les Etats, c’est-à-dire l’ensemble des citoyens. 
      Une fois la nature de l’arnaque identifiée, ce serait vraiment débile de continuer à se faire escroquer jusqu’à la faillite complète...
      Larrouturou propose une mesure d’urgence qui stopperait instantanément les agissements des gangsters de la finance ; c’est évident qu’il faut bloquer tout de suite ce système mafieux. 
      Il propose en plus un moyen alternatif de se financer pour un coût modique, applicable très rapidement. 
      Quand cette urgence sera réglée, on pourra s’attaquer à tout le reste, en inventant un nouveau modèle social...
       

  • gwadaboy 24 mai 2012 00:50

    Roosevelt pensait avoir trouvé l’opportunité d’affaiblir la France (et son empire) lors de la guerre en soutenant Pétain puis Giraud. Il a même été jusqu’à distribuer des (faux) francs aux soldats ricains lors du débarquement...merci de Gaulle.

    Trouver un autre nom aurait été judicieux même s’il a fait une bonne politique intérieure.


  • zeitgest zeitgest 24 mai 2012 07:15

    L’usure et la corruption poussent l’humanité à toutes les turpitudes depuis des siècles.
    On aura beau retourner le problème dans tous les sens, la cause des causes est l’argent. Le supprimer c’est donner une chance au seul bien que nous avons en commun : cette minuscule boule bleue perdue dans l’univers que l’argent tout puissant est en train de détruire peu à peu.
    Etienne Chouard est un homme extraordinaire et je partage complètement ses idées. Établir des règles (constitution) du vivre ensemble est essentiel mais, dans un monde complètement pourri par l’argent et le pouvoir qu’il procure, c’est un peu comme vouloir éradiquer une pandémie sans être sûr d’avoir détruit le virus.


  • ffi 24 mai 2012 12:55

    Mieux vaut préférer l’original à la copie.
    Mr Larrouturrou ferait mieux de citer ses sources.

    Le diagnostique et les solutions proposées par Maurice Allais (très, très intéressant) : voir ici.


    • gazatouslesetages 25 mai 2012 04:09

      complètement d’accord elmi.

      le politbüro actuel permet aux plus malins de s’en sortir (s’endetter pour acheter des actifs) et ceux qui crient vouloir "changer" le système, qu’ils commencent à se bouger le cul en utilisant d’autres monnaies d’échanges comme le SEL. (ou autres)
      .
      seulement, on s’aperçoit que ceux qui chialent demandent avant tout des... euros.


Réagir